Aller au contenu
lilwyte59

Le Dernier Film Que Tu As Vu?


Messages recommandés

Le 12/10/2018 à 11:54 PM, twb22 a dit :

Vu Summer of 84. Tres agreable donc. Petit thriller à l'ancienne @Liverbird va aimer aussi

La mode des kids intrépides en ce moment apres Ca 

  Masquer le contenu

Pas trop difficile de deviner que le petit ne se trompe pas vu que le flic est le seul type dans la tranche d'age qui apparait dans le film.

 

Merci du tuyau, je le mets dans ma liste 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bad Times at the El Royale Un thriller bien sympa, avec Jeff Bridges et une actrice que je connaissais pas, Cynthia Erivo. Mais par pitié, je veux plus voir le torse de Chris Hemsworth. Je crois que c'est jamais arrivé jusqu'à aujourd'hui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@twb22

 

je viens de voir Summer of 84. Pendant longtemps, j’y ai vu film opportuniste qui surf sur la vague actuelle, jusqu’à la chanson Cruel Summer de Bananarama qui intervient quasiment de la même manière que dans Karate Kid, la salle arcade remplaçant le terrain de sport. Les gosses sont des caricatures ambulantes mais rien de surprenant. Bref, pas plus emballé que ça. Puis la fin...Là, c’est un petit uppercut que tu sens pas venir car justement c’est pas sensé prendre cette tournure. 

 

Bref, rien que pour la fin, c’est tout à fait recommandable. Merci du tuyau;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu Arizone. Bonne surprise assez fun un vulgaire accident avec un type pas tres futé et tres maladroit et ca finit en carnage :laughing:

Pas long pas de perte de temps 1h23

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@twb22 

 

A propos de summer of 84

 

Révélation

Si la fin est aussi glaçante, je pense que c'est car le réalisateur nous a tellement endormi en accumulant tous les poncifs des films d'ado des années 80/début 90 qu'on a perdu de vu que le tueur est tout droit sorti d'un épisode d'Esprit Criminel. En y repensant, il y avait pourtant deux ou trois indices, comme la découverte du cadavre dans la baignoire, visuellement plus proche d'un slasher premier degré que des Goonies, qui venaient indiquer que ça risquait de finir en pâté croute pour le héros.  Même quand le tueur kidnappe les deux gosses à la fin, cousu de fil blanc vu la "disparition" du tueur, tu as toujours en tête que c'est un film de teenagers donc qu'ils vont trouver une astuce. Mais non, à la seconde où les deux ont fait un high five avant de se coucher, le film a définitivement changé de bord. C'est quand ils fuient et tombent sur le "dépotoir" que ça a fait tilt et que j'ai compris que la fin pourrait être nettement plus sombre qu'annoncé. Certains pourraient y voir une trahison du ton général du film, moi je trouve ça assez bien joué.  Dans un sens, c'est un hommage à certains films de la période 80s dont la fin était tout aussi amer, comme L'amie mortelle de Wes Craven.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le coté simplet et cliché j'aime bien en fait, retour aux films des 80s 90s moins prise de tete que maintenant 

Révélation

Ouais obligé quand ils vont se coucher il y aura une autre scene c'est un grand classique ces fausses fins. Apres gros contre pied. Je m'attendais aussi à une fameuse scene du cauchemard mais non. Ca sonne finalement comme une fable de creepshow ou les contres d'outre tombe

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, twb22 a dit :

Le coté simplet et cliché j'aime bien en fait, retour aux films des 80s 90s moins prise de tete que maintenant 

  Révéler le contenu masqué

 

Révélation

En repensant à la scène de la baignoire,  toute cette séquence est quasiment un décalque d'une scène du silence des agneaux, quand Clarice fouille dans le noir la maison du tueur. ça fait longtemps que je l'ai vu mais je pense qu'elle trouvait également un cadavre en décomposition dans une baignoire. C'est peut-être dès cet instant que le ton du film bascule en fait.

 

Au risque de dire une connerie, dans le genre symbole, je pense me rappeler avoir lu que le tueur en série Ted Bundy se déplaçait en VW Beetle. Peut-être pas un hasard de voir le tueur du film en avoir une dans son débarras secret. 

 

Seul regret pour cette fin, le fait que le réalisateur surligne un peu trop le coté "perte de l'innocence". Le fait que son meilleur ami soit mort et qu'il est psychologiquement détruit était largement suffisant. En remettre une couche dans la dernière scène avec la fin (supposée) de son amitié avec les deux potes restants ainsi que le départ de son amour d'enfance était un peu too much. 

