Jump to content
  • Tu es un invité ?

    Bienvenue sur "Soccer's C'est le Football"

    Tous les amoureux FAIR-PLAY du Football se rejoignent sur notre site 100% GRATUIT pour partager ce merveilleux spectacle dans la meilleure ambiance.

     

    Tu aimes Le FOOTBALL ?
    Tu es arrivé au bon endroit pour suivre tes matchs en vidéo et partager ta vision dans nos débats relevés et toujours animés par l'Esprit Sportif.

     

    Tu trouveras toutes les ressources sur les jeux vidéo FIFA, PES et Football Manager (online, patchs, etc...) et aussi sur tout ce que tu aimes.

     

    Quand tu vas devenir un habitué de la communauté, tu seras honoré pour ta présence par tes futurs amis et tu revivras tes plus grandes joies en relisant ces messages qui t'avaient fait vibrer avec nous.

     

    Prêt à vivre le Football ? Inscris-toi maintenant (ça prend 1 minute) car "Soccer's C'est le FOOTBALL".
    Appuie sur "Ctrl + d" pour ajouter "Soccer's" à tes favoris et revenir souvent visiter la communauté du Football.

     

    Smiley tête au Football

Sign in to follow this  
oldmuche

Vannes OC


Recommended Posts

Non l'écart ne se creuse pas, il reste au même point. En revanche nous perdons 2 points sur le 4ème!!!

Mais bien sur rien d'alarmant quant on sait qu'il nous en reste 8!!! :thumbsup:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Vannetais chahutés par la lanterne rouge

Pau - Vannes : 0-0. Réduits à dix après l'heure de jeu, les Vannetais ont souffert.

Mais grâce à sa solidité défensive, le leader arrache finalement un match nul bien payé.

Stéphane Le Mignan ne s'attendait pas à une partie de plaisir, et les Béarnais lui donnent raison d'entrée de jeu. Les débats sont musclés, et les joueurs de David Vignes tentent de donner du rythme, mais les Vannetais restent sereins et bien en place. Pas facile, pourtant, sur un terrain très grand qui crée beaucoup d'espace entre les lignes.

Petit à petit, les Vannetais mettent le pied sur le ballon et se procurent la première occasion à la 8'. Sur un corner de Lebouc, Ritchie Makuma, étrangement seul au deuxième poteau, reprend du plat du pied. Mais son tir n'est pas assez appuyé et Leglib, le gardien palois, s'en empare sans difficulté. Plus grand-chose à signaler ensuite, si ce n'est quelques incursions de Haguy ou de Le Hénaff, très percutant dans son couloir droit. Mais les Morbihannais ne profitent pas de la fébrilité défensive des locaux.

Les Palois ne sont pas beaucoup plus dangereux. A la 31', Rouag est servi dans le dos de la défense vannetaise. Il faut un superbe retour de Chavas pour écarter le danger d'un tacle autoritaire.

La seconde période démarre sur le même ton. Les deux formations sont agressives, mais les Vannetais sont davantage sanctionnés. Sous la pression adverse, le Voc plie mais ne cède pas. A l'image d'une tentative à bout portant d'Aristouy consécutive à un coup franc de Barralon. Le capitaine palois reprend de volée à un mètre de la ligne et le ballon termine par miracle dans les gants de Revel (59').

Puis intervient la 65'. Le juge de touche signale à l'arbitre central une grosse faute de Moussa Sidibé sur Vigier. L'attaquant vannetais écope dans un premier temps d'un avertissement. Mais constatant la gravité de la blessure, l'arbitre se ravise et sort le carton rouge. Le défenseur béarnais est d'ailleurs contraint de quitter le terrain.

Dès lors, les Vannetais vont souffrir jusqu'à la dernière minute. La rencontre se transforme en attaque-défense en faveur des Palois. En témoigne ce sauvetage de Stéphane Auvray sur un lob de Bouabdellah à la 88'. Mais le Voc tient bon. Et arrache un point finalement précieux.


 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vannes OC : le point du courage

Pau - Vannes : 0-0. Solides et solidaires, les Vannetais ont obtenu le match nul dans la douleur. Reste à enchaîner dès mardi face à Cannes.

