Jump to content
Sign in to follow this  
Icare.

Ballon D'or : Les Oubliés


Recommended Posts

Voici un article d'un site pas vraiment spécialisé dans le football, mais qui a l'intelligence de publier un fait dont tout le monde va parler d'ici 2-3 jours, les grands oubliés du ballons d'or.

Même si rien n'est évidemment officiel, le Ballon d'Or 2013 ne devrait pas échapper à Cristiano Ronaldo. Ce n'est pas encore cette fois qu'un autre Français le trophée, et tant pis si Francky a tout gagné l'an dernier. En attendant la confirmation du 10sport, Kaizer Franck pourra quand même se consoler en se disant qu'il n'est pas le premier grand joueur à se faire flouer.

Thierry Henry

Souvent placé, jamais gagnant. Henry et le Ballon d'Or, c'est un peu le couple impossible entre Dawson et Joey. On s'aime, mais c'est pas possible. Pendant sept années de suite, le natif des Ulis tournera autour en se plaçant dans les dix premiers, on a connu moins régulier. Pourtant, jamais le meilleur buteur de l'histoire d'Arsenal ne soulèvera le trophée qu'il méritait plus que tout, notamment en 2004. Une récompense pour ses saisons énormes, ses enroulés dans les petits filets. Mais également pour flatter son égo démesuré. Une injustice.

Paolo Maldini

Le successeur de Baresi à Milan quasiment tout gagné avec le Milan, dont il fut l'un des plus grands capitaines. On parle quand même d'un type qui a soulevé cinq fois la Ligue des Champions (plus que le Barça), sept championnats à l'époque où le Calcio rimait avec "meilleure ligue du monde". Mieux, il a succédé à Franco Baresi avec brio, en récupérant son brassard avant de le rendre une bonne douzaine d'années plus tard. En 1994 et 2004, on y a cru, pourtant. Mais l'Italien dû se contenter de la troisième place. En 2005, il se classe sixième, alors qu'il a plus de 37 piges. Qui dit mieux ? Fabio Cannavaro, merci.

Ferenc Puskas

Dans les sixties, il est certainement le meilleur de tous. Pourtant, une vulgaire deuxième place au palmarès du Ballon d'Or pour le Hongrois naturalisé Espagnol, et c'est tout. Alors ok, il ne gagne rien avec la Hongrie. Mais Messi a-t-il remporté quelque chose avec l'Argentine ? Non. Et au niveau des stats, un gros porc. 237 buts en 260 matchs avec le Real Madrid, 84 pions en 85 buts avec la sélection hongroise. En dessert, Il s'est même goinfré de trois C1 et cinq titres de champion d'Espagne, histoire de boucler la boucle de sa trop grande ceinture. Facile.

Wesley Sneijder

L'oublié de 2010, c'est lui. Cette année, le melon néerlandais est sur un nuage avec l'Inter intouchable de José Mourinho, celui qui écrase tout sur son passage, en Italie comme en Europe avec la victoire en finale contre le Bayern. Chez les Oranje, Wesley est au moins aussi énorme et réussit à emmener les Pays Bas jusqu'en finale, perdue en prolongations contre l'Espagne. Mais, en 2010, le jury s'est laissé aveugler par les stats gloutonnes d'un Leo Messi qui n'aura remporté qu'une Liga. Mès que una arnaque.

Oliver Kahn

D'accord, personne n'a envie de croiser la gueule néandertalienne d'Oliver Kahn. Il n'empêche que ces dernières années, aucun gardien n'avait été aussi décisif pour son équipe. Entre 2001 et 2002, il est sans aucun problème ce qui se fait de mieux dans les bois. C'est même en grande partie grâce à lui et ses sorties incroyables que le Bayern s'est refait la cerise en remportant la C1 en 2001. King Kahn s'était notamment illustré en stoppant trois pénos en finale. Leicht. Suffisant pour terminer sur le podium du Ballon d'Or, exploit qu'il rééditera l'année suivante, sans parvenir à remporter le trophée. En même temps, avoir cette tronche et devenir la vitrine du foot, fallait pas déconner.

