Aller au contenu

AzulEBranco

Membres.
  • Compteur de contenus

    1369
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de AzulEBranco

  • Rang
    Ligue 1
  • Date de naissance 01/20/1997

Équipe

  • Mon Équipe
    Portugal - FC Porto

Informations

  • Sexe
    Male

Visiteurs récents du profil

2074 visualisations du profil
  1. AzulEBranco

    FC Porto

    C'était qui l'expert qui disait que Benfica allait gagner une trentaine de championnats dans les 10 prochaines années ? Par ce qu'avec Fernando Gomes qui lance la vidéo dès la saison prochaine ils vont être tout mal dans les années à venir, même eux ils savent que c'est la crise. Fontelas et ses petits pantins (Xistra, Pinheiro, Nuno Almeida, ASD...) ne pourront gratter que quelques matchs, pas une saison.
  2. AzulEBranco

    FC Porto

    Je n'ai jamais dit qu'Adrian était meilleur que Corona. Ce que je dit, c'est qu'en attaque (notre point faible), on a Otavio qui brille et qui est indiscutable. On a André Silva qui, en étant tout juste correct pour être gentil, reste le meilleur 9 de l'effectif. Et derrière, on a tout un tas d'éléments offensifs qui alternent entre le moyen et le médiocre. Et à ce niveau là, Nuno a complètement raison de profiter de la profondeur de l'effectif sans se limiter à un XI type. De une, ça offre des opportunités à tout le monde. De deux, ça permet de s'adapter à l'adversaire. De trois, ça nous rend imprévisibles. Pour en revenir à Adrian et Corona, c'est juste des profils. Adrian qui manque clairement de confiance (un attaquant qui préfère passer que frapper ?), mais qui fournit des efforts, qui a un jeu intelligent sans ballon et qui joue bien les remises. Bien que ce soit techniquement une calamité, un scandale. Incapable d'éliminer, de déborder ou de donner une passe décisive. Corona, c'est autre chose. Pas bien rapide, irrégulier, mais technique et il maîtrise l'art de l'appel en profondeur extérieur -> intérieur. Depoitre a son profil. Brahimi a son profil. Dans l'idéal, ce qu'il nous faudrait ce serait un ailier droit moderne dans le registre de Hulk. C'est-à-dire qui joue proche de sa ligne, gaucher de préférence, mais qui ait de la percussion, un véritable dynamiteur. Hernâni a été envoyé à Guimarães (où il régale), ce n'est pas un crack, mais il a un truc qui nous manque énormément et qui nous a niqué quasiment à chaque mauvais résultat, c'est de la largeur, et une capacité à provoquer un arrière latéral. Combien de fois la clé s'est trouvée sur les côtés ? Et on n'a jamais pu réagir, puisque notre seul ailier (Brahimi) est un ailier gauche, or Otavio est intouchable à ce poste. Sachant aussi que Kelvin a toujours été boycotté sans qu'on ne sache vraiment pourquoi.
  3. AzulEBranco

