BuLi

Membres.
  • Compteur de contenus

    259
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite


À propos de BuLi

  • Rang

Football

  • Equipe Allemagne - Mönchengladbach

Visiteurs récents du profil

288 visualisations du profil
  1. C’est fait (il est prêté par West Ham). Pour l’instant, c’est un recrutement particulièrement jeune : Reece Oxford a 18 ans, Mickaël Cuisance 17, Julio Villalba 18, Denis Zakaria 20. A côté, avec ses 24 ans, Vincenzo Grifo passe pour un vétéran. Si ça continue comme ça, il faudra bientôt engager un pédiatre.
  2. Pourquoi ce pessimisme ? Pourquoi toutes ces équipes seraient-elles condamnées à se ramasser ? Laissons-nous surprendre ! Le fait est que ces clubs sont en Coupe d’Europe et pas Leverkusen, Gladbach, Schalke ou Wolfsburg car ils ont gagné leur place sur le terrain. On peut s’en réjouir ou s’en plaindre mais c’est ainsi. Alors : Daumen Drücken !
  3. Personnellement, quand je soutiens une équipe, je soutiens ses joueurs, même ceux qui ont mal joué. Après, sur le fond, je suis d’accord avec toi, je pense que Ter Stegen et Trapp sont meilleurs que Leno, dans cet ordre là. Löw a annonce que c’est Marc-André Ter-Stegen qui serait dans les cages contre le Chili (c'était déjà prévu comme ça) et qu’il y aurait trois ou quatre changements. Il a toujours dit qu’il ferait une rotation pour donner sa chance à tout le monde : seuls Hector, Mustafi, Kimmich et Draxler sont titulaires. Questions : défense à 3 ou à 4 ? Attaque avec un Knipser ou pas ? Sinon, je ne serai pas surpris si Emre Can jouait pour Sebastian Rudy et Timo Werner pour Sandro Wagner. Faut-il s’attendre à des surprises, par exemple avec un joueur ayant peu joué jusque là (Demirbay, Hendrichs, Ginter, Plattenhardt) ? Le 11 de départ selon l’agence DPA : ter Stegen - Süle, Mustafi, Rüdiger - Kimmich, Goretzka, Can, Hector - Stindl, Draxler - Werner Le 11 de départ selon l’agence SID : ter Stegen - Ginter, Mustafi, Rüdiger - Kimmich, Goretzka, Can, Hector - Brandt, Draxler - Wagner C'était un beau match mais le score est flatteur pour la petite Mannschaft. Le but de Davie Selke est effectivement superbe et je partage ton avis sur Niklas Stark et Mitchell Weiser. Julian Pollersbeck a également fait un grand match avec au moins trois très beaux arrêts.
  4. Hoffenheim a recruté Havard Nordveit qui n’aura fait qu’une saison à West Ham. Il fait donc un retour en Bundesliga après avoir fait le bonheur de Gladbach. C’est un joueur plutôt discret mais qui sait se rendre indispensable. Personnellement, je pense qu’il est meilleur que Sebastian Rudy qu’il doit remplacer.
  5. Cela se confirme : HSV devrait recruter Julian Pollersbeck qui joue actuellement l’Euro-U21 en Pologne en tant que gardien titulaire de la Mannschaft. Pour rappel, René Adler quitte le club.
  6. Je ne partage pas cet avis. Je trouve dommage qu’un joueur préfère le montant du salaire à la valeur sportive de son équipe. Köln jouera l’année prochaine l’Europa League et franchement, c’est d’un autre niveau que ce qu’il aura en Chine.
  7. Personnellement, je n’aime pas ce terme d’équipe B ou C. Je trouve que c’est assez désobligeant pour les joueurs qui forment ce groupe. Soyons clair, dans la plupart des équipes, ils seraient titulaires mais comme tu le dis, le vivier est très fourni. Les joueurs qui forment ce groupe sont bons. Ce ne sont pas des joueurs de deuxième ou troisième catégorie. L’intérêt de cette Confed Cup pour la Mannschaft est justement d’habituer de nouveaux ou jeunes joueurs à un tournoi international et de pousser la concurrence. Personne n’a à se prévaloir d’être dans l’équipe « A ». Ce serait très conservateur et finalement contre-productif. Oui, je pense aussi que la Mannschaft va élever son niveau de jeu pour la suite. Elle acquiert toujours plus d’automatismes et c’est le principe même de la marge de progression. Elle forme déjà un groupe très homogène et de l’avis de tous, très uni. Oui, Bernd Leno a fait un mauvais match contre l’Australie. J’espère pour lui que cela ne va pas le poursuivre pendant des lustres. Oui, l’équipe aurait pu et aurait dû plier le match avant la mi-temps. Oui, elle a ensuite marqué le pas. Elle est encore perfectible. Contre le Chili, ce sera un match difficile et je ne sais pas ce qui va se passer. J’espère par contre fortement que la Mannschaft s’en sortira bien. Ne serait-ce que pour fermer enfin le caquet aux éternels sceptiques qui semblent toujours espérer que le pire arrive afin de mieux pouvoir critiquer !
