Jump to content

Streaming Football : regarde Gratuit les Matchs de Football en Direct


Locovd

Member
  • Content Count

    87
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Locovd

  1. Difficile de ne pas être d'accord avec toi @-Hiruma- sur notre jeu 2020, c'est effrayant de voir un second de L1 être la 16ÈME (oui, 16ème) créatrice de xG en 2020 avec 0.83xG crées en moyenne par match. D'ailleurs, pour faire un point, le classement xPTS nous voit réellement à la 5ème place derrière Lyon, Lille et Monaco, légèrement devant Rennes et Monaco. Ce classement s'explique parce-qu'on totalise le plus gros différentiel entre les points pris et les points attendus (-14.24) Sur les quatre matchs à domicile en 2020, on a pris 5 points contre 3.98 attendus selon les xG. La raison ? Seulement 0.74xG crées en moyenne sur ces 4 matchs, à savoir contre Angers, Toulouse, Nantes et Amiens. Vu les chiffres, j'ai comparé rapidement notre dangerosité xG avec leur moyenne xG concédés dans la saison avant chacun de ces matchs (pour prendre en compte la dynamique réelle de l'adversaire) : En gros, face à ces équipes (moyenne des 4 : 1.19xGA) on s'est crées constamment - de xG que leur moyenne xGA de la saison, dont un écart de 0.87xG contre la pire équipe et plus de mauvaise défense de la saison.
  2. Une nouvelle fois hier on a un mal fou à faire le jeu contre une équipe qui joue bloc bas et on se créer seulement 1.06xG contre une équipe qui concède habituellement 1.33xG en moyenne par match, dont 1.48xG à l’extérieur. Sur les buts encaissés je n’arrive pas à cibler les véritables « responsables ». Encore une fois les supporters ciblent Germain sur le deuxième but alors que la gestion de la fin de match est mauvaise, on s’amuse à exposer 3/4 joueurs dans des contres attaques alors que depuis janvier on est globalement incapable d’être dangereux et d’avoir de la présence offensive en nombre. Je ne suis pas l’avocat de Germain et ce serait difficile de l’être mais on ne peut lui reprocher de donner autant. Il récupère 2/3 ballons importants dans notre camp en fin de match et perd un duel à...80m de notre but. C’est la gestion de la transition défensive et le comportement apathique des 9 autres sur le but qu’il faut cibler. Sur le coaching d’AVB, la non plus je n’arrive pas à me positionner car je pense que beaucoup ont apprécié de voir rentrer Thauvin, qui plus est à 2-0 et avec Sakai dont on connaît la relation. A ce moment là personne n’aurait pensé à une telle fin de match. Pour finir, j’ai pas l’habitude de pointer l’arbitrage, mais Letexier est globalement l’un des pires et c’est partagé par bon nombre de clubs. Son arrogance est insupportable, mais je pointerai surtout les arbitres vidéo dont l’illustration sur le supposé HJ (amenant le penalty) est géographiquement mauvaise (leur ligne n’est pas parallèle à la surface) et ne prouve en aucun cas qu’il y a oui ou non penalty. Qu’on ait migré dans un arbitrage où on fait attention aux petits détails et petits centimètres, autant le faire correctement.
  3. La mécanique de bons résultats nous fait banaliser et parfois oublier que notre meilleur joueur est absent. Si les résultats n'étaient pas bons, on remettrait ça en partie sur son absence. Il y a aussi le fait qu'on soit devenu meilleur à côté. Thauvin n'est pas là, mais Payet a pris ses responsabilités et est devenu meilleur. Notre milieu est plus complet et a + d'impact sur le jeu. J'ai défendu le pragmatisme d'AVB compte tenu du calendrier et de l'effectif. Mais sur le long terme, il y a quand même quelque chose qui m'échappe sur le pragmatisme avec des joueurs limités. En gros, plutôt que d'avoir une équipe qui se créer beaucoup d'occasions (on en a les qualités malgré tout) avec ces joueurs supposés moyens et limités, tu vas demander à ces mêmes joueurs d'être efficace pour marquer avec seulement 2/3 occasions. C'est sur ce point qu'AVB doit réagir pour ne pas laisser son équipe être dans ce confort. Il faut absolument faire autre chose, tactiquement et dans les intentions, pour ne pas attendre de s'apercevoir que notre solidité défensive ne nous fait plus gagner de match (ou nous permet de ne pas les perdre). C'est d'ailleurs comme ça que tu peux garder une dynamique positive, parce-que le jour où tu perdras 2 ou 3/0 (ça peut être ce week-end) ça va faire très mal à l'équipe. D'ailleurs, c'est en ce point que les statistiques avancées et notamment les Expected Goals me semblent essentiels aujourd'hui pour les clubs. Ce que l'on dit de nos prestations est un jugement, un sentiment, mais les chiffres le prouvent puisque nous sommes l'équipe la plus en réussite du championnat avec un différentiel de -12PTS !! Fin décembre c'était Rennes, mais depuis 2020 nous sommes à -5,5PTS. La raison principale c'est que l'on domine plus nos matchs offensivement. En 2020 on est + souvent en dessous de nos adversaires en termes d'Expected Goals, même face à Toulouse. Par contre, on prend toujours + de points réels que de points attendus et ça augmente considérablement notre différentiel. Je pense qu'il faut vraiment qu'AVB nous propose autre chose dans les intentions car on ne tiendra pas jusqu'à mai avec cette réussite.
