Jump to content
Sign in to follow this  
Arma letale

Alain Soral


Recommended Posts

On peut parler de toi Rsk, toi l'homme bien-pensant aux mille escorts et prostitués qui me fait la morale en me taxant de misogyne parceque j'ai dit un jour que les femens étaient des p*tes.

Encore une fois, Soral n'a aucune vision politique, il ne propose rien mais c'est pas son boulot, c'est un essayiste et un sociologue, pas un homme politique (pour ça y a des gens peut être mieux qualifié en effet).

Ce qu'il fait, il le fait très bien, c'est à dire, émettre des critiques sur l'actualité et le pouvoir actuel, c'est déjà énorme car aucune personne dans le monde médiatique ne le fait courber l'échine hormis peut être Zemmour.

Pour le reste tu développes aucune analyse sur son travail. Soral le méchant, Soral parle fort, Soral dit de la merde, toussa-toussa. Quand on ne veut pas comprendre/entendre et qu'on est incapable de contredire ses analyses, on dévie sur des problèmes futiles tels que son apparence, sa façon de s'exprimer, son passé, son commerce, et j'en passe. Et rassure toi, ni Bourdieu ni Soral n'ont la science infuse pour moi.

Tu mélanges l'insulte et le contenu de l'insulte. Rsk te reproche de les insulter, il valide pas que **** c'est mal. Les putes sont des ouvrières du sexe, comme les ouvriers de l'industrie, elles aimeraient faire autre chose. Je vais pas développer mon point de vue sur la prostitution plus loin que ça.

Soral n'a aucune vision politique ? C'est faux. Pourquoi ile ne propose rien ? Parce que son analyse capitalisme = sionisme est vide de sens. Sous cette étiquette, forcément, on peut rien proposer, il n'y a pas de lecture sioniste possible dans la volonté de rendre sa liberté au peuple. Aucune des deux voix possibles (souveraineté nationale ou libéralisme) ne consiste en de l'antisionisme. Soral dénonce le système en place (l'empire), on fait quoi sans proposition ? Une révolution. Qui incarne la révolution anti-sioniste sur le plan des idées ? Soral. Que deviennent les leaders révolutionnaires ? Des dictateurs. Les aspirations de Soral sont anti-démocratiques, il se réclame national-socialiste à la française, il se réclame par extension, qu'il l'assume ou non, guide de la nation.

Il n'y a pas à choisir entre l'empire sioniste et l'empire de Soral, je préfère encore qu'on change les choses démocratiquement selon le régime politique actuel plutôt que s'en remettre à Soral.

On ne critique jamais les analyses de Soral ? Faux. J'ai rappelé ce que je pense de sa théorie des élections présidentielles et ce que je pense de son combat juste au-dessus. Le gars est censé convaincre les Français que les élections sont manipulées par le Nouvel Ordre Mondial parce que le deuxième tour des présidentielles 2012 aura été DSK contre MLP. Il est fort votre champion.

Et les critiques de Soral argumentées ça existe : http://article-50.eu/wp-content/uploads/20...e-l-empire3.pdf

Edited by Pierro.Lunatik

1432068207-suisse.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

La phrase la plus importante du post de Rsk pour moi :

Et Nietzsche à compris quelque chose de fondamentale: penser c'est avant tout penser contre soi-même.

Réfléchissez sur cette phrase avant de répondre.

Je vais oser parler sans savoir et être condescendant, mais je suis plus à ça prêt :

Le penser contre soi même ça ferait tellement bien à certains. D'ailleurs si chacun le faisait, efficacement, Soral serait bien seul dans son délire.

En plus Rsk, ce que tu dis sur son besoin de reconnaissance et son narcissisme c'est hyper cohérent avec son histoire. Comme le fait de toujours chercher des coupables humains, et clairement identifiables, en faisant fi de toutes mécaniques sociales.

Issy, Soral a une vision politique, tout le monde en a une.

J'ai ni lu ni vu la critique de Bourdieu par Soral, mais ça m'étonne pas (façon, si Soral était gaga de Bourdieu, ça m'aurait fait chier :ninja:).... Un dernier conseil pour l'humanité : dès que vous projetez de lire un bouquin de Soral, regardez d'abord si vous n'en avez pas un de Bourdieu que vous n'avez toujours pas lu.

