Jump to content
Sign in to follow this  
D.A.M 10

Diego Armando Maradona


Recommended Posts

Diego Maradona a été nommé sélectionneur de l'Argentine le 29 octobre 2008 en remplacement d'Alfio Basile démissionnaire.

D'abord vainqueur de l'Écosse au mois de novembre, ils ont enchainé avec une victoire 2-0, face à la France.

Pour son premier match officiel dans le cadre de la qualification pour la coupe du monde 2010 en Afrique Du Sud, Diego de les siens ont remporté un large succès face au Vénézuela 4-0 mais trois jours après cette victoire, l'Argentine a été humiliée par la Bolivie 6 à 1, à La Paz en altitude, lors d'un match qualificatif de la zone Amsud pour le Mondial 2010, première défaite de Diego Maradona à la tête de la sélection mais aussi historique pour le football argentin depuis la Coupe du Monde 1958 (défaite 6-1 contre la Tchécoslovaquie).

Après la désillusion de la Bolivie, l'Albiceleste parvient à enchaîner, victoire 1-0 contre la Colombie à Buenos Aires grâce à un but de Daniel Diaz. Suivra une série de trois défaites consécutives face à l'Équateur 2-0 à Quito, face au grand rival le Brésil à Buenos Aires 1-3 (but de Jesus Datolo) et face au Paraguay à Asuncion 1-0.

Au pied du mur, les argentins affrontent le Pérou dernier de la zone Amsud la peur au ventre. En effet, l'Argentine est 5e à 2 journée de la fin et doit absolument s'imoser pour éviter de passer par les barrage ou pire de se voir privé de Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

Après un match spectaculaire au cour duquel les protégés de Maradona s'imposent finalement 2-1 grâve à des buts de Gonzalo Higuain et Martin Palermo à quelques secondes de la fin, l'Argentine se classe 4e à une journée de la fin avant de se rendre à Montevideo pour y affronter l'Uruguay(5e) en concurrence direct avec l'Argentine pour une place en Coupe du Monde.

La finale à lieu dans un stade plein à craquer. Les deux équipes luttent jusqu'au bout, et c'est l'Albiceleste qui l'emporte grâce à un but de Mario Bolatti à la 86e minutes de jeu. L'Argentine termine ces qualification sur la 4e marche et se qualifie donc directemment pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Foot - Amical

Une sélection argentine remaniée

Le sélectionneur argentin Diego Maradona a annoncé lundi soir la liste des 18 joueurs qui affronteront le Costa Rica le mardi 26 janvier dans la province de San Juan. Pour ce match de préparation en vue de la Coupe du monde, Maradona n'a appelé que des joueurs évoluant dans le championnat argentin, dont de nombreux nouveaux. Le gardien Nelson Ibanez (Godoy Cruz), les défenseurs Guillermo Burdisso (Rosario Central), Clemente Rodriguez (Estudiantes) et Gaston Diaz (Velez Sarsfield), les milieux Walter Erviti (Banfield) et Juan Mercier (Argentinos Juniors), et l'attaquant Jonathan Cristaldo (Velez) pourraient honorer leur première sélection.

LE GROUPE :

Gardiens : Nelson Ibanez (Godoy Cruz), Cristian Campestrini (Arsenal Sarandi)

Défenseurs : Matias Caruzzo (Argentinos Juniors), Luciano Monzon (Boca Juniors), Guillermo Burdisso (Rosario Central), Gaston Diaz (Velez Sarsfield), Carlos Matheu (Independiente), Clemente Rodriguez (Estudiantes)

Milieux : Federico Insua (Boca Juniors), Enzo Perez (Estudiantes), Mario Bolatti (Huracan/Fiorentina), Franco Razzotti (Velez Sarsfield), Walter Erviti (Banfield)

Attaquants : Gabriel Hauche (Argentinos), Martin Palermo, Nicolas Gaitan (Boca Juniors), Mauro Boselli (Estudiantes), Jonathan Cristaldo (Vélez Sarsfield)


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

PRETORIA - L'entraîneur argentin Diego Maradona a visité le «Soccer City» à Johannesburg, le stade qui accueillera l'ouverture et la finale de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, où il a predit que grace au Barcelonais Leo Messi sera «la Coupe du monde des étoiles. "

«Je crois que Messi a tout pour être la star du mondial. J'espère que Messi sera comme le grand joueur qu'il est et nous tous de l'embrasser à la fin", a déclaré Maradona.

