Aller au contenu

Nikyz

Membres.
  • Compteur de contenus

    1910
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Nikyz

  • Rang
    Ligue 1
  • Date de naissance 08/26/1992

Équipe

  • Mon Équipe
    Allemagne - Dortmund
  • Gardien
    Weidenfeller
  • Défenseur(s)
    Piszczek Hummels Subotic Schmelzer
  • Milieu(x) Défensif(s)
    Kehl - Bender
  • Milieux Latéraux
    Kuba - Kagawa
  • Milieu(x) Offensif(s)
    Götze
  • Attaquant(s)
    Lewandowski

Réseaux Sociaux

Informations

  • Sexe
    Male
  • Lieu
    Haute - Savoie (74)
  • Loisirs
    Tennis, Football, Sports, Marketing, Communiction

Visiteurs récents du profil

5265 visualisations du profil
  1. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Quand on voit le niveau affiché par Kenny Tete, je préfère qu'on garde Rafa et Dubois que lui à la limite ! On peut pas se passer de l'un des seuls joueurs restants ayant une belle expérience en LDC. Pour Mapou c'était surtout en référence à son chant qui me manque dans les tribunes donc j'aimerais bien le revoir rien que pour ça et pour sa petite danse sur Zlatan
  2. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Non on peut pas virer Rafael, il faut le garder. État d'esprit irréprochable, grosse expérience européenne et il est loin d'être limité. Pareil Mapou il faut lui donner une seconde chance. Il a été mis au placard par Pep mais je suis sûr qu'il peut apporter.
  3. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Je viens de voir une intervention sur le forum d'OL Web qui est tellement juste je trouve. Vous en pensez quoi ? "tiens ce paragraphe est assez intéressant. Mettons l'aspect extra-sportif de côté (je pense qu'il n'est plus à prouver qu'entre le stade, le centre de formation et les à côtés la vision à long terme est indiscutable et d'ailleurs, c'est bien ça qui a maintenu le club dans le top5), et concentrons nous sur le plus important : le sportif. Depuis une petite quinzaine d'années (je dirais la fin du cycle Le Guen), la gestion du sportif dans le club est essentiellement à court terme, avec la coupe d’Europe en toile de fond : la nomination de Houiller pour franchir un palier immédiat (objectif pas vraiment atteint), celle de Perrin qui n'a pas duré 1 an (demi-échec), celle de Puel pour vite casser le plafond de verre de C1 (échec global sur la gestion du club malgré la demi de C1), puis plus tard celle de Génésio pour réparer à très court terme la demi-saison catastrophique 2015. Avec souvent les recrutements "clinquants" qui vont avec : des efforts financiers à court terme sous Perrin et Puel notamment, qui ont accentué le sentiment d'échec. Finalement, la seule vraie période où le club est reparti sur du moyen-long terme assumé, ce fut la phase Garde/Fournier, et ayons l'honnêteté de rappeler que ce fut en grande partie par contrainte : l'échec de l'ère Puel, le poids des recrutements onéreux précédents, l'investissement dans un stade dont la construction ne cessait malheureusement d'être repoussée, avec en toile de fond la fréquentation en baisse de Gerland malgré des tarifs attractifs notamment. Sur ces années là, on finira jusqu'à la 5ème place, à des années lumières du podium. Depuis la transition Fournier/Génésio, on est repassé les deux pieds en avant dans une vision à court terme : éviction de Fournier après une mauvaise série d'un gros mois, nomination de génésio pour du très court terme (mission "commando") puis prolongation d'office pour 3 ans sans trop se poser de question dès l'objectif atteint, retour d'un recrutement plus ambitieux pour repartir tout de suite (aubaine ligue des champions), objectif clair et net de montrer rapidement à qui veut que le club est rentable et dégage des bénéfices en réalisant des plus values à très court terme (exemple : où est le long terme dans la revente de Mammana seulement 1 an après son arrivée, si ce n'est l'aspect financier immédiat ?), etc. Et si le recrutement tend à changer un peu, en privilégiant plus les jeunes que les cadres (en gros on est passé de Rafael, Mapou, Valbuena, Nkoulou, Memphis à Mendy, Ndombélé, Mariano, Terrier, Solet et Dubois), l'aspect financier à court terme n'y est sûrement pas étranger. Même dans la période actuelle, on voit bien que les matches sont pris 1 par 1, sportivement çà ne regarde pas plus loin. Depuis 2 ans et la prise en main du club par Génésio, le club n'avance qu'au résultat : pour revenir dans la course au podium lors de la 1ère demi-saison ; pour ne pas finir à des kilomètres du podium lors de la seconde saison ; et cette année pour essayer de se raccrocher à ce qui peut l'être. JMA, par sa communication qui revient chaque année comme le printemps, sert en réalité le même discours depuis des années et des années. "On fait un stade, on a un groupe de qualité, on a un entraineur remarquable, on a l'academy dans le top 3 en europe, on a les féminines, laissez du temps, vous allez vous ce que vous allez voir, la coupe d'europe, les titres, bla bla