Jump to content

Mariolino

Membre
  • Content Count

    1,294
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

5 Neutre

About Mariolino

  • Rank
    Ligue 1
  • Birthday 12/17/1993

Informations

Team

  • My favourite team
    -

Recent Profile Visitors

5,212 profile views
  1. Coucou, bandes de nouilles. Petite entrée en matières après vos innombrables réactions, suite au lancement de ma carrière. Comme je vois, ça vous fait bander ! Exactement comme le chien du voisin, lorsque sa grand-mère débarque chez lui. Du coup, pas de folies. C'est la préparation d'avant-saison. Avouons-le, la préparation, c'est quand même la période la plus kiffante de l'année. Parce que, souvent, on est sur un transat, au bord de la piscine, en train de boire un cocktail et de lire l'actualité footballistique en se disant : "Le mercato, c'est chiant mais en vacances, ça passe même si on sait tous que Lamela ne signera pas à l'OM." C'est donc en douceur que démarre cette carrière. Et comme IRL, nous sommes au mois de septembre, la préparation et les vacances nous semblent déjà loin. Allez, trêve de bavardages, voilà ce qu'on peut retenir de cette première MAJ. MATCHS AMICAUX Leeds United 5-0 Sligo Rovers Je ne m'emmerde pas, je simule les rencontres amicales. Twente 2-2 Leeds United Idem, match simulé même si on menait 0-1. Leeds United 0-2 Real Saragosse On s'en branle, ce n'est que de l'amical. MERCATO Quelques mouvements à noter, avant la reprise de la compétition officielle. Plusieurs arrivées, afin d'évoluer dans un 4-4-2 traditionnel. Avec un effectif très large et, à mon goût, très compétent, mes transferts étaient ciblés. Il me fallait à arrière-droit pour suppléer le seul que je possède dans mon équipe. Un milieu défensif, un milieu droit qui peut dépanner et un attaquant. Attention, je recherche un attaquant rapide et agile. Même si on semble paré dans ce secteur, de manière étonnante, mes attaquants sont relativement lourds et peu rapide. Mon credo : recruter intelligemment. J'ai donc foncé sur la liste des joueurs libres. Pour des salaires ridicules, voilà les futures vedettes de ma team de winners. F. Kamalu (DD), a signé un contrat de 3 ans (63) ; N. Oduamadi (MDR), a signé un contrat de 3 ans (67) ; Guberti (MOC), a signé un contrat de 3 ans (74). Certes, ce dernier transfert n'entrait pas dans mes plans de recrutement. Mais au vu de sa qualité, il aurait été idiot de cracher sur lui. Disons que c'est un petit coup de folie. Niveau départ, je dégraisse peu. Il y a quand même des pigeons qui sont capables de s'offrir les services de mes moins bons éléments. M. Brown (MDC) s'engage avec Nancy pour 321.000 € ; M. Forssel (BU) s'engage avec le Lierse pour 800.000 € ; M. Taylor (GB) s'engage avec le Celtic pour 52.000 €. Niveau offensif, on réalise notre premier transfert payant. D'accord, on a débourser près deux millions pour ce jeune norvégien mais c'est un pari d'avenir. Voilà pourquoi je me suis également permis de le faire signer pour quatre ans... pour un salaire ridiculement bas. Je suis sadique, je sais. F. Gulbrandsen (BU, Lillestrom), a signé un contrat de 4 ans (64) ; J. Ramaré (MDC), a signé un contrat d'un an (64). Le mercato a rapidement été bouclé. Malheureusement, je reste sur ma faim. J'étais en négociation de prêt, pour un défenseur gauche, avec un club de Premier League. Hélas, cette dernière échoue. Bref, au terme de la préparation, voilà mon équipe-type : Rachubka (65) Smith (67) -- O'Dea (68) -- Lees (68) -- White (66) Snodgrass (73) -- Delph (73) -- Guberti (74) -- Townsed (70) Becchio (72) -- Gulbrandsen (64) Banc : Lonergan (GB, 71), O'Brien (DC, 68), Kisnorbo (DC, 68), Clayton (MC, 69), Oduamadi (MDR, 67), Somma (BU, 69), McCormack (BU, 72). Et maintenant, place au championnat. Let's Peacocks !
