Jump to content

Streaming Football : regarde Gratuit les Matchs de Football en Direct


ToLoSa

Toulouse FC


Recommended Posts

8équipes détachés ce soir :book:

mini-championnat en train de se former,

ce qui est sur c'est que les 6premiers ça se confirme de journée en journée et on y est :bien:

c'est ce qu'on évoquait en début de saison, avec les gros + Rennes / Montpellier / Toulouse en sérieux outsiders,

et un cran en dessous ce qu'on considérait comme d'éventuels outsiders, avec ici Saint-Etienne Lorient

seul l'OM est absent, et on va pas s'en plaindre, bien au contraire :cool:

s'ils gagnent pas ce soir, pour moi ils n'ont aucune chance de rejoindre le groupe de 6

pire ils risqueraient de jouer le maintien avec les voisins bordelais :DD

les déplacement à Lyon-Montpellier, du bonus

à nous d'assurer les matchs à notre portée Evian et Brest en prenant les 6points

et on basculera dans ces 6 (ou 8) à la trève sans problèmes

à Lyon je pense pas qu'on qu'on fasse quelque chose,

en revanche à Montpellier on à un coup à faire,

le côté derby, présence des supporters etc.. peux amener l'équipe à obtenir un résultat là-bas :bien:

mais sinon vu les équipes présentes, pour une place en europe ça parait peu probable

notre IMMENSE manque de jeu offensif fait qu'au mieux on est quasiment comdamné à cette 6ème place :DD

go la coupe de france bordeeeeeeeeeeeeeeel :hehe:

Edited by $entenza

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maintenant il faut rien lacher , et garder le rythme du haut de classement :D

Casanova compare le TFC à Montpellier

Après la victoire face à Valenciennes (2-0), le TFC compte désormais 26 points, soit autant que Lyon à la 5ème place. Alain Casanova a confirmé au micro de Canal+ son envie de rester dans le bon wagon du classement, sans aucune pression : "Pour le moment, on est en haut, on y prend goût, on prend confiance par rapport à ça. Nous n'avons aucune obligation, pas d'objectif obligatoire de rester dans les cinq premiers. On est un peu à l'image de Montpellier."

Share this post


Link to post
Share on other sites
215c1b161663090.jpg

fc0d80161663094.jpg

7263a3161663097.jpg


La Dépêche :

TFC : du bon travail
Match maîtrisé et victoire convaincante de Toulouse, hier soir devant Valenciennes.

Pour la première fois depuis le 24 septembre et le but de Bulut à l'heure de jeu contre Nancy, le TFC a marqué dans le jeu hier soir contre Valenciennes. Non contents de retrouver enfin le chemin des filets de cette façon, les Toulousains ont même doublé la mise par le revenant Devaux, là encore à l'heure de jeu, signant une victoire qui apparaît incontestable, tant les Valenciennois, même avec deux attaquants de pointe après le repos, ont semblé inoffensifs.

Le TFC, qui a signé un match complet, achevé, s'est appuyé une fois de plus sur l'hermétisme de sa défense, toujours la meilleure de la L1 en attendant le match du PSG ce soir, pour placer deux contres qui ont fait la différence.

Sur le premier, initié par Ninkov puis Didot, c'est l'autre revenant, Machado, qui a tout fait depuis son aile droite (en bénéficiant du travail de Rivière) jusqu'à hauteur du point de penalty, où sa pichenette du gauche a mystifié Penneteau.

Sur le deuxième, c'est encore une relance de Congré qui est à l'origine, mais Devaux a tout de même dû aller chercher le ballon dans les pieds de Cohade avant, lui aussi, de s'avancer vers la surface nordiste puis, à la conclusion, de marquer, comme à Ajaccio en début de saison, d'une jolie tête piquée.

Sur les deux actions, Valenciennes s'est fait rouler dans la farine et n'a pu faire qu'opposition, et encore de principe. Mais les Toulousains ont su bonifier ces espaces de liberté si rares aujourd'hui.

Leur victoire ne se discute pas, malgré un partage curieusement équitable du ballon, et un souci égal de le faire vivre. Sauf que VA n'a pas cadré un seul tir de la soirée, malgré deux jolis poulets, Aboubakar et Samassa, bien pris par une ligne de défense qui aura beaucoup et bien œuvré.

A la moitié de la rencontre, le TFC était même remonté sur la troisième marche du podium. Mais les victoires de Rennes et Lille l'en ont fait redescendre, en attendant Lyon aujourd'hui.

