Aller au contenu
Corvinus the First

Top des légendes, Chapitre 4 : l'Euro et la Copa América


Messages recommandés

Ce sera pas un top pour les deux ensembles mais bien 2 tops de 30 chacun différents, une pour l'Euro et une autre pour la Copa América. 

 

Comme pour la Coupe du monde c'est mon top basé sur quelques classements ce trouvant sur le net, les performances des joueurs lors des compétitions et le palmarès. Enjoy :bonjour:

Il est bon à savoir que 45 éditions de la Copa América ont étaient jouées pour seulement 15 de l'Euro, surtout pas être étonner de trouver des joueurs dans le classement Euro sans victoire finale et des joueurs triple champions de la Copa América classé plus bas, c'est juste qu'il y a eu tellement de Copa et de joueurs qu'il est difficile de tous les intégrer. 

 

EURO                                                                                                                                                                                                      

 

30. Philipp Lahm (Allemagne) 

Très important pour la Mannschaft en 2008 et 2012 ou ils atteignent la finale et la demi-finale respectivement. 

 

29. Antonín Panenka (République Tchèque)

En 1976 il gagne l'Euro et donne son nom à la Panenka (si vous l'aviez pas déjà deviné) la même année en Finale contre l'Allemagne.

 

28. Ronald Koeman (Pays-Bas) 

Pour son Euro 1988. 

 

27. Gianluigi Buffon (Italie)

2 équipes type pour lui en 2008 et 2012, il est un des joueurs les plus importants dans l'ascension à la finale de l’Italie en 2012.

 

26. Marcel Desailly (France) 

Il remporte l'Euro en 2000 avec la France et finis comme l'un des meilleurs défenseurs du tournoi. 4 ans plus tôt il est également dans l'équipe type de la compétition.  

 

25. Antoine Griezmann (France)

Qui réalise sûrement l'Euro (en 2016) le plus abouti sur le plan individuel de l'histoire sans remporter le trophée au bout (il est meilleur joueur et buteur avec 6 buts), autant dire que Éder a empêcher pas mal chose pour l'équipe de France et ses joueurs mais a aussi contribué à la deuxième étoile de celle-ci rendant cette génération revancharde. L’aventure de Griezmann à l'Euro est probablement pas finis, voyons ce que l'avenir lui réserve. 

 

24. Luís Figo (Portugal)

La légende portugaise a un palmarès en sélection indigne de son talent et son accomplissement individuel à la fin des années 90 et début des années 2000. Il emmène le Portugal en Finale de l'Euro 2004 (à la maison) et ce fait non seulement chiper la coupe mais aussi la place de meilleur joueur par Zagorakis. Mis à part cette "déception", Figo est aussi un des meilleurs joueurs de l'Euro 2000, 2 équipes types pour lui et une légende de l'Euro.

 

23. Ivo Viktor (République Tchèque)

Le légendaire gardien Tchèque ramène l'Euro 1976 pour son pays. Il finis 3ème au ballon d'or cette même année grâce à ses incroyables performances. 

 

22. Paolo Maldini (Italie) 

Un des rares joueurs à être dans 3 équipes types et cela sur 12 ans : en 1988, 1996 et 2000. Malheureusement pour lui, comme pour la coupe du monde Maldini sera retenu en équipe nationale comme un éternel second. 

 

21. Sergio Ramos (Espagne) 

Pas grand choses à dire, Juste que Ramos fait partis de cette génération espagnol qui aura dominé le football européen et même mondial de 2008 à 2012. Pour lui c'est 2 Euros remportés à la suite et une équipe type. Il est très important (comme toujours) dans la conquête de ces trophées.

 

20. Karl-Heinz Rummenigge (Allemagne)

Pour son très bon Euro 1980 ou il remporte le Graal avec la Mannschaft.

 

19. Valentin Ivanov (Russie) 

Joueur de champs le plus important de la génération dorée soviétique du début des années 60'. Ivanov finit deux fois comme l'un des meilleurs joueurs de l'Euro en 1960 (ou il devient aussi champion d'Europe) et en 1964 (finaliste). 

 

18. Ruud Gullit (Pays-Bas) 

L'un des meilleurs joueurs au monde sur la fin des années 80' (ballon d'or en 1987) il remporte l'Euro en 1988 en étant des meilleurs joueurs du tournoi. En 1992 il est également dans l'équipe type. 