bla....". Il gagne du temps en somme, mais il sait aussi que chaque saison décevante qui s'écoule, c'est une saison sans titre, et que chaque saison gâchée, c'est ça de moins de bâti en vue de la saison suivante. Avoir une vision à long terme, ça supposerait que sportivement on y aille par étape avec une ligne directrice, faire progresser les joueurs, travailler un schéma de jeu, des automatismes, en somme : un style de jeu. La réalité c'est que depuis 3 saisons, on a recruté 20 joueurs et renouvelé la quasi-totalité de l'effectif. Et que ça continue avec 3 nouvelles arrivées cet hiver (ce qui est peu-être une bonne chose, l'avenir le dira). Après tout, pourquoi pas, mais là on est pas loin de repartir de zéro à chaque intersaison. Le style de jeu on le cherche désespérément. La progression collective et individuelle aussi. Quelques uns progressent. Beaucoup d'autres stagnent, voire régressent. Personne ne s'attend à ce qu'on gagne tous les matches. Mais de là à accumuler autant de lacunes après 2 ans de management et 3-4 mercatos à disposition pour façonner l'effectif...Que l'on fasse des saisons de transition, sans titre, aucun souci. A condition qu'on bâtisse quelque chose pour l'avenir, pour les saisons suivantes, que l'on ne perde pas ce temps et ce potentiel sous la main. C'est en ce sens que la transition assumée sous Garde, à base de jeunes, parfois à outrance, a eu une vraie utilité (Lopes, Umtiti, Gonalons, Tolisso, Lacazette, Fékir auront tous à un moment ou un autre contribué à porter le club), et laisse aussi des regrets sur le fait de ne pas avoir pu viser plus haut avec de tels potentiels. Depuis 2-3 an, je ne vois pas vraiment ce qu'on bâtit pour l'avenir. On accumule les profils prometteurs dans l'effectif, c'est indéniable, mais ensuite ? Un modèle de progression sur le long terme, ça pourrait être l'atletico ou tottenham par exemple : des clubs qui dans des championnats très concurrentiels, avec que des miettes à se mettre sous la dent, ont réussi, par le jeu, à se hisser de plus en plus haut. On sait très bien que si demain le staff est remplacé, on repart de zéro. Pas seulement parce que le nouvel entraineur arrivera avec ses principes. Mais d'abord parce qu'il n'y aura pas grand chose sur quoi capitaliser sportivement. Pour conclure, revenons à la phrase de départ : "Là ou les gens qui jugent le contenu ne sont pas satisfaits car ils veulent tout tout de suite (le jeu/le résultat et les titres), les autres vont se satisfaire d'un résultat (qui valide une méthode) sur le long terme". Une fois qu'on a battu Amiens, Metz, Toulouse en jouant incroyablement mal, une fois qu'on finit 4ème de L1 parce que les autres derrière ont réussi l'exploit d'être plus médiocres encore, que fait-on ?Le contenu, c'est la garantie que ce groupe progresse et pourra prétendre à mieux lorsqu'il en aura la capacité collective. Des équipes qui ne marchent qu'au résultat, il y en a très peu qui arrivent à se maintenir au sommet plus que l'espace de quelques saisons." Je viens de voir une intervention sur le forum d'OL Web qui est tellement juste je trouve. Vous en pensez quoi ? "tiens ce paragraphe est assez intéressant. Mettons l'aspect extra-sportif de côté (je pense qu'il n'est plus à prouver qu'entre le stade, le centre de formation et les à côtés la vision à long terme est indiscutable et d'ailleurs, c'est bien ça qui a maintenu le club dans le top5), et concentrons nous sur le plus important : le sportif. Depuis une petite quinzaine d'années (je dirais la fin du cycle Le Guen), la gestion du sportif dans le club est essentiellement à court terme, avec la coupe d’Europe en toile de fond : la nomination de Houiller pour franchir un palier immédiat (objectif pas vraiment atteint), celle de Perrin qui n'a pas duré 1 an (demi-échec), celle de Puel pour vite casser le plafond de verre de C1 (échec global sur la gestion du club malgré la demi de C1), puis plus tard celle de Génésio pour réparer à très court terme la demi-saison catastrophique 2015. Avec souvent les recrutements "clinquants" qui vont avec : des efforts financiers à court terme sous Perrin et Puel notamment, qui ont accentué le sentiment d'échec. Finalement, la seule vraie période où le club est reparti sur du moyen-long terme assumé, ce fut la phase Garde/Fournier, et ayons l'honnêteté de rappeler que ce fut en grande partie par contrainte : l'échec de l'ère Puel, le poids des recrutements onéreux précédents, l'investissement dans un stade dont la construction ne cessait malheureusement d'être repoussée, avec en toile de fond la fréquentation en baisse de Gerland malgré des tarifs attractifs notamment. Sur ces années là, on finira jusqu'à la 5ème place, à des années lumières du podium. Depuis la transition Fournier/Génésio, on est repassé les deux pieds en avant dans une vision à court terme : éviction de Fournier après une mauvaise série d'un gros mois, nomination de génésio pour du très court terme (mission "commando") puis