Autant le point ramené d'Arles il y a quinze jours pouvait être accompagné de quelques regrets, autant celui arraché à Pau vendredi soir avait une saveur plutôt agréable. Dans ce duel des extrêmes opposant le leader à la lanterne rouge, ceux qui s'attendaient à un festin vannetais à la sauce béarnaise étaient bien loin du compte.

Car comme le craignait justement Stéphane Le Mignan avant la rencontre, les Palois ont posé énormément de soucis à ses joueurs. « C'est vrai que tactiquement, on a été mis en difficulté, reconnaissait l'entraîneur vannetais. On a beaucoup souffert. Beaucoup plus que je ne l'aurais imaginé. »

Effectivement, à part un premier quart d'heure de bonne facture, les Morbihannais n'ont jamais vraiment réussi à avoir l'emprise sur le match. Pire, ils ont carrément subi les assauts des Pyrénnéens après avoir été réduits à dix. Mais tout le monde a enfilé son tablier pour défendre son bifteck. En l'occurrence, le point du match nul. « L'expulsion nous a donné beaucoup de courage, analysait Le Mignan. Ce que je retiens, c'est la volonté des joueurs à vouloir préserver le but de Christophe Revel inviolé. Mais on aurait pu aussi marquer en contre. C'est d'ailleurs dommage que Jérôme Lebouc n'ajuste pas assez sa frappe sur une action intervenue dans les dix dernières minutes. »

Mais il ne fallait pas non plus être trop gourmand. Car au final, comme aime le souligner le coach, le Voc « continue d'avancer. » Et affiche désormais une série en cours de sept matches sans défaite. Une dynamique qu'il était important de conserver avant de remettre le couvert dès mardi avec la réception de Cannes. « Certains pensaient que le championnat était fini pour nous mais il va encore falloir prendre des points à l'extérieur et être bon à domicile », averti Stéphane Le Mignan.

Victoire à domicile et nul à l'extérieur, c'est le tarif vannetais depuis quatre rencontres. Un rythme qui conduira le Voc tout droit en Ligue 2. A condition de le maintenir.


 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

13sp2938si_20080329_px_300__w_ouestfranc

Après 10 mois d'absence, Ritchie Makuma a fait son grand retour en National. Il a épaulé Romain Reynaud en défense centrale, Pierre Talmont étant suspendu.


 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Makuma, première. Comme prévu, Stéphane Le Mignan avait choisi de titulariser Ritchie Makuma en défense centrale au côté de Romain Reynaud pour remplacer Pierre Talmont, suspendu. Une première pour l'ancien Angevin qui n'avait pas disputé la moindre minute en championnat jusque-là. La dernière apparition de Makuma sur une pelouse de National remontait au 19 mai 2007. C'était à Toulon, sous les couleurs du Sco d'Angers.

 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hervé sous la menace. Déjà averti contre Sannois le week-end dernier, Laurent Hervé a reçu un nouveau carton jaune, vendredi à Pau. Le capitaine vannetais est par conséquent sous la menace d'une suspension. Il devra éviter de prendre un troisième avertissement jusqu'à la fin de saison.

 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon allez se soir il faut absolument gagner : quelqu'un aurait il une radio ou on peut ecouter le match car se soir j'aurais pas l'ordi


080830103023917844.gif

By Adrenaline toujours prêtes a vous rendre service :)

650.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vannes lutte pour l'accession et contre la fatigue

Vannes - Cannes, ce soir (20 h). Le déplacement à Pau a laissé des traces. Erwan Quintin et Ulrick Chavas sont incertains.

Ils sont décidément inséparables... Les deux anciens crocodiles nîmois Ulrick Chavas et Erwan Quintin ne se quittent plus. Y compris sur les bancs de l'infirmerie. Une solidarité dont se serait bien passé Stéphane Le Mignan, déjà privé des services de Nicolas Diguiny et Moussa Sidibé, suspendus pour la venue des Azuréens. Alors que Chavas avait été victime d'une élongation à la cuisse durant le match face à Pau, Erwan Quintin s'est plaint lui d'une douleur au mollet et ne s'est pas entraîné hier. Un dernier essai sera effectué aujourd'hui pour juger de la capacité ou non des deux latéraux à tenir leur poste. Dans le cas contraire, Willy Barru et Romain Poletti devraient prendre la relève.