    FC Porto

    Oui j'ai rectifié, j'avais confondu.
  4. AzulEBranco

    FC Porto

    C'est bon ça m'a cassé les couilles. Comment, dans ce groupe de merde, on peut n'avoir qu'un point après deux matchs ? Pour la première place, on peut déjà oublier. Pour la qualification en 1/8, il va falloir se réveiller, et pour de vrai. Mais ce soir, pour la 4ème ou 5ème fois, on paye notre pauvreté offensive. Le 442 en losange, d'accord, mais il faut le travailler, par ce que ce soir il est brouillon. Et ce n'est pas la première fois. C'est surtout Otavio, notre meilleur élément offensif, qui n'y trouve pas ses marques. Dans ce registre, sur le terrain, il est attendu où ? Entre les lignes, et sur les côtés à coulisser horizontalement. Entre les lignes, il n'y était jamais. C'était plutôt André Silva et il n'a pas la qualité technique pour se retourner et délivrer rapidement une ouverture en avant. A droite, André André a un peu aidé Layun. Mais à gauche ? Oliver a joué plutôt bas, toujours dans l'orientation, mais il ne s'est jamais excentré. C'est là qu'on attendait Otavio. Déjà, on joue sans largeur, donc pour conserver le ballon contre le champion d'Angleterre, c'est mort. A Leicester, ils n'ont pas cherché la complication. Ranieri sait son équipe limitée techniquement (il y a Drinkwater qui distribue toujours intelligemment et Mahrez dans la percussion, c'est tout), alors ils n'a pas tellement cherché à avoir le ballon, il a joué sur ses qualités : un jeu très direct, il a évité de construire dans la zone de Danilo, et il a cherché en permanence ses deux attaquants. Alors ils ont été plutôt bien canalisés, jusqu'à notre première grosse erreur individuelle, qui est le carton jaune évitable de Felipe, sur la première fois où Vardy prend l'ascendant au duel. Et le but, il est directement lié à ça. Ca part d'un renversement d'Albrighton pour Mahrez, mais déjà à ce moment on fait une connerie, par ce qu'on laisse l'un des meilleurs dribbleurs du monde en 1v1, et en plus il est en mouvement avec le ballon, donc c'est dangereux. Alex Telles joue mal son duel, il préfère reculer pour éviter de se faire éliminer, mais il laisse l'espace à Mahrez pour centrer, et là c'est Felipe qui manque d'engagement (il vient de prendre un jaune) dans les airs. Et là on sait que Slimani ne pardonne pas. Mon regret, c'est surtout que Leicester n'a pas été si impressionnant offensivement. Peu de permutations, Slimani a gagné quelques duels aériens dans l'axe sans plus, Felipe a bien empêché Vardy de prendre de la vitesse, et sur les quelques bons appels de l'Anglais, il manque son contrôle. Alex Telles, il avait le plus gros morceau, mais il s'y prend mal. Un gars comme Mahrez, pour le défendre, il faut le coller, l'idée c'est qu'il ne reçoive le ballon et qu'il le lâche direct, qu'il se retrouve toujours dos au but. Alex Telles il ne fait pas son travail. Et Albrighton il n'a jamais été inquiétant. De notre côté, ben on a Adrian. Alors il a beau avoir quelques bons positionnements et avoir un jeu correct en déviation, ça reste une calamité techniquement. Et en plus il n'est pas en confiance, par ce qu'un attaquant qui fait une passe quand il doit frapper, c'est qu'il a un problème. Avec Otavio perdu et Adrian qui n'a pas le niveau, c'était compliqué, on a André Silva qui a encore proposé quelques très bons mouvements dans la profondeur, mais pas plus. Après, Adrian, on connaît son niveau. Le problème c'est que Corona et Depoitre ne sont pas meilleurs, c'est une question de forme et de profil. Ca s'est un peu mieux passé quand Leicester a baissé ses lignes, laissé le ballon, perdu son intensité, et qu'on est passés au 442 classique. Diogo Jota a apporté un truc, sans être flamboyant. Herrera nous a proposé son déchet technique habituel. Et Layun s'est appliqué sur ses centres à la fin. Mais il y avait l'espace pour faire plus, pour la énième fois on manque de percussion sur les côtés, surtout sur celui de Luis Hernandez qu'on aurait du mieux exploiter. Wes Morgan aussi avait du mal à tenir André Silva, mais personne n'a été là pour le servir dans ses appels, à part Oliver une fois au début sur un ballon vertical. Bref, dans tous les cas, pour ce qui est de travailler sur le couloir gauche, ou de donner des ballons en profondeur, on en revient aux difficultés qu'a eu Otavio à s'adapter à ce dispositif. Moi je vois ça comme un manque de travail de Nuno, il a perdu son pari avec une stratégie qui aurait pu payer mais qui a été mal développée, mal mise en place.
  5. AzulEBranco