 

Copa América   

 

30. Robinho (Brésil) 

Pour son exceptionnelle Copa 2007, une des rares fois ou l'éternel prodige montrera son talent complet. 

 

29. Omar Sívori (Argentine)

Avant de rejoindre l'Italie et devenir une légende de la Juventus, Sivori offre la Copa pour l'Argentine en 1957, devoir remplit. 

 

28. Enrique Hormazábal (Chili) 

2 très grosses compétition pour le milieu chilien, en 1955 et 1956, il atteint 2 fois la finale et finit même meilleur joueur de la compétition en 1955 et meilleur buteur en 1956.  

 

27. Adriano (Brésil)

Meilleur joueur et buteur (7 buts) en 2004, c'est plutôt normale quand tu a 99 en vitesse et puissance de frappe (certains comprendront) bref une compétition héroïque de sa part. En finale contre l'Argentine (2004 toujours) qui mène alors 2-1, Adriano égalisera à la 93ème minutes et le Brésil ira chercher son 7ème titre continental.

 

26. Manuel Ferreira (Argentine) 

Un des meilleur joueur de la Copa América 1925 ou il remporte avec l'Argentine déjà son troisième titre, son instant de grâce viendra 3 ans plus tard ou il offre le quatrième titre à son pays et dans son pays, il finis meilleur joueur du tournoi. Double champion continental et des performances à foison.  

 

25. Isabelino Gradín (Uruguay)

Probablement le meilleur joueur Uruguayen de l'avant coupe du monde 1930. Isabelino remporte deux Copa América en 1916 ou il finis meilleur joueur du tournoi à l'apogée de sa carrière et en  1917 ou il ne jouera malheureusement pas mais sera dans l'équipe. En 1920 il jouera à nouveau et réalise un très bon tournoi, regardant de plus prés l'Uruguay est vraiment la pionner de toutes les grandes compétitions ils sont les premiers champion du monde mais aussi Sud Américains. 

 

24. Artur Friedenreich (Brésil)  

Certains ont sûrement déjà entendu son nom pour ses statistiques dites incroyable en club d’après la légende 1329 buts en 1229 matchs. Peu importe ce dont nous sommes sûr c'est que le Tigre remporte 2 Copa América en 1919 et 1922, finaliste et troisième place, lu comme cela on peux penser que c'est le plus grand joueur de l'histoire de la Copa mais Friedenreich ne jouera vraiment que à plein potentiel en 1919 ou il finis meilleur joueur et buteur (4 buts) tout de même une légende continentale. 

 

23. Lionel Messi (Argentine) 

Dire que Messi avait aucuns intérêt de l'Albiceleste c'est être d'une grosse mauvaise foi. C'est simple depuis que la Pulga joue en équipe nationale, elle atteint la finale de la Copa América à chaque foisMessi pourrait-être triple champion continental que ce serait la même chose. Il est quasiment le meilleur joueur de son équipe (même tout court) sur ces 3 éditions. 

 

22. Eduardo Vargas (Chili)

Oui c'est bien le joueur passé par Hoffenheim et qui actuellement joue avec ce bon vieux Gignac chez les Tigres au Mexique. Difficile de ne pas l'inclure vu qu'il réalise une chose assez rare (si pas unique), il gagne la Copa América 2 fois et d'affilé et termine meilleur buteur de ces deux mêmes éditions. Chapeau. 

 

21. José Piendibene (Uruguay)  

L'Uruguay (un pays de 3,5 millions d'habitants en passant) a remporté un record de 15 fois la Copa América, il est donc pas rare de voir des types comme Piendibene être triple vainqueurs de la compétition (1916, 1917 et 1920). Mis à part en 1917 ou il ne joue aucun match, Piendibene est un des meilleurs joueurs Sud Américains sur les débuts de ce prestigieux tournois. 

 

20. Agostinho Fortes Filho (Brésil) 

Double champions d'Amérique du Sud (en 1919 et 1922), Filho sera l'un des meilleurs joueurs lors des débuts de la compétition. 

 

19. Alexis Sánchez (Chili) 

Pour beaucoup ne jurant que par le football européen, ça peut-être étrange mais dans l'ensemble Sánchez est bien le meilleur joueur de la Copa América sur ces années 2010'. Double champions et meilleur joueur en 2016 il contribue aussi largement au titre du Chili en 2015. 