  2. MAJ en demi-teinte. Comme prédis, tu joueras bien les play-off. Malheureusement, reste à voir comment tu vas négocier les choses. On a vu dans tes résultats que les équipes comme Bruges, Anderlecht ou Lokeren sont coriaces. Espérons que tu ne fasses pas de la figuration dans cette deuxième partie de saison. Quoi qu'il en soit, je rêve de te voir décrocher une palme pour l'Europe.
  3. Tu réalises d'excellents résultats avec le RMP. Pas évident avec un groupe où l'on ne retrouve, à mon goût, trop peu de qualité. Malgré ça, tu es en bonne voie pour le play-off ! Sans faux pas, tu devrais y être sans problème. Quoi qu'il en soit, avec ou sans cette participation, ta saison sera quand même réussie. Avec une petite place pour l'Europe, en prime, ça serait énorme. Comme tu le dis, le plus dur sera la saison de la confirmation. Beaucoup de joueurs prêtés, ça veut dire beaucoup de départs à l'inter-saison. Si tu restes à Mouscron, je serai plus qu'attentif à ton mercato, histoire de voir comment tu vas t'en sortir. En tout cas, chapeau pour la bonne tenue de ta saison, avec un club qui, actuellement, est la risée du football belge (IRL).
  4. LEEDS UNITED - LET'S PEACOCKS ! Bonjour (à toutes et) à tous. Cela fait un bon bout de temps que je songe à me lancer dans une carrière du côté de l'Angleterre. Malgré de nombreuses années sur FIFA et, aussi incroyable que cela puisse paraître, je n'ai jamais réalisé une carrière dans ce pays pourtant si intéressant, footballistiquement parlant. Après avoir longuement hésité sur le choix d'équipe et le défi qui m'attendait, j'ai décidé de tenter ma chance du côté de Leeds United, en deuxième division. Pourquoi ce choix ? Aucune idée. Il s'agit d'un club au passé sulfureux mais - soyons francs - je m'en cogne. Je n'avais pas envie d'un challenge trop simple, en Premier League et je suis trop paresseux pour partir du quatrième échelon et de former une équipe sur le très (et trop) long terme. Il me fallait un bon compromis. Ce compromis s'appelle, aujourd'hui, Leeds United. Je ne vais pas réaliser les traditionnelles présentations de club, comme on peut le voir si d'autres carrières. Je suis bien trop vieux, pour ça. Ce n'est plus de mon temps, j'ai assez donné. Disons que je préfère, actuellement, vous narrer ma partie, plutôt d'incarner l'entraîneur. C'est, en quelques sortes, ce qui se fait souvent chez les connaisseurs de Football Manager. Après, histoire de vous proposer quelque chose d'agréable, je ne vais tout de même pas vous faire une croix sur mes ambitions, du côté d'Elland Road. J'ai un petit projet que je me fixe, dans un premier temps, sur deux saisons. Pour la première année, j'espère rejoindre la Premier League, sans aucun problème, tout en espérant décrocher une belle affiche (Manchester United, Manchester City, Chelsea ou encore Arsenal), lors des coupes. Cela étant, les coupes ne font pas partie de mes objectifs, à court terme. Pour la seconde saison, même si je m'avance déjà beaucoup, je serai - sans malheur - en première division. De là, je tâcherai de maintenir le club au sein de l'élite et de tenter de décrocher une coupe. L'avenir me dira si, oui ou non, je resterai à Leeds United au terme de ces deux saisons. Peut-être que d'autres clubs, d'Angleterre ou d'ailleurs, m'ouvriront leurs bras et qui sait si, à ce moment-là, je ne serai pas tenté d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Au niveau des paramètres (oui, je vous parle des paramètres avant d'évoquer le mercato, vous allez comprendre pourquoi bientôt), j'opte pour des mi-temps de quatre minutes, le tout en mode international (ça ne rigole pas, ici). Difficulté du conseil