    FC Porto

    Salut Antero
  6. AzulEBranco

    Booba

    Après Booba il mène la vie qu'il veut. Il vise toujours la performance commerciale. En soi, je respecte, je pense qu'il fait ça pour l'argent, mais pas seulement, il prend goût au rap game et à la compétition. Quand il taille sur Instagram, ça ne fait de mal à personne, c'est marrant, et ça lui permet de rester présent. Ca se voit qu'il s'en bat les couilles de ses conflits. Le seul qui me donne vraiment l'impression de prendre les clashs au sérieux, c'est Rohff, on voit son visage se fermer quand il parle de Booba en interview, il a quelque chose contre lui. Un Kaaris semble prendre ça beaucoup moins à coeur par exemple. En fait, Booba, j'ai surtout l'impression qu'il veut prendre exemple sur les USA, il prend toujours les USA comme référence pour tout, et il voudrait instaurer le même délire en France. Où l'actualité est toujours active, avec des soirées people, des émissions, des embrouilles, des amitiés, et toutes sortes d'histoires. Mais je trouve ça spécial de faire des clips pleins de connasses nues quand on est marié, et surtout avec des enfants qui n'ont rien demandé. Il y en a beaucoup qui font ça. Après je ne juge pas, mais c'est même pas fondamental pour buzzer (PNL, Jul, MHD ne le font pas), je ne vois juste pas l'intérêt.
  7. AzulEBranco

    FC Porto

    Il a toujours alterné entre le moyen et le mauvais (plus de mauvais quand même) contre Benfica, le Sporting, Braga et les vrais adversaires de C1. PAR CONTRE, sa performance la saison passée au Dragão, contre Chelsea, elle est impressionnante. L'une des plus belles prestations individuelles qu'on ait vu d'un joueur chez nous ces dernières années même. Je relève juste ça par ce que je ne suis pas de mauvaise foi, mais sinon ça me soûle aussi qu'il ne dégage pas, mais je l'avais déjà dit après sa première saison, il fallait le vendre vite pendant que sa hype était toujours fraîche par ce qu'il puait l'escroquerie. Beau 31, Rafa est devenu lampião, Markovic et Elias sont devenus lagartos, et nous on se retrouve avec Boly. On ne dépend même plus de nous. Si on regarde l'état du championnat, il y a Benfica qui a le meilleur effectif, mais les joueurs auront surement moins faim avec tout ce qu'ils ont remporté ces dernières saisons. Le Sporting qui, à défaut d'avoir de grandes individualités, dispose toujours de JJ pour tenir la route, et surtout, il y a l'atmosphère de revanche qui perdure avec une équipe qui progresse chaque saison. Ils ont une revanche à prendre, sur un passé lointain pour certains (Adrien, João Pereira...), et plus proche pour d'autres (la saison passée). Mais il y en a qui oublient que Porto est dans la course ici, on est toujours candidats, on a sorti Rome de la Ligue des Champions, on a perdu dans des conditions que tout le monde a vu contre le Sporting, on est toujours là ne l'oubliez pas. Avec Oliver au milieu désormais, et la fraîcheur des deux jeunes de l'attaque. Les supporters qui se laissent abattre, j'espère que les joueurs ne le ressentent pas ça, par ce qu'on est toujours présents, avec nos ambitions et nos objectifs.
  8. AzulEBranco

    FC Porto

    Felipe - R. Caio j'avoue ça a de la gueule
  9. AzulEBranco

    FC Porto

    Moi il faut m'expliquer un truc. On est un club de foot professionnel, on travaille sur cette saison depuis avril, avec des priorités précises : un défenseur central, un milieu (Oliver) et un ailier (Diogo Jota). Comment, arrivés au 31, on peut ne pas avoir bouclé tous ces dossiers ? Donc avec 4-5 mois de recherche, on en vient à attendre le dernier jour et à chercher des solutions d'urgence à la Boly, par ce que soyons honnêtes, Boly c'était le plan Y, c'est le dernier recours. Diego Reyes et Martins Indi, si tu les fais revenir, c'est du foutage de gueule pour eux. Et le cas Mangala, ça me fait rire, le garçon préfère signer à Porto qu'à Tottenham, déjà ça veut tout dire, c'est qu'il y a le facteur émotionnel qui joue par ce que sportivement il n'a rien à gagner. Et dans le dernier jour, il repousse Porto et Tottenham pour... Valence.Pas de compétitions européennes, et dans un environnement instable. Pas besoin d'être génie pour voir que Jorge Mendes nous a encore une fois bien ******. Et on ne va pas retenir la leçon.
  10. AzulEBranco

    FC Porto

    Et Felipe. Mais bon, on sait ce qui serait arrivé si on avait mis les semelles comme Bruno César. Le contraste entre l'atmosphère calme de soccers.fr et la violence quotidienne de jeuxvideo.com. Pardonnez mon ami SuperDragões d'avoir confondu ce forum avec notre défouloir. Encore que, il a été relativement poli, là-bas un lagarto qui parle comme ça on lui aurait tous insulté sa mère en rafale.
  11. AzulEBranco