« Ce serait un gros coup dur si Chavas et Quintin ne pouvaient pas jouer car nous avions trouvé un équilibre», déplorait hier l'entraîneur vannetais. « Nous payons lourdement notre déplacement dans le Béarn, on sent une certaine fatigue générale. On n'était pas très bien à onze contre Pau et comme nous avons joué en plus une demi-heure à dix, cela fait beaucoup. Notre fraîcheur physique sera assurément l'une des clés de la rencontre. » Le jeu vannetais, basé sur le mouvement, pourrait donc en prendre un coup, les solutions offensives étant évidemment moins nombreuses du fait de l'absence du duo Diguiny-Sidibé. « Je m'attends à un match difficile, annonce Stéphane Le Mignan, on aimerait pouvoir conserver notre dynamique actuelle, en ne prenant ne serait-ce qu'un point. Mais on est un peu dans le dur en ce moment. »

Et pourtant, ce n'est pas l'heure de lâcher le morceau, alors que les concurrents au podium vont tous se rencontrer lors des prochaines journées (à commencer par Laval - Paris FC et Nîmes - Cherbourg ce soir). Avec neuf points d'avance sur la quatrième place (huit plus un goal-average particulier favorable), les Morbihannais ont de quoi voir venir. Mais un coup d'arrêt face aux Cannois, dans le contexte actuel, pourrait laisser des traces. Le mental relayant bien souvent les informations au domaine physique.

Face à des Azuréens plongés dans la lutte pour le maintien, après une sanction de trois points dont ils ont fait l'objet, les Bretons devront donc faire front. Le match aller au stade de La Bocca peut servir de référence en la matière. « C'était Fort Alamo », se souvient Stéphane Le Mignan. Diminué, le Voc avait cependant réussi à arracher les trois points. Et si l'Histoire n'était qu'un éternel recommencement ?


 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ba une victoire de plus et la serie d'invincibilité continu pour le VOC , il s'approche de la consecration a grand pas , il leur faudrait perdre 2 matchs et faire un nul


080830103023917844.gif

By Adrenaline toujours prêtes a vous rendre service :)

650.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Vannetais font le métier et raflent la mise

Vannes - Cannes : 1-0. Après avoir rapidement ouvert le score, les Vannetais ont fait bloc. Un précieux succès dans la course à la montée.

« Notre fraîcheur physique sera l'une des clés de la rencontre », craignait le coach morbihannais avant la rencontre. Assurément, les Vannetais ont montré qu'ils avaient des ressources, hier soir. Assez en tout cas pour assurer une courte mais précieuse victoire contre des Cannois coriaces.

Après une première alerte sur le but de Revel par Berrier sur coup franc (9'), les joueurs de Stéphane Le Mignan ont le mérite d'ouvrir le score rapidement grâce à Jérôme Lebouc. Le milieu de terrain vannetais joue rapidement un corner avec Frédéric Sammaritano, qui lui remet le ballon dans la course. L'ancien Valenciennois déclenche une frappe à l'entrée de la surface et trouve la lucarne de Carrat, le gardien cannois (17').

Un exploit individuel bienvenu dans un début de rencontre timide et indécis. Deux minutes plus tard, les hommes de Patrice Carteron réagissent par l'ancien Rennais Antoine Ponroy qui reprend de la tête un centre de Haderbache. Mais la tentative du défenseur central azuréen passe au-dessus.

La rencontre tombe ensuite dans un faux rythme et le jeu est trop haché par les fautes. Cédric Le Hénaff en est d'ailleurs la triste illustration puisque le milieu de terrain vannetais est contraint de quitter la pelouse sur une civière après une intervention musclée du latéral gauche cannois Jérémy Cazeau.

