BuLi

Membres.
  • Compteur de contenus

    351
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite


À propos de BuLi

  • Rang

Football

  • Equipe Allemagne - Mönchengladbach

Visiteurs récents du profil

547 visualisations du profil
  1. Le Bar De La Bundesliga

    On en avait parlé cet été dans ce topic. Pour diverses raisons (pas seulement politiques), cette présence est très controversée. Plusieurs clubs (Mannheim, Stuttgarter Kickers, Koblenz) ont refusé de jouer ces matches.
  2. 1899 Hoffenheim

    Match nul in extremis avec une égalisation contre Frankfurt dans les arrêts de jeu de Mark Uth, le meilleur buteur du club, sur une passe décisive de Serge Gnabry, qui est rentré en jeu en deuxième mi-temps après près de deux mois d’absence sur blessure.
  3. FC Köln

    Nouvelle défaite du FC Köln à Mainz 0-1, bien que les Geissböcke aient joué à 11 contre 10 les 20 dernières minutes. Certes, le penalty était litigieux mais le problème n’est pas là. Que peut espérer une équipe qui ne marque que 4 buts en 12 matches ? 2 points après 12 journées. Cela est arrivé deux fois dans l’histoire de la Bundesliga : Saarbrücken en 1963 et 1860 München en 1977. Cela s’est terminé par une relégation dans les deux cas. Espoir pour le FC Köln : à l’époque, une victoire ne valait que 2 points et une bonne série (qui y croit vraiment ?) peut remettre en selle plus rapidement une équipe. Pour moi, cette équipe reste un mystère.
  4. Borussia Mönchengladbach

    Effectivement, le match était plié après seulement 20 minutes de jeu et ces 3 buts. Le premier de Lars Stindl (du gauche, c’est plutôt inhabituel pour lui) après un bon travail de Denis Zakaria, encore très bon hier, le deuxième sur penalty de Thorgan Hazard après une main de Karim Rekik sur un tir de Lars Stindl et le troisième, un pur diamant de Raffael. Logiquement, le rythme a ensuite baissé et Hertha est devenu dangereux, surtout sur les nombreux corners et a marqué par Vedad Ibisevic. Gladbach est alors tombé dans un de ses travers, un épisode trop passif. En seconde mi-temps, Gladbach a globalement maîtrisé le match en contrôlant un Hertha le plus haut possible, malgré un second but de Mitchell Weiser. Finalement, Raffael a mis les Fohlen à l’abri avec un nouveau but, suite à un une-deux de Lars Stindl et Patrick Herrmann. Ce match a le mérite de clore les débats qui ne servent à rien, du style « Gladbach est-il suffisamment efficient sur ses occasions ? » ou alors « Raffael est-il sur le déclin ? ». Bon point : Josip Drmic a joué après 7 mois d’absence sur blessure. Rentré à la 89ème… il a trouvé le temps d’être le seul joueur de l’équipe à recevoir un carton jaune. Prochain match contre le Bayern. Les poulains ont rencontré Dortmund en septembre, à l’époque où le BVB gagnait tout et n’encaissait rien et où le Bayern était à la peine et vont rencontrer ce dernier à un moment où les Bavarois restent sur 8 victoires consécutives pendant que Dortmund n’en touche plus une. Mauvais timing. Dortmund avait gagné 6-1. Le Bayern connaît ainsi son challenge…
  5. Bayer Leverkusen

    Spectaculaire 2-2 contre RB Leipzig. Les visiteurs ont marqué sur deux penalties et Benjamin Henrichs, rentré à la mi-temps, aura joué 7 minutes avant d’être expulsé ! Kevin Volland a déjà marqué 13 buts en Bundesliga sur l’année civile (6 dans les matches retours la saison dernière, 7 cette saison).
  6. Borussia Dortmund

    Un seul point et 14 buts encaissés en 5 journées (sans compter les mauvais résultats en CL), c'est plus qu'une phase critique... c'est un bilan de relégable. Il existe une rumeur sur une possible arrivée de Kevin Trapp à l'intersaison. Il a besoin de jouer s'il veut aller en Russie en juin et pour l'instant, Roman Bürki est sous le feu des critiques, excessives comme souvent.
  7. Deutschland