Xavi/Iniesta

Figures de proue de cette Espagne qui braque enfin tout et d'un Barcelone aussi emmerdant qu'intestable, la paire de nains catalans avait tout pour remporter au moins un Ballon d'Or. Elégance, classe, trophées à la pelle, tout y était. Tout, mais surtout un brigand nommé Leo Messi dans les parages, à qui l'on a confié parfois injustement toutes les statuettes dorées pendant quatre ans de suite, privant ainsi l'Espagne d'un énième trophée qu'elle aurait pourtant bien mérité. Mais peut-être que la destinée des deux ibériques est ainsi faite, à savoir servir de sbires de luxe au transgénique argentin.

Dennis Bergkamp

Au risque de nous faire beaucoup d'ennemis, le Ballon d'Or attribué à Zinédine Zidane en 1998 est une anomalie. Ok, le héros de tout un peuple méritait au moins un ou deux Ballon d'Or de plus dans sa carrière (à la limite 2000, 2002 ou peut-être 2006), mais jamais de remporter celui-ci. Pourquoi ? Parce que cette année, outre Davor Suker et Ronaldo, il y a également et surtout le très sous-estimé Dennis Bergkamp. Monstrueux à Arsenal où il remporte un fabuleux doublé Coupe-Championnat, énorme avec les Pays-Bas qu'il emmène jusqu'en demi-finale en inscrivant notamment un bijoux contre l'Argentine, Bergkamp est certainement dans l'une des meilleures années de sa carrière. L'un des attaquants les plus classes du siècle. Trop pour le Ballon d'Or, certainement. Bon d'accord, on n'est peut-être pas super objectifs.

Samuel Eto'o

Comment le Ballon d'Or a-t-il pu échapper à Samuel Eto'o Fils ? C'est la question que se pose certainement ce bon vieux Samuel, qui se demande encore ce qu'il a fait au jury pour ne pas terminer une seule fois sur le podium. Pourtant, le Camerounais a planté autant de buts que possible, partout où il est passé et dans n'importe quelle circonstance. Il a même remporté tous les trophées du monde et se permet en plus d'être le seul joueur de l'histoire à avoir remporté deux triplés à la suite (C1 + championnat + coupe) avec deux clubs différents. Une anomalie parmi tant d'autres à laquelle le Camerounais répondra en empochant un gros chèque bien sale dans le Dagestan pendant deux ans, avant de revenir à la raison.

Raul

Plus qu'une simple breloque pour récompenser sa fidélité à la maison blanche madrilène, Raul méritait certainement d'être un jour reconnu à sa juste valeur, celle d'un immense joueur qu'il était. Plus qu'un renard des surfaces, l'Espagnol savait tout faire. Tout. La preuve, ses stats gourmandes au milieu des 90's (19 buts pour 24 passes décisives en 96, 21 et 25 l'année suivante) et une régularité d'autiste. Mais c'est surtout en C1 que l'enfant du Real s'amusera le plus, avec 71 buts faisant de lui le meilleur scoreur de l'histoire de la Ligue des Champions. Tout ça pour un unique podium au Ballon d'Or, une fin en queue de boudin à Madrid et une éviction de la Roja. La vida es una ****.

Steven Gerrard

En 2005, Steven Gerrard est sur le toit de l'Europe. Capitaine du Liverpool qui a puni le grand Milan devant le monde entier, l'Anglais est dans une autre dimension. Un monde où il est capable de tacler à 20m de ses cages avant d'aller envoyer un caramel dans la lunette adverse tout en tabassant un DJ en boite de nuit pour avoir refusé de passer du Phil Collins. Le milieu "box to box", c'est lui. A vrai dire, on a presque inventé le terme en son honneur. Dommage, cette année, un certain Ronaldinho est aussi en orbite. Et c'est forcément plus facile de décerner un Ballon à un gars qui fait des virgules plutôt qu'à un fan du grand Phil

http://www.topito.com/top-oublies-ballon-d...ascal-berenguer

D'accord ? Pas d'accord ?