L'entraîneur argentin a comparu aujourd'hui devant les médias, le directeur général du Comité local d'organisation de la Coupe du monde 2010, Danny Jordaan, avec qui il a échangé des maillots sur la pelouse du stade le plus cher du monde.

Le premier a avoir été porte sur un pied d'estale fut le bresilien de l'ac milan ronaldinho: "C'est lui qui apporte un sourire à la balle, mais si vous me demandez qui est maintenant le meilleur joueur du monde c'est Messi, sans doute, et de laisser en tant que deuxième Cristiano Ronaldo qui est censé être très bon


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maradona en visite en Soweto et à Soccer City

Au dernier jour de sa visite en Afrique du Sud, le sélectionneur argentin Diego Maradona s'est rendu jeudi dans le township de Soweto et a visité Soccer City, le nouveau stade de Johannesburg qui accueillera la finale de la prochaine Coupe du monde.

A Soweto, "el pibe de oro" a distribué des cadeaux aux élèves du lycée Silelekela, venus nombreux dans l'espoir de pouvoir l'approcher.

A Soccer City, le stade nouvellement construit qui accueillera le premier match et la finale du Mondial 2010, Diego Maradona a fait admirer sa technique avec les ballons Jabulani, ceux qui seront utilisés pendant la compétition.

Il a également rendu hommage aux ouvriers qui ont participé à sa construction. "Ils ont fait un super travail, un grand bravo à tous ceux qui ont travaillé ici", a déclaré l'ancien numéro dix argentin. "J'ai vu beaucoup de stades, et celui-là m'a fait une grosse impression. J'espère qu'on y jouera en finale".


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

le sélectionneur Diego Maradona a convoqué trois joueurs évoluant en Argentine pour pallier le forfait du milieu de terrain Mario Bolatti pour le match amical contre le Costa Rica mardi, a annoncé vendredi la Fédération argentine sur son site internet. L'auteur du but contre l'Uruguay (1-0), synonyme de qualification pour l'Afrique du Sud en octobre, a renoncé à cette rencontre de préparation pour le Mondial à la demande de son nouveau club, la Fiorentina (1re division italienne), avec qui il s'est engagé mercredi. La date de mardi n'est, en effet, pas réservée par la Fédération internationale (Fifa) pour les matches de sélection. A la place, Maradona a convoqué l'attaquant Franco Jara (Arsenal Sarandi), ainsi que les milieux de terrain Juan Mercier (Argentinos Juniors) et José Sosa (Estudiantes). Les deux premiers n'avaient jamais été appelés par "el Diez", qui a désormais convoqué 94 joueurs différents depuis sa prise de fonctions il y a un peu plus d'un an. La rencontre aura lieu à San Juan, à 1200 km à l'ouest de Buenos Aires, probablement à 22h00 (mercredi 02H00 GMT). L'horaire n'est toutefois pas encore confirmé.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rentrée très amicale pour Maradona après sa suspension