    Le magazine « Kicker » a sondé ses lecteurs pour savoir qui devait aller en Russie avec la Mannschaft. 39 joueurs ont été testés. C’est donc une liste élargie par rapport aux 33 joueurs dont fait mention notre ami Sandro Wagner. Il y a eu plus de 105 000 réponses. Toni Kroos fait -pratiquement- l’unanimité avec 99,48 % de « oui », devant Mats Hummels 99,05 %. Suivent, dans l’ordre, avec plus de 90 % de « oui » : Joshua Kimmich, Timo Werner, Jerome Boateng, Julian Draxler, Leroy Sané, Manuel Neuer, Leon Goretzka, Thomas Müller et Marc-Andre ter Stegen. Entre 80 et 90 %, on a, toujours dans l’ordre : Mesut Özil, Sami Khedira, Niklas Süle, Lars Stindl, Ilkay Gündogan, Sebastian Rudy et Mario Götze. Entre 70 et 80 %, on a, toujours dans l’ordre : Jonas Hector, Marco Reus, Kevin Trapp, Antonio Rüdiger et Emre Can. Avec ça, on a la liste des 23 dont 3 gardiens. Ensuite, on a : Entre 60 et 70 % : Sandro Wagner. Entre 50 et 60 % : personne Entre 40 et 50 %, dans l’ordre : Julian Brandt, Julian Weigl et Marvin Plattenhardt. Entre 30 et 40 %, dans l’ordre : Marcel Halstenberg, Shkodran Mustafi, Mario Gomez, Matthias Ginter et Serge Gnabry. Entre 20 et 30 % : Benedikt Höwedes. Entre 10 et 20 %, dans l’ordre : Kerem Demirbay, Benjamin Henrichs, Lukas Klostermann, Amin Younes et Bernd Leno. Diego Demme est le seul à avoir moins de 10 % de „oui“. Les lecteurs ont privilégié, sans surprise, les valeurs sures et les nouveaux venus. Chez les anciens « à la peine », Reus s’en sort bien, ce qui n’est pas le cas de Gomez ou Höwedes. Parmi les 23 premiers, il y a peu d’attaquants et d’arrières latéraux. http://www.kicker.de/news/fussball/nationalelf/710755/2/slideshow_kicker-user-stimmen-ab_diese-spieler-sollen-zur-wm.html
  8. Coupe Du Monde 2018 : Le Bar

    Ces barrages pour la Coupe du Monde offrent plus de tension que de spectacle. La Suisse s’est qualifiée avec un seul but en deux matches face à l’Irlande du Nord, pareil pour la Suède face à l’Italie. Plutôt que de pleurnicher ou de critiquer, ces deux battus devraient se demander pourquoi ils n’ont pas été capables de marquer le moindre but, ce qui est tout de même la base en football. La Croatie et le Danemark se sont qualifiés en brillant sur un seul match (0-0 pour ces deux équipes dans l’autre match). En dehors de l’Europe, c’est pareil : Honduras-Australie 0-0 et Nouvelle Zélande-Pérou, là encore 0-0 en attendant les matches retours. Les enjeux sont importants et ne favorisent pas le football spectacle. J’espère que la Coupe du Monde ne ressemblera pas à ça.
  9. RB Leipzig

    Belle séance internationale pour les joueurs du RB Leipzig. Timo Werner a marqué un beau but contre la France, Marcel Halstenberg a fait des débuts satisfaisants à Wembley, Yussuf Poulsen s’est qualifié pour la Coupe du Monde avec le Danemark, pareil pour Emil Forsberg avec la Suède et enfin, Lukas Klostermann a marqué un but avec les U21 en Israël.
  10. Borussia Mönchengladbach

    C’est effectivement une bonne semaine internationale pour les joueurs du Borussia. Lars Stindl a marqué un beau but pour la Mannschaft, Matthias Ginter a joué dans la défense qui n’a pas encaissé de but à Wembley, Yannick Sommer (sans encaisser un seul but lors des deux matches), Nico Elvedi (seulement remplaçant) et Denis Zakaria se sont qualifiés pour la Coupe du Monde avec la Suisse, Jannik Vestergaard (seulement remplaçant) s’est qualifié pour la Coupe du Monde avec le Danemark, Thorgan Hazard a gagné en amical avec la Belgique. Chez les U20, l’Allemagne (avec Moritz Nicolas) a battu l’Angleterre (avec Reece Oxford).
  11. Deutschland