  4. Jouer avec Payet/Lopez sur les côtés à Lyon ça me semble difficile. J'aimerai bien voir un bloc + serré avec un losange Strootman/Rongier/Sanson/Lopez (10) et Payet/Germain devant. Ca me semble plus adapté avec les joueurs présents.
  5. Malgré la victoire, je suis complètement désabusé de notre prestation et pas très confiant pour la suite. Petit point statistiques avancées, selon les Expected Points (xPTS) calculés sur la base des xGF et xGA : 0.39xPTS pour l'OM - 2.41 pour Toulouse. Au final, on prend réellement trois points et cela va de nouveau augmenter notre différentiel entre nos points attendus et points réels. Bon, les xPTS de Toulouse sont à nuancer car l'énorme occasion de Leya Iseka sur le poteau est valorisée à 0.98xG sur 1.83xG totaux de Toulouse sur le match, mais tout de même représentative de notre petite passivité défensive du jour. Ce qui m'interpelle depuis la reprise et qui interpelle beaucoup de monde ici, c'est notre jeu et cette incapacité à être dangereux. Selon les Expected Goals, depuis la reprise nous avons une moyenne de 0.57xG/match, et avons seulement crée 0.72xG face à la pire défense du championnat qui concédait en moyenne 1.59xGA/match avant celui de ce soir. Nous avons une nouvelle fois été incapable de nous créer de grosses occasions, avec une moyenne de 0.06xG/tir, et un but venu d'un coup de génie valorisé à 0.02xG. Un classique dans notre saison. Pour aller plus loin, nous sommes obligés de saluer le job réalisé par AVB. Une nouvelle fois, il tire cet effectif à un niveau qui n'est pas le sien. Et le travail réalisé en première partie de saison va grandement nous aider lorsque nous serons en difficulté jusqu'à mai. MAIS. MAIS. J'ai bien voulu mettre en avant le pragmatisme "volontaire" mercredi, avec cette volonté de laisser le ballon à l'adversaire car nos latéraux n'ont pas effectué un seul débordement après le but de Payet. D'ailleurs, seulement 1 centre et 6 passes au total de nos latéraux dans les trente derniers mètres après le but. C'est dramatique. Vu les chiffres, on va se dire que c'était "volontaire" pour s'appuyer sur nos forces défensives et profiter d'une ouverture du score rapide. Que doit-on conclure de ce match face à Toulouse ? Qu'on ne gagne ce match "que" 1-0, ce n'est le problème. La prestation est lamentable à domicile face à cet adversaire. Il n'y aucun point positif à sortir de ce match, que du négatif : - Trop de facilité chez les joueurs. En défense tout d'abord, mais particulièrement Payet. Il est au dessus du lot, mais parfois trop facile et expose l'équipe aux transitions. Idem pour Rado dont l'attitude était lamentable aujourd'hui. - Une gestion catastrophique des transitions défensives (avec des joueurs de foot Toulouse nous claquait 1 ou 2 buts très facilement) - Pas de mouvement - Lopez inutile. Je ne fais jamais de fixette sur lui, mais absent au pressing, ne fait aucun différence, et face à un bloc bas son profil est INUTILE. - Nos latéraux ne savent pas centrer. Etc. Seul point positif, une nouvelle fois, c'est Mandanda. Pas beaucoup sollicité, mais il toujours impeccable et attentif. D'ailleurs, il poursuit sa série "saved shot" à 1.58xG.
