twbalex

Membres.
  • Compteur de contenus

    3211
  • Inscription

  • Dernière visite


À propos de twbalex

  • Rang

Équipe

  • Mon Équipe France - Paris S-G

Réseaux Sociaux

Informations

  • Sexe Male

Visiteurs récents du profil

3197 visualisations du profil
  1. Kenny Jackett à Portsmouth (D3)

    Haha oui je vous dévoilerai ma nouvelle destination dans quelques temps, j'attend d'avancer un peu dans ma carrière avant Un début de saison extrêmement intéressant, où tu es à une belle 6ème place. Pourtant tu n'as pas été épargné par le calendrier pour le début de saison, puisque tu as quand même affronté les 5 équipes du Big Five! Et quels matchs spectaculaires, toujours beaucoup de buts face à ces grosses équipes, c'est bien. Certes tu tombes lourdement face à Liverpool, mais tu signes aussi un énorme exploit en mettant une jolie raclée à City C'est prometteur pour la suite de la saison. Par contre, grosse désillusion avec cette élimination avec les gallois. 2 défaites nettes à domicile qui te privent de l'Euro, c'est dommage d'avoir craqué au finish...
  2. FK Chakhtar Donetsk

    Tu débutes bien ton aventure avec Stoke, en remportant le tournoi de pré-saison, face à des adversaires de ton calibre. Gros coup dur en revanche avec la grosse blessure de Shaqiri, dès le début de saison. Tu perds un élément majeur de ton attaque pour débuter le championnat, c'est vraiment dommage! Niveau mercato, c'est assez calme puisque tu enregistres pour le moment deux arrivées, avec notamment Stepanenko qui devrait bien renforcer ton milieu de terrain. Bonne chance pour le début du championnat
  3. FK Chakhtar Donetsk

    Un bon choix, avec un club quelque peu dans l'ombre des gros, mais avec un effectif plutôt intéressant (Shaqiri, Choupo-Moting, Martins-Indi,...) Bonne chance
  4. Kenny Jackett à Portsmouth (D3)

    Impressionnante préparation, 5 victoires en autant de rencontres, ça laisse présager du bon pour ta saison, malgré le niveau global des adversaires. Et surtout cela permet à Chaplin de prendre en confiance avant d'attaquer les gros matchs Niveau mercato, je le trouve intéressant, avec effectivement de jolis coups, de bons jeunes. Solanke est un joueur que je commence tout juste à tester, je ne sais pas encore ce qu'il donne. On pourra comparer comme ça^^
  5. FK Chakhtar Donetsk

    Visiblement EA n'a pas bien géré le fonctionnement de ce championnat, c'est dommage car cela te retire un titre de champion qui te revenait de droit. Je comprends ta décision d'arrêter, c'est vraiment bête ce genre de bugs qui gâchent complètement l'expérience de jeu. Pour le coup tout l'intérêt de ta carrière part en fumée, il y a de quoi être dégoûté. Pour ton prochain club, il vaut mieux que tu prennes un championnat qui fonctionne de manière plus classique du coup
  6. Stade Rennais FC