    On aura vu deux beaux buts pour la Mannschaft : un premier de Timo Werner (c’est presque habituel), toujours aussi vif, après un bon travail préparatoire de Mesut Özil (pour moi aussi l’homme du match côté allemand) et un deuxième de Lars Stindl (dans un rôle inédit de joker) d’une frappe bien placée après là encore un bon travail préparatoire de Mesut Özil et de Mario Götze. Un deuxième but important, dans les arrêts de jeu, parce qu’il permet, outre l’égalisation, à la Mannschaft de poursuivre sa série d’invincibilité (déjà 20 matches ?). On aura senti une fin de match meilleure que le début. Il faut aussi citer un beau coup franc de Toni Kroos sur la barre. Dans les cages, Kevin Trapp a fait une bonne partie, comme lors de sa première sélection en juin contre le Danemark. Il a marqué des points dans l’objectif d’être le 3ème gardien de l’équipe. Dans ces deux matches à Wembley et à Köln, je n’ai pas toujours aimé les expériences de Jogi Löw comme par exemple celle de placer des joueurs à des postes inhabituels pour eux (Mesut Özil en milieu défensif vendredi ou Emre Can en arrière droit hier). Enfin, j’ai trouvé que dans les deux matches, l’équilibre entre le secteur défensif et le secteur offensif avait été trop déséquilibré au détriment de ce dernier. Cette année 2017 restera un bon cru pour la Mannschaft : 11 victoires, 4 nuls, 0 défaite, une qualification optimale pour la Coupe du Monde (10 matches, 10 victoires), la victoire en Coupe des Confédérations et l’élargissement du groupe à 30 ou 35 joueurs susceptibles d’aller en Russie en juin. Concernant les U21, j’ai vu le match (d’un oeil). La 1ère mi-temps était poussive mais l’équipe a mis le turbo en 2ème mi-temps. Le but de Florian Neuhaus (prêté par Gladbach à Düsseldorf) était effectivement le plus beau. Je pense quand même que l’équipe est moins talentueuse que celle qui est devenue championne d’Europe en juillet.
  12. Deutschland

    La deuxième mi-temps a été soporifique. On espère tout de même mieux pour le dernier match de l’année, mardi prochain.
  13. Borussia Mönchengladbach

    L’action s’est déroulée pile sous mes yeux et c’est vrai que Yann Sommer est responsable du but. Sur plusieurs sorties, il a semblé très nerveux et le pire a été les fautes de relance, plusieurs fois directement dans les pieds de joueurs de Mainz. Les trois Suisses de Gladbach, Yann Sommer, Nico Elvedi et Denis Zakaria seront tous à Belfast avec la Nati ce jeudi.
  14. VfB Stuttgart

    Merci pour les photos, c’est toujours sympa. La Mercedes Benz Arena (mais je dis encore Neckarstadion) est effectivement un beau stade, surtout depuis que la piste d’athlétisme a été retirée. J’ai toujours eu beaucoup de plaisir à y aller. C’est un stade où la visibilité est très bonne, quelle que soit la tribune. Concernant l’assistance vidéo, on est encore en phase d’apprentissage sur la meilleure façon de l’utiliser. Je trouve que ses avantages sont supérieurs à ses inconvénients. Après, il ne faut pas rêver. Vidéo ou pas, on n’a pas fini de parler de l’arbitrage. Il faut sans doute admettre que l’arbitrage « parfait » n’existe pas.
  15. Deutschland

    La liste des joueurs retenus pour les prochains matches à Wembley et à Köln : Tor: 12 Bernd Leno (Bayer Leverkusen) 22 Marc-André ter Stegen (FC Barcelona) 1 Kevin Trapp (Paris St. Germain) Abwehr: 17 Jerome Boateng (Bayern München) 4 Matthias Ginter (Borussia Mönchengladbach) 25 Marcel Halstenberg (RB Leipzig) 5 Mats Hummels (Bayern München) 18 Joshua Kimmich (Bayern München) 3 Marvin Plattenhardt (Hertha BSC) 16 Antonio Rüdiger (FC Chelsea) 2 Niklas Süle (Bayern München) Mittelfeld/Angriff: 20 Julian Brandt (Bayer Leverkusen) 14 Emre Can (FC Liverpool) 7 Julian Draxler (Paris St. Germain) 19 Mario Götze (Borussia Dortmund) 21 Ilkay Gündogan (Manchester City) 6 Sami Khedira (Juventus Turin) 8 Toni Kroos (Real Madrid) 10 Mesut Özil (FC Arsenal) 23 Sebastian Rudy (Bayern München) 24 Leroy Sane (Manchester City) 13 Lars Stindl (Borussia Mönchengladbach) 9 Sandro Wagner (1899 Hoffenheim) 11 Timo Werner (RB Leipzig) 15 Amin Younes (Ajax Amsterdam) On note le retour de Mario Götze et d’Ilkay Gündogan et la présence pour la première fois de l’arrière latéral gauche Marcel Halstenberg que Löw avait déjà évoqué dans des interviews.