    FC Porto

    Au début on voulait bien croire au pur hasard, avec des erreurs d'arbitrages classiques, mais faut pas se foutre de notre gueule non plus, à force on est obligés de se révolter. Ce soir c'est la goutte qui fait déborder le vase, et puis l'article que nous a gentiment envoyé Neymar Jr sur ce topic sur l'histoire de l'arbitre hier en dit beaucoup. Marrant venant du club représentant de la verdade desportiva d'ailleurs ce genre de pratiques.
  12. AzulEBranco

    FC Porto

    Très bon article, j'en ai appris beaucoup. Mais le triste évènement de ce soir, il est surtout l'oeuvre de la pression de Burro do Caralho qui a très bien joué le coup. Il est arrivé au club en imposant un esprit de révolution, il a attaqué tout le monde. Ses cibles préférées : les instances portugaises, ses prédécesseurs au Sporting, les rivaux, et surtout, les arbitres. Il a fait passer son club pour la victime à tous les niveaux, et c'est monté à la tête de tout le monde par ce que son club n'avait pas de succès, c'était une bonne occasion d'arriver en disant "les arbitres ne nous respectent plus blablabla". Depuis la saison passée, ça marche, et ce soir c'est une démonstration. Je ne vais pas rentrer dans les détails, tout a été dit sur les cartons et les mains. Bref, pour parler de l'aspect vraiment sportif du match, de la performance, j'ai trouvé qu'on était rentrés avec de bonnes intentions. Les ballons tendus dans les courses d'André Silva, c'était judicieux et probablement imaginé à l'avance par NES, avec la connexion Otavio - André Silva qui fonctionne bien depuis la préparation et la charnière lente des lagartos. On ouvre la marque sur coup de pied arrêté, une nouvelle fois l'oeuvre du fantastique pied droit de Layun. Derrière, on en prend deux pour les raisons que tout le monde connaît. Mais tactiquement, JJ bat NES. Ce n'est pas nouveau, JJ maîtrise à merveille l'art du pressing, c'est un aspect du jeu dont il exige énormément de ses joueurs, il doit passer beaucoup de temps dessus, et ça marche. Il a imposé un pressing intense en insistant principalement sur notre relance. Et ça a marché, mais Nuno n'a rien fait pour corriger ça. J'ai lu quelqu'un ici qui disait qu'on aurait du balancer plutôt que de jouer court, non, on est Porto, ce qui aurait été vraiment judicieux, c'était de mettre en place une stratégie pour sortir le ballon proprement. Felipe est mauvais avec ses pieds, on le sait, Marcano est moyen aussi, donc le Sporting a choisi un bon angle d'attaque. Mais il y avait deux choses intéressantes à faire, la première, jouer avec un double pivot, le fait est que même si la défense arrivait à transmettre le ballon vers Danilo, il était souvent attaqué par Adrien Silva directement. Et puis si problème il y a, il y a toujours la petite faute qui est un classique de JJ pour casser le jeu face aux vrais adversaires. Donc première idée, mettre un joueur à côté de Danilo, de une, c'est une solution de plus dans notre camp (donc relance plus facile pour nos centraux), de deux, Adrien Silva est réticent à attaquer Danilo (qui a une solution libre à côté) et gagne moins de ballons. Seconde chose, sortir Danilo, faire entrer Ruben Neves. Ben oui, Ruben Neves, je le critique, mais il a ses qualités, et dans un match comme celui-là où