Jump to content
Sign in to follow this  
Monkey D. Luffy

Coupe du Monde U17, Chili 2015


Recommended Posts

8768626201fbf0979ed10d2656713aea77c32fbf

Format: Phase de poules sans matchs AR, avec six poules de quatre équipes, puis matchs à élimination directe (huitièmes, quarts, demis puis finale)

Durée des matchs: Matchs de 2x45 minutes

Méthode de qualification: Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleurs troisièmes se qualifient pour les huitièmes-de-finales de l'épreuve

Joueurs concernés: Joueurs nés à partir du 1/01/1998

Durée: Du 17 octobre au 8 novembre 2015

 

GROUPES

 

 

GROUPE A

chi.png Chili
cro.png Croatie
nga.png Nigéria 
usa.png Etats-Unis


GROUPE B

eng.png Angleterre
gui.png Guinée
bra.png Brésil
kor.png Corée du Sud


GROUPE C

aus.png Australie
ger.png Allemagne
mex.png Mexique
arg.png Argentine


GROUPE D

bel.png Belgique
mli.png Mali
hon.png Honduras
ecu.png Equateur

GROUPE E

rsa.png Afrique du Sud
crc.png Costa Rica
prk.png Corée du Nord
rus.png Russie

GROUPE F

nzl.png Nouvelle Zélande
fra.png France
syr.png Syrie
par.png Paraguay

 

MATCHS DE POULE DIFFUSES

 

Samedi 17 octobre

21005017OCT.png


Dimanche 18 octobre

46231518OCT.png


Lundi 19 octobre

53472819oct.png


Mardi 20 octobre

79364420oct.png


Mercredi 21 octobre

41516121oct.png


Jeudi 22 octobre

62288322oct.png


Vendredi 23 octobre

56172623oct.png


Samedi 24 octobre

68624824oct.png


Dimanche 25 octobre

33737725oct.png


LA SELECTION FRANCAISE

 

273051gardiens.png

525334dfenseurs.png

227849milieux.png

429211attaquants.png

A la veille du tournoi, voici quelques joueurs qu'il faudra suivre du côté des équipes adverses (liste non exhaustive, n'ayant pas regardé 50 matchs par sélection).

Lee Seung Woo - Corée du Sud - FC Barcelone

Déjà connu malgré son jeune âge, il est le meilleur joueur asiatique de sa catégorie d'âge et plus généralement l'un des plus grands espoirs de sa génération. Joueur qui évolue au poste de milieu offensif/soutien de l'attaquant en sélection, il n'en impose pas forcément avec son petit gabarit mais c'est en réalité un joueur qui en impose pas mal sur le terrain. Joueur doté d'un volume de jeu déjà très au point, il bouge et propose beaucoup, n'hésitant pas à venir chercher les ballons quand son équipe a besoin de lui. Footballeur très agile et vif, habile techniquement, qui comprend vite le jeu, il est vraiment complet, à la fois percuteur, dribbleur, passeur, buteur, tireur de CPA. L'un des joueurs à suivre de ce mondial.


Chris Willock - Angleterre - Arsenal

Un des plus grands talents anglais de sa génération qui avait déjà pu montrer un échantillon de ses possibilités lors de l'Euro en mai dernier. Milieu offensif droitier qui évolue sur le côté gauche, c'est un joueur qu'on remarque tout de suite grâce à sa tenue, sa finesse technique et sa capacité à accélérer balle au pied. Joueur capable de sacrées différences individuelles quand il est lancé, il est encore un peu brut dans la mesure où il ne met pas encore ses qualités au service du collectif, un soliste dans le profil qui se devra aussi de devenir plus décisif. Fait partie d'une génération anglaise qui était déjà représentée par le talentueux milieu offensif de poche Marcus Edwards (Tottenham) et le très actif et offensif latéral gauche Jay Da Silva (Chelsea) et qui pourra compter sur le renfort d'un autre élément prometteur d'Arsenal, l'attaquant de soutien Kaylen Hinds, absent lors du dernier Euro et présent lors de ce mondial. Attaquant talentueux lui aussi et doté d'un gros potentiel.


