Jump to content

jean-claude

Membres
  • Content Count

    280
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About jean-claude

  • Rank
    National
  • Birthday 07/08/1953

Informations

Team

  • My favourite team
    Belgique - Standard Liège
  1. Laquait au Standard ? 16:30 29/01/2007 Selon une source sûre, le Standard de Liège aurait mandaté un agent pour négocier le transfert de l?ancien Carolo Bertrand Laquait. Le club liégeois estimerait en effet qu'Olivier Renard ne satisfait plus pleinement au poste de gardien. Les deux buts encaissés ce week-end à Charleroi auraient précipité leur décision de faire revenir l'actuel second gardien de Huelva en Belgique. Dossier à suivre donc,? (www.11online.be)
  2. Les buts du match Charleroi - Standard (pas de pub svp )
  3. Quelques merveilleux moments :thumbsup: :thumbsup: :thumbsup: :thumbsup: :thumbsup:
  4. Voici la suite :thumbsup: Il me semble que la misère est d'être supporters des zebres
  5. Lucien D'Onofrio: "On n'a jamais négocié le rachat du Standard" ! Luciano D'Onofrio dément des pourparlers passés ou actuels avec des investisseurs. Le patron des Liégeois a clairement distingué le cas de Marseille et du Standard. Comme prévu, Lucien D'Onofrio s'est adressé à la presse hier midi. Le vice-président "rouche" - le vrai boss à Sclessin - a répété que le Standard n'est pas à vendre. Il a nié l'existence de pourparlers passés ou actuels avec des investisseurs. Mais en déclarant qu'il ne savait rien de ce qui se passait à Marseille, des intentions de Robert Louis-Dreyfus ou de la gestion sportive du Standard, il a démontré qu'il tenait à cacher son jeu... Lucien D'Onofrio, vous n'avez jamais donné de conférence de presse. Pourquoi sortir de votre réserve aujourd'hui ? C'est votre cadeau de Noël. Non, tout simplement parce qu'il faut arrêter d'écrire n'importe quoi. Vous voulez dire qu'il n'est pas question d'un rachat du Standard par des investisseurs étrangers ? Parfaitement. Il faut bien séparer Marseille et le Standard. Ce sont deux clubs distincts. Même s'il devait s'avérer exact qu'il y a des pourparlers à propos de l'OM, pour le Standard nous avons toujours la même position, les mêmes actionnaires (NdlR : La Financière du Standard - représentée par Robert Louis-Dreyfus et l'Américain Tom Russel - détient 89 pc des parts, Lucien D'Onofrio 10 pc et le président Reto Stiffler 1 pc) et la même direction. Vous êtes catégorique : contrairement à ce qu'a affirmé Christohe Bouchet - l'ancien président de l'OM a déclaré que RLD négociait depuis octobre pour revendre l'OM et le Standard - il n'y a pas de négociations en cours avec des investisseurs dans l'optique d'une reprise du Standard ? Christophe Bouchet ne sait rien du Standard. Il n'y a jamais eu de discussion. Ni par le passé, ni à l'heure actuelle. Robert Louis-Dreyfus m'a convoqué cette semaine car il avait entendu ces rumeurs. On a parlé du Standard et il n'y a aucun changement pour notre club. Il n'a jamais été question avec qui que ce soit d'un changement d'actionnariat. Je n'ai jamais rencontré d'investisseurs. Il n'y en a pas d'annoncé. Nous n'en avons pas besoin. S'il y a eu un audit de nos comptes récemment ? Il y a davantage que des audits au Standard et davantage qu'un. Mais jamais dans le cadre d'une reprise. Pas question de rachat dans un avenir proche. Les supporters peuvent donc être rassurés sur l'avenir de leur club. De quoi est fait l'avenir ? Vous le savez, vous ? Moi non plus. Il n'y a pas si longtemps, les supporters n'étaient pas tellement inquiets pour mon sort ou celui de certaines personnes ici... Mais en football, tout va très vite. Vous aviez tout de même dit à la veille de Standard-Anderlecht que vous étiez prêt à revendre les parts que vous détenez au Standard. On peut, à certains moments, être découragé. C'était ma position personnelle à ce moment-là. Et chacun est libre de faire des choix. Mon sentiment actuel ? On oscille souvent entre enthousiasme et découragement... C'est le cas de Robert Louis-Dreyfus, il est découragé ? Je ne vais pas parler en son nom. Je ne sais pas quelles sont ses intentions, je ne sais pas ce qui se passe à Marseille. Mais je peux comprendre qu'il n'ait plus l'envie. Il va peut-être rester, rien ne dit que Marseille est vendu. S'il l'OM est