l'enjeu était de sortir le ballon, il aurait été très important. Danilo il est surtout intéressant pour avorter les contre-attaques et muscler l'entre jeu. C'est ce qui aurait du être fait dès la mi-temps, et NES ne l'a pas fait. Et puis il faut voir ce qui suivait leur pressing, un dégagement hasardeux de nos défenseurs, et devant c'était donné dans les airs pour Ruben Semedo et Coates, déjà par ce qu'on joue sur leur force (le jeu aérien), ensuite par ce qu'André Silva m'a déçu dans les duels face à de vrais clients, je le pensais capable d'en gagner plus. Ruben Semedo m'a surpris aussi, il a répété ce qu'il faisait contre les petits mais contre nous. Mérite aussi pour William Carvalho qui récupère énormément de ballons. Défensivement, c'était bon, on n'a pas vu les attaquants adverses. Juste qu'on les laissait gagner des ballons hauts. NES a préféré mettre Oliver sur le côté et sortir Corona. Erreur. Mais une erreur qui soulève une sérieuse problématique, et elle n'est pas nouvelle : les ailiers. Jesus Corona avait bien commencé la saison, mais il est rattrapé par son irrégularité. Ce soir, il perd son duel contre Zeegelaar. Pour moi, il est coupable ce soir. Attitude trop décontractée (quand il se fait bouger en trottinant vers la balle...), il n'a pas été bon dans son registre. Oliver rentre, on se retrouve avec un excellent joueur capable de ressortir le ballon mais bridé par ce qu'il n'est pas à son poste, et aucun ailier pour provoquer ou jouer les 1x1. Alors on a bien Diogo Jota maintenant, mais Jota dans sa carrière il a joué 9.5 et ailier gauche. Chez nous, à gauche, c'est Otavio, et c'est non négociable. Diogo Jota peut jouer à droite, mais est-ce que ça lui correspond ? Déjà que ce n'est pas un cador, et en plus il sera dans un rôle incertain. Ce n'est pas la première fois qu'on manque de tranchant sur les côtés. Ca attaque beaucoup la défense centrale, mais la défense centrale elle tient à peu près le coup, ce soir ils gèrent même plutôt bien leur zone face à Slimani et Bryan Ruiz/Bruno César. Même si elle manque de qualité à la relance, c'est vrai. Le plus gros problème il est devant. L'autre problème de l'effectif, c'était le milieu qui manquait d'un Oliver pour réguler au milieu, donner le tempo. André André et Herrera ont leur profil, mais il manquait un Oliver. Après, ce soir, c'était compliqué, il est arrivé cette semaine, et l'absence de Diogo Jota l'a empêché de jouer à son poste. Aussi, il faut savoir que Nuno aime bien mettre un 8 sur l'aile, avec Sérgio Oliveira, il l'avait justifié par la pression haute que ça imposait. Depoitre a perdu tous ses duels aériens contre Coates, alors qu'il était rentré pour ça. Mais déjà, Depoitre, il va mettre un temps à s'adapter, on a vu contre Estoril qu'il avait peur au moment où il fait une passe sur le côté dans une position où tous les buteurs auraient tiré. Mais ce temps, il l'aura ? On ne sera pas patients avec lui par ce qu'au finale, on n'en attend pas énormément. Il ne va pas beaucoup jouer, il n'a pas d'autre choix que de marquer les esprits directement. Après c'est beaucoup de problèmes habituels, à savoir, le manque de leaders, un capitaine qui fait tâche, Casillas qui doit arrêter la frappe de Gelson Martins sur le 2-1... bref, ça on connaît.
  13. AzulEBranco