d'administration ? International, également. Je suis un fin tacticien, pas une lopette. Vous l'aurez, sans doute, compris, je tâte une ancienne version de FIFA. Pour les connaisseurs, il s'agit de FIFA Football, sur Vita (eh oui, on fait tous des erreurs, même si je le pense vraiment, la Vita, c'est une p... de bonne console). J'ai FIFA 15 sur PS3 mais je ne prends aucun plaisir sur ces nouveaux opus. Du coup, je tâte la Vita la plupart du temps. Ce qui me perturbe, sur Vita, c'est que l'un de mes atouts n'est pas disponible. À savoir, le centre de formation. Du coup, ça freine un peu mes plans, moi qui suis un adepte de la formation de jeunes pouces. Cela étant, rien de grave, je recruterai essentiellement des gamins. Je suis, la plupart du temps, attentif au budget transfert. Ne vous attendez donc pas à voir signer, à Leeds, dès la première saison, des mecs d'une renommée internationale. Je suis un gestionnaire moi, Môssieur. Je pense vous avoir tout dit. Mais pour les paresseux qui ont passé le pavé ci-dessus, voici un résumé de ce que j'ai dit, en (très) bref : Niveau de jeu : International Difficulté du CA : International Budget des transferts : 4.000.000 € Ambitions (2011-2012) : rejoindre l'élite, décrocher de belles affiches lors des coupes Ambitions (2012-2013) : sous réserve de modifications, se maintenir en Premier League et rafler la mise en coupe Recrutement : à la manière de Jean-Pierre Rivère, c'est-à-dire, ne pas casser la tirelire mais être efficace Si vous désirez plus de renseignement par rapport à ces informations, je vous invite à lire le pavé ci-dessus. Au niveau de la régularité des mises à jour, ne vous inquiétez pas... J'avance, lentement, mais surement. Je serai, sans doute, plus actif à des moments que d'autres - en fonction de la motivation - mais la carrière progressera. Je privilégie, d'ailleurs, des MAJ assez longues où je vous exposerai mon ressenti par rapport à tel résultat, à tel arrivée, à tel départ, à tel histoire, etc. Attendez-vous à une irrégularité constante. Mais ce ne sera que pour mieux se retrouver. Si ça ne vous plaît pas, je vous invite à agresser verbalement mon boss, à insulter mes potes pour éviter les soirées bières ou encore à dire à ma copine que je préfère la Vita à elle (ce n'est pas le cas, rassurez-vous). En attendant.. Let's Peacocks ! Même si ce titre ne veut rien dire... Peace. PS : afin de rendre la carrière un peu plus vivante, n'hésitez pas à me poser vos questions et autres interrogations. Ca ne vous coutera rien. Et puis, même si je n'ai pas le temps de faire une MAJ, j'aurai le temps de passer sur le forum afin de vous faire un petit coucou et de répondre à ces questions, avec plus ou moins de sérieux. Même si la partie semble un peu désuète, par rapport à l'époque où je squattais souvent Soccer's. Au fait, pour toute réclamation lié à la carrière (retards des MAJ, absences répétées et défis non-relevés), merci de vous adresser à ces personnes qui influent sur mon temps libre, temps sur lequel je suis sur FIFA.
  5. Le BX de Kompany a encore basculé d'un étage. Le club passe de la P1 à la P2.
  6. Probables maillots de Nice, pour la saison prochaine. Dernière année chez Burrda.
