Jump to content

mi_ck54

Membres
  • Content Count

    1,175
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About mi_ck54

  • Rank
    Ligue 1

Team

  • My favourite team
    Lech Poznan
  1. Un mot sur les dernières perfs d'Haidara et ses perspectives de temps de jeu dans l'avenir?
  2. N'Guemo formé au club qui est parti libre j'espère qu'on lui proposera rien. Si il y en a un sur les 3 à faire signer c'est Diakhaté c'est en défense centrale qu'on aurait le plus besoin de renfort.
  3. Ca part vraiment en couilles les coupes. Deja que la coupe de la Ligue les gros clubs commencent en demi et là pour la coupe de France ils nous pondent des chapeaux on sait même pas comment ils sont faits, ils font leur petite cuisine. Epinal-Metz
  4. Parce qu'à chaque fois il y en a un des deux qui est bléssé mais ça va être difficile d'en mettre un des deux sur le banc non?
  5. Coment vous pensez que Nuno va faire pour faire jouer Negredo et Paco ensemble maintenant qu'ils sont disponibles tous les deux?
  6. Oui le sursis du huis-clos va tomber mais tant mieux comme ça c'est fait.
  7. Haha le triplé de Kroupi à la Meinau alors qu'on a encore la gueule de bois de la finale
  8. On a un bel effectif quand même quand tu vois qu'on fait rentrer en cours de jeu Karaboué, Hadji et Lusamba ça veut dire beaucoup. Au milieu notamment on est laaaargement meilleurs que l'année dernière et en plus les joueurs sont à peu près interchangeables. Hier Amadou recule du coup Cetout prend sa place et il fait un bon match. Avec ce qu'on voit depuis quelques temps c'est difficile d'imaginer qu'on monte pas à la fin de la saison je vois pas trop ce qui peut nous arriver. C'est vraiment l'uruguayen typique (), le genre de joueur fait pour Nancy! Hier avant le match Rousselot a dit que cet hiver il essayeraient de trouver un attaquant dans les pays de l'est ou en Am Sud. Un uruguayen ce serait le top!!
  9. J'espere vraiment qu'on va ouvrir Creteil demain! L'année dernière ils avaient fait un match scandaleux à Picot ils avaient passé la moitié du match par terre pour repartir avec un nul à l'arrache. Si on gagne de 4 buts on se retrouve à notre place naturelle
  10. L'ITW complete: « JE SENS QU'ON A UN COUP À JOUER ! » La nouvelle génération, la situation financière, le synthétique la vente du club, son avenir personnel… Jacques Rousselot joue la transparence. Passionnant. Et souvent surprenant. Une bonne nouvelle pour commencer l’entretien ? Eh bien oui, car on vient de se mettre d’accord avec Amadou pour une prolongation de trois ans supplémentaires. Ça le mène en 2018, comme Karim Coulibaly. On préserve ainsi nos actifs et surtout nos bons joueurs. Ceux qui contribuent déjà par leur talent au renouveau de l’ASNL. Vous tenez là une génération prometteuse ? On le croit et à l’instar de Pablo Correa, on est presque un peu surpris par la vitesse de leur adaptation en Ligue 2. Directement depuis la CFA 2 ! Voilà qui traduit un vrai potentiel, c’est intéressant et très agréable car cette force dégage le paysage. C’est aussi une forme de sécurité financière pour le club ? Oui, ça permet de voir un avenir plus serein. Ces possibilités devraient éviter au club les errements de ces dernières saisons. On sait qu’en Ligue 2, mais c’est valable aussi à l’étage au-dessus, les budgets sont en déséquilibre, il faut 25 à 30 % de revenus par l’activité transferts. Pas moyen de faire autrement, Nancy n’échappe pas à cette règle. Si on fait preuve de mémoire, on se souvient d’une autre génération talentueuse il n’y a pas si longtemps. Ce fut votre bonheur et le début de vos soucis… Exact. Si vous faites allusion à l’équipe Chrétien, Bracigliano, Brison, Hadji… Mais il est difficile de comparer. Je pense cependant qu’il y a une différence fondamentale : l’équipe de la Coupe de la Ligue avait une force essentiellement collective. Aujourd’hui, on a peut-être plus de talents individuels, avec des garçons comme Nardi, Lusamba, Coulibaly, Walter, Diagne, Amadou… Et d’autres bientôt. Si on veut poursuivre dans le parallèle, on sait aussi que vous n’aviez pas très bien géré la suite… C’est ma pleine responsabilité si on était monté aux rideaux. Je ne ferai plus la même erreur, car aujourd’hui, je sais qu’une seule chose compte : l’institution. Il est vrai que je suis dans ma 21e saison de présidence. Avant, je privilégiais toujours le sportif. Ce fut