  6. Habituellement je suis pessimiste comme toi sur les matchs où l'on est ultras favoris. Mais Toulouse, même avec le bus, c'est le néant. Paraît-il qu'aujourd'hui c'était intéressant tactiquement pour gêner le système de Strasbourg, mais ils perdent quand même. D'ailleurs en passant, cette équipe me fait vraiment de la peine. Y'a quand même du travail, de la motivation mais ça ne paye pas, et leur bilan comptable et statistique est vraiment catastrophique. D'ailleurs, ça reste un club sympathique, ce serait vraiment dur de voir Toulouse descendre en L2. Petit mot sur Radonjic aussi. Il a du déchet, oui. Il est énervant parfois, oui. Mais je ne peux pas m'empêcher d'être hypé, en plus du fait que je trouve son profil indispensable offensivement. Et en plus il commence à faire les efforts défensifs et de pressing.
  7. Toulouse c'est horrible. J'avais bien checké les stats avancées pour voir si la côte de Strasbourg valait le coup ce soir, ça se confirme encore ce soir. C'est d'ailleurs plutôt "cool" de prendre Toulouse après deux matchs à l'extérieur. Kamara j'adore, je le répète encore. Le seul défaut que je lui vois, confirmation aujourd'hui je trouve, il doit progresser dans le jeu avec ballon. Pas assez vertical et pas assez vif dans l'orientation du jeu. Sa position dans les intervalles et interlignes doit lui permettre d'orienter rapidement le jeu d'un côté à l'autre, parfois c'est soit très lent, soit "mauvais" dans l'orientation. Quand il aura ça (Verratti est exceptionnel pour ça), il sera très très fort à ce poste
  8. La question c'est : Peut-on faire mieux/plus ? On a la chance (pour une fois) de mener dès le début du match. J'en attendais + aussi de la part de l'équipe car je pense qu'il y avait la possibilité de plier le match dès la première mi-temps, mais il faut respecter le pragmatisme d'AVB tant que ça fonctionnera. J'avoue être un peu partagé. Je pense que la limite quantitative de notre effectif y est pour beaucoup dans ce pragmatisme, mais on se fatigue + sans ballon qu'avec le ballon, donc je suis partagé. Toujours est-il qu'aujourd'hui ça fonctionne car on est TRÈS solide derrière. Quand on aura un coup de mou, faudra trouver d'autres solutions pour gérer nos matchs
  9. Je ne le cite pas mais j'y pense évidemment, je suis hypé par DCC depuis les 1/2 finales vs Salzburg et ses transversales de 60m côté opposé, pied droit et pied gauche.. L'équilibre défensif c'est surtout Kamara qui nous l'apporte, car son profil naturellement "défensif" permet de couvrir les latéraux et de gérer les transitions défensives en couvrant les espaces entre Sanson/Rongier et la ligne défensive. Malheureusement offensivement on ne profite pas indirectement du rôle de Kamara car nos latéraux sont trop inoffensifs. J'ai pris tous les latéraux de L1 avec les variables suivantes : - xGChain90 (Permet de voir la contribution de nos latéraux sur les xG crées, à n'importe quel moment de l'action) - xA90 (Permet de voir la contribution de nos latéraux à la dernière passe sur les xG crées) L'innoffensivité de nos latéraux est un sentiment personnel, car à première vue les positions de Sarr, Amavi et Sakai dans le graphique ne sont pas scandaleuses. Je trouve néanmoins leurs positions relativement décevantes compte tenu de notre possession/match. Mais surtout, les positions de Sarr et Amavi sur les xA90 montrent qu'ils sont très peu à la dernière passe. Plusieurs questions : pas assez intégrés dans le jeu offensif ? pas assez de cibles dans la surface ? La deuxième me semble être une piste très viable tant nous avons (trop) peu de présence dans la surface. Pour le match du soir, j'ai pas eu le temps de rédiger les mêmes graph que vs Bordeaux. Ce que j'ai pu lire statistiquement de Saint-Etienne depuis la reprise : - Ils concèdent moins d'occasions (0.94xGA/match contre 1.23xGA/match sur la saison), mais leur cumul xG avant d'encaisser a baisser. En clair, peut-être plus solides mais + fébriles - Plus dangereux offensivement (1.15xG/match contre 1xG/match sur la saison), que l'on peut expliqué par le retour de Khazri qui créer en moyenne 0.32xG90 depuis son retour) D'après leur composition probable : défense à 3 et deux pistons Bouanga et Honorat. Si ces deux derniers ne sont pas disciplinés dans leurs efforts et contre efforts, il y a moyen de créer du déséquilibre sur les côtés avec Payet/Amavi et la projection de Sanson côté gauche et Sarr/Rado et la projection de Rongier côté droit. Allez l'OM !
