Aller au contenu

Messages recommandés

Le Français Mahyar Monshipour a conservé son titre mondial WBA des super-coq après avoir battu le Mexicain Julio Zarate à l'appel de la neuvième reprise au Futuroscope de Poitiers.

Monshipour a énormément souffert face à un adversaire qui l'a mis à terre avant de craquer sous la pression terrible du boxeur né en Iran.

Monshipour, 30 ans, pourrait désormais affronter le Mexicain Oscar Larios, champion WBC, au printemps prochain en Californie.

"Il court pour récupérer et il me rentre dedans pour gagner. Et ça marche, la preuve, il m'a mis au tapis", a dit le Français.

"J'étais bien sonné.

"Mais j'ai énormément confiance en moi. Je regarde mon coin et je dis 'c'est bon', je regarde ma femme et je lui dis 'c'est bon'."

Zarate entamait le combat par un très beau travail au corps tandis que Monshipour cherchait d'entrée le coup dur.

C'est pourtant le Mexicain qui faisait très mal le premier. D'un crochet du gauche dans la quatrième reprise, il envoyait son adversaire au tapis à la surprise générale.

Mais il prenait deux avertissements logiques pour boxe la tête en avant.

Et le combat changeait de physionomie. Au huitième round, Monshipour mettait Zarate dans le rouge d'un uppercut du droit.

A l'appel de la neuvième reprise, l'entraîneur du Mexicain jetait l'éponge.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Asloum le plus fort

Le boxeur français Brahim Asloum a battu le Vénézuélien Edgar Velasquez par arrêt sur blessure à la 8e reprise dans un combat de catégorie mouche prévu en 12 rounds, samedi soir au Cannet.

Edgar Velasquez a été victime à la huitième reprise d'une blessure à l'arcade sourcilière, manifestement assez profonde, et qui n'a pu être cicatrisée malgré l'intervention du médecin, provoquant l'arrêt du match. Peu auparavant, Brahim Asloum avait lui-même été victime d'une telle blessure, mais plus légèrement et le combat avait pu se poursuivre.

«Pas un boxeur évident»

«J'aurais aimé que ça aille aux points, physiquement je commençais à être vraiment bien, a déclaré après le combat Brahim Asloum, qui disposait d'une très légère avance aux points lors de l'interruption du combat (78-74, 77-75, 77-76). C'est dommage pour le public et moi-même, j'aurais aimé aller plus loin et montrer plus de choses», a ajouté le Français, qui s'est dit «un peu frustré et déçu de la façon dont ça s'est passé».

Il a également salué son adversaire vénézuélien qui n'est «pas un boxeur évident à boxer», regrettant de «s'être un peu fait piégé et malmené par son adversaire» en début de rencontre. Avec cette 19e victoire, Brahim Asloum a bouclé sa série de combats préparatoires avant son grand rendez-vous de Bercy, le 5 décembre, pour le titre mondial WBA des mouche face au tenant du titre, un autre Vénézuélien, Lorenzo Para.

Source : L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien mais c'était un peu n'importe quoi ce combat, Velasquez il aurai pu continuer facile, d'ailleurs c'est ce qu'il voulait..... <_<

Modifié par tony2mars

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ean-Marc Mormeck , champion de boxe WBA-WBC des lourds-légers, est arrivé dimanche à New York. Il affrontera lsamedi au Madiso Square Garden l'Américain O'Neil Bell , détenteur de la couronne IBF, pour un combat de réunification de la catégorie .

« Je me sens super bien. Je n'ai jamais été aussi motivé pour un combat. J'ai conscience que je peux réaliser quelque chose de grand , a déclaré Mormeck. J'ai dû faire des sacrifices en m'entraînant durant les fêtes. Peu importe. J'aurais tout le temps de faire la fête après ma victoire ». Le Français s'était préparé pendant plusieurs semaines dans le camp d'entraînement de son promoteur américain, Don King, à Orwell. Son adversaire, avait lui posé ses valises à Atlanta.

Le Guadeloupéen n'a plus combattu depuis le 2 avril dernier lorsqu'il avait ravi aux points le titre WBC à Wayne Braithwaite, de la Guyane britannique.

Mormeck, 31 victoires pour 2 défaites, tentera de devenir le premier boxeur depuis l'Américain Evander Holyfield en 1988 à unifier les ceintures de la catégorie.

c'est le 1er francais depuis cerdan a combattre au Madison Square Garden, lui c'est un vrai boxeur, pas paillette ( cf Asloum) si il gagne il deviendra undes plus grand boxeur de tout les temps :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merde je suis trop decu :( pour lui car c'est un vrai sportif et il pouvait rentrer dans la catégorie des plsugrand boxer de tout le temps

mais il va rebondir sur :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Don Junlaphan conserve sa ceinture paille WBC

Le Thaïlandais Den Junlaphan a conservé aujourd'hui lundi son titre de champion WBC des poids paille en boxe en battant le Japonais Ken Nakajima par arrêt de l'arbitre à la 7e reprise d'un combat prévu en douze. Den Junlaphan, 27 ans, basé au Japon depuis 2001, s'est imposé contre un boxeur classé challengeur N.8 WBC après l'arrêt du combat par l'arbitre au bout de 1 min 01 sec dans la septième reprise.

Le Thaïlandais remettait pour la première fois en jeu une ceinture qu'il avait reconquise en août dernier à Tokyo grâce à une victoire sur le Japonais Katsunari Takayama. Le palmarès de Denn est désormais de 15 victoires (dont 6 avant la limite), et 1 défaite. Nakajima a, lui, concédé sa troisième défaite, pour 14 victoires (dont 8 avant la limite). (belga)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×