Je vais peut être profiter de ce topic pour faire un post par semaine avec une critique des médias plus intelligente et pertinente que celle du gourou, vu que ça a l'air d'être ce qui plait chez lui.


dude-man.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rhooo mais toi tu ne peux pas penser, tu es un mur comme Puyi, tu tacles, tu calmes les gens et c'est tout. 1393378311-edhelas.png

Et les critiques de Soral argumentées ça existe : http://article-50.eu/wp-content/uploads/20...e-l-empire3.pdf

Franchement, j'avais pas envie de lire, j'avais peur de retomber sur un livre du même style que Fourrest tentant de décrédibiliser Ramadan. Puis finalement j'me suis dit pourquoi pas plutôt que de regarder la déchéance de Manchester United.

Alors j'ai commencé par le titre et hop la : "MISÈRE DE LA FAUSSE CRITIQUE : COMPRENDRE « COMPRENDRE L’EMPIRE D’ALAIN SORAL » " Dés le départ, on retombe sur c'que Rsk nous a dit, c'est à dire un ton à peine provocateur (faut que ça choque évidemment, puisqu'on ne détruit pas un provocateur sans provoquer?). On comprend toujours pas pourquoi Rsk n'aime pas les conférences, car finalement on peut faire du "Soral" même à l'écrit.

Puis la page suivante, on a le droit à une déferlante de publicité et l'auteur nous supplie de faire tourner au maxxx.

(click click click ta raaaace simon123.gif)

Alors, finalement j'ai préféré lire en commençant par la fin, mon côté coranique ? peut être ? comme si j'avais une intuition perverse. Aie aie, encore de la publicité pour ses bouquins ! décidément, bref passons. Page suivante ou plutôt avant dernière page, et mince ! encore de la pub pour des bouquins mais cette fois pas que ! on a aussi le droit en bonus à de vielles vidéos d'Alain Soral pour humilier le "pseudo rebelle".

On nous ressert plus ou moins la même formule qu'avec Anelka "waaazaaaah il a 4 Ferrari dans son garage et il est anti-sytème gnééé chamkar.gif" Comme si un riche n'avait pas le droit de défendre les pauvres.

J'arrive à la conclusion et ce que reproche l'auteur à Soral, c'est en gros de nier des vrais problèmes.

Et puis je tombe sur ça : "Il n’essaye pas de détailler quels aspects de

l’existence sont insatisfaisants dans notre société et comment il

serait possible de les améliorer." Encore une fois, Soral n'est pas un homme politique, ni un futur président, ni un député, ni quoique ce soit. S'il a ce genre de reproches à faire, c'est à des personnes comme Laurent Louis. Puis en lisant encore, Soral ne parle pas des désastres écologiques toussa toussa, ... en gros ce livre n'est juste là que pour dire que livre de Soral est incomplet parcequ'il ne parle des choses tout aussi inintéressantes que l'écologie ?

Je me promène à travers le livre en lisant des passages au hasard, et tout c'qu'il fait, c'est soit de simplifier ce que Soral dit, soit de faire croire que ce raconte Soral est confus (confus mais les synonymes sont nombreux parfois dépassés) et enfin, en lui prêtant des (fausses) intentions.

Répond franchement, en postant ce lien, tu as évidemment lu livre, vaut-il le coup de le lire intégralement ? peux-tu me citer les passages à ne pas manquer plutôt ? car mon temps est précieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rsk a raison sur le fait que Soral a un comportement d'un politique même si il se défend de ne pas avoir les arguments. Débattre avec Soral en face à face c'est dur car il est offensif, limite agressif. Et cela pour moi, lui faire perdre en crédibilité. Un propos où tu penses avoir raison, exprimé de manière incisive, agressive perd de sa qualité.

On en fait trop sur Soral, la nuance et la mesure ne sont pas de mises.

Moi je trouve qu'il dit des choses intéressantes, mais il faut mesurer, relatisiviser cela.

Il faut faire la part des choses, et on en fait "parfois" trop avec Soral.

