Jump to content
Sign in to follow this  
oldmuche

Vannes OC


Recommended Posts

Une dernière demi-heure cauchemardesque

Châtellerault - Vannes : 3-2.

Excédés par les décisions de l'arbitre, les Vannetais ont laissé filer dans la dernière demi-heure cette rencontre qui semblait pourtant bien engagée.

Les Vannetais s'attendaient, un jour ou l'autre, à voir leur série d'invincibilité qui durait depuis huit matchs, prendre fin. « Mais pas comme ça, pas de cette manière », explique Stéphane Le Mignan. Jusqu'à l'heure de jeu, ses joueurs ont même maîtrisé parfaitement leur sujet. Ils menaient au score depuis la 10e minute grâce à un but de Fabrice Do Marcolino et ils étaient « bien partis pour faire un résultat, rapporte l'entraîneur vannetais. Mais la fin du match a été complètement faussée par M. Bonnin. On avait pourtant prévenu les joueurs de faire attention. C'est ce même arbitre qui avait sorti trois cartons rouges lors de la rencontre Dijon - Lorient et quatre lors de Croix-Savoie - Libourne. »

C'est une faute dans la surface de Bamba sur Yenga, « imaginaire » selon Le Mignan, qui a mis le feu aux poudres. « Je ne sais pas s'il y a un contact, mais en tout cas au départ, il y a un tirage de maillot », nuance Pierre-Yves David, le coach châtelleraudais. Malgré tout, les Vannetais ont digéré tant bien que mal cette décision, « on peut se tromper » reconnaît Le Mignan. Mais c'est un deuxième penalty, sifflé cinq minutes plus tard qui les a fait sortir de leurs gonds. « Sur ce que je vois, si Revel touche bien le ballon, c'est vrai que c'est sévère », reconnaît d'ailleurs Pierre-Yves David.

Menés 2-1, les Vannetais sont alors complètement sortis du match. Et ils se sont beaucoup énervés. Sorti par Stéphane Le Mignan, Cédric Rjillo a ainsi vu rouge, M. Bonnin l'expulsant alors qu'il était sur le banc ! « Les décisions d'arbitrage sont plus faciles à accepter quand on gagne, avoue Pierre-Yves David. Mais quand j'ai vu un garçon comme Christophe Le Roux, que je connais bien, perdre un peu les pédales, j'ai compris que Vannes venait de lâcher mentalement. C'est pour cette raison, à mon avis, qu'ils ont perdu le match. »

« Le Voc n'a pas l'habitude d'être montré du doigt pour des mauvais comportements », se défend Le Mignan, pas content néanmoins que certains de ses joueurs n'aient pas réussi à se maîtriser. En plus de l'expulsion de Rjillo, Christophe Le Roux s'est vu consigner un rapport par l'arbitre. Les sanctions risquent d'être lourdes. « C'est un match où on peut prendre trois points et à l'arrivée, on se retrouve avec une défaite et peut-être six ou sept matchs de suspension si on cumule le tout... » Samedi soir à Châtellerault, les Vannetais ont perdu bien plus qu'un match.

CHÂTELLERAULT - VANNES : 3-2 (0-1)

Arbitre : M. Bonnin. 1 200 spectateurs.

BUTS. Châtellerault : Ouattara (61' sp, 68' sp, 76'). Vannes : Do Marcolino (9'), Eveno (87').

AVERTISSEMENTS. Châtellerault : Colard (10'), Marchand (45'), Chauveau (90'). Vannes : Eveno (21'), Potier (62'), Rjillo (69'), Revel.

EXPULSION. Vannes : Rjillo (70').

CHÂTELLERAULT : Colard - Chauveau, Loosen, Champaux, Marchand - Pallier (Freitas 65'), Paul (Treguer 59'), Ouattara, Fresnel, Wargnier, Yenga (Babin 82'). Entraîneur : David.

VANNES : Revel - Sorin (Gomba 77'), Garin, Bamba, Poder - Rjillo (Auvray 69'), Potier, Le Roux, Besnard - Do Marcolino (Forest 70'), Eveno. Entraîneur : Le Mignan.


07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La belle mécanique vannetaise roule toujours

Vannes - Moulins : 1-0. La défaite à Châtellerault n'aura finalement été qu'un accident. Face à Moulins, les Vannetais ont retrouvé leur habituel rendement et pointent désormais à un petit point de la tête du championnat.