  10. Il y a toujours + de choses à dire chaque semaine sur notre OM. Déjà, je ne suis pas forcément étonné de notre niveau. Je l'ai assez souvent dit ici, notre première partie de saison était une énorme période de sur-régime, notamment sur notre jeu offensif. Je ne suis pas étonné non plus car les conf d'avant match d'AVB tendent toutes au pragmatisme, surtout sur les matchs à l'extérieur où il dit constamment qu'il se satisfera d'1 point, ça se confirme sur le terrain. J'aimerai quand même mettre l'accent sur notre solidité défensive. Je trouve qu'on en parle peu. Pourtant, c'est bien ça qui nous permet de ne pas perdre les matchs quand on arrive pas à les gagner. J'ai calculé une statistique que je trouve très pertinente sur notre saison et le cas de notre solidité défensive, et plus précisément sur l'impact de Steve sur cette solidité. En gros, j'ai calculé toutes les séries de xG "saved chances" (donc tous les tirs qui terminent par un arrêt du goal) avant d'encaisser un but, et calculé une moyenne sur la saison. A noter que les buts encaissés sur penalties ne sont pas comptabilisés. Sur la saison 2018-2019 sous Garcia (31 matchs), Mandanda encaissait un but en moyenne tous les 0.52xG sauvés par un arrêt pour 23 buts encaissés. Cette saison sous AVB (21 matchs), Mandanda encaisse un but en moyenne tous les 0.78xG sauvés par un arrêt pour 14 buts encaissés. A noter que la série en cours de Steve sans encaisser (dernier but : Adli vs Bordeaux) est de 0.85xG. Bien + décisif. Le crédit est à mettre aussi sur l'arrivée d'Alvaro qui il y a peu était le joueur de L1 qui gagnait le + de duels (et qui y est aussi pour beaucoup dans la progression de DCC je pense), l'équilibre défensif qu'apporte Kamara au milieu et aussi Amavi, que je trouve moins vulnérable sur son côté.
  11. Je suis tellement fan de ce joueur. Bon, je suis déjà fan de l'école hollandaise. Mais c'est vraiment un attaquant de classe, et surtout très très intelligent dans son jeu. Nice a vraiment beaucoup de chance d'avoir un attaquant comme Dolberg.
  12. Au-delà de notre niveau moyen du moment, je pense que tactiquement et statistiquement le match me semble très favorable pour nous. Bordeaux présente pourtant la 4ème équipe qui touche le + le ballon par match, de même pour le nombre de passes/match (515 en moyenne). On l'a vu au match aller, idem sur le match face à Nantes que j'ai regardé (malheureusement pour mon dimanche), c'est une possession assez stérile tant leurs joueurs à la première relance sont beaucoup trop lents. Point important je trouve en vue de ce match : le départ de Tchouameni à Monaco. Sousa l'avait fait rentrer à Nantes pour faire le lien entre la première relance et les offensifs. Je ne sais pas qui peut le remplacer à Bordeaux pour dimanche ? D'après ce que j'ai vu, Sousa aurait travaillé le 4-2-3-1 à l'entrainement, modulable en 3-4-3 si l'équipe adverse impose un pressing. Comme au match aller (ce qui nous avait permis de remporter le match), ce sera impératif de les presser et empêcher de toucher NDP et/ou Adli (s'il joue). Je me rappelle de cette première mi-temps au match aller où on avait été pas mal embêté lorsqu'ils arrivaient à toucher NDP et Adli. Au niveau des statistiques avancées, deux points me semblent importants en vue de ce match : - Bordeaux est 18ème au classement des xG/match (0.86xG). Si l'on regarde la courbe des xG/match dans l'évolution du championnat, on voit que Bordeaux est en dessous de cette moyenne sur les trois derniers matchs. - Bordeaux est l'équipe la plus impitoyable du championnat, c'est à dire qu'elle marque x1.55 buts que ce qu'elle créer en xG. D'ailleurs, dans le classement xG de L1, Bordeaux présente le + gros différentiel entre les buts marqués et attendus (-9.9)