  7. Salut la compagnie, Des nouvelles des Loups, ça vous dit ? Depuis quelques temps, le Tivoli est devenu une morne plaine. Malgré un mercato chamboulé et peu glorieux, le club se hisse dans le haut du tableau de la D3B. Pas de quoi sauter au plafond, ni même rêver de titre... Malgré le fait que nous pouvons rêver de décrocher la seconde tranche. Cela semble, néanmoins, utopique. Niveau ambiance et supporters, c'est le déluge. Je ne reconnais plus le Tivoli qui, il y a encore quelques saisons, en Promotion ou en D3, attirait les foules. Pour tout vous dire, on est passé d'une affluence de +/- 1000 spectateurs en Promotion à 400 en D3. La faute à une direction qui se fout un peu de la gueule du monde et la censure, quasi-perpétuelle de la RAAL. Elément qui pose problème quand on sait que les supporters de La Louvière Centre découlent tous de l'ex-matricule 93. Pourtant, depuis plus d'un mois, on sait que le président détesté du club, Murat Tacal (une sorte de Gaone, en pire, autoproclamé sauveur du football louviérois, mi-tyran, mi-Vermeersch) a décidé de quitter le club. Il en a marre. Un groupe de repreneurs attend quelques détails avant de reprendre la présidence du club. On sait, cependant, que ce groupe n'injectera pas des millions. Financièrement, l'URLC (qui a vécu pendant 3 saisons comme un club moyen de D1, comprenez gros salaires, joueurs professionnels, etc.) est au bord du gouffre. Le trou va de 500.000 à 800.000 €. Ce dernier chiffre semble plus correcte, au vu de mes sources. Dès lors, la future direction a annoncé que si le trou venait à être trop important, la nouvelle structure pourrait racheter un matricule de D3 (ou Promotion/P1) afin de repartir (pour la troisième fois consécutive, youpie) sur des bases plus saines. Personnellement, je n'y crois plus et j'ai l'impression que le club est à l'agonie... Même si on sent qu'un rien peu inverser la tendance. L'autre souhait des supporters (et de la Ville, paraît-il) est de redonner les lettres de noblesses au club. Comprenez, redonner naissance à la RAAL. Car, pour tout vous dire, le projet de La Louvière Centre a pris du plomb dans l'aile lorsqu'on s'est incliné en finale, face à Audenarde, lors du tour final. Le Tivoli est devenu un cirque morbide. Ce qui est certain, c'est que l'identité perdue commence à faire très mal. La nouvelle structure directrice pourrait (et devrait) mettre dehors plusieurs anciens dirigeants de l'US Centre (qui maintiennent la mentalité anti-RAAL, au sein du club actuel). Ca pourrait être bénéfique. Par ailleurs, une rumeur annonce que l'US Centre pourrait revoir le jour en P4. Idée qui nous ramènerait donc à avoir deux clubs, à La Louvière... Ce que le président Tacal refusait avant. Ce mec n'est pas bien. Pauvre chou. Enfin, si rien ne bouge rapidement, on court vers la radiation du matricule 213, tout comme celui du 93. Sachez que le club doit plusieurs centaine de milliers d'euros à la TVA et à l'ONSS et est en conflit avec d'anciens joueurs/entraîneurs/formateurs, etc. Du côté des supporters, par contre, au vu du fiasco actuel et si rien ne venait à bouger, on se tâte à lancer un nouveau club en P4 : appelé RAAL (ou un nom s'y rapprochant). Les discussions vont bon train. C'est-à-dire que, pour l'heure, tout dépend de la future reprise du club. Visiblement, le groupe de repreneurs, dont nous ne connaissons qu'un membre (j'en connais deux mais c'est un nom important et je suis lié au secret sur ce point), à savoir Lasaracina (agent de joueurs, notamment de Naingollan) a un projet ambitieux sur le long terme. Reste à voir si cela n'est pas de la poudre aux yeux. Vous l'aurez compris, La Louvière ne change pas. On est toujours dans un club drôle, où l'histoire est incroyablement folle, à mi-chemin entre la réalité, la fiction... et la connerie. Pauvres supporters que nous sommes...
  8. Pareil à La Louvière, hein. Mais ça, c'est un fait certain. On ne l'achèvera pas de si tôt.
  9. Salut les petits gars de Soccer's ! Dites, petite question. Le magazine GOOOAL!, sorti il y a un moment déjà, est-il encore disponible ? Des numéros sont-ils encore mis en vente ? C'est pour une présentation à l'école mais je n'ai plus de nouvelle de ce truc depuis un moment.
  10. Mariolino

