Aller au contenu
J.R.

Cabaye Sur Le Départ.


Recommended Posts

136950-large.jpg

Yohan Cabaye, qui n'a pas réussi à s'imposer au Paris Saint-Germain, a évoqué sa situation pour le quotidien L'Équipe. Et envisage clairement de quitter le club.

Arrivé au Paris Saint-Germain en provenance de Newcastle lors du mercato hivernal 2013, Yohan Cabaye n'a jamais su (ou pu) tirer son épingle du jeu au milieu de la pléiade de stars parisiennes. Avec seulement 57 matches disputés en un an et demi (pour 3 buts marqués), l'international français est loin de ses standards britanniques.

Souvent relégué sur le banc, Cabaye n'a jamais bousculé la hiérarchie établie par Thiago Motta, Marco Verratti, et son compatriote Blaise Matuidi. Cette saison, il n'a en effet disputé que 13 matches en tant que titulaire. Trop peu pour un joueur qui faisait les beaux jours de l'Angleterre, surtout à un an de l'Euro 2016.

Cabaye veut quitter le PSG

Interrogé par le quotidien sportif L'Équipe, Yohan Cabaye a clairement estimé vivre la période la plus dure de sa carrière, entre blessures récurrentes et temps de jeu amoindri : "Oui, c'est la plus dure. Mais je l'affronte sans jamais me plaindre. Et je travaille tous les jours pour vite m'en sortir. J'avais bien repris l'année 2015, avec de bons matches, jusqu'à ce que je me blesse (aux adducteurs face à Caen, le 14 février, NDLR) puis me re-blesse (au genou, face à Bordeaux le 15 mars, NDLR) (...) Là, ça devenait difficile", a t-il expliqué.

Si Yohan Cabaye a eu énormément de mal à vivre cette situation, celle-ci paraît beaucoup plus simple aux yeux de son entraîneur Laurent Blanc. Pour lui la raison est toute trouvée, les trois piliers du milieu parisien sont un cran au-dessus de Cabaye : "J'ai eu une discussion avec lui, après la victoire contre Lille (6-1, le 25 avril). Pour lui, le joueur à ma place est meilleur que moi, voilà ! C'est son opinion, pas de problème. J'ai toujours tout fait pour changer la donne mais cela n'a pas fonctionné. Et je pense qu'aujourd'hui ce sera compliqué pour moi de changer cette situation."

À 363 jours du début de l'Euro, la situation est donc critique pour Yohan Cabaye. Difficile pour lui de s'imaginer vivre une nouvelle saison cantonné sur le banc. Et l'ex-lillois s'est fait une raison, il va devoir quitter le PSG : "Aujourd'hui, je suis au PSG. Certes, j'aurais aimé que ça se passe différemment, le club aussi, mais il y a une réalité. Si j'ai l'opportunité de retourner en Angleterre, j'espère que tout le monde sera assez intelligent pour bien faire les choses (...) Je sais que si je reste, je pourrais tout faire, rien ne changera."

"Il me fait confiance"

Néanmoins, malgré son faible temps de jeu au Paris Saint-Germain, Yohan Cabaye conserve une bonne cote auprès du sélectionneur français Didier Deschamps. Une note d'air frais dans une saison compliquée pour le Parisien : "À chaque fois que je viens ici, c'est avec un grand plaisir, même si le stage a lieu deux semaines après une longue saison. Ça fait vraiment du bien", a t-il expliqué alors que la France va affronter l'Albanie ce samedi.

Car si son entraîneur au Paris Saint-Germain ne semble pas avoir une confiance digne de ce nom en son milieu de terrain, Didier Deschamps lui a toujours laissé la porte grande ouverte à Cabaye. Une confiance que ce dernier apprécie et qu'il espère bien rendre au coach : "Ça fait toujours du bien de parler, que ce soit des choses positives ou négatives. Hier encore (lundi), on a parlé tous les deux. Il m'a dit qu'il me faisait confiance. Ça fait du bien de sentir que le coach est derrière moi. Maintenant, c'est à moi de faire en sorte que la saison prochaine, ça se passe mieux. Comme je le lui ai dit, j'ai juste besoin et envie d'être sur le terrain."

"Être prêt dans un an"

Le milieu de terrain parisien ne se fait donc pas vraiment de soucis quant à sa position en équipe de France. Mais il sait tout de même que sa situation va devoir changer, sous peine de voir l'Euro 2016 à la maison lui passer sous le nez : "Aujourd'hui, ma convocation en bleu me conforte dans l'idée que le coach garde confiance en moi mais je sais qu'il faut que ma situation change. Il faut juste que je me retrouve sur le terrain et que je ne me pose plus ce genre de questions. Ça va être important de bien se poser et de faire le meilleur choix possible."

Avant d'ajouter qu'il ne fallait pas s'inquiéter pour l'équipe de France, après la défaite de dimanche dernier contre la Belgique (3-4). Pour lui, l'équipe a encore le temps d'avancer et de progresser ensemble. "L'essentiel est d'être prêt dans un an", a t-il finalement conclu.



Source: Eurosport.fr Goal.com/fr Modifié par J.R.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il pensait pouvoir s'imposer au PSG malgré la présence de plusieurs joueurs internationaux au milieu de terrain de fait son statut et de son passé en L1, mais ce n'était pas aussi simple. Disons que le PSG n'est plus une équipe lambda de L1, il est devenu plus difficile de gagner sa place au sein de club champion de France que dans un bon club européen, parce que justement le PSG est devenu un très bon club européen avec des ambitions très elevées. Peut-être que Yohann a été très confiant en optant pour un retour en L1 plutôt que de continuer à jouer les seconds rôles avec Newcastle en PL, mais maintenant il est dans une situation très délicate à un an de l'Euro.

Le seul point positif pour lui c'est qu'en Equipe de France jusque-là il existe pas une concurrence monstre au milieu de terrain, avec le système de 4-3-3 adopté par Deschamps, le trident Pogba-Matuidi-Cabaye semble intouchable

Share this post


Link to post
Share on other sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×