Jump to content

Streaming Football : regarde Gratuit les Matchs de Football en Direct


Utilisateur901

Member
  • Content Count

    2,943
  • Joined

3 Followers

About Utilisateur901

  • Rank
    Utilisateur901

Informations

  • Loisirs
    Cuisine, musique, sport, et jeux video
  • I live
    Onomichi, Japan

Team

  • Fan of
    Italie - Juventus Italie - Juventus

Recent Profile Visitors

3,059 profile views
  1. eNerz, ta démarche est louable, mais j'ai absolument aucune raison de faire un don pour la survie d'un site internet qui est géré de manière assez opaque. Quel sera le prochain nom du site ? De quelle communauté parle t on ? Je suis reprise en privé tout les deux posts parce que, dernièrement, "zouaves" en parlant de joueurs serait une insulte. Je n'ai rien contre le site internet, ni contre Bocar à qui je souhaite d'être en paix avec lui même. Demander de passer au tiroir caisse pour soutenir un "projet" dans lequel je suis déconsidérée et qui devrait, normalement, fonctionner de manière gratuite, je trouve ça étrange. Entendons-nous, je ne souhaite absolument aucune contre partie. J'estime que la plateforme "forum" est dissociable des personnes qui la fréquente, et que cela peut se faire ailleurs, sans état d'âme. Indépendamment des réseaux sociaux, nous savons tous ce qui a donné le coup de grâce à Soccers, aussi, la viabilité du forum n'est plus une affaire de tirelire, mais d’atmosphère. Je ne pense pas avoir à payer (au sens propre comme au figuré) pour ça. Retirer le adblock pour le site, OK, pour le reste, c'est un peu osé... En revanche, on peut s'organiser pour l'après Soccers si on en est à ce point.
  2. L'épidemie n'a pas lieu qu'en France non plus.
  3. Si tu veux une saison blanche, pourquoi tu gardes pas Genesio ?
  4. Communiqué : Suite au déferlement médiatique de ces dernières heures, autour d’une question sortie de son contexte et qui a été posée par le journal Le Monde à Jean-Michel Aulas, l’Olympique Lyonnais tient à préciser que cette question était uniquement une hypothèse dans le cas précis où le championnat et la saison de L1 ne pourraient pas aller à leur terme. Si jamais cette situation devait se présenter, c’est à l’ensemble de la famille du football français de se réunir pour décider de la meilleure décision à prendre en fonction des jurisprudences en la matière (il ne viendrait à personne l’idée, si le deuxième tour des élections ne pouvait se tenir, de se baser uniquement sur le résultat du premier tour pour valider les élus). Il y aura effectivement un certain nombre de décisions légales qui rentreront en ligne de compte, et qui devront être conformes avec l’intérêt général et les règlements de la Ligue de Football Professionnel et la Fédération Française de Football. Il sera alors temps de regarder avec sang-froid, si ce scénario se présente, qu’elles seront les conséquences pour les uns et les autres. Comme souvent, Jean-Michel Aulas a pris le temps de disséquer à l’avance l’ampleur de la situation, de la même manière qu’il l’avait fait dès jeudi soir, vis-à-vis du président de la Ligue et de celui de la Fédération pour proposer, dans l’intérêt général de se préoccuper avant tout de la santé des joueurs et de tous les acteurs de la compétition, et de substituer au huis clos qu’a décidé la Ligue, un arrêt jusqu’à nouvel ordre avec effet immédiat des matchs, plutôt que de poursuivre ce qu’avait décidé la Ligue. Les propositions de l’UEFA, qui organise mardi des concertations cruciales sur ce qu’il va advenir des compétitions européennes, seront décisives. Il est aussi important de se poser la question concernant toutes les compétitions internationales qui sont organisées sous l’égide de la FIFA mais aussi des fédérations continentales avec en point de mire les Jeux Olympiques, prévus cet été, tout en respectant et prenant en compte le droit élémentaire au repos et aux vacances pour les joueurs, comme l’a d’ailleurs rappelé la FifPro. Contrairement à ce que veulent bien dire les apprentis sorciers d’un football de