    Mai 2019 Journée 35 0-1 Yokuslu (9ème) Journée 36 0-2 (simulé) Journée 37 4-0 (simulé) Journée 38 1-1 (simulé) Finale 1-3 Konaté (78ème) / Diomandé (4ème), Poulsen (36ème), Mangala (89ème) Demi-finale aller 1-0 Di Maria (52ème) Demi-finale retour 2-1 Diomandé (45ème), Augustinsson (67ème) / Krychowiak (10ème) LDC: Rennes, à un but près... Le Stade Rennais, pour sa première Ligue des Champions, a offert à ses supporters un rêve éveillé, en se hissant jusqu'en demi-finale, et après avoir éliminé Manchester City et la Juventus Turin, rien que ça. Pour accéder à une incroyable finale, les rennais devaient se débarrasser du Paris Saint-Germain, pas une mince affaire donc, face à une équipe qui disposait de plus d'expérience dans cette compétition. Cette double opposition entre les deux meilleures équipes actuelles de l'Hexagone aura tenu toutes ses promesses, avec un duel extrêmement serré. Privés de Kluivert blessé et de Gnagnon suspendu, les Rouge-et-Noir n'arrivaient donc pas au Parc des Princes avec leurs meilleures armes. Toutefois, les deux équipes se livrent un match très serré, avec autant d'occasions de part et d'autre. Malheureusement pour les bretons, le PSG va se montrer plus réaliste grâce à Di Maria, et s'offrir un précieux succès 1-0 avant le match retour au Roazhon Park. En retard d'un but seulement, tout était possible pour le Stade Rennais donc, mais tout se complique avec l'ouverture du score très tôt dans le match de Krychowiak. Avec ce but encaissé, l'étau se ressère véritablement pour les bretons, qui doivent marquer 3 fois pour arracher leur qualification. L'espoir renaît avec l'égalisation de Diomandé puis le but d'Augustinsson, mais malgré les ultimes tentatives des hommes d'Alex "T", le PSG tient le choc et prive le Stade Rennais d'une finale qui leur était si proche. Une élimination aux portes de la finale, qui plus est par un rival de l'Hexagone, la pilule est forcément un peu difficile à avaler. "Je ne peux que féliciter les joueurs pour cet exceptionnel parcours. Ils ont réussi à faire rêver nos supporters en arrivant jusqu'en demi-finale, c'est juste incroyable. Arriver à ce stade de la compétition n'est pas donné à tout le monde, nous avons vraiment réalisé une performance digne des plus grands clubs. Evidemment, passer aussi près de la finale, même si ce n'était pas notre objectif en débutant la compétition, c'est un peu rageant. Un but de plus et nous avions l'occasion de défier le Bayern pour peut-être s'offrir le titre suprême. Mais il faut féliciter le PSG, qui a démontré que l'expérience fait la différence dans ce genre de matchs. Nous avons pu nous en dédouaner lors des huitièmes et des quarts, il fallait bien que cela nous rattrape à un moment. Je souhaite bonne chance à Paris pour cette finale, ils ont enfin l'occasion d'arriver à la consécration de leur projet." --------------------------------- 1-Thomas Touré (Angers SCO, 22 buts) 2-Malcom (Girondins de Bordeaux, 18 buts) 3-Payet (OM, 17 buts) --- 5-Bernard, Poulsen, Martinez (Stade Rennais, 16 buts) --------------------------------- 1-Poulsen (Stade Rennais, 18 passes) 2-Bernard (Stade Rennais, 12 passes) 3-Niane (ESTAC Troyes, 10 passes) --------------------------------- Finale: Bayern Munich 3-2 PSG Meilleur buteur: C.Ronaldo (8 buts) / Poulsen (7 buts)
  7. Van Marwijk

    Courage, en espérant que le forum puisse te changer un peu les idées... Encore une belle maj, marquée notamment par un énorme succès sur le terrain de la Roma. Et en effet, jolis buts sur ce match En revanche, nouvelle défaite face au rival interiste, gros point noir car c'est la 2ème défaite en autant de rencontres face à eux en championnat. Heureusement cette défaite n'a pas de trop conséquences, puisque tu restes en tête du championnat avec 4 points d'avance. Mais la Juve peut encore maintenir le suspens en cas de victoire lors de son match de retard. La fin de saison va être très serrée!
  8. Kenny Jackett à Portsmouth (D3)

    Superbe saison, tu t'offres la montée directement, et en plus avec une énorme avance de 9 points, tu as totalement survolé la D2 La PL va être vraiment très intéressante, j'ai hâte de voir ça. Dommage pour la FA Cup, surtout que tu ne perds que d'un but, mais pour une D2 tu as réalisé un magnifique parcours. Chaplin et Brereton va être un duo très attendu l'an prochain, à condition de réussir à les garder -Vous venez d'enchaîner une deuxième montée en deux saisons, pour finalement vous retrouver en Premier League. Comment expliquez-vous une telle performance? -Quel sera l'objectif pour votre grand retour en Premier League? -Comment comptez-vous renforcer l'équipe pour l'année prochaine?
  9. FK Chakhtar Donetsk