  13. Pas un bon pressentiment avant le match de samedi. Kamara manquera évidemment, j'ai assez fais de louanges compte tenu de son importance au milieu, mais je pense que l'absence de Dim nous inquiète beaucoup plus. A raison je pense, il est évidemment omniprésent dans notre jeu offensif. Cette matrice permet de mettre en valeur nos joueurs par rapport à la moyenne du championnat selon les xG90 et xA90, à savoir leur capacité à tirer et créer des occasions terminant par un tir (par 90 minutes). Ce qu'il faut retenir, c'est que très peu de nos joueurs se démarquent au dessus des moyennes du championnat, ce qui est assez faible pour un deuxième. Je vois souvent les supporters louer l'apport de Dario dans le jeu. Le xA n'est évidemment pas la seule variable, mais son apport à la dernière passe est assez faible. On le voit davantage au pressing et au décrochage qui fait de lui un joueur en dessous de la moyenne xA du championnat. Au niveau des xG90, Dario et Sanson sont au dessus de la moyenne. Mais ce sont les cibles principales de Dim (graph ci-dessous). Pendant sa suspension de 4 matchs, ils ne se sont que respectivement crées 0.61xG (4/4) et 0.07xG (3/4). Sans Payet (4 matchs manqués), on ne s'est crée qu'en moyenne 0.82xG/match, contre 1.26xG/match selon la moyenne de la saison. C'est à nuancer compte tenu du petit échantillon, mais toutes nos statistiques xG étaient en dessous de la moyenne de la saison. On le voit sur les statistiques xG, il est impliqué dans + de 35% de nos occasions se terminant par un tir (à la finition ou à la dernière passe). Je suis assez inquiet de voir notre OM sans Dim, je pense qu'il sera difficile de voir un rendement positif de nos offensifs sans Payet. Par rapport à l'adversaire, j'ai constaté qu'Alioui était l'un des attaquants les + impitoyables du championnat avec une séquence moyenne de 0.71xG avant de marquer. En gros, il n'a besoin qu'en moyenne d'occasions (terminant par un tir) valorisées à 0.71xG pour marquer. A noter que sa série xG en cours sans marquer est seulement de 0.2xG. En tout cas, Angers nous a souvent embêté au Vélodrome depuis leur remontée en L1 (1V/2N/1D). Même si on est costaud derrière (j'ai des graphiques en cours sur Mandanda et la défense @Hiruma), je ne serai pas confiant sur le résultat final si Angers se mettait à ouvrir le score.
  14. Hâte de voir ce que donnera notre OM sans Payet face a Angers, sachant que le niveau de Dario depuis quelques matchs est très très inquiétant et que la faculté a Radonjic d’avoir un impact sur l’équipe est inconnue malgré son mois de décembre. En attendant, Lille perd à Dijon donc encore +8 par rapport aux troisième et Lille reste à +10. C’est magnifique.
  15. C+ doit clairement revoir tous ses consultants L1. Carrière, Landreau, Roche, Menès, Boulleau au CFC, c'est une catastrophe. C'est zéro dans l'analyse. Ils sont très très loin du panel BeinSport qui a d'excellents consultants/commentateurs, sauf notre cher Daniel Bravo évidemment.
  16. On a mal joué c’est évident, mais cela ne veut pas pour autant dire que Rennes a été meilleur. C’est statistiquement impossible de dire qu’une équipe a contrôlé le jeu avec 70% de passes réussies dans le match. Ils ont joué + haut et jouaient avec + d’engagement mais c’était très stérile et surtout très maladroit. Confirmé par la valorisation de leurs occasions, estimée à seulement 0,50xG (0,83xG pour nous)
  17. Rennes a joué + haut et nous a bien dominé dans l’engagement en seconde période mais rien de vraiment dangereux. On peut difficilement sortir un joueur du lot ce soir, sauf Kamara. Très précieux à la récupération, très mobile dans sa zone pour couvrir les espaces libres laissés entre Sanson/Rongier et les axiaux, mais il maintient aussi parfaitement l’équilibre de la ligne défensive. Mohamed Bouhafsi, l’archétype du journaliste « football » français qui tente de nous faire croire sur Twitter que Rennes a dominé, argumentant que Rongier avait déclaré la même chose... Quelle analyse !