Edited by Icare.



"Ce que je sais de la morale, c’est au football que je le dois…"

Albert Camus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Asse_75

Le cas de Xavi et Iniesta est d'autant plus scandaleux qu'ils avaient tout gagné et Messi avait tout perdu (en 2006, 2010 et 2012).

Sinon Ok pour les autres sauf peut-être pour Raul qui n'était qu'un buteur dans le championnat d'Espagne sans plus. Autre oubli: Jurgen Klnsmann, l'année ou l'UEFA avait décidé d'inclure des joueurs non européens dans le vote et c'est Georges Weah qui fut couronné à sa place.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils parlent de Thierry Henry pour 2004. Lol.

Chauvinisme bidon. C'est Deco en 2004 qui le mérite plus que n'importe qui.

Par contre t'aurais pu faire une meilleure présentation, un copié collé des textes par exemple, et des photos, ça aurait été lu par plus de membres du coup. ;)


171011031527119210.gif

Unlucky hein

Share this post


Link to post
Share on other sites

Modifié, merci pour le conseil :)




"Ce que je sais de la morale, c’est au football que je le dois…"

Albert Camus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus gros scandale c'est Sneijder en 2010.

Mais j'ajoute aussi Peter Schmeichel en 1992 : élu meilleur gardien du monde, meilleur joueur danois, vainqueur de l'Euro avec le Danemark (surement le plus gros coup de l'histoire de la compet'), de la Coupe de la Ligue Anglaise, et vice-champion d'Angleterre.

Mais bon, c'est un gardien, donc tout comme Kahn, on s'en fout...

Puis Cech l'aurait bien mérité aussi à un moment ou un autre (en 2012 par exemple, où c'est le grand artisan avec Drogba de la victoire de Chelsea en C1).


Tout le DFCO sur ledijonshow.fr !

 

1529231121-helena4.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et Milito qui figure même pas dans la liste...




"Ce que je sais de la morale, c’est au football que je le dois…"

Albert Camus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le cas de Xavi et Iniesta est d'autant plus scandaleux qu'ils avaient tout gagné et Messi avait tout perdu (en 2006, 2010 et 2012).

Xavi+Iniesta > Messi.


dude-man.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

On oublie Giggs. Ce n'est certainement pas le joueur le plus médiatisé, mais ça a été pendant toute sa carrière l'un des joueurs les plus importants de United.


 

de-gea-2.jpg

* He's Big, He's Brave, He's Spanish Dave *

Share this post


Link to post
Share on other sites
On oublie Giggs. Ce n'est certainement pas le joueur le plus médiatisé, mais ça a été pendant toute sa carrière l'un des joueurs les plus importants de United.

Faut pas exagérer. Manchester peut lui apporter toutes les récompenses qu'il veut pour bon et loyaux services, mais ça ne peut pas dépasser le cadre national et encore moins le cadre international.


Citation (mickcool @ May 6 2015 11:28 ) *

DARWA MESSI EST UN GENIE

C LE MEILLEUR DU MONDE.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Asse_75
Faut pas exagérer. Manchester peut lui apporter toutes les récompenses qu'il veut pour bon et loyaux services, mais ça ne peut pas dépasser le cadre national et encore moins le cadre international.

Je partage ton point de vue. Les gens ayant tendance à voir le football anglais (bien que Giggs soit gallois il me semble mais qu'importe) comme au-dessus de tous les autres. Quand on voit les résultats de l'équipe nationale, on peut en douter.