Félix Passlack - Allemagne - Borussia Dortmund

Joueur qui s'était déjà illustré lors du dernier Euro, capitaine d'une équipe finaliste qu'il avait su mener avec ses buts, son activité, son leadership et sa force de pénétration. S'il évolue à des postes offensifs en sélection, il ne fait cependant pas de doute que son avenir professionnel s'inscrit au poste de défenseur latéral, même si sa polyvalence et ses qualités, qui ne sont pas sans rappeler celles de Philippe Lahm, l'amèneront à évoluer dans plusieurs configurations. Dans le profil c'est un joueur de couloir complet qui fait déjà valoir beaucoup de maturité et de caractère, et qui sait imprégner une grosse intensité de jeu, montrant présence offensive, percussion, capacité à multiplier les courses et les pressings ainsi que des appuis très solides. Egalement doté d'une bonne frappe de balle et d'un bonne qualité de centre, il sera le joueur allemand à suivre, en compagnie notamment du complet attaquant Johannes Eggestein, de l'habile relayeur Görkem Saglam et de l'excellent gardien Constantin Fromann.

 

Christian Pulisic - USA - Borussia Dortmund

Meilleur joueur d'une équipe américaine qui pourrait jouer les trublions durant ce mondial, le milieu offensif Christian Pulisic, qui a rejoint les rangs du Borussia depuis le début de l'année. En sélection, il est floqué du numéro 10 et c'est à peu près le rôle qu'il tient avec l'équipe U17 de sa catégorie, dont il est le leader technique. En terme de profil, on pourrait lui trouver des similitudes avec un autre ancien produit de la maison, Mario Götze. L'américain est un habile technicien doté d'un bagage complet qui révèle une vraie disponibilité dans le jeu, se trouvant régulièrement dans la zone de transition pour prêter main forte à ses partenaires. Joueur doté d'une bonne vision du jeu, il sait se montrer décisif dans la dernière passe comme dans la finition, révélant notamment une adresse certaine sur coups de pied arrêtés. Les USA possèdent un potentiel offensif intéressant, avec notamment le puissant attaquant Haji Wright, le feu follet Josh Perez ou le remuant et dangereux attaquant Joe Gallardo.


Lincoln - Brésil - Gremio

Dans une équipe brésilienne comptant plusieurs talents offensifs, difficile de mettre un joueur en avant, Lincoln est pourtant l'un des piliers et leaders de cette génération. Celui qui évolue déjà en pro au Gremio et un milieu gaucher capable d'évoluer sur les deux flancs de l'attaque ou dans une position de milieu axial, son meilleur poste. Joueur doué techniquement, il sa signale principalement par la qualité de son pied gauche, qui lui permet d'être régulièrement décisif et qui lui vaut notamment de tirer un bon nombre de coups de pied arrêtés en sélection. Joueur habile dans l'élimination et adroit à la passe et à la frappe, il sera un des auriverde à regarder de près, avec notamment l'explosif, habile et redoutable attaquant Leandro et le virevoltant dribbleur/buteur Evander.


Sergio Diaz - Paraguay - Cerro Porteno

Meilleur élément du Paraguay et l'un des sud-américains les plus prometteurs de sa génération, l'attaquant de Cerro Porteno Sergio Diaz, qui avait vu son nom circuler un temps du côté du PSG. Dans son pays, on le compare pas mal à Sergio Aguero, même si en ce qui me concerne je trouve qu'il a des similitudes avec Carlos Tevez. En sélection, il joue d'ailleurs plus en soutien de l'attaquant qu'en tant que véritable 9, ce qui lui permet de redescendre afin de toucher davantage de ballons. Dans le profil, c'est un attaquant assez trapu qui se révèle déjà complet pour son jeune âge. Adroit balle au pied, agile et vif, c'est un joueur qui bouge et travaille beaucoup, avec une grinta qu'on a coutume d'octroyer aux joueurs du continent. Bon dos au but avec une protection de balle supérieure à la moyenne, bon dans la finition, mais aussi altruiste quand il le faut, il sera probablement particulièrement difficile à marquer pour nos français. Son compère de l'attaque Sébastian Ferreira, attaquant de pointe adroit de la tête et dans la surface, peut aussi se montrer durant ce tournoi.


Pablo Lopez - Mexique - Pachuca

Si le Mexique est, comme la tradition l'oblige, toujours une équipe composée de nains pas malhabiles avec un ballon, le dénommé Pablo Lopez sort davantage du lot que les autres, notamment en raison de l'importance capitale qu'on lui donne dans le dispositif de son équipe. Positionné au poste de relayeur, ce milieu au centre de gravité bas est le principal relais entre la défense et l'attaque de la sélection aztèque, faisant valoir son activité, sa qualité de placement et l'adresse de sa patte gauche qui lui permet de changer le jeu à sa guise. Elu meilleur joueur de la zone CONCACAF, il s'est révélé précieux tout au long du parcours mexicain vers le sacre, et devrait sans doute se montrer aux yeux des recruteurs durant la Coupe du Monde de la catégorie. A suivre également le solide défenseur Francisco Venegas.