prolongation d'office pour 3 ans sans trop se poser de question dès l'objectif atteint, retour d'un recrutement plus ambitieux pour repartir tout de suite (aubaine ligue des champions), objectif clair et net de montrer rapidement à qui veut que le club est rentable et dégage des bénéfices en réalisant des plus values à très court terme (exemple : où est le long terme dans la revente de Mammana seulement 1 an après son arrivée, si ce n'est l'aspect financier immédiat ?), etc. Et si le recrutement tend à changer un peu, en privilégiant plus les jeunes que les cadres (en gros on est passé de Rafael, Mapou, Valbuena, Nkoulou, Memphis à Mendy, Ndombélé, Mariano, Terrier, Solet et Dubois), l'aspect financier à court terme n'y est sûrement pas étranger. Même dans la période actuelle, on voit bien que les matches sont pris 1 par 1, sportivement çà ne regarde pas plus loin. Depuis 2 ans et la prise en main du club par Génésio, le club n'avance qu'au résultat : pour revenir dans la course au podium lors de la 1ère demi-saison ; pour ne pas finir à des kilomètres du podium lors de la seconde saison ; et cette année pour essayer de se raccrocher à ce qui peut l'être. JMA, par sa communication qui revient chaque année comme le printemps, sert en réalité le même discours depuis des années et des années. "On fait un stade, on a un groupe de qualité, on a un entraineur remarquable, on a l'academy dans le top 3 en europe, on a les féminines, laissez du temps, vous allez vous ce que vous allez voir, la coupe d'europe, les titres, bla bla bla....". Il gagne du temps en somme, mais il sait aussi que chaque saison décevante qui s'écoule, c'est une saison sans titre, et que chaque saison gâchée, c'est ça de moins de bâti en vue de la saison suivante. Avoir une vision à long terme, ça supposerait que sportivement on y aille par étape avec une ligne directrice, faire progresser les joueurs, travailler un schéma de jeu, des automatismes, en somme : un style de jeu. La réalité c'est que depuis 3 saisons, on a recruté 20 joueurs et renouvelé la quasi-totalité de l'effectif. Et que ça continue avec 3 nouvelles arrivées cet hiver (ce qui est peu-être une bonne chose, l'avenir le dira). Après tout, pourquoi pas, mais là on est pas loin de repartir de zéro à chaque intersaison. Le style de jeu on le cherche désespérément. La progression collective et individuelle aussi. Quelques uns progressent. Beaucoup d'autres stagnent, voire régressent. Personne ne s'attend à ce qu'on gagne tous les matches. Mais de là à accumuler autant de lacunes après 2 ans de management et 3-4 mercatos à disposition pour façonner l'effectif...Que l'on fasse des saisons de transition, sans titre, aucun souci. A condition qu'on bâtisse quelque chose pour l'avenir, pour les saisons suivantes, que l'on ne perde pas ce temps et ce potentiel sous la main. C'est en ce sens que la transition assumée sous Garde, à base de jeunes, parfois à outrance, a eu une vraie utilité (Lopes, Umtiti, Gonalons, Tolisso, Lacazette, Fékir auront tous à un moment ou un autre contribué à porter le club), et laisse aussi des regrets sur le fait de ne pas avoir pu viser plus haut avec de tels potentiels. Depuis 2-3 an, je ne vois pas vraiment ce qu'on bâtit pour l'avenir. On accumule les profils prometteurs dans l'effectif, c'est indéniable, mais ensuite ? Un modèle de progression sur le long terme, ça pourrait être l'atletico ou tottenham par exemple : des clubs qui dans des championnats très concurrentiels, avec que des miettes à se mettre sous la dent, ont réussi, par le jeu, à se hisser de plus en plus haut. On sait très bien que si demain le staff est remplacé, on repart de zéro. Pas seulement parce que le nouvel entraineur arrivera avec ses principes. Mais d'abord parce qu'il n'y aura pas grand chose sur quoi capitaliser sportivement. Pour conclure, revenons à la phrase de départ : "Là ou les gens qui jugent le contenu ne sont pas satisfaits car ils veulent tout tout de suite (le jeu/le résultat et les titres), les autres vont se satisfaire d'un résultat (qui valide une méthode) sur le long terme". Une fois qu'on a battu Amiens, Metz, Toulouse en jouant incroyablement mal, une fois qu'on finit 4ème de L1 parce que les autres derrière ont réussi l'exploit d'être plus médiocres encore, que fait-on ?Le contenu, c'est la garantie que ce groupe progresse et pourra prétendre à mieux lorsqu'il en aura la capacité collective. Des équipes qui ne marchent qu'au résultat, il y en a très peu qui arrivent à se maintenir au sommet plus que l'espace de quelques saisons."
  4. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Mdrrr attention prochaine vidéo avec Tony Chapron, ça risque de bien buzzer ! Merci beaucoup en tout cas
  5. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Pour les vrais qui suivent un peu La Duchère et son très sympathique coach, j'ai sorti une vidéo bien marrante avec eux, n'hésitez pas à aller checker ça et à me dire ce que vous en pensez !
  6. Nikyz