Néanmoins, idéalement calés, en embuscade derrière ces poids lourds, les Toulousains le doivent avant tout à leur performance défensive, ce qui est valable depuis le début de la saison.

Mais, sur la façon dont ils ont haussé leur niveau de jeu hier, et sur la qualité de certains enchaînements, la machine toulousaine semble se (re)mettre en route. On ne va sûrement pas s'en plaindre.

TFC 2-Valenciennes 0

Stadium. 29234 spectateurs. Arbitrage de M. Millot assisté de MM. Saint-Cricq et Schurra. Temps additionnel: 3' (0+3).

Pour le TFC : Machado (25), Devaux (63).

TFC : Ahamada - Ninkov, Congré (cap), Abdennour, M'Bengue - Devaux - Machado, Sissoko, Didot puis Sirieix (80), Tabanou puis Braaten (85) - Rivière. Entr.: Alain Casanova.
Avertissement : Devaux (79, tacle irrégulier sur Nam).

VAFC : Penneteau - Mater (cap), Isimat-Mirin, Angoua, M. Traoré puis Ducourtioux (82) - Gomis, Cohade - Aboubakar puis Nam (76), Kadir puis Massampu (82), Danic - Samassa. Entr.: Daniel Sanchez.
Avertissement : Kadir (57, antijeu sur Rivière).

Réactions

Alain Casanova : « Résultat logique, je pense. Cependant il a fallu se la gagner, on n'en attendait pas moins de Valenciennes ; on savait qu'on aurait un match compliqué. VA nous a posé beaucoup de problèmes au niveau de la remontée de balle, nous a imposé énormément de duels dans l'entrejeu. Après, ce qui m'a bien plu ce soir (hier, ndlr), concerne notre animation offensive. Mes joueurs la travaillaient depuis quinze jours, ils en ont récolté quelques fruits on dira. C'est toujours la même chose : si on veut marquer, il faut prendre de la vitesse dans les couloirs. Et il y a eu de la réussite dans les centres ; on a également su mettre du monde dans la surface. J'ai apprécié nos deux buts, respectivement pour Macha (do) qui peut parfaitement être décisif ; pour Moussa (Sissoko) dont l'offrande va lui redonner confiance. Enfin, notre maîtrise sous pression adverse a été intéressante. »

Daniel SANCHEZ : « Notre prestation fut moyenne, très moyenne. Surtout devant où l'on n'aura jamais pesé. Mes attaquants se sont même montrés tendres, en réalité. C'est d'autant décevant que la phase de construction était plutôt bonne. En revanche, à la finition… »

Daniel CONGRE : « Sereins et costauds, voilà le résumé de notre rencontre. On progresse, on avance… Eh maintenant voilà l'OL pour un match de gala ! »

Les joueurs.

Machado, but en Nord

AHAMADA (12/20).- Après-coup, en coulisses, le Franco-Comorien reconnaissait, avec le sourire, s'être un peu embêté. Avant de grimacer : « Il devrait en être autrement dimanche à Lyon… »

NINKOV (12).- Pépère, le Serbe. Pas vraiment mis à l'épreuve par Danic, il s'est contenté de verrouiller son couloir. Ce qu'il a bien fait, au demeurant. En témoigne son intervention sur Kadir (56). On aimé aussi, son jeu petit-périmètre avec Machado.

CONGRE (14).- Assurément son meilleur match de la saison. Hier, le grand Dan' a régné. Dans la surface, c'était lui le patron ! Au sol (dans les pieds de Danic, 53) comme dans les airs (centre coupé de Kadir, 60) où il aura été impérial. S'est itou illustré offensivement : deux têtes sur corner, une par mi-temps (8, 74).

ABDENNOUR (13).- Un chouïa moins en vue qu'à l'ordinaire. Peut-être, également, parce que Congré a brillé à ses côtés. N'empêche, le gaucher a fait le taf.

M'BENGUE (11).- Il aurait pu doubler son capital-buts en une soirée. Las, l'offrande de Rivière est tombée sur le pied qui sert au Sénégalais à monter dans le bus. Traduir : tir de minime (38). Sinon, propre.

DEVAUX (14).- Au départ - où il arrache le cuir dans les crampons de Cohade ; à l'arrivée - tête piquée imparable sur centre au cordeau de Sissoko (2-0, 63e). Son but est à l'image de son match : a-bou-ti.

