Aller au contenu
Galaar

Alioune Toure


Messages recommandés

Né à Saint-Denis, Alioune Kissima Touré intègre le centre de formation du FC Nantes au crépuscule de son adolescence et découvre, à l’âge de 18 ans, les joies du monde professionnel avec une entrée en jeu remarquée contre l’ASNL. Nous sommes alors en 1996.

Rapide et ayant le débordement facile, Touré semble alors avoir les cartes en main pour réaliser une carrière tout à fait honorable. Oui mais à condition de jouer, chose qu’il ne fait que très rarement avec le maillot jaune durant ses cinq premières saisons en tant que pro (une cinquantaine de matches).

Lassé de n’être qu’un joker lancé dans des fins de rencontre aux allures de garbage-time, Alioune décide de passer la Manche et de montrer à ces vilains dirigeants nantais qu’ils ont eu tort de ne pas lui accorder davantage de confiance. C’est à Manchester City qu’il s’enrôle, motivé comme jamais. Et c’est avec un engagement sans borne que le petit Alioune va éplucher les oranges pour ses partenaires pendant six mois, n’entrant en jeu qu’une seule fois durant toute la deuxième moitié de saison 01/02.

A l’époque, il semblait évident que sa carrière allait devenir une galère incommensurable. Transferts ratés, performances nulles, drogue, alcool, ça lui pendait au nez. Mais tous les maux du monde n’étaient rien en comparaison avec le coup de téléphone qu’il reçut, un brumeux soir de juin 2002.

« DRRRRRRRRINNNNG

Alioune : « Oh ! Mais qui m’appelle ? Peut-être le recruteur de Motherwell ?

DRRRRRRRRRRI…

Alioune : Allo ?

Voix suave : Oui. Bonjour, ici Luis Fernandez, coach du Paris Saint-Germain. Je veux recruter un mec qui court plus vite que Fiorèse.

Alioune : Bruno Cheyrou ?

Luis : Non. Toi !

Alioune : Moi ?

Luis : Oui. J’ai besoin de toi. En plus tu vaux pas un kopeck, Kevin Keegan t’a confondu avec Darius Vassel, il veut pas de toi, il est prêt à te lâcher gratos.

Alioune : Bon ben j’arrive… »

Clair qu’il était pas convaincu l’Alioune ! Lui qui n’avait disputé que des bouts de match à Nantes, qui n’avait joué que quelques minutes en Angleterre, qui n’avait quasiment pas touché un ballon de toute la saison précédente, voici qu’il signait un contrat avec le PSG sans savoir exactement pourquoi. Il peut remercier Fernandez… et nous en faisons de même, nous autres admirateurs de pieds carrés. Merci Luis d’avoir fait revenir en France ce véritable diamant à jamais brut.

Dans la capitale, Touré n’est pas autant fantomatique que par le passé. Déjà parce qu’il joue de façon régulière (17 apparitions en L1), mais surtout parce qu’il commence véritablement à démontrer toutes les facettes de son talent. Accélérations prodigieuses sur son aile droite pour aller s’écraser dans les panneaux publicitaires, emmêlements de pinceaux ballon au pied, jeu bourré de fioritures et de bourdes en tout genre, etc. Ses frasques in game sont extrêmement tordantes. Même lorsqu'Alioune plante un but magnifique contre ses anciens partenaires nantais, on ne peut s'empêcher de sourire tant sa manière de conduire le ballon semble être dictée par le Malin lui-même

Sous l’ère Vahid, Alioune s’éloigne peu à peu des terrains professionnels et se retrouve contraint de jouer les dimanches après-midi avec la réserve parisienne. Loin des yeux, loin du cœur, la frénésie Alioune perd peu à peu de son intérêt et de sa splendeur.

Mais heureusement, un match, un seul, va raviver plein de merveilleux souvenirs et attiser une flamme que l’on croyait consumée. Le Trophée des Champions 2004 ! Le PSG affronte Lyon et Fabrice Fiorèse, cette canaille qui vole le temps de jeu d’Alioune égalise à un but partout à un quart d’heure du terme de la rencontre. Moment que choisit Vahid Halilhodzic pour faire entrer notre fringant Alioune, archi-motivé à l’idée de faire pencher la balance du côté parisien et, pourquoi pas, taper dans l’œil de recruteurs masochistes, son départ de Paris étant planifié.