Edited by Yamanosuke

150410-ballers-article-about--300.jpg

Crack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Issy:

Je t'ai catalogué de misogyne ? Absolument pas. J'ai juste relevé que s'opposer aussi fortement sur les pussy riot en balançant des commentaires insultant c'est une forme de misogynie inconsciente. Et ce n'est pas parce que je la relève que je la condamne. Je fais pas de la misogynie un combat, je ne suis pas le bras droit de Fourest. J'estime que la misogynie est un sentiment humain et qu'il est inutile de la combattre mais d'en faire un sentiment acceptable, intelligent que de balancer des insultes inutiles. Je dépolitise un terme, voilà ce que j'ai fais. Et concernant les escorts, j'aimerais savoir en quoi consulter les services d'une escort fait de moi un misogyne. Par pitié épargne moi donc le concept à deux francs de la femme-objet.

Je vais etre très clair avec Soral. Je n'ai jamais dit qu'il était sans intérêt, que ses propos n'était pas intéressants, qu'il n'avait pas des analyses pertinentes. Je dit juste que vous en faites trop sur ce type. C'est simplement un commentateur d'actualité, un éditorialiste sans journal. Il n'est pas un sociologue et lui donner ce statut c'est insulter la sociologie. Et pour moi analyser des faits, avoir une opinion un peu sur tout, ce n'est pas un travail. Le travail c'est non les conférences ou les vidéos sur internet, c'est l'écriture. Et par l'écrit quand il veut théoriser d'avantage, aller plus loin que des analyses sur des événements de tout les jours, il se vautre totalement. Premièrement excuse moi mais la sociologie est une science. Quand on à la prétention d'expliquer l’avènement d'un "empire" dans l'histoire et émettre aucune source, aucun document, aucune référence, c'est à mourir de rire. Il veut se faire non universitaire, je vois pas en quoi citez des sources fait de toi un universitaire. Je vois pas en quoi utiliser des méthodes sociologiques fait de toi aussi un universitaire.Moi je suis loin d'etre un universitaire et il m'arrive parfois d'écrire des petits textes de philo et j'utilise des sources, des passages, des textes pour appuyer mes idées. L'excuse est toute trouvée. Tout travail doit se faire sur un support, je travail sur quelque chose. Sinon comment c'est critiquable? C'est impossible. C'est une pensée autistique. Tout ses données, les faits bah sa vient de sa tête. Donc c'est forcement vrai. Voilà la première critique que je donne: aucune méthode. Parce que avant de s’intéresser à " un penseur" il faut toujours se poser cette question: comment il écrit ? D’où vient ceci? C'est quoi ses méthodes? Comment procède t-il?. La sociologie, l'histoire, l'économie c'est pas de la merde et ca demande de la rigueur. Là c'est le néant. Donc c'est clair: son travail est INVALIDE:

Deuxièmement il y a quelque chose sur quoi je m'attache c'est la pensée et le langage. Pour bien penser il faut penser contre le langage. Tu me diras que c'est abstrait ce que j'annonce mais c'est très simple. Le langage comme il nous est offert nous donne un nombres incalculables de mots pour saisir les choses du monde et les comprendre. La liberté, l'etre, dieu, le mal, le bien ect.. Le soucis c'est que ses mots là peuvent apparaitre comme des vérités toute faites et donc le mot en lui meme à un sens. Et bah pas tout à fait. La philosophie est là pour travailler sur le langage, pour définir en profondeur la liberté par exemple, elle est un contre pied du langage. Conceptualiser par la philosophie s'est décortiquer les réalités, les processus qui sont cachés, masqués par un mot. La liberté par exemple, tu vas la diviser en plusieurs concepts: la liberté physique, la liberté négative, la liberté politique, la liberté économique ect.. Et toute relève de réalité concrète. La liberté n'apparait plus comme un mot totalement abstrait. Et Soral fait absolument pas ce travail. Tout ses concepts ne sont que des abstractions qui ne relève d'aucune réalité. Il va écrire sur l'économie et va nous parler de LA Banque, de Wall street, Le Capital. Ce ne sont que des mots vide de sens si derrière ces mots, tu ne fais aucun travail de décortique-ment , si tu les découpes pas et si tu n'essayes pas de les lier entre eux. Surtout comment peut-on parler ou écrire sur l'économie avec des concepts aussi "gros" ? L'économie c'est des mécanismes, des processus, des événements, des faits. Un autre exemple: Talmudo-sioniste. C'est un concept "monstrueux". Sans aucune analyse, sans aucun travail il arrive à créer un concept en liant un mouvement religieux datant de milliers d'années à un mouvement politique du siècle dernier. Sans aucun travail derrière, c'est un mot vide. Si tu as l'ambition de montrer un lien entre ses deux mouvements, il faut procéder à un vrai travail de fouille. Tu décortiques des événements, des faits, des processus. Là il te balance un mot et c'est toute la perversité du langage: le mot à un sens, il est puissant, évocateur.

