Jump to content

Sevoth-Tart

Membres
  • Content Count

    16,567
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Sevoth-Tart last won the day on June 5

Sevoth-Tart had the most liked content!

4 Followers

About Sevoth-Tart

  • Rank
    Dadaïste
  • Birthday 09/09/1988

Informations

  • Lieu
    Berne
  • Loisirs
    Foot, volley, natation, cinéma & séries, musique

    "La vie est ce qui arrive pendant que vous êtes occupés à faire d'autres plans" - John Lennon

Team

  • My Team
    France - Bordeaux
  • Goalkeeper
    MUSLERA
  • Defensive(s) Midfield(s)
    TUGAY
  • Forward(s)
    JARDEL

Recent Profile Visitors

30,471 profile views
  1. Sympa cet Euro. Les Américaines étant de fausses Européennes. Japon moins fort qu'en 2011 et 2015, mais elles méritaient de passer. Les Pays-Bas c'est un but chanceux sur corner et un pénalty chanceux (main) en seconde mi-temps où elles ont rien foutu.
  2. En fin de contrat avec Gladbach, Josip Drmic (26 ans) a signé pour 3 ans avec les Canaries. L'international aux 32 sélections va retrouver Timm Klose avec qui il a pu parler avant de signer. "J'ai discuté avec Timm. Nous avons eu une longue conversation parce que j'avais pas mal de questions et il n'a pas arrêté de parler en bien du club." L'ancien attaquant du FCZ se réjouit de découvrir un nouveau championnat. Il sait en outre qu'il est très apprécié de son nouvel entraîneur, l'Allemand Farke qui a voulu le faire venir en Angleterre.
  3. Dég pour Rafa Benitez. Un coach sur qui les "connaisseurs" aiment se défouler. Champion d'Espagne avec Valencia, Coupe UEFA puis Champions League. Mais c'est si simple hein, tout le monde en est capable. Alors ça préfère retenir les épisodes Real et Napoli. Les petits qui sont largués dans le foot...
  4. Tu penses que je si je songe à m'acheter le maillot, ils vont le floquer Sergej ? J'ai horreur de ça, je préfère autant Milinkovic-Savic bien que ce soit long.
  5. #Roadtothe16th Sur le papier, je dirais Uruguay ou Colombie en finale mais le Chili reste sérieux. Dans l'autre partie de tableau, le Venezuela et le Paraguay sont en lice Cavagol
  6. On ne sait pas si le président Erdogan, ce grand amateur d’aphorismes définitifs, va continuer à clamer que «qui remporte Istanbul remporte la Turquie». Car c’est bien le candidat de l’opposition à son tout-puissant Parti de la justice et du développement (AKP), Ekrem Imamoglu, qui a réédité ce dimanche sa victoire aux municipales d’Istanbul. Ce, rappelons-le, après l’annulation du premier scrutin, le 31 mars dernier. Il inflige ainsi au maître d’Ankara son pire revers électoral en dix-sept ans. De quoi provoquer des scènes de liesse dans la capitale économique turque. Les chiffres sont éloquents. Selon les résultats partiels publiés par l’agence étatique Anadolu après dépouillement de plus de 99% des bulletins, Imamoglu a obtenu 54% des voix contre 45% pour «le candidat d’Erdogan», l’ancien premier ministre Binali Yildirim. Cette élection s’est déroulée près de trois mois après les municipales, gagnées à Istanbul par Imamoglu avec seulement 13 000 voix d’avance sur Yildirim. Cette fois, il obtient près de 800 000 voix de plus que son rival : Le président Erdogan, qui, «depuis la tentative de coup d’Etat en 2016, a considérablement étendu ses pouvoirs», avait refusé la défaite, avait alors dit la Frankfurter Allgemeine Zeitung, citée par Eurotopics.net. Mais le quotidien Milliyet, social-démocrate et de tendance kémaliste, jugeait aussi que l’empressement d’Imamoglu à faire valider sa victoire était «suspect». Une chose, toutefois, était sûre à propos de ce scrutin, selon le Turun Sanomat finlandais : «Deux défaites pour le prix d’une et une humiliation en prime! Après la gifle reçue par son poulain à Istanbul ce week-end, Recep Tayyip Erdogan va devoir apprendre à vivre avec l’idée qu’il n’est plus intouchable», selon les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA). «Le retour de bâton» est «violent pour le régime islamo-conservateur qui dirigeait la ville depuis vingt-cinq ans. […] Ce dimanche, il ne s’agissait plus seulement d’élire le maire de la plus rayonnante cité du pays mais de se prononcer pour ou contre Erdogan et sa politique.» Alors, en quelque sorte, sa ville natale «est entrée en résistance», même s’il a félicité le nouveau maire et que celui-ci l’a appelé à «travailler ensemble». «Pour une opposition laminée par une répression féroce, c’est une immense lueur d’espoir. Pour le régime qui traverse en ce moment une sale passe sur fond de crise économique et diplomatique, un avertissement à prendre très au sérieux», en concluent les DNA. Plus que ça, «ainsi que le souligne sur son compte Twitter un journaliste» turc pro-Erdogan, «nous devons reconnaître que ce résultat est un véritable fiasco pour l’AKP»:
  7. Sevoth-Tart

    Arsenal FC

    On s'en fout. Allez le Venezuela.
  8. Oui évidemment, Demirtaş en taule c'est scandaleux. Cette victoire fait plaisir, c'est un premier pas. Mais voir l'autre gitan jusqu'en 2023 couler le pays pour ensuite se moquer du bilan de son successeur à qui il va laisser un merdier, ça refroidit direct.
  9. 10 ? Ils sont pas vers 45 % ? J'ai pas suivi jusqu'au bout. Oui et il me semble qu'il a limite supplié Öcalan pour qu'il leur ordonne de voter AKP (puisque s'il leur dit de sauter d'un pont, ils obéissent).
  10. Franchement ça m'étonnerait même pas, mais là j'en ai marre. Qu'ils cessent de gémir comme des sous-hommes et acceptent le résultat. S'il a aucune fierté pour perdre les municipales d'Istanbul 3 fois... j'aurais voulu un résultat plus net mais on reste un pays de merde alors aucune surprise. "Heureusement" qu'on est en crise économique sinon le score serait dans l'ordre du 60-40 pour l'AKP
  11. Sevoth-Tart

    CAN 2019

    Quels sont les meilleurs joueurs de l'Angola ? Tu étais angolais je crois savoir, non ?
  12. Sevoth-Tart

    Tennis

    7-6 6-1 contre Goffin, la Decima à Halle Et 1000 semaines dans le top 50 pour Federer Go Bencic, elle aussi en finale face à Kenin dans 2 heures (Santa Ponsa). Ce serait son second titre cette année après Dubai.
  13. Pour moi idem, c'est une question d'agent. Ce cancer de Raiola bosse avec plein de joueurs et il a plus d'affinités avec les clubs italiens, ça va pas plus loin. Il y a aussi le fait que De Ligt a sûrement hâte de jouer avec le futur meilleur défenseur du monde qu'est Merih mais ça c'est évident.
×
×
  • Create New...