  8. Finalement, les U21 ce dimanche et la Nationalmannschaft ce lundi ont connu des destins assez similaires. Les deux ont gagné pour leur entrée en tournoi, les deux auraient pu et dû gagner plus largement, les deux ont montré, malgré quelques imprécisions, beaucoup de choses positives et les deux enfin ont une marge de progression. Chez les U21, j’ai trouvé très bon Niklas Stark (espérons qu’il ne soit pas blessé, il n’a pas été ménagé par ses adversaires), Max Meyer, Maximilian Arnold (en bon capitaine) et Serge Gnabry. Par contre, Julian Pollersbeck était très nerveux mais ce n’est pas trop grave. C’était sans conséquence et c’est aussi comme ça qu’on apprend. Ses qualités sont là. Comme il s’est emmêlé les pinceaux tout seul à deux reprises en créant le danger là où il n’y en avait pas, il a dit après le match, avec beaucoup d’humour, que c’était pour que les téléspectateurs ne s’ennuient pas devant leur écran. J’ai trouvé aussi David Selke peu performant, pas seulement à cause du penalty raté. Lui aussi, je ne doute pas qu’il peut faire mieux. Chez la NM, j’ai aimé Leon Goretzka (premier but pour la NM , homme du match), Julian Draxler (merci patron), Lars Stindl (premier but pour la NM), Timo Werner (entrée solide, vif, bon techniquement et un tir sur le poteau), Antonio Rüdiger (solide derrière, il s’est réhabilité après sa bévue au Danemark), Joshua Kimmich (beaucoup d’effectivité) et Julian Brandt (toujours bon pour créer le danger côté droit). J’ai moins aimé Bernd Leno (mais soyons indulgents) et Sebastian Rudy (quelques fautes dans la relance). Il est remplacé par Waldemar Anton (Hannover)
  9. Une entrée en matière n’est jamais simple en tournoi (voir le Portugal). Les trois points sont donc importants pour la Mannschaft. Franchement, même si ça n’a pas été le match du siècle, c’était plaisant à voir avec des buts et deux équipes qui n’ont rien lâché. L’Australie est sans doute trop limitée techniquement pour espérer créer la surprise dans cette Confed Cup. Coté allemand, globalement, je suis assez d’accord avec l’analyse d’Ozzy. Avec un peu de réussite devant et un peu moins de poisse derrière (le ballon qui rebondit sur le dos de Mustafi sur l’égalisation …), le match aurait pu être plié plus vite. Quelques premières: premiers buts pour la Mannschaft pour Lars Stindl et pour Léon Goretzka (l’homme du match) et premier penalty pour la Mannschaft pour Julian Draxler, qui s’affirme toujours un peu plus comme le patron du groupe. Quant à Bernd Leno, c’est clair, ce n’était pas son jour. Ça peut arriver. C’est une équipe jeune, fraîche, qui en veut. Elle est perfectible mais flexible. Ça me plaît. Après cette première journée, le Chili et l’Allemagne ont confirmé leur rôle de favoris dans cette poule.
  10. Le magazine „Kicker“ a publié son traditionnel „Rangliste“ 10 joueurs de Gladbach sont distingués : Weltklasse : personne Internationale Klasse : - Yann Sommer - Lars Stindl Im weiteren Kreis : - Andreas Christensen - Oscar Wendt - Tony Jantschke - Christoph Kramer - Mahmoud Dahoud - Raffael Blickfeld : - Jannik Vestergaard - Thorgan Hazard C’est mieux qu’au dernier classement de l’hiver dernier mais c’est bien normal, les matches retours ayant été bien meilleurs, avec l’arrivée de Dieter Hecking, qui a remis l’équipe sur les rails avec trois principes de base qui ont redonné confiance à l’équipe : - réinstaller le 4-4-2 habituel de Gladbach en délaissant l’expérience du 3-2-2-2-1, - rétablir une hiérarchie dans l’équipe, - abandonner le système de rotation qui déstabilisait les joueurs au profit d’une équipe-type clairement reconnue avec une rotation seulement à la marge.