La scène se déroule aux abords du vestiaire vannetais. Stéphane Le Mignan, l'entraîneur morbihannais, en termine avec le rituel des réactions d'après-match lorsqu'il reçoit les autres résultats de cette soirée de National. Un regard rapide, quelques calculs mentaux, et la conclusion tombe : « C'est une très bonne soirée. » Une poignée de minutes auparavant, ces joueurs avaient, pour la sixième fois en sept matches, quitté la Rabine en vainqueur. Une courte et difficile victoire face à un mal classé, Moulins. Mais qu'importe : aujourd'hui, le Voc n'a jamais été aussi près de la tête et aussi loin de la queue. En promu pondéré, c'est toujours ce second état de fait que les Vannetais préfèrent mettre en avant. « Ce n'est encore que le début, précise Stéphane Auvray lorsqu'on le lance sur le bilan de ce premier tiers de championnat. Simplement, en cas de passage à vide, on a aujourd'hui une certaine marge de sécurité. »

Doux euphémisme. Car onze points séparent désormais le Voc de la zone de relégation. Trois de plus au soir de cette douzième journée qu'au terme de la précédente. Tout cela par la grâce d'une superbe demi-volée de Christophe Le Roux, buteur décisif et revanchard. Quelques heures auparavant, le « maillon fort » de l'équipe vannetaise avait appris qu'il serait suspendu quatre matches pour être sorti de ses gonds au cours d'une fin de match houleuse, la semaine passée à Châtellerault. Il considère que les choses sont désormais remises à leur place : « Ce match de Châtellerault avait basculé sur des faits extérieurs au jeu, sans rapport avec notre performance. Je crois qu'on l'a prouvé en gagnant ce soir. »

Une impression de déjà-vu

Une victoire remportée selon un modus operandi désormais bien rôdé. Face à une équipe de Moulins regroupée en défense, le Voc a accepté la maîtrise du ballon, entamant d'entrée, et avec une patience d'ange, un long travail de sape qui a fini par porter ses fruits. Comme contre Romorantin, Angers ou Nîmes ces dernières semaines, les Moulinois ont pris un but dans la dernière demi-heure. Comme les autres victimes de la « real politik » à la vannetaise, ils ont dû finir le match à dix. « Ce n'est sans doute pas un hasard, concède Stéphane Le Mignan. On gagne souvent à l'arraché, mais cela me paraît toujours mérité. L'équipe a le panache de ne jamais se contenter du match nul » Et c'est sans doute cette capacité à reproduire, semaine après semaine, ce même scénario de victoire qui permet aujourd'hui, au-delà des considérations de maintien, de poser la question du destin vannetais dans ce championnat National.

Vincent MIGNOT.

VANNES - MOULINS : 1-0 (0-0).

Arbitre : M. Cotrel. 2 300 spectateurs.

BUT. Le Roux (69').

AVERTISSEMENTS. Vannes : Do Marcolino (50'). Moulins : Bouby (8'), Bouaka (21').

EXPULSION. Moulins : Margottat (90'+3).

VANNES : Revel - Sorin, Garin, Bamba, Poder - Auvray, Potier, C. Le Roux (Guyader 87'), Besnard - Eveno, Do Marcolino (Forest 74'). Entraîneur : Stéphane Le Mignan.

MOULINS : Levet - Bouaka (Alvès 71'), Letzelter (Guénot 84'), Maronne, Sikorski, Bouby (Margottat 62') - Cortambert, Hammouti, Sola - Moreno, Perbet. Entraîneur : Benoît Tihy.

Les dirigeants vannetais décideront lundi soir, s'ils font appel, ou non, de la suspension de Christophe Le Roux. En attendant, le milieu de terrain vannetais prend acte de la décision de la commission de discipline : « Je suis déçu, car cela me pénalise et pénalise le groupe. Je ne suis pas fier de moi, mais j'assume. Je suis un compétiteur et face à une trop grande injustice, c'est parfois plus fort que soi ».


07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surprenant ces Vannetais. Faut dire qu'ils ont quelques bons joueurs Le Roux, Revel est pas mal et Do Marcolino était prometteur à Rennes dommage qu'il n'ait pas confirmé. Sinon j'ai joué avec Edern Guyader en jeune. B)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sinon j'ai joué avec Edern Guyader en jeune. B)

C'est sympa

De chez moi il y'a pas mal de joueurs Pro.

(Iliunga, Christanval, et d'autres.... )


Nous sommes l'avenir qui se souvient du passé.

Soccer's C'est le Football

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les dirigeants Vannetais, n'ont pas fait appel de la Suspension de Christophe Leroux, suite au Match contre Moulins.

Cristophe Leroux purgera ses quatres Matchs de Suspension.

" Je suis déçu, car cela me pénalise et pénalise le groupe.

Je ne suis pas fier de moi, mais j'assume.

Je suis un compétiteur et façe à une trop grande injustice, c'est parfois plus fort que moi."


07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Vannetais un peu plus près des étoiles

Croix-de-Savoie - Vannes OC (0-1)

Les Vannetais ont réussi un parfait hold-up, hier soir à Croix-de-Savoie. Sérieusement chahutés, ils ont su faire le dos rond pour empocher la mise, grâce à un but inscrit par Garin à dix minutes de la fin de la rencontre.

