SANDRO wagner

Membres.
  • Compteur de contenus

    3537
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite


À propos de SANDRO wagner

  • Rang

Football

  • Equipe Allemagne - Bayern Munich

Informations

  • Sexe Male
  • Lieu Paris

Visiteurs récents du profil

9624 visualisations du profil
  1. Bayern Munich

    Un séduisant tirage par un homme élégant (ou l'inverse)... dont le dernier club est le Bayern Munich. C. Tosun est exaucé.
  2. Borussia Dortmund

    Stöger adorait les attaques rapides avec Köln. Ca devrait continuer: Guerreiro, Pulisic, Sancho, PEA
  3. Schalke 04

    Avec plus de 13 km parcourus pour Meyer et Weston McKennie, on voit que le milieu de terrain ne s'économise pas pour garder l'équilibre de l'équipe. Le côté gauche a provoqué et les chiffres le montrent: 32 duels joués par la paire Caligiuri-Ozcipka. Domenico Tedesco : " En fin de compte, nous avons eu le coup de chance grâce à Guido Burgstaller. Avec de la chance, une victoire aurait été possible. Mais nous ne sommes pas mécontents de ce point. Dans les 15 premières minutes, nous n'étions pas bons dans ce match. Après cela, nous avons beaucoup contrôlé et nous n'avons pas permis beaucoup d'occasions "
  4. SC Fribourg

    Lienhardt est revenu aujourd'hui et s'est de nouveau blessé en moins de 20 minutes. Freiburg à remonté un déficit de trois buts d' écart à l'extérieur pour gagner 3-4 à Koln sous la neige. Nils Petersen convertit deux pénaltys lors des 5 toutes dernières minutes.
  5. Southampton FC

    Gros match de Pierre-Emile Hojbjerg, titularisé pour la 3eme fois sur les 4 dernières rencontres : 58/62 aux passes, 8 ballons récupérés Arsenal a obtenu le match nul à trois minutes de la fin.
  6. Werder Brême

    Il vient de réussir à gagner 3 de ses 4 derniers matches donnant tout son sens à la décision de ses dirigeants. Le Werner Bremen est désormais capable de l'emporter à domicile mais aussi à l'extérieur y compris devant le Mur Jaune. Ce résultat va être le socle de la cohésion de tout ce groupe même si un nouveau coach arrivé en janvier. L'attaque était en berne. Avec Kohfeldt, elle a parlé dans 4 des 5 derniers matches. Kruse est l'élément créatif et technique principal. En témoigne son match d'hier, match qui a apporté une mauvaise nouvelle : Fin Bartels ne reviendra pas avant mai dans le cas le plus optimiste. Junuzovic revient dans quelques jours.
  7. FC Köln

    La neige a retardé le coup d'envoi d'une demi heure à Koln. La lanterne rouge reçoit Freiburg. Heintz, Kkunter et Salih Ozcan reviennent dans le 11 du départ par rapport à Belgrade.
  8. Bayern Munich

    Jérôme Boateng a sécurisé la tactique attentiste du Bayern hier. Il a déjoué les projets des attaquants et notamment de Rebic. Starke peut remercie Boateng pour son tacle à la 39eme minute dans la zone de vérité. Rafinha a également fait un bon match en arrière gauche. Il est le Bavarois qui a remporté le plus de duels (10) faisant face à un Wolf remuant et un juvénile Barkok motivé à briller. C'est Rafinha qui est le premier à sortir sur Willems lors du coup franc à trois travaillé à l'entraînement. Notre blond Brésilien a aussi été précieux pour sortir proprement les ballons. Il a d'ailleurs été très sollicité (93 ballons touchés soit 34% de plus que l'arrière droit). Rafinha a soutenu Kaiser Franck et surtout son remplaçant da27. Le but de King Arturo est venu sur un centre du pied gauche de..... James... euh non... Joshua Kimmich 💓. Le Colombien ne l'aurait pas renié. Il a fait un bon match mais était au moins un cran et demi en dessous de mardi. Joshua Kimmich pour son 100eme match avec ce maillot a été moyen. Il a connu des difficultés avec Rebic et s'en est parfois sorti avec filouterie, expérience ou simulation. Il revient pour aider son club de coeur. L' Histoire dit même qu'il est né à Münchengladbach. Il y a 9 ou 10 semaines, il passait son temps à la pêche. Aujourd'hui, il harponne Dortmund, Leipzig et Paris SG. Cependant, il aspire à retourner à sa vie de retraité au sein des siens. Il est la pour nous remettre sur les rails. Pas pour un plan de carrière. La sienne est faite. Heynckes 💪💜👏 nous offre du temps pour choisir le coach idéal. Le temps équivaut à de l'argent quand on n'est pas les Manchester ou les 2 ogres espagnols.
  9. Borussia Mönchengladbach