 

18. Adolfo Pedernera (Argentine) 

Probablement le joueur le plus important de la célèbre maquina de River Plate dans les années 40', Pedernera aura presque le même rayonnement avec l'Albiceleste. Il sera triple champions d'Amérique du Sud (en 1941, 1945 et 1946) mais contribuera que en 1946 au succès en étant le meilleur joueur de la compétitions. 

                              

Modifié par Corvinus the First

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EURO                                                                                                                                                                                                      

 

28. Ronald Koeman (Pays-Bas) 

Pour son Euro 1988. 

 

27. Gianluigi Buffon (Italie)

2 équipes type pour lui en 2008 et 2012, il est un des joueurs les plus importants dans l'ascension à la finale de l’Italie en 2012.

 

Copa América   

 

28. Enrique Hormazábal (Chili) 

2 très grosses compétition pour le milieu chilien, en 1955 et 1956, il atteint 2 fois la finale et finit même meilleur joueur de la compétition en 1955 et meilleur buteur en 1956.  

 

27. Adriano (Brésil)

Meilleur joueur et buteur (7 buts) en 2004, c'est plutôt normale quand tu a 99 en vitesse et puissance de frappe (certains comprendront) bref une compétition héroïque de sa part. En finale contre l'Argentine (2004 toujours) qui mène alors 2-1, Adriano égalisera à la 93ème minutes et le Brésil ira chercher son 7ème titre continental.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EURO                                                                                                                                                                                                      

 

26. Marcel Desailly (France) 

Il remporte l'Euro en 2000 avec la France et finis comme l'un des meilleurs défenseurs du tournoi. 4 ans plus tôt il est également dans l'équipe type de la compétition.  

 

25. Antoine Griezmann (France)

Qui réalise sûrement l'Euro (en 2016) le plus abouti sur le plan individuel de l'histoire sans remporter le trophée au bout (il est meilleur joueur et buteur avec 6 buts), autant dire que Éder a empêcher pas mal chose pour l'équipe de France et ses joueurs mais a aussi contribué à la deuxième étoile de celle-ci rendant cette génération revancharde. L’aventure de Griezmann à l'Euro est probablement pas finis, voyons ce que l'avenir lui réserve. 

 

24. Luís Figo (Portugal)

La légende portugaise a un palmarès en sélection indigne de son talent et son accomplissement individuel à la fin des années 90 et début des années 2000. Il emmène le Portugal en Finale de l'Euro 2004 (à la maison) et ce fait non seulement chiper la coupe mais aussi la place de meilleur joueur par Zagorakis. Mis à part cette "déception", Figo est aussi un des meilleurs joueurs de l'Euro 2000, 2 équipes types pour lui et une légende de l'Euro.

 

Copa América   

 

26. Manuel Ferreira (Argentine) 

Un des meilleur joueur de la Copa América 1925 ou il remporte avec l'Argentine déjà son troisième titre, son instant de grâce viendra 3 ans plus tard ou il offre le quatrième titre à son pays et dans son pays, il finis meilleur joueur du tournoi. Double champion continental et des performances à foison.  

 

25. Isabelino Gradín (Uruguay)

Probablement le meilleur joueur Uruguayen de l'avant coupe du monde 1930. Isabelino remporte deux Copa América en 1916 ou il finis meilleur joueur du tournoi à l'apogée de sa carrière et en  1917 ou il ne jouera malheureusement pas mais sera dans l'équipe. En 1920 il jouera à nouveau et réalise un très bon tournoi, regardant de plus prés l'Uruguay est vraiment la pionner de toutes les grandes compétitions ils sont les premiers champion du monde mais aussi Sud Américains. 