Edited by Asse_75

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je partage ton point de vue. Les gens ayant tendance à voir le football anglais (bien que Giggs soit gallois il me semble mais qu'importe) comme au-dessus de tous les autres. Quand on voit les résultats de l'équipe nationale, on peut en douter.

Mais quel rapport avec le ballon d'or ? Déjà tu aurais du t'arrêter à la fin de ta première phrase vu qu'il n'est pas anglais. Et il n'y a pas besoin d'être brésilien, argentin ou allemand pour prétendre au ballon d'or. Un joueur peut venir d'un petit pays est être un grand joueur.


867650United60Romachampion.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand même Deco c'était flagrant en 2004. Il le méritait plus que Henry je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Asse_75
Mais quel rapport avec le ballon d'or ? Déjà tu aurais du t'arrêter à la fin de ta première phrase vu qu'il n'est pas anglais. Et il n'y a pas besoin d'être brésilien, argentin ou allemand pour prétendre au ballon d'or. Un joueur peut venir d'un petit pays est être un grand joueur.

Ben justement, les gens ont tendance à croire que le football anglais tout comme les joueurs ont le niveau international pour mériter le ballon d'or. Or ça n'est plus le cas, il n'y a plus de joueurs anglais de classe internationale qui mériterait d'avoir le ballon d'or.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ferenc Puskas dans les années 50-60 c'était un footballeur fabuleux du niveau de Di Stefano.

Puskas pour moi c'est la plus grande injustice du ballon d'Or.

Globalement les Meilleurs dans l'absolu ont été élu.

le palmarès est impressionnant.

par contre il y a des joueurs qui n'auraient jamais du gagné comme Simonsen en 1977, Belanov en 1986, Cannavaro en 2006 et Nedved en 2003 pour cité qu'eux.

Romario et Maradona ne pouvaient être élu et auraient eu leurs places tranquilles.

tout comme le plus grand tous le Roi Pelé.


Hommage au Fenomeno Ronaldo le Meilleur Joueur du Siècle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Raul Gonzales Blanco.


 
446488vbvbvv.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Asse_75
On oublie Giggs. Ce n'est certainement pas le joueur le plus médiatisé, mais ça a été pendant toute sa carrière l'un des joueurs les plus importants de United.

Jouer à United n'est vraiment pas une référence. C'est juste un produit commercial made in UK.

Le plus gros scandale c'est Sneijder en 2010.

Mais j'ajoute aussi Peter Schmeichel en 1992 : élu meilleur gardien du monde, meilleur joueur danois, vainqueur de l'Euro avec le Danemark (surement le plus gros coup de l'histoire de la compet'), de la Coupe de la Ligue Anglaise, et vice-champion d'Angleterre.

Mais bon, c'est un gardien, donc tout comme Kahn, on s'en fout...

Puis Cech l'aurait bien mérité aussi à un moment ou un autre (en 2012 par exemple, où c'est le grand artisan avec Drogba de la victoire de Chelsea en C1).

Tu oublies Preben Elkjaer Larsen en 1984 où il a fait un Euro monstrueux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca ne me semble pas très pertinent de citer des grands joueurs sans parler d'années où ils auraient pu légitimement l'avoir, comme Raul, Maldini ou Gerrard. Il y a bien 2005 pour Gerrard mais Ronnie est incontestable cette année là.

Si on prend par année, je citerais Roberto Carlos en 2002, Henry en 2003, Deco en 2004, Buffon en 2006.


150910031807106139.jpg

Mané Garrincha, O Anjo das pernas tortas

18/10/1933 - 20/01/1983

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Asse_75
Ca ne me semble pas très pertinent de citer des grands joueurs sans parler d'années où ils auraient pu légitimement l'avoir, comme Raul, Maldini ou Gerrard. Il y a bien 2005 pour Gerrard mais Ronnie est incontestable cette année là.

Si on prend par année, je citerais Roberto Carlos en 2002, Henry en 2003, Deco en 2004, Buffon en 2006.

Gerrard, pfff, c'est une blague ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...