    Superbe série en championnat mais le Lech Poznan est vraiment impressionnant, il va être difficile de les déloger. Tu as l'occasion de le faire en revanche en Coupe, où tu devras les affronter pour accéder à la finale. Tu as moyen d'enchainer une seconde coupe nationale de suite, ce qui serait une belle perf En EL c'est malheureusement terminé, mais le Zénith sur le papier t'étais largement supérieur. C'est en tout cas un très beau parcours que tu as effectué, en espérant que tu pourras faire au moins aussi bien l'an prochain !
  10. Stade Rennais FC

    Avril 2019 Journée 32 2-2 Lendric (45ème), Lopez (58ème sp) / Poha (3ème CSC), Diomandé (55ème) Journée 33 1-2 Dingomé (86ème) / Bourigeaud (53ème), Martinez (89ème) Journée 34 6-3 Martinez (5ème, 76ème), Maouassa (45ème +1), Soumaoro (48ème CSC), Rincon (84ème, 89ème) / Eder (36ème), Terrier (41ème), Benzia (45ème +3) ---------------------------- 1-Stade Rennais 74pts 2-PSG 67pts 3-Girondins de Bordeaux 62pts 4-Toulouse FC 60pts 5-OL 53pts Quarts de finale Aller 1-1 Bernard (73ème) / Higuain (89ème) Stade Rennais (4-2-1-3) : Batalla - Ikoko, Gnagnon, Mangala, Augustinsson - Diomandé, Gbamin - Bernard - Kluivert, Poulsen, Sarr Juventus Turin (4-4-2) : Buffon - Clyne, Benatia, Chiellini, Sandro - Bernardeschi, Marchisio, Pjanic, Sané - Higuain, Dybala 73ème: Le Stade Rennais ouvre le score devant ses supporters! Diomandé transmet le cuir à Gnagnon, qui peut lancer Bernard dans la profondeur. Le brésilien parvient à résister à la charge de Benatia et s'en va tromper Buffon! 89ème: La Juve arrache l'égalisation! Alors que les rennais semblaient tenir la victoire, Leroy Sané adresse un centre anodin dans la surface. Higuain s'arrache pour reprendre le ballon en taclant au premier poteau, qui passe sous les jambes de Batalla. Quel but plein de détermination de la part de l'argentin! Quarts de finale Retour 0-1 Kluivert (29ème) 29ème: Le but du Stade Rennais!!!! Sur une attaque placée, Augustinsson déborde côté gauche, et adresse une merveille de centre à Kluivert, seul au second poteau. L'International néerlandais ne se fait pas prier et place une tête rageuse qui bat Buffon! LDC: Le Stade Rennais poursuit son rêve Cette saison rennaise semble bien partie pour être la plus historique du club. Déjà auteurs d'un immense exploit en éliminant Manchester City en huitièmes de finale, les Rouge-et-Noir étaient confrontés à un obstacle encore plus grand, avec le tenant du titre la Juventus Turin. Face à une équipe italienne réputée pour sa solidité défensive, il n'y avait donc aucun droit à l'erreur pour le club français, qui se devait de sortir une prestation d'un encore plus haut niveau que lors du tour précédent. Le match aller au Roazhon Park était donc d'une importance capitale, avant un déplacement plus que compliqué à Turin. Après une première période très serrée, avec deux blocs compacts, le Stade Rennais entrevoit la lumière en ouvrant la marque grâce à un intenable Bernard. Malheureusement, alors que les Rouge-et-Noir parvenaient à contenir les assauts turinois, Sané parvient à trouver Higuain dans les ultimes minutes de la rencontre pour égaliser. 1-1, un score rageant pour des rennais qui auraient mérité mieux. Virtuellement éliminés au coup d'envoi du match retour, les hommes d'Alex "T" vont toutefois réaliser une entame de match agressive, récompensée par un but de Kluivert à la demi-heure de jeu. Une ouverture du score relançant toute la rencontre, puisque la Juve se doit absolument d'égaliser pour conserver ses chances de qualification. Fort logiquement, le Stade Rennais va par la suite grandement souffrir pour contenir des assauts de plus en plus incessants des Bianconeri. Mais grâce à une défense impériale et à un Batalla des grands soirs, les Bretons parviennent à mettre à terre le tenant du titre, et se propulse à la surprise générale en demi-finale! "Je ne sais que dire, c'est juste fou ce que nous sommes en train de réaliser! Nous voilà en demi-finale, pour la première Ligue des Champions de notre histoire, qui plus est en ayant eu un parcours plus que compliqué avec Manchester City et la Juventus. C'est vraiment incroyable. Il nous reste 3 matchs, à partir de là, pourquoi pas s'imaginer quoique ce soit!" Demi-finale 1-2 Toko-Ekambi (82ème) / Sarr (43ème), Bernard (71ème) LDC: Une demi-finale franco-française au programme! Cette saison en Ligue des Champions est décidément un grand cru pour le football français. En effet, avec deux de ses éléments dans le dernier carré, la Ligue 1 voit ses chances augmenter considérablement de remporter une coupe aux grandes oreilles. Et en effet, il y aura bien un pensionnaire de l'Hexagone en finale, puisque outre la demi-finale opposant le Bayern Munich au FC Séville, l'autre opposera les deux clubs français encore en lice, à savoir le Stade Rennais et le Paris Saint-Germain. Une confrontation qui va opposer les deux meilleures écuries des deux derniers exercices, avec toutefois un avantage pour les franciliens, bien plus expérimentés que les rennais dans la compétition. De plus, les dernières confrontations entre les deux équipes sont en la faveur des hommes d'Unai Emery (2 victoires, 1 nul et 1 défaite pour le PSG). "Ce sera une très belle demi-finale, à n'en pas douter. Le PSG est un adversaire que nous connaissons bien, mais ce n'est pas pour cela que ce sera facile, bien au contraire. Ils ont une expérience beaucoup plus importante que la nôtre dans la compétition, et leur effectif est également meilleur que le nôtre. Il ne faut pas se fier à leurs résultats lors des deux derniers Championnats, ce serait une erreur. Mais nous sommes à deux matchs d'une finale historique, alors nous allons nous donner à fond, et montrer que c'est nous les Champions de France en titre, pas eux."
  11. Van Marwijk