vendu, quelles pourraient être ses raisons de rester impliqué au Standard ? Le projet, les relations qu'il a... ou peut-être qu'il apprécie tout simplement la manière avec laquelle le club est géré. S'il se désengage de l'OM, il s'investira peut-être davantage ici. On verra si c'est le cas mais nous ne sommes demandeurs de rien. Si Robert Louis-Dreyfus vend les parts qu'il détient au Standard, quel impact cela peut-il avoir ? Cela ne changerait pas grand-chose. Si ce n'est, pour nous, qu'on aimerait bien continuer ensemble. Pour nous, c'est une belle histoire, avec des hauts et des bas, avec des moments d'enthousiasme et d'autres moins mais on y est, on y est... S'il vend, pourquoi pas à moi ? Mais cela n'a jamais été évoqué. Vous seriez capable de racheter ses parts ? Pourquoi pas ? Pour certains, ce serait beaucoup d'argent. Pour d'autres moins... Quel est votre bilan du premier tour et comment envisagez-vous le second ? On va essayer d'être champion de Belgique en 2007, de continuer notre progression. Le bilan est très bon, vu le début sous l'ère... Boskamp ? C'est toujours malheureux de devoir se séparer de quelqu'un. Je ne pense pas que c'était une erreur de casting. Seulement, parfois, cela ne marche pas, c'est tout...
  6. Lucien invite la presse (GDS) L'envie ne manquait certainement pas puisqu'il déteste ce genre d'exercice néanmoins, Lucien D'Onofrio ne s'est pas défilé. Hier midi, comme prévu, le boss de Sclessin a définitivement fait taire la rumeur d'une revente du Standard dans un "package" avec l'Olympique de Marseille. Une confirmation de ce que nous écrivions ces derniers jours, rien de plus. "Marseille, c'est Marseille et, le Standard c'est le Standard.", déclare Lucien D'Onofrio face à la presse écrite. Alors que la volonté de Robert Louis-Dreyfus de quitter le club phocéen ne fait plus aucun doute,il n'en ira pas de même vis-à-vis du Standard où l'actionnariat ne changera pas d'un iota. "Nous conservons la même structure, les mêmes investisseurs, la même direction.", poursuit l'homme fort du bord de Meuse. "Il n'a jamais été question de changer quoi que ce soit, il n'y a jamais eu de négociations avec qui que ce soit. S'il y a des pourparlers là-bas,je n'en sais rien. Cela ne me concerne pas, je ne souhaite d'ailleurs rien savoir sur le sujet." Il ne cache cependant pas avoir rencontré RLD en début de semaine "Je l'ai effectivement vu mais pour parler uniquement du Standard. Nous n'avons pas évoqué une seule fois l'OM." Quant à savoir pourquoi l'homme d'affaires français conserve son attachement pour les Rouches alors que les Marseillais lui tapent violemment sur le système... "Oh, peut-être parce qu'il aime la façon dont nous gérons le club, par amitié aussi. Sans oublier que nous avons commencé une histoire ensemble, que nous l'estimons belle que nous avons envie de la poursuivre." Voici peu, pourtant, Lucien D'Onofrio avait laissé transparaître des signes de lassitude et envisageait de revendre ses parts. "Exact, mais c'était personnel (N.D.L.R.: les jets de mottes de terre sur son frère lors du dernier match de la défunte saison l'avaient logiquement affecté). Aujourd'hui, je navigue entre deux sentiments. Mais pas au point de revendre. Je le répète, on ne change rien. Si j'ai accepté cette conférence de presse, c'était seulement pour qu'on arrête d'écrire n'importe quoi. Une sorte de cadeau de Noël, quoi..." Revue de presse - standard.be
  7. Une banderolle pour la perte d'un de nos supporters agé de 29 ans 1 - 0 par Jovanovic
  8. 1 : Standard 2: Genk 3 : Bruges 4 : Charleroi 5 : ST Trond
  9. c'est pas plus sur que cela on a pas encore le diagnostic mais attendons
  10. Une agression non punie et ce joueur c'est pas la première :g:
  11. Victoire du Standard par 3 - 0 sur Westerlo cela confirme le retour en forme de cette équipe 2' Defour 1 - 0 , 45' Jovanovic 2 - 0 , 70' De Camargo 3 - 0 A signaliser que le Standard à aligner des l' entame de la rencontre 5 joueurs belge et même 6 quand Geraerts est entré
  12. Beveren - Anderlecht 1-1 Brussels - Charleroi 2-1 Racing Genk - Lokeren 2-1 Z.Waregem - Moeskroen 2-0 Standard - Westerlo 2-1 Cercle Brugge - G.Beerschot 1-2 AA Gent - Sint-Truiden 3-1 Roeselare - Bergen 1-0 Lierse - Club Brugge 0-2 BONUS Fiorentina - Lazio 0-1
×
×
  • Create New...