 

Mais d'accord avec toi, je préfère largement ça à certains films actuels pseudo-intelligents devant lesquels on se fait chier au final.

 

Modifié par Liverbird

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui la Beetle j'avais remarqué aussi. Reference c'est obligé en plus ca insiste bien dessus la camera. Aussi au debut quand ils portent le meuble. La scene dans la cave avec la baignoire un peu the lambs c'est vrai. Mais ca me rappellait autre chose plutôt autre chose je ne vois pas quoi

La simplicité c'est bien dans les films d'epouvante/horreur. Le film qu'on va voir l'été le soir en vacances avec sa copine. Pas un film pour se taper un mal de crane

Comme le remake de "Ca" j'avais bien aimé. simple.

Le film Arizona que j'ai vu hier c'était vraiment pas mal. Ce tueur :facepalm:. Hilarant et barje à la fois

Modifié par twb22

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, twb22 a dit :

Aussi au debut quand ils portent le meuble.

 

Le film Arizona que j'ai vu hier c'était vraiment pas mal. Ce tueur :facepalm:. Hilarant et barje à la fois

Les grands esprits se rencontrent. J'avais aussi pensé directement "tiens, le piège à con à la Bundy" :lol:

 

Je te fais confiance pour Arizona, j'essaierai de me le faire cette semaine ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans the lambs aussi le platre la caisse 

à l’instant, Liverbird a dit :

Je te fais confiance pour Arizona, j'essaierai de me le faire cette semaine 😉

pas long 1h23 le temps de voir le debut en mangeant et il reste 40 minutes la duree d'un episode de series. Ca m'a fait un peu penser à du Cohen facon Arizona junior ou à un Sam Raimi categorie non-gore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de voir, ou plutôt revoir, Running Man. Passé un premier quart d'heure un peu pénible pour se remettre dedans car le film a pas super bien vieilli (le prologue avec l'hélicoptère :ninja: ), ça fait toujours le job. A contrario, j'ai revu la veille Predator et celui-ci est un chef d'oeuvre intemporel, il n'a pas pris une ride.  Les deux films sont pourtant sorti la même année.

 

Dans le genre film d'action bourrin qui contrebalance sa violence par une grosse dose d'humour, ça tient toujours la dragée haute à la production actuelle. Tu te dis vraiment que les films avec The Rock, c'est franchement du recyclage. Schwarzy fait preuve d'un humour à froid assez sensationnel dans ce film et il donne l'impression de bien s'amuser. Il te sort de nombreuses répliques cultes mine de rien et la version française est assez remarquable (Seigneur Jésus...Ha ouais, c'est lui  :rire07: ).

 

Là où le film m'a surpris par contre, c'est le contexte horriblement actuel qu'il véhicule. Tout tourne autour de la manipulation des masses avec les médias et l'abrutissement de ceux-ci avec des émissions calibrés dans ce but (téléréalité bonjour). Au niveau du fond, on est pile dedans. Un film de prime abord inoffensif, sorti il y a 31 ans, qui se révèle assez prophétique finalement. A ce titre, le dernier monologue de l'antagoniste peut faire froid dans le dos. Assez content de l'avoir revu presque 25 ans plus tard.

 

A noter que c'est adapté d'un roman de Stephen King, sous le pseudonyme de Richard Bachman. Après l'adaptation est assez libre. Même si le message reste le même (contrôle des masses via les médias), et qu'il s'agit d'une chasse à l'homme, pas mal de choses ont évolué pour mettre en avant un héros taillé sur mesure pour Schwarzenegger. Dans le film, il incarne un pilote d'hélicoptère qui porte le chapeau pour un massacre commis contre des manifestants. Il sera envoyé au bagne, s'en évadera avec les membres d'une résistance au régime en place et ces résistants l'aideront lors de sa participation forcée au jeu tv, permettant un happy end. Ce mouvement de résistance est ce qui marche le moins bien dans l'histoire. C'est flagrant, surtout quand tu as lu le livre, que c'est du bricolage qui décrédibilise l'histoire.  Dans le livre, Ben Richards est juste un chômeur, qui n'a rien d'un héros,  participant volontairement à "La Grande Traque" pour subvenir aux besoins de sa famille. Et on ne peut pas vraiment parler de happy end.

 

Allez, un bon petit 7/10 pas forcément objectif :lol:

 

Edit: et comme dirait un collègue, l'actrice principale Maria Conchita Alonso, à l'époque, je lui aurais bouffé sa merde :ninja:

Modifié par Liverbird

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×