coulisses malsain, l’Olympique Lyonnais milite bien évidemment pour que la saison puisse aller à son terme ; et ne pas reproduire ses propos clairs et précis, induit aussi une position subjective qui est très loin de la réalité ce qui implique l’écriture de ce communiqué officiel. D’ailleurs, l’OL qui est toujours en course pour une place européenne en Ligue 1, a également une autre opportunité de se qualifier pour une coupe d’Europe avec la finale de la Coupe de Ligue à disputer face au PSG. L’OL est également toujours en lice en huitième de finale de la Ligue des Champions après son succès 1-0 face à la Juventus lors du match aller et le retour encore à jouer. De même, la situation nouvelle de plusieurs clubs ,en France comme à l’étranger, atteints par le coronavirus et la mise en quarantaine de leur effectif qui pourrait continuer de se développer rapidement montre bien que la question est de savoir ce qui va se passer pour toutes le compétitions de football pour cette année exceptionnelle, ce qui engendre la peur, l’angoisse et une situation non seulement de santé mais aussi économique, qui peut être dramatique pour l’ensemble du football mais aussi pour les autres sports collectifs professionnels. Certains donneurs de leçons, ont voulu utiliser et détourner des propos à leur profit, dans un contexte basé sur le reproche et la polémique, ce qui n’a jamais été le sens de l’interview publiée dans le Monde. Paradoxalement, on voit bien que les plus virulents, à la limite de la diffamation, sont ceux qui ont voulu s’approprier ce qu’ils reprochaient à Jean-Michel Aulas, et ce qui est plus inquiétant, avec peut-être la complicité des institutions, qui ne devraient avoir de cesse d’analyser avec sang-froid la situation qui empire de jour en jour, et qui ne peut pas permettre à l’instant « T » d’avoir une vision réaliste des décisions objectives qu’il faudra prendre. Face à cette situation inédite, l’urgence est aujourd’hui de freiner l’épidémie, de protéger les plus vulnérables, d’éviter les déplacements, et d’aider par tous les moyens les plus défavorisés, peut-être en participant à l’effort de solidarité face à cette pandémie, dans un pays où nous devrions tous être derrière les acteurs de la santé (infirmiers, médecins, centres de réanimations, hôpitaux…) qui participent à freiner ce fléau, dans l’intérêt général de la société. Merci à tous ceux qui ont tenté de diaboliser les propos tronqués et déformés de Jean-Michel Aulas d’avoir l’éthique et l’honnêteté de reproduire intégralement les propos ci-dessus ».
  5. Leca dans l'Equipe, suite aux décla' de Aulas Penser à son propre intérêt dans une situation comme ça, comment dire… Je pensais que c’était un grand président, mais l’estime que j’avais pour lui a beaucoup baissé. Il dit ça juste parce qu’il est 7e et qu’il ne va pas faire la Ligue des champions. Moi, en ce moment, je ne suis pas en train de penser à la montée ! Je suis en train de penser à comment cette saloperie va sortir du pays. C’est avec ce genre de déclaration que le foot business prend tout son sens. Pour son propre intérêt, on est prêt à chier sur les autres, on ne pense qu’à sa petite gueule. C’est le retour au Moyen Âge.
  6. Le Graet sur téléfoot : "Le football est au service de la santé et je ne veux pas entendre effectivement des décisions qui n’ont aucun sens sur "on joue, on ne joue pas, on va attribuer le titre, on ne va pas l’attribuer". C’est complètement inconséquent et ça ne pose absolument aucun problème d’avoir un peu de recul et de le rappeler à tout le monde. Toutes les interviews qui sont faites à gauche ou à droite où les gens veulent briller, ou ne pas briller, n’ont aucune importance. Il y a un Comex fédéral qui décidera et donc les seules informations officielles que vous pourrez donner, c’est après avoir interrogé le Comex, son porte-parole ou le président. Vous avez entendu ce que j’ai dit tout à l’heure. Je leur demande de reprendre le calme, d’être comme tous les Français en fait qui vont lutter chacun à leur manière, avec