    Tennis

    J'ai fait une vidéo en immersion avec deux jeunes joueurs professionnels français (Mathias Bourgue et Tristan Lamasine) sur ma chaîne YouTube. Je voulais partager cela avec vous car je pense que ça peut en intéresser quelques uns de voir comment cela se passe sur le circuit
  7. Nikyz

    Tennis

    Qu'est-ce qu'il fait plaisir à voir ce Del Potro... C'est un sacré guerrier quand même.
  8. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Bof... A part trois bons mois il n'a jamais rien fait... Il n'a pas une hygiène de vie adaptée au sport de haut niveau. Il nous l'a fait à l'envers en plus...
  9. Nikyz

    Tennis

    Multifilament et tu tiens 1 mois ou 2 avec ? Franchement ça va c'est honnête ! En multi je tiens à peine 1 semaine...
  10. Nikyz

    Tennis

    Tu as changé de cordage @Rom's ? Les conditions de jeu jouent beaucoup aussi, les effets, la température etc...
  11. Nikyz

    Tennis

    Je casse environ une fois par mois et pourtant j'utilise du Luxilon... Après ça va dépendre de ma fréquence de jeu aussi
  12. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Team Duga sur RMC
  13. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Le traitement infligé à Darder par les médias et certains supporters lyonnais est tellement injuste... Sur les deux derniers matchs, il a plus de ballons récupérés que Tousart. C'est lui qui fait le lien entre la défense et l'attaque, sans lui on aurait une équipe complètement coupé en deux. Il se place très bien dans les intervalles et cherche toujours la passe qui va créer le déséquilibre dans la défense adverse. On ne retient que ses passes ratées ou ses tacles un peu maladroit... Pourquoi ? On ne doit vraiment pas voir les mêmes matchs quand je vois comment certains en parlent ici...
  14. Nikyz

    Athlétisme

    En cette période de Championnat du Monde, je partage avec vous une vidéo d'athlétisme que j'ai réalisé en compagnie de la cinquième meilleure française au 400 mètres haies, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil et me dire ce que vous en pensez
  15. Nikyz

    Olympique Lyonnais

    Hâte de voir Bertrand à l'oeuvre ce soir, j'espère qu'il va brisé des reins une nouvelle fois.
×