  18. La statistique avancée permet de prédire quelque chose si ta donnée le permet. Puisque tu prends le cas de Toulouse, il sera intéressant de comparer l’évolution des statistiques avancées entre AK et son successeur. Il est évident que le problème de Toulouse est défensif. Non seulement c’est la pire défense du championnat, mais aussi celle qui concède le + d’occasions. Ça paraît logique, mais moins quand tu t’aperçois que la deuxième équipe qui concède le plus d’occasions est Brest. Brest aurait statistiquement dû prendre 9 buts de plus, et c’est marquant quand tu sais que Brest est une équipe qui ouvre le jeu, n’hésite pas à attaquer et surperforme grâce a son gardien. Pour régler les problèmes défensifs à Toulouse, tu peux aussi déterminer les zones dans lesquelles tu concèdes le plus de tirs, de buts, en regardant si une localisation sur le terrain se démarque. Et pleins d’autres statistiques encore qui sont un complément à la vidéo. Hier je parlais des statistiques de Rennes, il faut savoir que Toulouse est 9ème dans la création d’occasions, devant Rennes ! C’est pour cette raison @Hitsu que je me suis permis de faire cette hypothèse sur ton équipe car ça parait dingue que le dernier de L1, qu’on a tous vu catastrophique sur le terrain, se créer plus d’occasions que le troisième du championnat. Évidemment, Rennes fait la différence sur sa défense en concédant très peu d’occasions. Pour l’OM, c’est évident qu’il y a une corrélation logique entre les résultats positifs et les statistiques. Beaucoup de statistiques ont fortement augmenté dans ce sens. On marque plus, on se créer plus d’occasions, des joueurs se sont démarqués. Il faut tout de même nuancer et se demander quelles options nous avons si Radonjic n’est plus aussi réaliste ? Si Payet et Sanson baissent de régime ? Évidemment., la statistique ne peut pas anticiper quand on interviendra une probable baisse de régime. Avoir un joueur aussi omniprésent que Payet est important, mais son omniprésence peut devenir pervers si le joueur n’est pas dans un bon jour ou tout simplement absent. Les statistiques prouvent que nous sommes très dépendant de lui offensivement. C’est aussi en cela que selon moi un club qui traite bien la data peut prendre une longueur d’avance sur les autres, en cherchant des solutions tactiques pour que la data serve un jour aux clubs à anticiper certaines choses. C’est d’ailleurs le principal sujet de la dernière ITW de Gérard Lopez en décembre pour ESPN, qui s’être emparé de la data pour prendre de l’avance sur les autres. Pour ta question @-Hiruma-, tout dépend de ce que tu souhaiterais savoir. Je t’avoue me focaliser davantage sur les joueurs offensives et la création des occasions que le défensif car cela demande des statistiques bien plus précises que je ne peux me procurer à mon niveau. Par exemple, un gars a mis en valeur sur Twitter la progression des joueurs par la passe et par la course. Pour un défenseur, la progression du ballon sera fera beaucoup plus par la passe qu’un attaquant. Il serait d’ailleurs interessants de voir cette statistique pour Caleta Car. Pour Mandanda, on peut réaliser une shotmap des occasions concédés, et la comparer avec les saisons précédentes. De manière générale, il est plus difficile de déterminer la contribution de joueurs (encore + des gardiens) sur les buts concédés que sur les buts marqués. Pour que ta data prenne du sens, en fonction de ce que tu veux identifier, il faut augmenter l’échantillon de la donnée. Pour l’évolution d’un joueur comme Amavi, on pourrait comparer sa contribution aux occasions crées/buts marqués entre cette saison et la saison passée. Avoir Payet sur son côté l’a aussi beaucoup libéré car Payet absorbe le ballon et ses déplacements au cœur du jeu lui libère des espaces. Je pense d’ailleurs qu’il serait intéressant de voir, en comparant avec la saison passée, le nombre de ballons qu’il touche dans les trente derniers mètres, son nombre de centre, sa contribution aux occasions/tirs. Idem pour Sakai dans le sens inverse, où je pense que l’absence de Thauvin y est pour beaucoup. En tout cas ça me donne des idées sur la création de nouveaux graphiques et sur des points à mettre en valeur sur la saison que réalise