Libourne - Saint-Seurin et Cannes, les deux co-leaders, opposés l'un à l'autre lors de cette 13e journée, il y avait un très bon coup à jouer pour les Vannetais, hier soir. Encore fallait-il avoir les ressources nécessaires pour s'imposer à Croix-de-Savoie. Les joueurs de Le Mignan, qui avaient déjà « laissé beaucoup d'énergie » pour battre Moulins vendredi, essayaient de poser le jeu dès le coup d'envoi. Mais que ce soit dans les passes, dans les interventions ou bien dans les appels, cela manquait de conviction. Incontestablement, le Voc était fatigué. Comme son adversaire d'ailleurs. La rencontre basculait donc rapidement sur un petit rythme.

Profitant surtout d'erreurs individuelles des défenseurs morbihannais, les hommes de Pascal Dupraz se créaient les meilleures occasions au cours de ces quarante-cinq premières minutes. Sur une glissade d'Akloul, Peslier récupérait le ballon et s'en allait seul défier Revel qui sortait impeccablement dans ses pieds (16'). Sur une mauvaise relance, c'était ensuite au tour de Sorin d'offrir une balle de but à l'attaquant savoyard dont la frappe plongeante passait de peu au-dessus des buts de Revel (18'). La défense vannetaise faisait encore preuve de passivité sur une longue touche de Chalier qui terminait sa course dans les pieds Peslier dont la reprise de volée, au point de penalty, était heureusement captée par un impeccable Revel (34').

Côté vannetais, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Une déviation de la tête de Do Marcolino pour Eveno, dont la reprise du pied droit passait largement à côté (37') puis une tête non cadrée d'Akloul (39') venaient ponctuer cette triste première période.

Et Garin surgit

Après la pause, les joueurs de Croix-de-Savoie revenaient sur le terrain avec de bien meilleures intentions. Et les Vannetais, dont l'objectif ne faisait pas de mystère - défendre et attendre un contre - allaient souffrir pendant vingt bonnes minutes. Peslier, encore lui, était le premier à allumer Revel des 25 m (50'). Cissé lui emboîtait le pas une minute plus tard, avec bien plus de dextérité. Ça chauffait pour le Voc, d'autant plus que Auvray s'y mettait également, en assurant mal une passe en retrait qu'Adam puis Gomes étaient à deux doigts d'exploiter (53'). Les Vannetais étaient fébriles, et ça se sentait. Bassinat leur donnait encore des sueurs froides sur un coup franc travaillé qui effleurait le poteau de Revel (67').

Les Morbihannais venaient de laisser passer l'orage... Une belle percée d'Auvray, ponctuée par une frappe détournée en corner par Durand (72'), leur laissait entrevoir la possibilité de réussir le casse du siècle. Le banco venait finalement de Garin, qui reprenait d'une tête plongeante au deuxième poteau un coup franc millimétré d'Eveno (0-1, 80') ! Et comme en plus, Revel avait la baraka, à l'image de ce dernier arrêt devant Martello (90+4'), le Voc arrachait une victoire qui le place à la deuxième place après le succès de Cannes à Libourne - Saint-Seurin (0-1).


07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Prochain match : Vannes OC - Libourne St-Seurin

Vous ne jouer pas en coupe de France avant ? :g:


av-4075.gif Mentalité Sudiste

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coupe de France :

SP Milizac ( 1 district)-Vannes OC (National)

Huit Divisions d'écart entre les deux équipes.

La Saint - Pierre de Mizilac ( 1er Division du Finistère Nord ) - Vannes OC

Milizac ST Pierre - Vannes OC

Le Samedi 16 Octobre 2005 à 16heures.


07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien cette Coupe

C'est celle qui donne la chance aux petites équipes d'affronter les grandes de Ligue 1


Nous sommes l'avenir qui se souvient du passé.

Soccer's C'est le Football

Share this post


Link to post
Share on other sites

Milizac ST Pierre 0 - 8 Vannes OC

Edited by oldmuche

07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites

8 !!!

On voit bien la différence de niveau !


Nous sommes l'avenir qui se souvient du passé.

Soccer's C'est le Football

Share this post


Link to post
Share on other sites

:blink: Tu l'as dit Modibo..

ENfin jouer face à une DH ou PH,je sais pas,,c pas trés glorieu :rolleyes:


signatureascannes3ld4ae.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les buteurs sont : 4 buts de Marcolino (il est chaud pour libourne), 2 buts de Thomas Forest, 1 but de frederic coquerel (ça plaisir pour son retour, il se met en confiance) et un but contre leur camp aussi.

Edited by oldmuche

07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors de leur prochain match à Vannes, le Voc de Vannes, reçoit Louhans-Cuiseaux, il faudra essayer de prendre les 3 points dans ce match.

Edited by oldmuche

07/03/1951 - 05/02/2019 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...