beaucoup de difficultés dans les entreprises, les petites boîtes dans la vie de tous les jours... C’est beaucoup plus dur que de s’occuper de football, croyez moi. C’est plus conséquent. Je leur demande donc de se calmer et d’être digne dans leurs déclarations qui n’ont aucun sens et qui ne grandissent pas. Ce sont deux grands dirigeants et ils montrent qu’ils ont de bonnes équipes. Mais enfin, vouloir gagner une place européenne parce qu’il y a un virus ne me paraît pas être quelque chose de très qualitatif. Alors je répète ce que j’ai dit de façon très claire pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté. La Fédération est seul maître du jeu sur le futur. Et lorsqu’il y aura des gens ou des clubs à désigner, seule la Fédération est habilitée après consultation de la Ligue. Ne perdons pas de temps, ne soyons pas ridicule. Aujourd’hui, le combat, c’est le virus. (...) L’autre combat, qui joue une coupe d’Europe, c’est stupide ! On a un peu de temps et la personne qui ne souhaite pas rester dans cette ligne viendra me voir, parce que je trouve ça assez ridicule, stupide et maladroit, et pas adapté aujourd’hui à ce qui se passe sur le terrain."
  7. JH Eyraud "Quand la fièvre sera retombée, Jean-Michel Aulas verra l'obscénité de sa proposition opportuniste et reviendra vite aux valeurs qui font de lui un immense dirigeant du football. Dans le football, nous tenons notre "Líder máximo", prêt à bondir sur un virus dévastateur pour occulter la saison difficile de son club en L1. Nous connaissons la volonté obsessionnelle de Jean-Michel Aulas de défendre l'OL par tous les moyen. L'idée même d'exploiter cette épreuve collective à des fins d'intérêt personnel (comme le fait J.-M. Aulas, ndlr) est indécente. Restons à la hauteur des valeurs du sport, sachons montrer l'exemple d'une famille qui défend l'intérêt général. Si les joueurs de Lyon n'ont pas encore réussi à se qualifier pour la C1, il reste un joker : le coronavirus. Il suffit de confiner le championnat actuel dans l'armoire aux mauvais souvenirs et administrer à Jean-Michel Aulas le vaccin antidéfaite. (...) Quel aveu ! Rien, rien d'autre que mon club n'a d'intérêt. L'équité sportive ? À quoi bon ? La justice et le respect des autres ? Ça sert à quoi ? Le football ne peut pas donner une si piètre image de lui-même"
  8. Suite à l'actualité sanitaire mondiale, le football Français est en pause. Se pose la question de la suite à donner aux championnats en cours, et des qualifications et relégations.
  9. JM Aulas : La meilleure solution serait de dire "c’est une saison blanche", ce qui évite à ceux qui sont concernés par le bas du tableau de se retourner contre la LFP et la FFF. Le règlement stipule que c’est à l’issue du championnat que l’on descend d’une division. Une décision différente ouvrirait une brèche juridique qui coûterait très cher. Le plus logique serait alors de dire : " on annule tout et on repart sur la situation du début de saison. Evidemment (si les mêmes clubs étaient conviés en coupes d’Europe, il y aurait des mécontents), mais le règlement appliqué à ceux qui n’ont pas de bons résultats et auraient dû descendre, serait aussi appliqué aussi à ceux qui sont en haut du tableau et qui auraient pu jouer des qualifications européennes », a renchéri le président de l’OL, avant de conclure. « Il faut être dans les premiers à la fin du championnat. Si on arrêtait le Tour de France à la douzième étape, je ne sais pas si on dirait que le Tour a sacré ses champions. Dans tous les cas, il faut regarder ce que disent les règlements
  10. Tu sens qu'il a eu mal. La gêne quand il attend que ses copains s'assoient... "moi tu me parles pas d'âge".
  11. Lamentable l'acharnement sur Haaland. Quel milieu de p☆tes, il les a vraiment dégoûté à l'aller. Kurzawa devrait se souvenir qu'on ne vanne pas... Je pense qu'ils ont été touché par les unes de presse.
  12. Mec, des "artistes" tu comprends ce que c'est ?? Valbuena et Fekir ont joué en équipe de France, ils ont fait quoi ?
×
×
  • Create New...