    Christoph Kramer a ouvert le score dans le topspiel de la 15eme journée. Le champion du Monde n'avait plus marqué en BundesLiga depuis 3 ans, mois pour mois. Mickaël Cuisance est entré en jeu. Avec un score de 1-1 au terme du match, le Borussia reste derrière son adversaire du jour et occupe la 4eme place.
  10. Schalke 04

    Schalke 04 poursuit sur sa lancée : 9 matches avec au moins un but marqué, 9 matches sans défaite d'affilée ! Comme je le prévoyais à demi-mots, Nastasic intègre la défense à 3 à la place de Stambouli. Nastasic réalise deux gestes de classe dans ce match pour protéger ses filets. Guido Burgstaller était remplaçant et Schalke a égalisé tout de suite après son entrée. Il a joué sa carte personnelle lors d'un 3 contre 2 à la 87eme minute. Max Meyer continue à être LA tour de contrôle de l'equipe : 8 duels gagnés et 59/64 aux passes. Il a tenté du jeu long pour initier des contres et a eu une occasion de but. Le côté Caliguri-Ozcipka a bien fonctionné notamment grâce à ce dernier qui a fourni des centres intéressants.
  11. Hambourg

    Le match entre Hamburg SV et Wolfsburg était moins important que celui de la saison dernière. Waldschmidt avait marqué, sauvé les siens, déchaîné Pierre-Michel Lasogga et condamné Wolfsburg à participer au Relegationspiel. Le score final est de zéro partout. La meilleure occasion est celle de Jan-Fiete Arp. Lancé dans la surface, il choisit de dribbler Uduokhai qui revenait alors que la frappe était possible. Dans des conditions optimales, il manque le cadre de son pied gauche gêné par le gardien. Denis Deikmeier a également testé les gants de Casteels. Tatsuya Ito a lui testé l'arbitre avec un beau plongeon dans la surface. Walace était titulaire et s'est mis en valeur. Il est à l'origine de l'action de Jan-Fiete Arp, a réussi 60 de ses 68 passes et a gagné 7 ballons.
  12. VfB Stuttgart

    Reschke, le Sportdirektor du club, est une référence dans le scouting. Maxi Romero a été ciblé par Stuttgart et a lui-même annoncé son transfert à Olé. L'indemnité du transfert devait être entre 8 et 10 millions d'euros. Velez Sarsfield veut finalement plus pour son attaquant qui aura 19 ans le mois prochain. Stuttgart refuse et le transfert est donc avorté. Romero a mis 4 buts sur les 10 derniers matches de championnat.
  13. Borussia Dortmund

    La question de l'entraîneur était légitime pour la première fois depuis la contre-performance de la 15eme journée. Perdre contre une équipe si mal en point , pour la seconde fois de la saison alors que les Noir et Jaune étaient imbattables devant le public depuis une vingtaine de mois, braque les projecteurs sur des problèmes tout sauf superficiels. Ce n'est pas P. Bosz qui dit à Kagawa de tirer sur le dos de PEA alors que le but est vide. C'est un bon entraîneur que j'ai découvert il y a 9 mois et qui m'a vraiment intéressé. La situation sportive du Borussia Dortmund ne me surprend pas puisque je l'avais annoncée et chiffrée. Cet été, beaucoup pensaient que le club avait fait l'affaire du siècle en revendant un ingrat dépourvu d'éducation pour une mine d'or. L'équipe allait se bâtir un 11 formidable avec un gros renfort par ligne. Il faut ne pas être bienveillant envers Dortmund pour croire cela ou vivre en permanence dans Football Manager. Quand tu perds ton meilleur joueur ou presque, que tu as un nouvel entraîneur et que tu as des blessés importants, ne t'attends pas à rugir sur la première partie de saison. Dortmund a été au sommet au niveau du jeu et des résultats pendant quelques journées avec des clean-sheets. Ironique quand on lit les critiques exagérées sur leur défense. La défense est d'ailleurs une affaire qui dépasse le cadre des arrières centraux et du gardien : le Bayern 2013 domine l'Europe avec Dante.
  14. Bayern Munich

    C'est incontestablement un des 3 plus mauvais matches du Bayern cette saison techniquement. Offensivement, cela a pesé: un seul tir cadré (3 pour les locaux) et pour ma part, 4 occasions réelles seulement. Mes notes: ++ Boateng + James, Rafinha, F. Ribéry, Vidal
  15. Eintracht Frankfurt

    32eme minute Quelle action de Boateng ! Il resiste à la pression de 2,5 joueurs du Bayern (Ribéry est un peu spectateur) et transmets un ballon de qualité à 45-50 mètres pour un Rebic aussitôt dangereux Rien n'a changé concernant Ante Rebic. C'est le plus dangereux sur la première mi-temps.