Autre exemple qui est pour moi le plus évocateur: "Tous ces réseaux de pouvoir, travaillant la main dans la main pour des raisons d’intérêts financiers et de solidarité de caste, constituent ces réseaux des réseaux qui est, de fait, la structure combattante de l’Empire". Qu'est-ce que j'illustre par cette citation qui vient de son livre ? C'est qu'il n'a rien fait. Il parle, il est dans le langage. Il émet l'hypothèse enfin pour lui une vérité que des réseaux de pouvoirs travaillent avec les intérêts financiers. Mais l'explique t-il ? le décortique t-il ? Arrive t-il à illustrer cette réalité une fois dans son livre ?. Non: il parle, il s'enferme dans des mots vide, creux qui doivent selon lui faire sens. C'est justement le contraire qu'il devait accomplir et là tu aurais pu me dire " regarde son travail". Il y a aucun travail, il écrit comme il parle. C'est le drame de toute pensée.

Troisièmement je finirais par cette dernière critique. Je vais sans doute me répéter mais avec plus de clarté. Nietzsche nous à confier une idée magistrale qui est que toute pensée et toute philosophie n'est que la confession de son auteur. Par cette idée il veut nous dire qu'un philosophe ou un penseur en pensant ceci ou cela ne le pense pas de manière abstraite sans sens, sans subjectivité. Si Kant est un idéaliste et fut un croyant ceci peut s'expliquer par l'attache qu'il a eu avec sa mère, une femme pieuse qui a eu une influence cruciale dans son existence. Mais Nietzsche ne dit pas qu'il faut analyser les penseurs et fouiller dans leurs vies, il dit juste que tout écrit, toute pensée est à remettre dans un contexte. Contexte personnel, historique, ceci ne peut être une coquille vide. Si Soral pense ce qu'il pense, c'est pas uniquement par son "intelligence" mais aussi pour des raisons personnels, pour des intérêts égocentriques. Nietzsche nous dit que des penseurs ou des philosophes qui se mettent à écrire, à théoriser sont pousser par des intérêts égocentriques, narcissiques: gloire, vengeance, volonté de briller ect.. On n'écrit pas par altruisme, pour les autres uniquement. Et il affirme aussi que: la meilleure manière de penser c'est de penser contre soi même. C'est-a-dire d'avoir conscience de ses intérêts égocentriques et de tenter de s'en écarter. Le danger est que les intérêts "pour soi" occulte toute une pensée et finalement la pensée devient un discours. C'est exactement ce qu'est Soral: toujours à vouloir être transgressif, à ne pas penser comme les autres, à vouloir être à la marge, il a toujours raison. Nietzsche à dans sa vie de penseur a affirmé que dans Humain Trop Humain ( 1878) il était un peu trop "voltairien" et ironique. Il à fait quelque chose de fabuleux: un grand penseur est un penseur qui se critique. Toute pensée évolue, elle se fragmente, le penseur rejette des analyses anciennes: une auto-critique permanente. Et si tu ne fournis aucune auto-critique, tu ne penses pas, tu es dans le discours. C'est à dire que tout tes analyses, toute ta pensée à déjà un but précis. Pour certains la trangressivité, pour d'autre la "mal-pensée" pour d'autre la pensée révolutionnaire. C'est une pensée en forme de discours, voila ce que c'est. Et c'est de la merde en boite.