l’OM. @-Hiruma- pour le betting, j’arrive a voir des résultats intéressants depuis que je me suis emparé des xG dans mes analyses. Je me souviens du match Lyon-Lille en décembre où je m’aperçois qu’à Lille, Ikoné est monté en puissance sur les matchs précédents, en se créant + d’occasions. Assez étonné de le voir buteur @7.5...J’ai en quelque sorte prédis un but d’Ikoné selon ses dernières prestations. Et finalement, c’est ça le but des paris sportifs : prédire un résultat et/ou une physionomie. Pour ça que ces statistiques avancées ont avant tout été crées pour les parieurs anglais D’ailleurs, Rongier joue de plus en plus haut. Sa contribution sur les occasions et xG crées augmente. Et s’il marquait contre l’ennemi de son club formateur ? Côte à @11
  19. @Hitsu les brassières GPS sur les joueurs pendant les entraînements et matchs sont uniquement utilisés pour récupérer de la data, et son traitement par les préparateurs physiques vise à agir sur les performances individuelles. Comme élaborer des programmes individualisés. D’ailleurs la plupart des nouvelles technologiques du foot vont dans ce sens : récupérer de la data pour individualiser les séances et agir sur les performances des joueurs. La data est aussi énormément utilisée par les analyses vidéo car elle permet d’identifier de manière objective les forces et faiblesses d’une équipe, sans même regarder un seul match. Généralement elle est utilisée par les analystes pour confirmer des forces et/ou faiblesses repérées à la vidéo, ou même en découvrir d’autres. C’est très anglais d’ajouter des chiffres à un argument, et c’est d’ailleurs eux qui sont bien avance sur la data puisque les statistiques avancées nourrissent déjà les analyses et débats médiatisés en Angleterre. C’est vrai que cette notion de « l’expected » est encore presque inconnu en France, mais ça c’est principalement la faute des médias qui se contentent des statistiques traditionnelles de possession, tirs, tirs cadrés. Pourtant ces statistiques ne permettent pas de réaliser une analyse réelle d’un match car elle sont mesurées quantitativement. En aucun cas on ne peut affirmer qu’une équipe ayant 52% de possession a dominé un match. De même si elle a cadré 5 tirs contre 2 pour l’adversaire. Quelle est la qualité réelle des tirs cadrés ? C’est en ça que la data est importante. C’est subjectif de dire « ce tir était plus dangereux que celui-ci » mais la data de l’expected va te dire que tel tir a été plus dangereux que l’autre. Aussi, les chiffres peuvent te dire que les 2 tirs cadrés ont été plus dangereux que les 5 adverses. En gros, l’expected a une mesure qualitative. Bon, c’est un sujet complexe et je vais éviter de m’étaler mais selon moi, la data est très pertinente dans l’analyse. Par contre @-Hiruma-, la data tend à être de plus en plus précise et grâce à ça on peut l’interpréter comme on le veut. Tu peux comparer des variables statistiques similaires sur le passage d’un entraîneur à un autre. J’ai plusieurs fois cité FootEnStats ici, il a réalisé un graphique permettant de comparer l’évolution de la création d’occasions et des occasions concédés entre Genesio, Sylvinho et Garcia à l’OL. Tu peux aussi traiter des données individuelles pour mesurer l’impact statistique d’une absence. Si un joueur qui a statistiquement une contribution importante sur les occasions crées et buts, tu peux rapidement interpréter les données sur les rencontres où il sera absent : impact sur l’équipe ? Performance d’un autre joueur ? Personnellement je m’attache depuis plusieurs semaines à utiliser la data sur les performances de l’OM. Je posterai ici un petit aperçu quand j’aurai plis de visibilité sur mes analyses et graphiques. Sur l’OM, on vérifie facilement la contribution importante de Sanson, Rado et Dim dans la série en cours. En parallèle, on vérifie aussi le gros coup de mou de Dario après des débuts canons. Idem pour l'omniprésence de Payet dans la création de nos occasions. Il est à la dernière passe ou finition de 38% de nos occasions, c’est énorme et très parlant visuellement. Je t’avoue que j’ai commencé à m’y intéresser dans ce but. Puis j’ai cherché à aller plus loin et j’ai découvert les statistiques avancées qui a l’origine ont été crées pour le betting.