    Tu réalises un très très joli coup avec la future arrivée de Robben. Certes il est vieux, mais cela rentre bien dans l'esprit milanais et cela va effectivement renforcer l'image du club. Et même s'il aura sans doute un peu baissé, il devrait encore être énorme. C'est bien d'avoir fait revenir Bacca et Niang, qui sont deux bons joueurs et qui vont bien renforcer ton effectif. En Championnat, tu maintiens un gros rythme malgré une défaite face à Cagliari. Ton équipe est peut-être un peu moins bien en ce moment mais tu prends quand même beaucoup de points, ce qui est le principal. La Juve est encore là à suivre ton rythme, et profite de ton revers pour prendre la tête. Derrière en revanche ça ne suit toujours pas, 14 points de retard sur toi! Dommage cette élimination en Coupe, mais tu jouais Naples ce qui n'est pas rien, et ton équipe n'avait à priori pas les armes sur ce match malgré les prolongations. Ce sera pour l'année prochaine
  12. Kenny Jackett à Portsmouth (D3)

    En championnat tu continues ton très beau parcours, malgré deux défaites tu prends quand même énormément de points et tu restes logiquement en tête. Tu as potentiellement 6 points d'avance sur le 2ème en cas de victoire lors de ton match de retard, tu te rapproches petit à petit du titre En FA Cup tu es en train de réaliser un superbe exploit, te voilà en demi alors que tu n'es qu'un promu en D2, c'est beau! Certes tu n'as pas chopé de gros morceaux jusqu'ici mais tu jouais quand même des équipes qui t'étaient supérieures. Swansea en demi c'est jouable étant donné que tu as réussi à battre Newcastle, ce serait bien que tu accèdes à la finale car tu serais opposé à un gros
  13. Erik Mugner, révolutionnaire

    Tu réalises un mois au ralenti avec 3 matchs nuls, mais bizarrement cela te suffit quand même pour rester en tête, la faute à tes poursuivants qui n'ont pas été beaucoup plus efficaces. Tu montres que tu peux tenir tête aux cadors avec ce nul face au BVB Je vote le 4
  14. Stade Rennais FC