    Tivoli Time

    I. PRÉSENTATION Après quelques années loin de Soccer's, j'ai décidé de me faire plaisir et de revenir sur une des sections du forum que je n'ai que très peu fréquenté. Même si la partie semble quelque peu morte, j'ai décidé de poster ici mon récit car je n'ai pas la prétention de réveiller la partie. En effet, je ne réaliserai des mises à jour que lorsque j'en aurai le temps. Comprenez : avec les études et le boulot, pas très souvent. Mais j'essayerai de m'y tenir, étant donné que ça me fait plaisir de pouvoir rédiger ces quelques lignes. Je tiens également à préciser que ceci n'est pas une véritable story mais plus un récit de partie. Je pense que je n'ai plus le temps pour me lancer dans un long récit et d'inventer une histoire, telle qu'elle soit. Par ailleurs, la particularité de ma partie sera qu'elle n'aura pas de screens et encore moins d'illustrations. Un beau texte bien long me semble bien plus beau. Pour cette partie, j'ai décidé de débuter du côté de La Louvière, en troisième division belge. Pourquoi ce club ? Tout simplement car il s'agit de mon club de cœur, celui que je supporte depuis que je suis gamin. Etant donné que depuis des années, il est à la recherche de son glorieux passé, je me suis dit que je pouvais lui redorer le blason. Du moins, dans une autre vie. Enfin, dernière information - et non des moindres - cette partie se jouera sur Football Manager 2008. Je suis en retard, hein ? Oui, je sais. Ca me plaît. En fait, je n'ai jamais adhéré aux éditions évoluées de Football Manager. Rien à faire, je ne m'y fait pas. Et puis, disons-le, je suis nostalgique de la saison 2007/2008 de La Louvière qui avait, avec un effectif de gamin, manqué le titre lors de la dernière journée de championnat. Et avait, encore à l'époque, des soucis financiers. Mais ça, c'est une autre histoire. II. HISTORIQUE Wikipédia, tout le monde connaît. Du coup, quoi de mieux qu'un petit historique réalisé par un supporter. Je vous promets, je serai rempli d'un sentiment objectif afin de vous expliquer, au mieux, l'histoire du club louviérois. Je vous assure, ces dernières années, le club a vécu pas mal de rebondissement. Du coup, le club a vu le jour en 1913. Centenaire vous dites ? Non, pas vraiment. En réalité, la Royale Association Athlétique Louviéroise (RAAL) a disparu en 2009, suite à de nombreux problèmes financiers. Dès lors, après cette radiation pure et simple, un nouveau club s'est formé par le biais d'un rapprochement entre La Louvière et Couillet. Le Football Couillet La Louvière (FCLL) était né. Hélas, deux saisons de galère plus tard, passées en Promotion (quatrième échelon national belge), le FCLL s'est vu dans l'obligation de fusionner avec son voisin et, rival, l'Union Royale Sportive du Centre (URSC). A partir de là, l'histoire louviéroise a pris du plomb dans l'aile et l'identité a été totalement bouffée. Encore aujourd'hui, les fervents supporters de la défunte RAAL se déclarent supporters de la RAAL et non de l'Union Royale La Louvière Centre (URLC). Il y a un réel problème d'identification au club. Pour la petite anecdote, l'URLC a bien failli retrouver la D2, au terme de la saison 2011/2012. Dans un Stade du Tivoli comble (8.000 spectateurs, en D3 belge, c'est du jamais vu), La Louvière s'est inclinée face à Audenarde. Le rêve de D2 envolé, c'est en D3 que le club tente de survivre, encore aujourd'hui. Dans un passé relativement proche, La Louvière a évolué en première division belge. A trois reprises. La plus longue épopée louviéroise en D1 a duré six années : de 2000 à 2006. Durant ces six merveilleuses années, le club est parvenu à remporter la Coupe de Belgique, en 2003 et à participer à la Coupe UEFA, face au grand Benfica. Là encore, les résultats sont surprenantes. Au match-aller, la RAAL a fait trembler les Portugais (1-1). Au retour, Benfica s'impose (1-0) dans la douleur. Cela reste, malgré tout, le plus beau souvenir louviérois. Au niveau des rivalités, lorsque nous naissons à La Louvière, les choses sont simples : au nord, ce sont des Flamands. On ne les aime pas. De Genk à Ostende, en passant par Anvers. Non, les Flamands ne sont pas les amis des Louviérois. Au sud, ce sont des Wallons. Hormis la terre louviéroise, le Louviérois déteste (plus que tout) Charleroi, Mons, le Standard de Liège, Mouscron et toute autre entité pouvant tenter de concurrencer La Louvière. Oui, supporter La Louvière, c'est ça aussi. III. AMBITIONS & OBJECTIFS Disons que j'ai toujours cette crainte de me faire virer. Et, à vrai dire, mon premier objectif sera de garder ma place pour une saison, au moins. Bien entendu, je souhaite remonter en D2 au plus vite. Mais il faudra prendre garde car les finances sont très instables du côté de La Louvière. A moins de ne pas faire de conneries que je pourrai regretter très prochainement. Après quoi, l'idée est bien entendu de remonter en D1. Je ne me fixe, cependant, pas un nombre d'années fixes pour atteindre cet objectif. Dans un premier temps, je vais tout mettre en oeuvre pour stabiliser le club et ne pas me cramer.Enfin, dernier objectif, former des jeunes. La solution, lorsqu'on a un budget à la con.
  11. Mariolino

    RAEC Mons

    Aucune idée. Ça reste un point d'interrogation. Contrairement à ses relégations précédentes, le RAEC semble vouloir garder les pieds sur terre. Tout dépend de Leone aussi. Maintenant, l'Albert a peut-être une équipe valable pour la D2 mais minime pour jouer le titre/tour final. Il faut dire que parmi le groupe (http://www.raec-mons.be/fr/saison/equipe-a/joueurs), beaucoup doivent encore quitter le club (Lorenzi, Le Postollec, etc.). Tout va encore bouger je pense.
  12. S'il y a bien un club ****** dans la région de Charleroi, c'est bien le FC Charleroi.
  13. On dirait que la Suisse va tirer profit du résultat invalidé par la FIFA entre la France et le Honduras. A lire ici : http://wp.me/p4Itn5-1N
  14. L'une des (trop nombreuses) conneries de notre Fédération.
×
×
  • Create New...