le sélectionneur le plus médiatique de la planète, Diego Maradona, retrouve le banc de l'équipe d'Argentine pour un match amical sans grand enseignement à attendre mardi contre le Costa Rica, après avoir été suspendu de toute activité dans le football pendant deux mois. A cinq mois du Mondial en Afrique du Sud, "el Diez" devra se passer des joueurs évoluant en Europe et a laissé au repos certains cadres jouant en Argentine, comme Juan Sebastian Veron. Après avoir convoqué 84 joueurs depuis sa prise de fonctions il y a un peu plus d'un an, il a encore surpris en faisant appel à dix novices pour affronter les Ticos, battus par l'Uruguay en match de barrage pour le Mondial. Du coup, le principal intérêt de ce match disputé à San Juan (ouest) est une fois de plus Maradona lui-même, de retour comme entraîneur après sa suspension de deux mois de toute activité dans le football imposée le 15 novembre. La Fédération internationale (FIFA) avait ainsi sanctionné les insultes lancées par le sélectionneur à la presse après la victoire de son équipe (1-0) en Uruguay le 13 octobre, synonyme de qualification pour l'Afrique du Sud, le désormais fameux "que la chupen" ("qu'ils me la sucent"). Cette suspension a minima a privé le trublion argentin du tirage au sort du Mondial, plutôt clément pour ses troupes qui affronteront au premier tour le Nigeria, la Corée du Sud et la Grèce, et d'un match amical contre la Catalogne (défaite 4-2) juste avant Noël. Querelles réglées en interne , En coulisses, une nouvelle crise avait éclaté avant la rencontre entre les membres de l'encadrement, aux relations orageuses depuis des mois. Le numéro 2 de la sélection, le manager Carlos Bilardo, avait accusé l'adjoint de Maradona, Alejandro Mancuso, de pourrir ses relations avec le sélectionneur. "J'ai parlé en tête-à-tête avec Alejandro Mancuso pendant une heure et demie et nous nous sommes expliqués", a néanmoins déclaré Bilardo quelques jours plus tard. Une autre réunion entre le manager, entraîneur de l'équipe d'Argentine championne du monde en 1986 avec Maradona comme capitaine, Mancuso, "el Diez" et Julio Grondona, président de la Fédération argentine, a permis de tourner la page, selon Bilardo. Les querelles réglées en interne, Maradona peut s'attaquer au problème sportif. L'Argentine s'est qualifiée in extremis pour le Mondial, en accumulant les prestations décevantes. Depuis, elle a encore perdu en amical contre l'Espagne (2-1) et la Catalogne. A force de changements permanents, l'équipe manque de cohérence et Lionel Messi, Ballon d'or grâce à ses performances à Barcelone, est méconnaissable sous le maillot argentin. En public, Maradona lui affiche cependant un soutien sans faille. Messi "sera la grande vedette du Mondial", a-t-il assuré la semaine dernière lors d'une visite à Johannesburg. Mais il sera absent face au Costa Rica à San Juan, où le seul enjeu pour les présents sera de tenter d'intégrer le groupe argentin pour l'Afrique du Sud.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sélectionneur Diego Maradona va retouver le banc de l'Albiceleste ce mardi soir à l'occasion d'un match amical contre le Costa Rica à San Juan. El Pibe de oro a purgé ses deux mois de suspension suite aux insultes proférées après la victoire contre l'Uruguay, synonyme de qualification pour le Mondial. Une absence qu'il a jugée «douloureuse», lundi. «Je ne pouvais rien faire. J'ai vécu deux mois très douloureux» a-t-il déploré, révélant même qu'il avait «proposé de payer une amende de sa poche pour pouvoir rester en contact avec les joueurs et pouvoir leur téléphoner» mais que «la Fifa avait refusé».

Par ailleurs, Maradona ne semble pas inquiet concernant les joueurs qu'il amènera en Afrique du Sud. «Je ne vais pas trembler pour choisir les meilleurs joueurs, d'abord un groupe de 30, puis un groupe de 23 juste avant le Mondial. Nous cherchons l'équipe, nous la donnerons et je verrai chacun des joueurs», a-t-il indiqué.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maradona donne déjà des noms...