    Journée 28 3-2 Baldé Diao (2ème, 38ème), Falcao (57ème) / Diomandé (35ème), Martinez (90ème) Journée 29 2-4 Payet (72ème), Mitroglou (85ème) / Martinez (3ème, 75ème, 90ème), Bernard (31ème) Quarts de finale 3-1 Poulsen (20ème), Maher (62ème), Maouassa (65ème) / Juanmi (17ème) Huitièmes de finale retour 3-1 Bernard (48ème), Poulsen (78ème, 90ème) / De Bruyne (51ème) LDC: Le Stade Rennais l'a fait! Opposés à l'ogre Manchester City pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, les joueurs du Stade Rennais ne partaient logiquement pas favoris pour la qualification. Toutefois, les bretons ont réalisé un gros exploit en allant s'imposer, au cours d'un match incroyable, à l'Etihad Stadium (4-3). Menant d'un but avant de les recevoir au Roazhon Park, les Rouge-et-Noir avaient donc une petite avance, qu'ils savaient difficile à maintenir. La première période est pourtant très encourageante de la part des Rennais, qui parviennent à se procurer des occasions, sans pour autant parvenir à trouver la faille. Manchester City, étrangement composé en 5-3-2, a plus de difficultés à peser sur la défense rennaise, bien regroupée. Juste avant la mi-temps, Poulsen se retrouve seul en face à face avec Ederson, mais le danois manque totalement son plat du pied, qui file droit dans les nuages. Incompréhensible de la part d'un tel joueur. 0-0 à la mi-temps, Rennes tient pour le moment son exploit, et doit encaisser deux buts pour être éliminé. Le scénario rêvé prend forme rapidement ensuite, puisque Poulsen, d'un geste génial, parvient à lancer Bernard, qui ouvre le score d'une frappe croisée du gauche. 1-0, Rennes met Manchester City de plus en plus dans l'embarras. Toutefois, les Citizens ne vont pas laisser bien longtemps leurs adversaires respirer, puisque 3 minutes plus tard, De Bruyne égalise sur un modèle d'action collective en petit périmètre. Les Skyblues se relancent complètement, et ont maintenant plus de 30 minutes pour inscrire deux nouveaux buts salvateurs. Mais le club mancunien n'y arrive pas, et le Stade Rennais va même enfoncer le clou, grâce à Poulsen. Le danois, bien trouvé par Gbamin dans la surface, réalise une nouvelle fois une action de très haut niveau en se dégageant de la pression de Alderweireld puis en exécutant une merveille de frappe en pivot, qui file en lucarne sans qu'Ederson puisse esquisser le moindre geste. 10 minutes pour inscrire 3 buts, mission quasi-impossible pour City, qui va quand même tenter le tout pour le tout. Mais une nouvelle fois, la défense rennaise tient bon et sur une première contre-attaque, Koke tacle par derrière Martinez, en tant que dernier défenseur. Carton rouge, le cauchemar continue pour le club anglais. Et, sur une ultime contre-attaque, Kluivert et Poulsen se trouvent en 2 contre 1 face à Kompany. Le néerlandais lance en profondeur l'avant-centre rennais, qui enterre définitivement Manchester City d'une frappe puissante. 3-1 score final, et 7-4 sur l'ensemble des deux matchs! Un exploit énorme de la part des rennais, qui se sont joué ici de l'un des favoris de la compétition, qui plus est après un match retour bluffant de maitrise. Autre fait très impressionnant pour le club breton, celui d'avoir pour le moment remporté tous ses matchs dans la plus prestigieuse compétition européenne (8 matchs, 8 victoires). Jusqu'où ira donc le Stade Rennais dans cette compétition? Première élément de réponse avec le tirage des quarts de finale, qui aura lieu dans quelques jours. "Je suis bien évidemment extrêmement fier de mes joueurs. Nous avions déjà commencé à faire taire les sceptiques lors du match aller, mais nous avons définitivement terminé de le faire lors de ce match retour. Il s'agit très certainement de notre meilleur match depuis mon arrivée, nous avons réalisé le match quasi-parfait, si l'on exclue ce but encaissé qui a un peu relancé la rencontre. Personnellement, je pense que Pep Guardiola a fait