 

24. Artur Friedenreich (Brésil)  

Certains ont sûrement déjà entendu son nom pour ses statistiques dites incroyable en club d’après la légende 1329 buts en 1229 matchs. Peu importe ce dont nous sommes sûr c'est que le Tigre remporte 2 Copa América en 1919 et 1922, finaliste et troisième place, lu comme cela on peux penser que c'est le plus grand joueur de l'histoire de la Copa mais Friedenreich ne jouera vraiment que à plein potentiel en 1919 ou il finis meilleur joueur et buteur (4 buts) tout de même une légende continentale.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui je pense aussi, d'ailleurs j'écris bien que Grizou réalise une compétition des plus aboutis sans remporter le trophée au bout, je le compare pas aux joueurs qui étaient les "meilleurs joueurs" avec victoire à la fin. Zidane sera très bien classé comme il le mérite  sur ce classement Euro. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EURO                                                                                                                                                                                                      

 

23. Ivo Viktor (République Tchèque)

Le légendaire gardien Tchèque ramène l'Euro 1976 pour son pays. Il finis 3ème au ballon d'or cette même année grâce à ses incroyables performances. 

 

22. Paolo Maldini (Italie) 

Un des rares joueurs à être dans 3 équipes types et cela sur 12 ans : en 1988, 1996 et 2000. Malheureusement pour lui, comme pour la coupe du monde Maldini sera retenu en équipe nationale comme un éternel second. 

 

21. Sergio Ramos (Espagne) 

Pas grand choses à dire, Juste que Ramos fait partis de cette génération espagnol qui aura dominé le football européen et même mondial de 2008 à 2012. Pour lui c'est 2 Euros remportés à la suite et une équipe type. Il est très important (comme toujours) dans la conquête de ces trophées. 

 

Copa América   

 

23. Lionel Messi (Argentine) 

Dire que Messi avait aucuns intérêt de l'Albiceleste c'est être d'une grosse mauvaise foi. C'est simple depuis que la Pulga joue en équipe nationale, elle atteint la finale de la Copa América à chaque foisMessi pourrait-être triple champion continental que ce serait la même chose. Il est quasiment le meilleur joueur de son équipe (même tout court) sur ces 3 éditions. 

 

22. Eduardo Vargas (Chili)

Oui c'est bien le joueur passé par Hoffenheim et qui actuellement joue avec ce bon vieux Gignac chez les Tigres au Mexique. Difficile de ne pas l'inclure vu qu'il réalise une chose assez rare (si pas unique), il gagne la Copa América 2 fois et d'affilé et termine meilleur buteur de ces deux mêmes éditions. Chapeau. 

 

21. José Piendibene (Uruguay)  

L'Uruguay (un pays de 3,5 millions d'habitants en passant) a remporté un record de 15 fois la Copa América, il est donc pas rare de voir des types comme Piendibene être triple vainqueurs de la compétition (1916, 1917 et 1920). Mis à part en 1917 ou il ne joue aucun match, Piendibene est un des meilleurs joueurs Sud Américains sur les débuts de ce prestigieux tournois. 

Modifié par Corvinus the First

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EURO                                                                                                                                                                                                      

 

20. Karl-Heinz Rummenigge (Allemagne)

Pour son très bon Euro 1980 ou il remporte le Graal avec la Mannschaft.

 

19. Valentin Ivanov (Russie) 

Joueur de champs le plus important de la génération dorée soviétique du début des années 60'. Ivanov finit deux fois comme l'un des meilleurs joueurs de l'Euro en 1960 (ou il devient aussi champion d'Europe) et en 1964 (finaliste). 

 

18. Ruud Gullit (Pays-Bas) 

L'un des meilleurs joueurs au monde sur la fin des années 80' (ballon d'or en 1987) il remporte l'Euro en 1988 en étant des meilleurs joueurs du tournoi. En 1992 il est également dans l'équipe type. 

 

Copa América   

 

20. Agostinho Fortes Filho (Brésil) 

Double champions d'Amérique du Sud (en 1919 et 1922), Filho sera l'un des meilleurs joueurs lors des débuts de la compétition. 

 

19. Alexis Sánchez (Chili) 

Pour beaucoup ne jurant que par le football européen, ça peut-être étrange mais dans l'ensemble Sánchez est bien le meilleur joueur de la Copa América sur ces années 2010'. Double champions et meilleur joueur en 2016 il contribue aussi largement au titre du Chili en 2015. 

 

18. Adolfo Pedernera (Argentine) 

Probablement le joueur le plus important de la célèbre maquina de River Plate dans les années 40', Pedernera aura presque le même rayonnement avec l'Albiceleste. Il sera triple champions d'Amérique du Sud (en 1941, 1945 et 1946) mais contribuera que en 1946 au succès en étant le meilleur joueur de la compétitions.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×