Maradona a l'intention de bâtir sa liste pour la Coupe du monde en deux temps. «Je ne vais pas trembler pour choisir les meilleurs joueurs, d'abord un groupe de 30, puis un groupe de 23 juste avant le Mondial», a-t-il déclaré en précisant avoir déjà une bonne partie de sa liste en tête, allant même jusqu'à glisser quelques noms. «J'ai déjà concocté 60% de la liste. Lionel Messi, Juan Sebastian Veron et Javier Mascherano ont déjà une place assurée pour le Mondial», a-t-il ajouté. «J'ai déjà en tête plusieurs noms que je considère comme certains, mais s'ils iront ou non dépendra de leur forme du moment, s'ils jouent ou non en club. Il y a encore beaucoup de choses à évaluer avant de donner une liste», a-t-il encore expliqué. Le prochain match amical est programmé contre l'Allemagne le 3 mars à Munich.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Foot-ARG

Maradona convoque trois autres novices

Le sélectionneur argentin, Diego Maradona, a ajouté jeudi trois novices à sa liste provisoire pour le match amical de préparation au Mondial 2010 contre la Jamaïque, mercredi prochain à Mar del Plata. L'ancien meneur de jeu poursuit ainsi sa large revue d'effectif entamée depuis sa prise de fonction, pour atteindre le chiffre vertigineux de 102 joueurs convoqués. Les trois heureux élus sont le défenseur Ignacio Canuto (Argentinos Juniors), et les milieux de terrain Jesus Mendez (Boca Juniors) et Patricio Toranzo (Huracan).

Ils viennent pallier le forfait de quatre joueurs d'Estudiantes, qui jouent le lendemain en Copa Libertadores. Maradona n'a pas retenu d'éléments des quatre autres clubs qualifiés pour cette Ligue des champions sud-américaine (Banfield, Colon, Lanus, Velez Sarsfield).

«El Diez» devrait également convoquer pour la première fois l'attaquant du Racing Club, Claudio Bieler, mais sa présence sur la liste n'a pas encore été confirmée. Le groupe définitif sera connu lundi prochain.

Liste des 17 joueurs retenus :

GARDIENS: Nelson Ibanez (Godoy Cruz), Cristian Campestrini (Arsenal).

DEFENSEURS: Matias Caruzzo (Argentinos Juniors), Ignacio Canuto (Argentinos Juniors), Mariano Echeverria (Chacarita), Leonel Galeano (Independiente), Lucas Licht et Gabriel Mercado (Racing Club).

MILIEUX: Juan Mercier (Argentinos Juniors), Jesus Mendez et Federico Insua (Boca Juniors), Walter Acevedo (Independiente), Patricio Toranzo (Huracan).

ATTAQUANTS: Franco Jara (Arsenal Sarandi), Gabriel Hauche (Racing Club), Martin Palermo et Nicolas Gaitan (Boca Juniors).


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maradona bannit Riquelme

«C'est un sujet clos». Diego Maradona a été clair mardi soir avec les journalistes argentins : il ne veut plus entendre parler de Juan Roman Riquelme. Alors que les pontes de la Fédération verraient le retour du meneur de Boca d'un bon oeil, le sélectionneur argentin a rappelé qu'il avait convoqué le joueur pour le dernier match de la sélection, «mais qu'il n'était pas venu». «J'aime pourtant son jeu et j'espère qu'il retrouvera son meilleur niveau pour aider Boca, car le club a besoin de lui», a poursuivi Maradona que l'on a connu plus vindicatif avec Riquelme, comme ce fut le cas avant sa prise de fonction, lorsqu'il critiquait son jeu, jugé trop lent.

Par ailleurs, celui qui est critiqué pour avoir déjà testé 101 joueurs en seize mois s'est dit «prêt à en convoquer 150 s'il le faut», afin de former l'équipe qu'il emmènera au Mondial en Afrique du Sud (11 juin-11 juillet), à la veille d'un match amical Argentine-Jamaïque. Maradona précise le fond de sa pensée: «Je ne vais pas amener au Mondial des gens qui ne jouent pas dans leur club pour leur offrir un mois de vacances. Et comme il y en a en Europe qui restent sur le banc, les chances des joueurs évoluant en Argentine augmentent d'autant».