une erreur en venant avec ce 5-3-2, qui leur a totalement empêché de se projeter vers l'avant. A l'aller, son 4-3-3 nous avait beaucoup gêné, mais il a sans doute dû vouloir minimiser ses chances d'encaisser de nouveaux buts, tout en contre-attaquant. Mais il n'avait sans doute pas prévu que nous sortions un match encore plus abouti qu'à l'aller. Nous montrons en tout cas que nous n'avons peur de personne, et j'espère vraiment que nous pourrons aller le plus loin possible dans cette compétition. Si nous avons pu éliminer City, alors nous pouvons éliminer beaucoup d'autres équipes." Les compositions et les buts: Stade Rennais (4-2-1-3) : Batalla - Ikoko, Gnagnon, Mangala, Augustinsson - Diomandé, Gbamin - Bernard - Kluivert, Poulsen, Sarr Manchester City (5-3-2) : Ederson - Walker, Kompany, Van Dijk, Alderweireld, Stones - De Bruyne, Koke, Fernandinho - Cavani, Aguero - 48ème: L'ouverture du score rennaise!!!! Gbamin transmet le ballon à Poulsen, qui reprend dos au but adverse, pressé par Van Dijk. D'un habile rateau, il se remet dans le sens de la marche et parvient à lancer en profondeur Bernard. Le brésilien ajuste du gauche un Ederson impuissant! Rennes mène et peut croire encore un peu plus à la qualification! - 51ème: Et City égalise dans la foulée! Sur le côté gauche de la surface, superbe action en petit périmètre entre Fernandinho, Aguero et De Bruyne. C'est Aguero qui parvient à donner le -cuir au belge, qui n'a plus qu'à ajuster Batalla. 1-1, City doit encore marquer deux fois pour se qualifier! - 78ème: Rennes reprend l'avantage!!! Gbamin parvient à trouver Poulsen dans la surface de réparation, dos au but, pressé par Alderweireld. Le danois exécute une superbe feinte de corps lui permettant de s'extraire de la pression du belge, et exécute une exceptionnelle frappe en pivot du droit, qui termine en pleine lucarne! Ederson n'a pas bougé! - 90ème: Le coup de grâce! Alors que City donne tout pour l'attaque, le ballon est récupéré par les bretons. Kluivert part dans le camp adverse et trouve Poulsen, qui file seul au but. Il crucifie Ederson d'une puissante frappe! 3-1, Rennes réalise un authentique exploit! Journée 30 2-1 Martinez (41ème), Poulsen (48ème) / Drost (45ème) Journée 31 6-0 Bernard (10ème, 18ème, 68ème, 72ème), Gbamin (23ème), Kluivert (44ème) 1-Stade Rennais 67pts 2-PSG 58pts 3-Girondins de Bordeaux 58pts 4-Toulouse FC 54pts 5-ASSE 48pts 6-OL 46pts 7-Montpellier HSC 45pts 8-OM 44pts 9-Angers SCO 43pts 10-AS Monaco 42pts --- 18-FC Lorient 26pts 19-ASNL 24pts 20-RC Lens 23pts ---------------------------- 1-Touré (Angers SCO, 18 buts) 2-Bernard (Stade Rennais, 16 buts) 3-Poulsen (Stade Rennais, 16 buts) ---------------------------- 1-Poulsen (Stade Rennais, 17 passes) 2-Bernard (Stade Rennais, 11 passes) 3-Niane (ESTAC Troyes, 9 passes) LDC: Ce sera la Juventus pour Rennes Après son historique exploit en huitièmes de finale face à Manchester City (4-3, 3-1), le Stade Rennais a donc accédé aux quarts de finale pour la première Ligue des Champions de son histoire. Pour poursuivre son exceptionnel parcours dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, les rennais vont devoir se défaire d'un autre très gros morceau du football européen, la Juventus Turin. Le club italien, tenant du titre et champion d'Italie, fait figure d'adversaire encore plus difficile que Manchester City, même si Porto est parvenu à faire douter les transalpins lors des huitièmes de finale (2-1, 0-0). Toujours est-il que si le Stade Rennais souhaite continuer son incroyable parcours, il lui faudra sortir à nouveau deux prestations d'exception. "C'est un très bel adversaire que nous avons tiré. La Juve, c'est un classique du foot européen. Et après quelques années de disette, ils reviennent très fort, preuve en est avec cette victoire l'année dernière dans cette compétition. Ce sera très difficile, mais nous avons su nous montrer sous un jour inattendu face