souvent préjudiciable pour nos comptes et… pour moi. L’actionnaire a donc assumé ! Je sais désormais que des joueurs, il y en a beaucoup et partout. Ainsi, si d’aventure on a de belles propositions, on ne les refusera pas. Vous savez, je me souviens de 2007-2008, quand on a conservé Chrétien alors qu’on pouvait le transférer à Séville pour 12 millions. À l’arrivée, personne n’y a gagné. Maintenant, on veut aussi que l’ASNL profite de ses talents et les valorise le temps qu’il faudra. Mais je ne vous cache pas par exemple qu’un garçon comme Lusamba est déjà regardé par deux grands clubs européens. On verra, mais j’ai déjà fixé le prix pour entamer la conversation : c’est 10 millions ! C’est peut-être un peu moche de dire cela, mais l’époque et l’expérience ne me laissent plus le choix. L’ASNL ne doit plus jamais être en danger financièrement ! Deux recrues au mercato d’hiver Précisément, quelle est la situation actuelle ? On a bouclé avec un excédent de 1,5 M, mais aussi un abandon de créances de ma part de deux millions. Cependant, on a bien vendu. Nardi, Mollo et Jeannot lors du dernier exercice, plus Louis et Bellugou cette année. Maintenant, il faut préparer notre mercato hivernal. À ce sujet, on a appris que vous prospectiez beaucoup… On sillonne le monde pour essayer de renforcer l’équipe. On veut un ou deux renforts, surtout si Dembelé part à la CAN. Mais attention, on ne fera rien d’extravagant et surtout, on respectera une hiérarchie crédible des salaires dans le vestiaire. Plus rien à voir avec une certaine époque. D’ailleurs, je pense qu’il y a une prise de conscience générale, y compris chez les joueurs. Cette nouvelle aventure met-elle d’abord en exergue le travail de Patrick Gabriel ? Oui et celui de son équipe, plus la formation. Le challenge, aujourd’hui, c’est de dupliquer la méthode Correa, sa philosophie de jeu, à toutes les équipes du club. Et d’imposer une culture générale de la gagne. Sur le terrain et en dehors avec les études. On vous sent optimiste tout d’un coup ? Je sens qu’on a un coup à jouer ! Allez, on est parti pour être sur le podium à l’arrivée. Vite, une solution gagnant-gagnant Et vous jouerez donc sur une nouvelle pelouse ? C’est toujours un sujet de réflexion, pour la collectivité et pour nous aussi. On doit encore se concerter, mais chez nous, on a la conviction qu’en juin, contre vents et marées, le terrain doit être changé. Il faut trouver une solution gagnant-gagnant. On étudie aussi toutes les possibilités techniques, car on manque un peu de recul. L’abandon du synthétique est tributaire de la montée ? Non. Mais le coût est important, autour de 1,7 M. Vos propos et l’ensemble de vos projets ne ressemblent pas à la posture de quelqu’un qui veut vendre, comme vous le dites souvent… Je sais. Un homme est fait de contradictions. Je l’avoue, je me sens viscéralement lié à l’ASNL et m’en séparer serait un déchirement. Alors je cherche sans chercher. Je manque peut-être aussi d’un acheteur fiable, mais je ne suis pas un vendeur fiable (il sourit) ! Et puis, ça peut dépendre aussi de ce qui m’attend après… À ce sujet, on cite beaucoup votre nom à Paris pour la présidence de la FFF en 2016, auquel cas il faudrait obligatoirement vous séparer de l’ASNL ? Il est trop tôt pour parler de cela. Je suis proche de Noël Le Graët et membre de l’exécutif de la FFF, c’est normal qu’on pense à moi. Mais je suis de nouveau dans l’opérationnel depuis le départ de Nicolas Holveck, c’est ce qui me plaît. Et me maintient en forme. Tout cela traduit aussi mes hésitations : même 20 ans plus tard, j’aime tenir les manettes et m’impliquer au quotidien. On est peut-être au début d’une nouvelle aventure. Recueilli par Christian FRICHET
  11. Encore si il compensait son manque de technique en pesant sur la défense, en servant de pivot, en gagnant des duels etc ça irait mais même pas. Il perd quasiment tous ses duels...
  12. L'urgence c'est de virer Dalé du 11! Contre Ajaccio il a encore été immonde. Ca vous a pas choqué la passe qu'il rate pour Cuffaut en première mi-temps? Vers la 20' Cuffaut comence à prendre son couloir il lui met 3m dans le dos en touche.
  13. Même chez nous la première saison qu'il fait en Ligue 1 c'est un des meilleurs joueurs de l'équipe. Depuis il dort.
  14. Non non clairement il mérite pas mieux. Pour moi il est même pas titulaire actuellement.
×
×
  • Create New...