  20. Cette simulation est évidemment subjective. Mais c'est intéressant de voir à quel point on est toujours autant en retard en France sur l'importance de la data. En aucun cas elle ne remplace d'autres facteurs qui influent sur une saison, mais nourrit l'analyse. Celui qui l'utilise sait à quel point elle doit être nuancée. Pour le cas de l'expected qui est la statistique avancée que j'utilise régulièrement, elle est (selon moi) pertinente parce-qu'elle touche la variable qualitative. Le xG permet de donner une indication de la qualité du tir, et les nouvelles utilisations de cette statistique (les xG maps) permettent de localiser ces tirs sur une map. On est loin des statistiques traditionnelles qui n'utilisent que la variable quantitative de la data. Comme tu dis, le football est si peu basé sur la statistique que de plus en plus de cellules vidéos utilisent la data, à tel point que Lille s'en est emparé ces dernières années.
  21. Un gars qui travaille pour Infolab a réalisé une simulation statistique qui projette Rennes entre la 5 et 6ème place. Ce n'est qu'une simulation évidemment, mais elle prouve qu'on tient difficilement sur une saison complète avec des statistiques avec ballon aussi faibles.
  22. Sakai suspendu pour le match de vendredi. Comme je l'ai déjà dit ici en 2019, je suis assez septique sur la faculté de Rennes à devenir un concurrent direct au podium jusqu'en mai. D'après le classement des xPTS, Rennes devrait être 11ème, soit l'équipe avec le plus gros différentiel entre les points pris et les points qu'ils auraient du prendre. Preuve en est, Rennes ne domine pas ses matchs et se créer en moyenne 1.1xG par match, c'est très très faible pour un troisième de championnat "majeur". Dans le jeu, Rennes ne domine clairement pas le rythme du jeu avec ballon et laisse régulièrement le ballon à ses adversaires (48% de possession en moyenne). Surtout, leurs statistiques avec ballon sont constamment en dessous de la moyenne de L1. - 406 passes (moyenne de L1 sans le PSG : 448 passes) - 80,2 passes réussies (moyenne de L1 sans le PSG : 80,6 passes réussies) - 8,1 passes clés (moyenne de L1 sans le PSG : 9 passes clés) L'écart n'est pas énorme, mais on parle du troisième de notre championnat, qui ne domine pas ses matchs, ne contrôle pas le ballon et se voit être l'équipe la plus "chanceuse" après 19 journées. Cela reste assez significatif et je suis impatient de voir l'orientation tactique que choisira AVB pour vendredi. Il n'est pas impossible de revoir une stratégie comme face à Angers, en jouant bloc bas pour limiter les courses de leurs latéraux et les obliger à créer du jeu. Au vue des statistiques, c'est dans cette configuration qu'ils semblent moins productifs.
  23. Je n'arrive pas à trouver le bon mot pour décrire les matchs de Strootman et Germain. Quelle horreur.
  24. J'attends de voir. Mais il faut souligner qu'il fait pour le moment une saison magnifique. Il est d'ailleurs notre second joueur au classement des expected goals avec 3,63 xG avec une valorisation moyenne de 0,12xG par tir. C'est assez incroyable pour un milieu évoluant dans un 4-3-3, mais c'est un peu l'idée d'AVB de donner beaucoup de responsabilités à Morgan. Sur l'équipe en général, c'est vrai qu'il y a eu une montée en puissance. La confiance du groupe a aussi beaucoup impacté sur les résultats. Mais l'évolution statistique est évidente par rapport au début de saison, notamment sur notre faculté à se créer plus des occasions où les montées en puissance de Nemanja, Morgan et Dimitri y sont pour beaucoup depuis novembre. D'ailleurs pour ceux qui sont sur Twitter, Payet a passé la journée en TT. Pour cause, des statistiques tournent sur lui, comme le chiffre "974", soit le nombre de chances de buts crées dans les 5 grands championnats depuis 2010. Cette saison il est tout simplement omniprésent. Je pense qu'on a tous remarqué ici l'apport incroyable de Valentin Rongier à la première/seconde relance qui a soulagé Dimitri dans cette phase de création. Cette saison, il est le joueur qui a assisté le plus d'expected goals chez nous avec une valorisation de 5.65 xGA de valorisation à la dernière passe. On peut d'ailleurs noter que Benedetto et Sanson sont ses principales cibles avec 3,04 xG de chances de buts pour deux réalisations. Plus familièrement, il est à la dernière de 30% de nos chances de buts si on supprime les chances non assisté par un joueur.
×
×
  • Create New...