Nikola Moro - Croatie - Dinamo Zagreb

Capitaine et leader technique d'une équipe qui m'avait fait bonne impression de par sa rigueur tactique à l'Euro. L'équipe comptait plusieurs bons joueurs mais le milieu offensif de Zagreb sortait du lot, de par le calme et la maturité qu'il laissait entrevoir. Doté d'une bonne stature et d'une démarche assez élégante, c'est un joueur qu'on remarque assez facilement, il se signale avant tout pas sa capacité à aimanter les ballons et à servir de point d'appui pour ses coéquipiers. Joueur au bon bagage technique, il révèle une vision du jeu assez mature pour son âge, une bonne qualité de passes, ainsi qu'une bonne frappe de balle, milieu complet qui devrait encore une fois sous montrer dans un bon jour dans ce tournoi. A suivre aussi l'ailier dribbleur Josip Brekalo et le très bon arrière gauche Borna Sosa.


Tomas Conechny - Argentine - San Lorenzo

Joueur qui s'est pas mal illustré durant le Sudamericano U17, finissant parmi les meilleurs buteurs du tournoi. Petit gabarit gaucher qui évolue plutôt en soutien de l'attaquant, mais qui bouge tellement sur le terrain qu'on peut considérer qu'il peut occuper toutes les positions offensives. Très bon attaquant qui révèle déjà pas mal de qualités: très vif, agile, bon dribbleur, combatif, belle débauche d'énergie, bouge pas mal entre les lignes, capable de trouver de bons décalages, décisif devant les buts. Il faudra suivre ses performances, tout comme celles de la mobylette German Berterame, son partenaire d'attaque, qui évolue plus haut sur le terrain et qui évolue lui aussi à San Lorenzo.


Wout Faes - Belgique - Anderlecht

Jeune élément d'Anderlecht qui jouit d'une certaine réputation, son nom ayant déjà alimenté la gazette transferts. Joueur qui occupe la position de défenseur central et qui est sans doute l'un éléments les plus prometteurs de sa génération à son poste. Défenseur déjà doté d'un bon gabarit mais qui n'axe cependant pas son jeu dessus, il se révèle en effet très facile dans l'utilisation du ballon et fait preuve d'une certaine confiance dans ses choix de jeu, trop parfois, ce qui peut lui valoir de commettre quelques bévues. Pour son potentiel athlétique/technique, il est un élément à suivre de près pour le futur, après il devra progresser dans un certain nombre de domaines, lui qui est encore sujet aux sautes de concentration. Dans l'équipe belge, le percutant et habile ailier Ismaël Azzaoui, le fin technicien Alper Ademoglu et le gardien fort sur sa ligne Jens Teunckens seront aussi à regarder.


Aly Malle - Mali - Black Stars

Meilleur joueur de la dernière CAN U17 qu'il a remportée avec le Mali, l'ailier droit ou milieu offensif Aly Malle pourrait bien profiter du grand nombre de recruteurs pour se montrer aux yeux des clubs européens. Durant le tournoi, il a le plus souvent évolué à droite, lui qui est gaucher. C'est un joueur qui possède de grosses qualités techniques et athlétiques. C'est un joueur qui tient très bien au duel et qui se révèle difficile à arrêter une fois lancé. Fin techniquement, il est capable de choses assez remarquables dans les petits périmètres, se montrant aussi adroit dans la conservation du ballon que dans les un contre un. Il a un potentiel certain au niveau de sa patte gauche, que ce soit pour décaler ses partenaires ou frapper au but. Joueur encore un peu brut, qui devra sans doute faire fructifier tout ça, et qui me fait un peu penser à Iheanacho de City même s'ils sont des joueurs différents. Il va être intéressant de le voir sur de vraies pelouses et pas sur les champs de patates du Niger. A suivre aussi, son pendant de l'autre aile, Sidiki Maiga, profil d'attaquant dribbleur explosif qui aime pas mal provoquer en un contre un.


Pour la Russie, il y avait plusieurs bons joueurs mais je n'ai pas retenu les noms.
A noter que du côté équatorien, deux des "stars locales" ont été privées de CDM car soupçonnées d'avoir trois ans de plus, le milieu offensif gauche Fabiano Tello et l'ailier droit Andy Casquete. J'aime bien leur latéral gauche Estupinan et ils ont plusieurs éléments offensifs intéressants(Corozo, Pereira, Naula)

Je sais que le sous-forum n'est pas super approprié, mais je ne pouvais en créer un dans la partie "autres tournois".