En quelques minutes, Touré va nous étaler toute sa panoplie de joueur disgracieux et bourrin comme on les aime, avec un nombre incalculable de ballons perdus au cours de duels en un contre un qu’il dispute systématiquement tête baissée. Malgré sa bonne volonté évidente, le match s’achève sur un score nul et la séance de tirs au but démarre. Les deux équipes ne parviennent pas à se départager jusqu’à ce qu’Alioune se présente face à Coupet pour un peno décisif. Jamais de mémoire de footeux, il n’y eut alors une telle certitude quant à l’issue négative d’un tir au but. Et évidemment, Coupet détourne le penalty, provoquant victoire lyonnaise et fou rire dans les chaumières.

La rigolade à peine terminée, Alioune quittait prestement Paris, penaud et honteux.

Depuis ce jour, la carrière de l’ancien Nantais a sombré désespérément dans un gloubiboulga de choix discutables. Un prêt malencontreux d’une année à Guingamp (9 pauvres matches), suivi d’une expérience sinistre à l’Uniao Leiria qui n’est pas encore achevée puisqu’Alioune y a entamé sa deuxième saison. Sans doute une séquestration vengeresse des Lusitianiens en réponse à la victoire française en demi-finale de la Coupe du Monde. Si on avait su, on aurait souhaité que Zidane donne son coup de boule trois jours plus tôt…

Enfin bref, pour résumer, Alioune « Axel Foley » Touré est indiscutablement un bon pied carré. Jamais avare de ratés et de cagades, il a eu le mérite tout au long de sa carrière hexagonale d’apporter des brins de folie, le plus souvent de manière involontaire, dans des matches ennuyeux. Malheureusement, ses expériences à l’étranger conjuguées au manque de confiance inexplicable de ses entraîneurs à son encontre n’ont pas permis à son talent de nous exploser complètement au visage. Il ne nous reste donc plus qu’à souhaiter que ses pérégrinations le mènent de nouveau dans notre beau pays afin qu’il puisse enfin nous dévoiler l’intégralité de ses compétences. La balle est dans ton camp Alioune, sauras-tu la conduire ?

Alioune Touré est un footballeur français né le 9 septembre 1978 à Saint-Denis. Il est attaquant. :lol:

Palmarès

* Champion de France en 2001 (Nantes)

* Vainqueur de la Coupe de France en 2000 (Nantes), 2004 (Paris-SG)

* Finaliste du Trophée des champions en 2004 (Paris-SG)

* Vainqueur du Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans 1997.

Saison Club Pays Div. Championnat Europe

Matchs Buts Matchs Buts

96-97 Nantes France 1 2 0

97-98 Nantes France 1 9 0

98-99 Nantes France 1 17 2

99-00 Nantes France 1 6 1 C3 1 0

00-01 Nantes France 1 15 0 C3 4 0

01-02(déc) Nantes France 1 0 0

01-02 Manchester City Angleterre 2 1 0

02-03 Paris-SG France 1 16 1 C3 2 0

03-04 Paris-SG France 1 9 0

04-05 Guingamp France 2 11 0

:blink::lol:

Son match parfait

A la suite de l’immense succès de la trilogie « Goal » au cinéma, d’autres longs-métrages portant sur le soccer sont programmés à Hollywood. Eddie Murphy est choisi comme interprète principal d’un énième film à ce sujet et c’est Alioune Touré qui est censé jouer sa doublure lors des scènes jugées trop sportives pour l’acteur vieillissant. Malheureusement, l’expérience tourne court. En studio, la technique de Motion Capture est incapable de retranscrire les gestes peu académiques d’un Touré drôlement agité et qui ne perd pas une occasion pour détruire ordinateurs et caméras suite à des shoots maladroits. Arrive tout de même le tournage de la scène finale du film au cours de laquelle Alioune doit transformer un penalty. Après une 72e prise ratée de suite, le metteur en scène pousse une gueulante si effrayante que l’ancien canari fond en larmes. Emu et séduit par cette interprétation très fine du malheur, le réalisateur décide d’inverser les rôles. Il promeut Alioune à la comédie et expédie un Eddie Murphy perplexe à l’Uniao Leiria. Ironie de la situation, les carrières des deux hommes redémarreront à l’issue de ce subterfuge.

toure9.JPG

C’est pas comme ça que tu rattraperas Mendy à la course.

toure7.jpg

Cours Alioune ! Cours !

toure4.jpg

Ta conduite de balle de chochotte ne plait pas à Super Mario.

toure2.jpg

N’aie pas peur, il ne va pas te manger ce ballon.

http://piedskarres.free.fr/toure.html

Modifié par Galaar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×