Juste avant le repos, les Vannetais repartent à l'assaut du but adverse. Jérôme Lebouc trouve Steve Haguy dans la profondeur. Ce dernier efface le gardien cannois, temporise, avant de trouver Frédéric Sammaritano en retrait. Mais la frappe de l'attaquant de poche morbihannais rebondit sur la transversale (41').

Pas grand-chose à se mettre sous la dent en seconde période. Tiraillés entre l'envie d'aller de l'avant et le devoir de conserver leur avantage, les Vannetais jouent très bas. Les rares offensives sont à mettre au crédit des Cannois, comme cette frappe trop écrasée de Berrier, qui vient se loger dans les gants de Revel (75'). Revel à nouveau mis à contribution sur une percée d'Andriatsima, mais le gardien vannetais sort parfaitement dans les pieds de l'attaquant azuréen (79').

Même après l'expulsion du Cannois Gazeau, Stéphane Le Mignan comprend que son équipe est en train de souffrir et lance dans le bain deux joueurs à vocation défensive, Gomba et Garin. Les Vannetais tiennent la baraque jusqu'au bout et obtiennent finalement une précieuse victoire. La troisième consécutive sur le score de 1-0 à domicile.

Profitant des résultats de ses poursuivants, le Voc compte désormais 10 points d'avance sur le 4e. Plus que jamais, ça sent bon la Ligue 2...


 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hey bah c'est bien, si on les voit pas en L2 l'année prochaine avec sa :P


Logo-Twitter.png@ClemTrob

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je les dit il faudrait qu'il fasse 2 defaite et un match nul et que les autres suivent pour pas avoir la 1ere place , mais la L2 normalement est dans la poche j'espere qu'il feront leurs petite dance de la montée comme pour la monté en National je sais pas si quelqu'un etait la c'etait VOC vs FCNA 2 ,il leur manquait plus qu'une victoire pour monter et il l'ont fait


080830103023917844.gif

By Adrenaline toujours prêtes a vous rendre service :)

650.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vannes OC : en route vers la Ligue 2. Le député-maire de Vannes François Goulard se réjouit de la probable accession du Voc. Et évoque les changements qu'elle ne manquerait pas d'entraîner.

François Goulard, la probable accession du Vannes OC en Ligue 2, c'est une vraie bonne nouvelle pour la ville de Vannes ?

Oui, bien sûr, il n'y a aucune espèce de doute. Pour moi, ça fait partie du Vannes d'aujourd'hui. Le Vannes d'hier était quand même une ville qui était un tout petit peu endormie, il faut bien le dire. Vannes, dans les années 60, c'était la petite ville tranquille où il ne se passait jamais rien. Le foot, c'était pareil avec nos deux clubs, l'UCK et le VVUS, c'est l'histoire de la ville. Mais Vannes a beaucoup changé, beaucoup bougé sur tous les plans et pour moi le sport est l'une des dimensions d'une ville. Que le monde sportif, quelles que soient les disciplines, soit en train de sérieusement bouger, c'est bien car ça reflète une ville dynamique. C'est donc une très bonne nouvelle car cela fait partie de la notoriété d'une ville et de son image.

Cela peut-il entraîner des changements pour le contribuable vannetais ?

La montée en tant que telle n'est pas coûteuse. Pour un club professionnel, les droits télés sont importants (le Voc devrait empocher environ 3 millions d'euros en cas d'accession) et il n'y a pas de subventions directes. La Ville est dans une perspective d'augmentation des subventions aux clubs sportifs, on continuera mais il n'y a pas de changement de dimensions. La subvention du Voc sera de l'ordre de 350 000 € la saison prochaine (pour un budget espéré de 6,5 millions d'euros).

Quels sont les investissements à prévoir au stade de La Rabine ?

Nous avons une obligation (en fait une recommandation de la Ligue de football professionnel n'ayant aucun caractère contraignant) de faire 3 000 places assises, un groupe électrogène pour les retransmissions, une tribune provisoire de 450 places pour les visiteurs. On avait envisagé il y a quelques années la construction d'une nouvelle tribune avec 3 000 places côté nord, donc ça tient. On estime le coût à 450 € la place (soit environ 1,350 million d'euros au total), c'est quelque chose de tout à fait abordable. Et contrairement à ce qu'on dit parfois, le stade de La Rabine fonctionne bien. L'éventualité de déplacer le stade n'est pas d'actualité. Et puis on est dans une région où le terrain est rare, un tel déplacement demanderait des surfaces énormes.