Edited by Monkey D. Luffy
Mise en forme à refaire
  • Like 3

">
" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si ce sujet ne passionne pas les foules, les résultats d'hier:

Angleterre 1/1 Guinée http://www.youtube.com/watch?v=DYHbjOY7luY

Match dont je n'ai vu que très peu d'extraits. L'Angleterre a été surprise par une équipe guinéenne aux ressources insoupçonnables, et qui aurait pu ouvrir le score à plusieurs reprises. Malgré le match remarqué du talentueux milieu offensif Edwards, les attaquants anglais ont peiné à se montrer dangereux, cela avant l'ouverture du score de Kaylen Hinds. L'égalisation des africains est tombée assez logiquement et a justement récompensé leurs efforts.


Nigéria 2/0 USA https://www.youtube.com/watch?v=syIfTU_WuP4

Victoire du Nigéria 2/0 sur les USA. Equipe africaine percutante et dense sur le plan physique, mais je n'ai pas vu un grand cru dans cette génération, deux/trois éléments qui ressortent un peu (dont l'attaquant Osimhen, second buteur) mais on est loin de l'équipe qui avait remporté le tournoi il y a deux ans. Ils ont dominé athlétiquement une équipe américaine plus intéressante dans le jeu, avec de bons manieurs de ballon, mais qui n'a jamais su réellement inquiéter la défense adverse. On a peu vu Pulisic par exemple, et les feux follets Gallardo et Perez ont eu du mal à peser sur les grands gaillards de la défense.


Brésil 0/1 Corée du Sud https://www.youtube.com/watch?v=XKXQtw76ojc

Victoire coréenne 1/0, et au vu du match, c'est plus que mérité, les asiatiques se montrant beaucoup plus tranchants dans leurs projections vers l'avant, et démontrant une réelle cohésion d'équipe, ce qui ne fut pas le cas de leurs adversaires du jour. En dehors de Lee, j'ai bien aimé le 9 et les relayeurs. Un Brésil poussif, qui n'a jamais été en mesure de réellement inquiéter la défense adverse, ne s'exprimant que par des tentatives individuelles infructueuses. Les offensifs n'ont pas pesé du tout, à l'instar de Leandro, invisible sur l'aile gauche, ou de Leandro Henrique, lourd et peu adroit en pointe. Le match des sud-américains est bien résumé par la prestation du capitaine Lincoln qui n'a jamais su prendre le jeu à son compte. L'absence de Leandro devant (bien plus à l'aise que sur une aile, et beaucoup plus mobile que Henrique) et surtout de Evander à gauche ont pesé, sans parler de la non convocation de Matheus Pereira au milieu, lui qui est le meilleur à son poste au Brésil.


Chili 1/1 Croatie https://www.youtube.com/watch?v=6-BXWfblZcg

Match nul 1/1 entre le Chili et la Croatie au terme d'une partie plutôt équilibrée, même si la possession fut chilienne. Côté croate, le meilleur joueur était Moro, comme on pouvait s'y attendre, et les deux ailiers Brekalo et Lovren (préférence pour ce dernier) ont eu chacun leur mi-temps. Mais j'ai surtout découvert une équipe chilienne plutôt pas mal du tout, mobile et accrocheuse et qui s'appuie sur de bons manieurs de ballon, notamment l'ailier gauche Diaz et le capitaine numéro 10 Allende, qui ne doit pas faire plus d'1m60 et qui présente la particularité d'être né en 1999, donc surclassé. Celui-là on voit tout de suite qu'il a quelque chose, à suivre.

  • Like 3

">
" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui me plaît dans ces Coupe du Monde (U-17 la plupart du temps, mais parfois chez les U-20 également) c'est que c'est toujours équilibré. En 1/4, il reste 2 équipes africaines, européennes, sud-américaines et de la CONCACAF. Les Asiatiques sont passés à côté cette année mais le Japon et l'Ouzbékistan avaient atteints ce stade en 2013.

Aujourd'hui y aura le choc Brésil - Nigéria puis Croatie - Mali.

  • Like 1

tumblr_mxt1zdyzZU1qf1aoao6_r3_250.gif

 

"SO MANY BOOKS, SO LITTLE TIME." - FRANK ZAPPA

"Cehennem, insan yüreğinde sevginin bittiği yerdir."

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...