à City, alors pourquoi pas là. Mais devant, il ne faudra pas se manquer, car on sait que nous n'aurons pas beaucoup d'occasions. La défense à l'italienne, c'est très difficile à bouger, on le sait." Qualifications Euro 2020 (Journée 7) 1-3 Dolberg (40ème) / Griezmann (30ème), Kanté (64ème), Dembélé (85ème) Qualifications Euro 2020 (Journée 8) 0-1 Malli (60ème sp) Euro, qualifications: La France se complique la vie Leaders de leur groupe avec 2 points d'avance sur le Danemark, les Bleus avaient la possibilité de creuser l'écart avec les danois en cas de succès lors de leur confrontation de cette 7ème journée. Griezmann montre la voie à la demi-heure de jeu, et malgré l'égalisation danoise avant la mi-temps, Kanté puis Dembélé vont parachever une nette victoire des Tricolores (3-1). Grâce à ce succès, la France entrevoit un peu plus l'Euro 2020, avec 5 points d'avance sur le Danemark, à 3 journées de la fin. Mais la réception de la Turquie, qui devait permettre aux Bleus d'asseoir un peu plus leur première place, ne ce sera pas passée comme prévu. Déjà vaincus 1-0 à l'aller, les Tricolores ont été à nouveau surpris, cette fois au Stade de France. Devant une défense turque très regroupée, les hommes de Zidane ne parviennent pas à se procurer d'occasions franches, et vont finalement céder sur un penalty de Malli à l'heure de jeu. Un coup d'arrêt pour la France, qui n'a pourtant quasiment pas concédé d'occasions face à leurs adversaires du soir. Avec cette défaite, tout le crédit de la victoire du match précédent disparait, puisque le Danemark a lui gagné de son côté. La France conserve donc la tête, mais encore avec 2 points d'avance. Il reste deux rencontres aux Bleus pour assurer leurs qualifications, rencontres où il n'y aura pas le droit à l'erreur. Zidane: "C'est certain que cette défaite face aux turcs nous complique un petit peu plus la tâche. C'est dommage car nous avions remporté le match le plus important, face à notre premier poursuivant. Ne pas perdre face aux turcs nous aurait quasiment assuré la première place, c'est dommage. Mais nous sommes encore largement maitres de notre destin, il nous reste 2 matchs, que nous devrons gagner pour ne pas compter sur les résultats adverses. Et nous en sommes largement capables, à condition d'être sérieux et de respecter les adversaires." Le classement: 1-France (18pts) 2-Danemark (16pts) 3-Turquie (12pts) 4-Norvège (8pts) 5-Suède (8pts) 6-Hongrie (6pts) Aie aie aie ce match face à la Turquie...J'ai cru que j'allais péter un plomb^^ C'est ce fameux genre de matchs qui donne l'impression que, quoiqu'il arrive, on doit le perdre, car le jeu l'a décidé. Les passes étaient une fois sur deux à des endroits absolument pas demandés, et quand elles étaient normalement exécutées, les adversaires étaient des monstres de physique et donc il était impossible de construire des actions. Et je ne parle pas des contres favorables bien évidemment Je concède deux pénos, alors que ça faisait très longtemps que je n'en avais pas concédé dans une rencontre. J'en arrête un, pas le deuxième, bref le jeu était complètement contre moi, j'étais à deux doigts de recommencer le match, alors que ça ne m'arrive jamais. Heureusement que ce genre de rencontres n'arrive pas souvent sinon je crois que je serai allé chez le concurrent haha.
  15. Erik Mugner, révolutionnaire

    Tu réalises vraiment un début très intéressant en Championnat en remportant tous tes matchs, mis à part celui perdu face au promu Stuttgart, ce qui est un peu dommage car il s'agissait sur le papier de ton adversaire le plus abordable. Belle victoire contre Leipzig au cours d'un match compliqué Tu as logiquement une bien belle avance en tête, avec déjà 4 points sur le 2ème. Assez surprenant de voir le Bayern et le BVB aussi loin en Championnat, j'espère pour le suspens qu'ils vont rapidement revenir à leur niveau! Sympa cette idée de but du mois, je vote Marscarell