Donc je m'attarde pas sur des futilités mais sur des choses essentiels. Il commet des erreurs monstrueux qui feront jamais de lui un penseur ou un sociologue. Avant de s’intéresser à ce que dit un penseur ou ce qu'il écrit il faut avoir un minimum de rigueur et d'exigence. Moi je ne vois aucun travail. C'est un commentateur d'actualité comme il y en a d'autres. Et il ne dit pas des choses extraordinaire en plus. Il critique les lobbys, la diplomatie française aliénée par l'alliance américaine et israélienne, la stigmatisation des musulmans de France. Tout le monde serait capable de le dire. Ce n'est parce que soit disant Soral est le seul à le dire que d'autres ne le pensent pas, c'est peut être qu'il ne trouve aucun intérêt à le faire ? Ah oups pardon, d’intérêts narcissiques ?. Mais vous vous attachez à lui parce que c'est qu'il le dit avec provocation, avec un certain ton. Ça serait un autre type qui dirait ça de manière ennuyeuse , vous ne lui donneriez jamais le même crédit. Je l'affirme encore une fois: vous êtes séduit par le personnage.

Edited by Rsk

">
" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350">

Share this post


Link to post
Share on other sites
">
" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350">

martins.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
">
" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350">

classique cette vidéo, il imite super bien ahmed moualek :laughing:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vidéos Entretiens de Février 2014


Merci pour les cadeaux ! ; Dieudonné : chasse à l’homme ;
comiques kapos : Stéphane Guillon et Nicolas Bedos ; où sont les rappeurs ? ;
JSS et Elfassi persécuteurs de goys ! ; LDJ + Klarsfeld : une alliance républicaine ?



Alain Soral ennemi public n°2 ; interdictions (ou tentatives...) ; Haziza et Nabe auxiliaires de police ;
Soral, l’agent iranien ; amendes records ; la vieille pédale se rebiffe.



Jour de colère ; le philosémite islamophile du mois ;
le destin de Taddeï ; en synthèse ; Matthieu 10:16.


droit0butwarrior.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis pour que les conférences disparaissent elles n'apportent absolument rien.

Je n'ai jamais dit que Soral était un homme politique mais il porte un "discours". J'ai écouté ses conférences et il a bien un discours. Quand je parle de discours c'est pas un ensemble de solutions de propositions mais c'est la forme du discours politique. C'est-à-dire volonté d’être écouter, de plaire, de recevoir louange et gloire. Ceci ce voit bien: monologue incessant, mots et phrases provocantes, le ton enlevé, volonté de provoquer des réactions chez les auditeurs. Il n'est pas un homme politique mais il "parle" en forme de discours.

Non en un "analyste" ( celui que je préfère ) qui va te décortiquer un événement avec date, personnages, faits ect.. C'est bien plus "chiant" ouais mais le type n'est pas là pour recevoir des applaudissements. Et des conférences qui dénoncent et en plus sur le ton de la plainte, je me demande à quoi ça sert. Il à l'attitude du type qui à juste envie de se faire mousser. Et faire des KM juste pour parler et "dénoncer" sans aucune vision politique, j'en vois nullement l’intérêt si c'est juste par intérêt narcissique. La politique c'est le "pour tous" et si tu insère une critique dans une vision politique, tu disparait, ta parole disparait, ton analyse disparait, au profit d'un projet.

Ce qui me fait rire c'est qu'on en fait des tonnes sur ce type là alors qu'il a rien d’extraordinaire. Vous aimez pas soral pour ce qu'il pense ou pour ce qu'il écrit, mais de la manière qu'il le dit. Et si tu te plonges dans ce qu'il écrit avec un minimum d'exigence, on se rend compte que c'est de la merde absolue. Ce qui me fait pleurer c'est lorsque il ose insulter Pierre Bourdieu :laughing: Qu'il essaye d'avoir 1% de sa rigueur et on en reparlera. Écrire des livres socio-historiques sans émettre une seule source et des personnes ici osent nous parler d'un penseur ou d'un intellectuel. Et après ajouter que personne n'arrive à critiquer ses œuvres. Bah ouais, sans référence, sans source: c'est IN-CRITIQUABLE.