Qu'en sera-t-il du stationnement ?

A chaque grand match, on a mis une navette avec le parc du Golfe et donc là ce sera systématique. On stationne parc du Golfe et on met en place une navette avant et après le match. Pour utiliser le parking du port, c'est une question d'accord entre l'exploitant et le Voc, ce n'est pas impossible à négocier. On aura enfin le parking des Capucins porté à plus de 600 places. Je suis un défenseur de La Rabine, ne serait-ce que pour des raisons d'esthétique. Le foot n'est pas seulement le match sur le terrain, c'est un ensemble, une ambiance.

Justement, comment expliquez vous le manque d'engouement autour du sport à Vannes ?

On était une ville avec une très faible fréquentation des stades. Le problème de fréquentation est en passe d'être résolu, après, l'ambiance, ça ne se fait pas du jour au lendemain. On ne va pas payer des animateurs de stade pour faire du bruit, ce serait superficiel. Mais on fait des progrès. Les Vannetais sont plutôt discrets par tempérament mais c'est en train de bouger. Les applaudissements debout à la fin du match, on n'avait pas ça autrefois ! Et puis il y a un côté très fair-play et ça compte aussi. Je préfère qu'on mette du temps à être enthousiaste si on peut éviter les excès qui existent dans certaines villes.

Comment la Ville peut-elle contribuer à pérenniser le club au niveau professionnel ?

On aidera le club dans ses activités de formation, auprès des jeunes. Pour l'instant il n'y a pas de projet d'un centre de formation mais si un tel projet se faisait un jour, bien sûr, on l'appuierait.

« Le foot à Vannes n'est pas une religion »

Un club de foot professionnel est-il une bonne vitrine ? Est-ce que cela correspond à l'image que vous souhaitez donner de la Ville ?

Il est normal qu'une ville sportive tende vers le meilleur niveau. Ce que je dis du foot vaut pour le rugby ou le volley. Quelqu'un comme Bernard Laporte, que j'ai croisé récemment, connaît Vannes par le rugby. Mais le volley ou n'importe quelle discipline sportive individuelle pourrait aussi jouer ce rôle. On n'a pas cette tradition, comme certaines villes du Nord, où le foot est une espèce de religion. Cela n'a jamais été le cas à Vannes. On est multisports et c'est très bien.

Quel rôle peut jouer la Ville dans le passage du club à l'univers professionnel ?

Nous sommes très attentifs à ce que le club soit totalement indépendant de la Ville. Nous sommes un contributeur naturel mais pas un tuteur. Nous sommes évidemment aux côtés du Voc pour ses recherches de soutien. Nous disons ce que nous pensons du club en terme de sérieux, si on avait des doutes on le dirait mais notre rôle s'arrête là. Après, chaque entreprise s'engage sous sa propre responsabilité, il n'y a aucune contrepartie à attendre de la Ville.

Comment trouver sa place dans un département qui compterait, en cas de montée du Voc, deux clubs professionnels ?

C'est bien au niveau de l'émulation mais ça pose des problèmes en termes économiques. Le bassin dans lequel on recherche des sponsors est d'abord local. Entre Lorient, Rennes, Nantes et Vannes, le territoire est resserré mais, comme je l'espère, on va être en Ligue 2. On va rechercher des sponsors nationaux. L'exiguïté du territoire se règle en partie par l'accession au niveau supérieur.

Exprimeriez-vous des réticences à l'arrivée d'un gros investisseur extérieur, si un jour la situation se présentait ?

Ça dépend. Ce sont d'abord les affaires du club, je leur fais confiance, ce ne sont pas des gens qui font n'importe quoi. On a des exigences éthiques. S'il y avait un investisseur un peu douteux, un peu sulfureux, ce ne serait pas possible. Mais ce n'est pas d'actualité pour le moment.


 

 

userbar_fcna.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


  • Promotion

  • Promotion

  • Promotion

×
×
  • Create New...