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'Argentine contre l'Allemagne

le sélectionneur de l'équipe d'Argentine Diego Maradona a rappelé mardi le défenseur de l'Inter Milan, Walter Samuel, absent depuis quatre ans en équipe nationale, pour le prochain match de préparation au Mondial-2010 contre l'Allemagne le 3 mars à Munich. Ce retour n'est pas une surprise, vu que la semaine dernière Maradona avait déclaré que ce titulaire indiscutable de la défense argentine jusqu'au Mondial-2006, pour lequel il n'avait pas été retenu, ferait partie de "la liste des joueurs qui iront au Mondial". Outre Samuel, 31 ans, un autre défenseur non convoqué depuis longtemps, Nicolas Burdisso (As Rome) fait son retour dans le groupe des 20 pour ce premier test de l'année 2010 pour l'Argentine. Lors de deux matches disputés uniquement avec des joueurs évoluant en Argentine, l'albiceleste a péniblement battu le Costa Rica (3-2) fin janvier et la Jamaïque (2-1), renforçant les critiques contre Maradona, raillé pour avoir déjà convoqué plus de 100 joueurs depuis sa prise de fonctions fin 2008. Contre l'Allemagne, el Diez a retenu seulement trois joueurs évoluant au pays, Juan Sebastian Veron et Clemente Rodriguez (Estudiantes), ainsi que Nicolas Otamendi (Velez Sarsfield). Il a surtout fait confiance à ses vedettes européennes: Lionel Messi (Barcelone), Sergio Agüero (Atletico Madrid), Javier Mascherano (Liverpool) ou encore Carlos Tevez (Manchester City). "J'ai déjà prévenu 50% des joueurs qui vont au Mondial, je dois encore parler avec les autres", a déclaré Maradona après l'annonce de la liste. L'Argentine est engagée dans le groupe B du Mondial-2010, avec la Corée du Sud, le Nigeria et la Grèce. Liste des 20 joueurs argentins pour le match amical contre l'Allemagne: Gardiens de but: Mariano Andujar et Sergio Romero Défenseurs: Gabriel Heinze, Martin Demichelis, Nicolas Otamendi, Walter Samuel, Clemente Rodriguez et Nicolas Burdisso Milieux de terrain: Javier Mascherano, Juan Sebastian Veron, Jonas Gutierrez, Angel Dimaria, Mario Bolatti, Javier Pastore et Jesus Datolo Attaquants: Gonzalo Higuain, Lionel Messi, Carlos Tevez, Sergio Agüero et Diego Milito.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Son histoire avec l'Argentine est intimement liée à celle de l'équipe d'Allemagne. Diego Armando Maradona, champion du monde 1986 contre la RFA mais battu par cette même formation en 1990, retrouve, ce mercredi, la Mannschaft pour un match amical avant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Et pour ses retrouvailles avec une équipe qu'il connaît bien, "El Pibe de Oro" devra rassurer les journalistes argentins qui ne voient plus en lui l'homme de la situation.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Victorieuse 1-0 en Allemagne, grâce à but de Gonzalo Higuain juste avant la pause, l'Argentine ne semble plus très loin d'avoir trouvé son ossature.

Diego Maradona a peut-être appelé 94 joueurs depuis sa prise de fonction, mais il ne semble plus très loin d'avoir trouvé son équipe-type, à moins de 100 jours du début de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Au sortir de sa victoire (1-0) en Allemagne, à l'Allianz Arena de Munich, le sélectionneur argentin va sans doute être une nouvelle fois conforté dans ses choix, pourtant cornéliens au regard de la richesse de l'effectif argentin.

Higuain , buteur, prend de l'avance sur Tevez, Milito et Agüero

A la pointe de l'attaque, le sélectionneur argentin avait choisi de titulariser Gonzalo Higuain, l'homme en grande forme du Real Madrid, laissant sur le banc des poitures telles que Diego Milito (Inter Milan), Sergio Agüero (Atletico Madrid), ou encore Carlos Tevez (Manchester City). Bien lui en a pris puisque Pipita a inscrit le but de la victoire juste avant la pause. Parfaitement lancé d'un extérieur du gauche par Angel Di Maria, l'avant-centre du Real n'a pas tremblé face à la sortie de René Adler, le gardien du Bayer Leverkusen, fraîchement nommé numéro un du poste par Andreas Köpke, l'entraîneur des gardiens allemands. Un grand pont et une frappe sereine dans le but vide plus tard, l'Argentine menait logiquement 1-0.