Nietzsche à écrit que toutes formes de pensées et philosophie n'est que la confession de son auteur. On ne pense pas quelque chose comme si on manipulait des chiffres, des choses abstraites, vide de subjectivité. Au contraire toute pensée s'inscrit dans une histoire propre. Et chez soral on voit tout de suite le cœur: vouloir la reconnaissance. Le moteur de sa pensée c'est vouloir cette gloire et donc chaque analyse, chaque "étude" on connait déjà la fin. Un résultat transgressif, quelque chose qu'on nous cache, penser autrement que les autres. Il n'est pas dans la surprise de la pensée: je pense, j'analyse, j'étudie et je vais voir ou ca va me mener. Chez lui le résultat est déjà là. C'est ainsi que sa "pensée" est un discours: je dit ce que les autres ne dit pas, je pense pas comme les autres, on nous cache quelque chose. La psychanalyse à exactement eu ce même problème, trop se montrer transgressive, c'est toujours l'inconscient ect..

Nietzsche à fait ce constat lui même car à 13 ans il à écrit que Dieu est la cause de tout mal sur terre. Mais il à écrit cela , en pensant ce qu'il va écrire ou penser. Il a voulu être transgressif, sortant des normes de pensées. Et Nietzsche à compris quelque chose de fondamentale: penser c'est avant tout penser contre soi-même. Nietzsche aurait sans doute dit de Soral qu'il n'est qu'un penseur adolescent voulant jouir d'une pseudo lucidité qui le plonge dans une opposition permanente.

Faut juste le remettre à sa place. Il peut dire des choses intéressantes mais c'est tout, ça s’arrête là. Il mérite en aucun cas son statut d'aujourd'hui. Vous vous attachez surtout à un personnage pas a une pensée, là preuve en créant un topic à son nom. Il ne forme aucune pensée puisque il commet des erreurs monstrueux. Celle de pas s'écarter de ses intérêts égocentriques et autre chose qui est pour moi la plus importante: penser avec le langage. Car oui, penser c'est penser contre le langage. Et c'est pour ça que la philosophie existe.

Redescends... il te met la misère sur tous les sujets.

D'ailleurs, Salange, le mec d'Acrimed (qui a un bon C.V au passage), après avoir lancé un défi à Soral, s'est dégonflé comme une pucelle, lui qui se vantait d'être un héritier de Bourdieu blablabla... bizarre pour quelqu'un (tout comme toi) qui avance avec tellement de certitude philosophique, de rigueur etc... Ça laisse songeur :laughing:

Tu mélanges l'insulte et le contenu de l'insulte. Rsk te reproche de les insulter, il valide pas que **** c'est mal. Les putes sont des ouvrières du sexe, comme les ouvriers de l'industrie, elles aimeraient faire autre chose. Je vais pas développer mon point de vue sur la prostitution plus loin que ça.

Soral n'a aucune vision politique ? C'est faux. Pourquoi ile ne propose rien ? Parce que son analyse capitalisme = sionisme est vide de sens. Sous cette étiquette, forcément, on peut rien proposer, il n'y a pas de lecture sioniste possible dans la volonté de rendre sa liberté au peuple. Aucune des deux voix possibles (souveraineté nationale ou libéralisme) ne consiste en de l'antisionisme. Soral dénonce le système en place (l'empire), on fait quoi sans proposition ? Une révolution. Qui incarne la révolution anti-sioniste sur le plan des idées ? Soral. Que deviennent les leaders révolutionnaires ? Des dictateurs. Les aspirations de Soral sont anti-démocratiques, il se réclame national-socialiste à la française, il se réclame par extension, qu'il l'assume ou non, guide de la nation.

Il n'y a pas à choisir entre l'empire sioniste et l'empire de Soral, je préfère encore qu'on change les choses démocratiquement selon le régime politique actuel plutôt que s'en remettre à Soral.

On ne critique jamais les analyses de Soral ? Faux. J'ai rappelé ce que je pense de sa théorie des élections présidentielles et ce que je pense de son combat juste au-dessus. Le gars est censé convaincre les Français que les élections sont manipulées par le Nouvel Ordre Mondial parce que le deuxième tour des présidentielles 2012 aura été DSK contre MLP. Il est fort votre champion.