    FC Porto

    Après, Diogo Jota, il jouait à Paços de Ferreira. C'était la référence offensive, et ce qui arrive souvent dans ce cas là, c'est que l'entraîneur laisse beaucoup de liberté. A l'image de Corona, Jota, s'il vient, j'imagine qu'il jouera bien plus près de la ligne et qu'il sera discipliné, c'est aussi ce qui serait arrivé avec Rafa. Ce qu'on fait, c'est le classique un ailier axial + un ailier de ligne, je vois difficilement Oliver dans un double pivot (avec donc Otavio en 10 et Jota sur l'aile), donc ce que je vois plutôt, c'est une concurrence entre Jota et Corona, et vu le début de saison du Mexicain, ça sent le banc de touche pour Jota. En fait, notre attaque de cette saison n'a rien à voir avec celle de la saison passée : Otavio, Corona et André Silva carburent, mais j'ai du mal que les trois tiendront à ce rythme.
  14. AzulEBranco

    FC Porto

    Avec Oliver, ce que j'aurais fait moi, ce serait un milieu en 433 avec Danilo en 6 et Oliver - Herrera en 8. Offensivement, le 433 est plus cohérent, ça convient mieux à Herrera qui peut se permettre d'occuper le volume et de monter plutôt que de rester derrière à orienter (avec son fabuleux coup de patte ). Après, défensivement, NES apprécie les avantages du 4231. Un 4231 en phase défensive ça donne ces lignes la plupart du temps : X X - X - X - X X - X - X - X X - X 442 donc. L'avantage c'est qu'on a deux joueurs pour gêner la relance des défenseurs adverses, c'est parfait pour les pressings hauts, pour ça que NES l'affectionne. Hier c'était un peu spécial, André André jouait plus bas qu'André Silva (sur le double pivot) et redescendait dans le rideau de 4, ce qui est très usant physiquement, mais c'est inédit, c'est plus de l'adaptation à l'adversaire que du classique. Certaines équipes jouent en 433 offensivement et en 442 défensivement, mais c'est rare et difficile à mettre en oeuvre. 90% des équipes en 433 défendent comme ça : X X - X - X - X X X - X - X - X X On gêne moins la relance, mais on règle le problème de la défense en 442 : les espaces entre les lignes. Avec le 6 qui fait la loi derrière le premier rideau de 4, c'est surtout utile quand l'adversaire joue avec un 10 qui aime se promener entre ces lignes, comme Nainggolan hier par exemple, qu'on aurait certainement mieux géré dans ce dispositif. A voir si Danilo aurait su en faire son affaire, par ce que niveau marquage, il n'y est plus du tout. Par exemple, c'est comme ça qu'Estoril a complètement éteint Otavio en 10, avec Esiti en individuelle qui a fait un excellent travail. Et à ce moment-là, l'entrée d'Adrian est intelligente de la part de Nuno (là où j'ai pu lire ici qu'elle était inutile), ça évitait de jouer dans la zone d'Esiti qui était verrouillée, Otavio était passé sur l'aile et, inhabituellement, il a arrêté de rentrer dans l'axe, ce n'était pas un match pour lui, il est sorti. C'est Sérgio Oliveira qui a pris sa place, NES a justifié ça par l'importance de Sérgio dans les récupérations hautes. Tout ça pour dire, certains me font rire à critiquer NES sur ses changements tactiques ou à s'acharner bêtement sur Adrian. Déjà, les adversaires ne sont pas toujours les mêmes, donc encore heureux qu'il s'adapte, les différences elles sont surtout défensives. Et Adrian, il y a encore son prix dans l'esprit des supporters, mais il faut arrêter, on sait qu'il ne le vaut pas, maintenant l'entraîneur l'a rappelé dans l'effectif, c'est qu'il estimait qu'il avait le profil pour rentrer dans son plan de jeu. On sait que ce n'est pas un crack, mais jugez le sur ce qu'il apporte plutôt que sur son prix. Maintenant, soyez cohérents, soit vous vous opposiez tout de suite à la nomination de NES, soit vous faites confiance à ses idées et vous attendez la fin de la saison pour le juger. Les clowns qui attendent trois matchs pour s'acharner, je crois rêver, il a des objectifs, est-ce qu'il les a manqués ? Non, ben fermez vos gueules et attendez la fin, c'est tout, au lieu d'imposer vos idées. C'est son projet, et on ne le connaît même pas encore complètement, donc personne ici ne peut se permettre de le juger, certainement pas après trois matchs. Enfin depuis hier ça s'est un peu calmé, hein. Quand je lis venant de Fundo "Benfikiste, oui avant le match ,c'était quasi impossible pour la majorité des portistas", mais tu te fous de ma gueule ? On a juste fait 1-1 à l'allé, y'a quoi de quasi impossible ? On est le FC Porto, et on est encore dans l'inconnue de savoir quel visage affichera notre club, là où les lampiões et les lagartos ont une vision bien plus claire et une situation plus stable. Concernant Nuno encore une fois, il a un discours qui me plaît bien. Après le match contre Estoril, il a été clair : à domicile, défaite interdite. Et il a raison, n'importe quelle défaite à domicile est une humiliation, personne ne doit venir chez nous pour nous battre. Hier, il a une nouvelle fosi trouvé les mots justes : "compromisso, cooperação e comunicação". C'est le cas, avec des joueurs qui s'accordent, qui ont un chemin commun et qui respectent les idées collectives (pourvu qu'elles soient bonnes), ça ne peut que fonctionner.
  15. AzulEBranco

    FC Porto

    En revanche moi je préfère voir André André dans le double pivot qu'Herrera. Ca lui correspond plus.
×