Un socle défensif stabilisé

Face à des Allemands pas franchement inspirés, ce but a d'ailleurs suffi. Et, grâce à ce succès de prestige, les Argentins ont prouvé qu'il faudrait compter sur eux au Mondial, même s'ils ont dû attendre un match de barrage pour s'y qualifier. Car depuis, Diego Maradona semble avoir défini son système de jeu, et les hommes qui vont avec. Le socle défensif de son 4-2-3-1, qui n'a jamais frémi à Munich, semble arrêté : il faudra batailler pour prendre la place de Romero dans les buts, Heinze à gauche, Samuel et Demichelis dans l'axe, voire Otamendi, le jeune mais très solide latéral droit de Velez Sarsfield. Devant cette défense à quatre, le capitaine Mascherano et le vétéran Veron sont très complémentaires, ce qui laisse de moins en moins de place à Cambiasso (Inter).

Enfin, au milieu, la combativité incroyable de Gutierrez, buteur à Marseille en amical en février 2009 face à la France (2-0), lui assure une place dans le onze de départ de Maradona. Idem pour Messi, forcément, très libre dans l'entrejeu à Munich. Même le gaucher de Benfica, Angel Di Maria, passeur décisif en Allemagne et auteur d'une frappe sur la barre (38e), pourrait avoir gagné ses galons de titulaires. A moins que Tevez ou Agüero n'acceptent de jouer à gauche. un luxe pour Maradona, qui a bien l'embarras du choix.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maradona : «Prêt au combat»

Diego Maradona a estimé que la prestation de l'Argentine contre l'Allemagne (1-0), mercredi à Munich, «a démontré qu'elle serait prête au combat lors de la Coupe du monde». «J'étais certain que les gars donneraient de la joie aux supporteurs en Argentine où le match était attendu, a-t-il affirmé. Si Dieu le veut, nous allons offrir un beau Mondial aux Argentins. Je crois que nous sommes 43 champions du monde en Argentine à avoir eu le privilège de soulever la Coupe (du monde). Je prie Dieu pour que ceux que je dirige puisse aussi le faire.»

El Pibe de Oro a également tenu à rendre hommage à Lionel Messi souvent critiqué par la presse argentine pour son rendement moindre en sélection qu'en club. «Je serai toujours reconnaissant à Leo pour la façon dont il joue, de même que Pep (Guardiola, l'entraîneur du FC Barcelone) le sera pour ce qu'il apporte au Barça, a-t-il insisté. Chacun d'entre-nous l'utilise selon les besoins de son équipe. Je remercie Dieu que Messi soit Argentin.»

Côté allemand, Joachim Löw, le sélectionneur de la Mannschaft, a reconnu la supériorité de son adversaire. «L'Argentine s'est montrée très, très forte avec de grosses individualité». Il a également regretté les erreurs de ses joueurs qui, «à ce niveau se payent cash ». «Ce soir, nous n'avons pas réussi à surmonter la pression imposée par notre adversaire, à bonifier nos opportunités.»


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hublot lance une montre aux couleurs de Maradona

La marque horlogère Hublot propose la montre Big Bang Maradona à l’effigie du légendaire joueur de football argentin, actuellement sélectionneur de l’équipe d’Argentine.

Pourvue d’un boîtier en céramique noire mate et d’un cadran noir, cette montre inédite porte la signature de Diego Maradona en bleu et le numéro 10, chiffre fétiche du joueur, sur le compteur de 3 heures. L’index et l’aiguille des secondes sont également colorées en bleu, l’une des deux couleurs du maillot argentin.

La Big Bang Maradona est équipée d’un compteur spécial de 45 minutes, durée d’une mi-temps d’un match de football. Diego Maradona figure sur le fond de la montre avec les bras levés en signe de victoire.

Le footballeur argentin a obtenu le Ballon d’Or en 1995 pour l’ensemble de sa carrière. Il fait aujourd’hui partie des plus grands joueurs de football de tous les temps.