  11. A côté de la Confed Cup, n’oublions pas que les U21 commencent ce dimanche leur Euro en Pologne à Tychy contre les Tchèques. Dans la sélection, il y a de nombreux joueurs déjà Nationalspieler ou titulaires en Bundesliga. Tor: Jannik Huth (FSV Mainz 05), Julian Pollersbeck (1. FC Kaiserslautern), Marvin Schwäbe (Dynamo Dresden) Abwehr: Waldemar Anton (Hannover 96), Timo Baumgartl (VfB Stuttgart), Yannick Gerhardt (VfL Wolfsburg), Gideon Jung (Hamburger SV), Thilo Kehrer (Schalke 04), Marc-Oliver Kempf (SC Freiburg), Lukas Klünter (1. FC Köln), Niklas Stark (Hertha BSC), Jonathan Tah (Bayer Leverkusen), Jeremy Toljan (1899 Hoffenheim), Mitchell Weiser (Hertha BSC) Mittelfeld/Angriff: Nadiem Amiri (1899 Hoffenheim), Maximilian Arnold (VfL Wolfsburg), Mahmoud Dahoud (Borussia Mönchengladbach), Serge Gnabry (Werder Bremen), Janik Haberer (SC Freiburg), Dominik Kohr (FC Augsburg), Max Meyer (Schalke 04), Levin Öztunali (FSV Mainz 05), Maximilian Philipp (SC Freiburg), Felix Platte (Darmstadt 98), Davie Selke (RB Leipzig)
  12. C’est aussi mon point de vue. Tout ce qui n’est pas surmédiatisé n’est pas forcément inintéressant. Toutes les équipes n’ont pas toutes leurs stars avec elles ? Tant mieux ! Cela va permettre aussi de voir des joueurs moins connus du public mais néanmoins intéressants. Si toutes les équipes avaient leur équipe-type, cela ressemblerait à une coupe du monde avant la coupe du monde avec leurs équipes de coupe du monde mais sans toutes les équipes de la coupe du monde ? Vous y comprenez quelque chose ? Quel en serait l’intérêt ? Personnellement, je vais regarder les matches sur l’ARD et la ZDF qui sont très présentes sur cet évènement.
  13. Hormis le score fleuve, la particularité contre San Marino était la tactique adaptée à ce type de rencontre : la Mannschaft a joué en 1-3-5-1 avec un seul défenseur, un milieu renforcé et très offensif et un « Knipser » devant ! Les spectateurs avaient l’air réjouis. Pour le téléspectateur, qui a fatalement une vision plus réduite du terrain, c’était curieux. Pratiquement toute la rencontre s’est déroulée entre les 10 et 25 mètres de la cage saint-marinaise. C’était très compact car dans cette zone réduite, il y avait toujours 19 ou 20 joueurs. Autre rarité : les 11 joueurs alignés au début de la rencontre jouent dans 11 clubs différents.
  14. Denis Zakaria, je ne le connais pas. Je l’avais vu jouer à la TV lors des qualifs pour la Champions League entre Young Boys Bern et les Fohlen mais le déséquilibre entre les deux équipes avait été trop grand (3-1 et 6-1 pour Gladbach) pour pouvoir juger individuellement les Bernois. Pareil pour le gardien Yvon Mvogo qui a signé au RB Leipzig. En tous les cas, malgré le départ de Lucien Favre et du regretté Granit Xhaka, Gladbach est effectivement toujours aux couleurs suisses avec Yann Sommer, Nico Elvedi, Djibril Sow, Josip Drmic et donc maintenant Denis Zakaria, le deuxième romand de l’équipe. Petit pincement au cœur avec le départ de Julian Korb à Hannover, un club qui est, je pense, bien adapté pour lui. Certes, il ne jouait plus un grand rôle ces derniers temps mais c’est toujours un peu triste de voir partir un joueur formé au club. Hier, pour la facile victoire de la Mannschaft contre San Marino, Gladbach était bien représenté avec son capitaine, Lars Stindl et deux joueurs formés au club, Marc-André Ter-Stegen et Amin Younès, tous les trois alignés dès le onze de départ. Pour le 1er tour de la DFB-Pokal, les poulains joueront à Essen contre Rot Weiss, un « Traditionsklub » qui a joué plusieurs fois en Bundesliga et qui joue aujourd’hui en Regionalliga (Ligue 4). Pour ceux que ça intéresse, j’ai mis le tirage complet dans le topic réservé à la DFB-Pokal. Lars Stindl a été élu joueur de l’année par les fans avec 58 % des votes devant Andreas Christensen (13 %), Jannik Vestergaard (10 %) et Yann Sommer (9 %). Logique.
  15. Il a hésité à partir et puis il a déclaré avoir une parfaite confiance dans l’équipe, le club et ses fans. Finalement, Mario Gomez reste à Wolfsburg malgré cette saison terriblement décevante.