Et les critiques de Soral argumentées ça existe : http://article-50.eu/wp-content/uploads/20...e-l-empire3.pdf

Tellement de choses fausses :no:

C'est une multitude de poncifs totalement erronés... vous vous êtes jamais interessé à lui les gars. Arrêtez de vous posez en tant qu'expert. Soral, c'est pas que 2 vidéos hein. Il a écrit des livres, il y a plus de 150 vidéos sur lui différentes... ca demande du temps.

Tout ce que vous dites est faux. Quand j'aurais plus le temps, je répondrai.

Et puis, le coup de "Soral est un gourou" et "Soral ne propose rien" (ce qui n'est pas vraiment vrai d'ailleurs) alors qu'un gourou devrait normalement diriger notre vie, je vois mal comment il pourrait le faire si il ne propose rien :rire: . C'est tellement contradictoire que vous en êtes mignons de naïveté ou bien d'incohérence.


logo.png

#TeamGourcuff : Cano', JaS, Coupet69, Tupac', Juninho, PKC-Foley

#TeamLicha: Cano', Coupet69, Tupac', PKC-Foley

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'exercice de la dictature ça s'improvise. Ce qu'il fait c'est la définition même du populisme, il dit ce que vous voulez entendre.

Ben écoute, si je suis mignon de naïveté alors tu sous-entends que Soral ne sert à rien.

Edited by Pierro.Lunatik

1432068207-suisse.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

On veut entendre quoi ??

Populisme, ça veut tout et rien dire.

La révolution de 1789 était une révolution populiste ;).

Ça n'a ni queue ni tête ce que tu dis.

Si défendre les intérêts de la majorité au détriment d'une toute petite minorité c'est être populiste, je n'ai aucun mal à l'être dans ce cas là, et à respecter ceux qui le sont.

Soral, il n'a pas à servir à rien, ou à être indispensable. Faut arrêter de croire que chaque lecteur/auditeur de Soral, se recueille devant sa photo accroché à leur porte de chambre tous les soirs avant de se coucher. Il donne des pistes de réflexions, comme beaucoup d'autres. Sauf que lui aborde un sujet, qui est, il est vrai lui est pourrait-on dire presque réservé en France, peut permettre de mieux comprendre certaines choses.

De plus dire qu'il n'y a aucune source de ce qu'il avance, c'est fort en café vu le nombre de livres/vidéos en lien avec ces propos.

Edited by PKC-Foley

logo.png

#TeamGourcuff : Cano', JaS, Coupet69, Tupac', Juninho, PKC-Foley

#TeamLicha: Cano', Coupet69, Tupac', PKC-Foley

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu sais déjà ce que je te reproche et je l'ai écrit dans mon post : capitalisme = sionisme. Je t'ai déjà expliqué que cette analyse ne nourrit pas les solutions possibles pour l'intérêt général.

Donc en gros oui, ce discours ça sert juste à mouiller vos petites culottes.


1432068207-suisse.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui a dit que le capitalisme = sionisme ?

Le capitalisme (encore faudrait définir quel type de capitalisme) renforce le sionisme oui. Le projet du grand Israël pour capital mondial Jérusalem, ça sort pas de mon imagination.

Quand Attali fait un livre sur l'origine du capitalisme via les juifs (lien entre le judaïsme et le capitalisme), et pas que ça ne sort pas de mon imagination non plus.

Après, il suffit de coller tous les morceaux.

Personne n'a dit qu'analyser ceci aurait vocation à "nourrir les solutions possibles à l'intérêt général". Mais ça permet de comprendre.

Soral relaye les écrits de Chouard ou Hillard entre autre pour les solutions ;)

Pour un gourou il relaye beaucoup de monde d'horizons diverses. Il a peut-être réinventé le concept :happy:

Edited by PKC-Foley

logo.png

#TeamGourcuff : Cano', JaS, Coupet69, Tupac', Juninho, PKC-Foley

#TeamLicha: Cano', Coupet69, Tupac', PKC-Foley

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment ça?

Pas compris ^^'


logo.png

#TeamGourcuff : Cano', JaS, Coupet69, Tupac', Juninho, PKC-Foley

#TeamLicha: Cano', Coupet69, Tupac', PKC-Foley

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...