"Hublot rend hommage à ce joueur extraordinaire. Une icône de l’horlogerie et une icône du ballon rond, ce sont deux histoires de passion, de succès, d’excellence et de créativité qui se rejoignent", indique la marque dans un communiqué.

La montre Big Bang Maradona est d’ores et déjà disponible au prix de 11.000 euros.

11.000 euros ? :zbffraid: je vois pas trop l'interet de sortir une montre a un tel prix

peu de fans de diego pourrons se l'offrir , nous attendrons l'imitation ;)


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maradona et Messi mettent les choses au point !

Fer de lance du FC Barcelone, Lionel Messi n’en finit plus de briller sous le maillot des Blaugrana. Le numéro 10 du club catalan est l’idole absolue au Camp Nou et n’en finit plus d’impressionner à chaque sortie. Un statut dont il ne jouit pas en sélection argentine.

Et Diego Maradona tente de rectifier cette situation. Comme l’indique le média espagnol Sport, El Pibe de Oro serait venu hier en personne à Barcelone pour rencontrer le prodige barcelonais. Deux heures durant, les deux hommes ont discuté de la place de Lionel Messi au sein de la sélection. Encore faut-il que cette discussion porte ses fruits durant les matches.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Benicio Del Toro dans la peau de Maradona ? L'acteur et réalisateur américain Benicio Del Toro pourrait interpréter Maradona dans un biopic consacré au footballeur.

Après avoir interprété l'année dernière Che Guevara dans le film en deux parties réalisé par Steven Soderbergh (L'Argentin et Guérilla), Benicio Del Toro pourrait poursuivre sa collaboration avec le réalisateur mais, cette fois-ci, dans un film au registre complètement différent. En effet, il s'agira d'un biopic consacré à Diego Maradona, dans lequel l'acteur est pressenti pour incarner ce fameux footballeur argentin dont la vie a largement été controversée, notamment à cause de problèmes de drogue.


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maradona parle du Mou

Diego Maradona a réalisé un tour d’Europe en vue de la Coupe du monde, histoire de rencontrer ses poulains, poser avec des joueurs aux yeux brillants et de s’entretenir avec les meilleurs coachs de la planète.

Interviewé par Radio Metro, le sélectionneur Argentin a donné son avis sur la qualité des techniciens européens et donné sa préférence au Special One : « Aujourd’hui même si Guardiola a tout gagné et a un mérite immense, Mourinho est le plus complet, c’est le boss ».


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

« J'ai déjà 20 noms sur 23 pour le voyage au Mondial, a déclaré Diego Maradona sur la radio argentine FM Metro 95.1. Mais ne seront vraiment titulaires que ceux qui seront à 100 pour 100 physiquement parce que tout va se jouer sur un mois ». L'ancienne idole de Naples a confirmé que Sergio Agüero, attaquant de l'Atletico Madrid, serait parmi le groupe d'avants. Il sera accompagné de Lionel Messi (FC Barcelone) et Carlos Tévez (Manchester City). L'entraîneur argentin a également assuré que les milieux de terrain Jonas Gutierrez (Newcastle) et Angel Di Maria (Benfica) seront bien du voyage en Afrique du Sud.

El Pibe de Oro n'a donc plus qu'à trouver trois joueurs pour clore sa liste des 23.

1. Sergio ROMERO

2. Nicolás OTAMENDI

3. Martín DEMICHELIS

4. Walter SAMUEL

5. Gabriel HEINZE

6. Jonas GUTIERREZ

7. Javier MASCHERANO

8. Juan Sebastián VERON

9. Angel DI MARIA

10. Lionel MESSI

11. Gonzalo HIGUAIN

12. Mariano ANDUJAR

13. Diego POZO

14. Nicolás BURDISSO

15. Clemente RODRIGUEZ

16. Carlos TEVEZ

17. Sergio AGÜERO

18. Marcos ANGELERI

19. Javier PASTORE

20. Fernando GAGO


STRADA DIRITTA E CORE IN FRONTE

La Bombonera ne tremble pas, c'est son cœur qui bat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...