Machado (14).- Autant il était absent du point-presse il y a trois jours, autant il fut présent dès l'entame de la rencontre. Son ouverture du score est un régal de célérité et d'habileté (1-0, 25e). Son toucher de balle a fait des merveilles (une-deux avec Didot, 49), son sens de la passe des différences (à destination de Rivière, 7). Bref : le petit Portugais est à créditer d'un grand match.

Sissoko (11).- Sa jolie passe décisive sur la seconde réalisation toulousaine (2-0, 63e) l'a, semble-t-il, libéré. Car auparavant c'était déchet conséquent…

Didot (12).- Dans le tempo, le stratège breton. S'est beaucoup démené, a harcelé. à son débit : plusieurs transmissions qui sont passées à l'as (15 ballons perdus). Remplacé par SIRIEIX, 8ième apparition depuis l'ouverture du bal.

Tabanou (11).- «Franky» est à la recherche de son second souffle. Alain Casanova l'a dit cette semaine, on en a eu la preuve. Quand bien même on sent, sur quelques gestes, que la foudre n'est plus très loin de l'habiter à nouveau ! Remplacé par Braaten, qui s'est signalé par un sombrero sur Kadir (90+1).

RIVIÈRE (12).- Au charbon, Manu. Très précieux dans son jeu en appui et remises. La forme revient. L'ex-Vert aurait mérité de marquer son deuxième but de la saison. C'est passé tout près : après avoir mis dans le vent Isimat-Mirin, futur compagnon d'armes chez les Espoirs, il taupe sa pichenette devant Penneteau (78). Dommage.


La Dépêche :

Et si l'appétit venait en gagnant ?
Les Toulousains sont-ils capables de dépasser la barre des 30 points avant Noël ? La question est posée.

On lira par ailleurs que les Toulousains n'avaient jamais compté autant de points après quinze journées de L1, et on se doute que le challenge secret des joueurs dépasse la barre - très psychologique - des trente points…

Présomptueux ? Non. Malgré une actualité médicale omniprésente, le TFC avance. Lentement, trop peut-être au vu des promesses du début de saison, mais sûrement, depuis que le groupe est enfin recentré autour des seuls enjeux du championnat.

Ainsi, si Manu Rivière n'a pas marqué samedi (le retour d'Angoua lui a ôté une belle opportunité à la 78ième minute), l'ancien Stéphanois a tenu le coup physiquement, ce qui est essentiel au regard de son profil mais pas évident vu sa convalescence, et il a pleinement participé (« il les a offerts », assure Casa) à la construction des deux buts : appel déterminant sur le premier, belle fixation et décalage inspiré sur le deuxième.

Avec le rayonnement qu'affichent les deux recrues défensives, Ninkov et Abdennour, au sein d'une ligne toujours aussi hermétique, la pioche téféciste de l'intersaison est bonne, et elle concerne d'ailleurs tout autant Umut Bulut, dans un autre registre que Rivière.

« Depuis trois semaines, c'est très intéressant ce que montre l'équipe, beaucoup de dynamisme à l'entraînement, de la joie de vivre, et ses qualités », se réjouit Alain Casanova.

Son groupe est décidé à franchir un palier que lui autorisent sa défense de fer (« les équipes qui veulent aller loin doivent être très bonnes en défense, individuellement et collectivement, et nous le sommes », rétorque l'entraîneur téféciste), son anonymat relatif (redoutée, appréciée et saluée dans le milieu pro, le TFC passe à travers la bulle médiatique) et sa progression dans le jeu.

Aucune obligation, dit Casa

« Quand je dis que nous ne visons pas les cinq premières places, c'est que nous n'avons aucune obligation de le faire, comme par exemple Bordeaux ou Marseille. Et si vous demandez à Montpellier s'il joue le titre, René Girard va vous répondre que non. Nous, c'est la même chose. Nous ne sommes pas programmés pour ça, nous ne sommes pas prêts à jouer le haut du tableau. Mais croyez-moi, on ne va pas se gêner, s'en empêcher ! Nous n'avons aucune limite, et nous irons le plus haut possible. À cet égard, le match qui s'annonce à Lyon est beaucoup plus intéressant avec autant de points en poche, ce sera un vrai match de haut de tableau. »

« Ça me peine de voir que nos joueurs ne sont jamais mis en avant. » Alain Casanova après le succès samedi sur Valenciennes (2-0).

Le chiffre : 26

points > Le meilleur total du TFC à la 15ième journée. Depuis le retour du club en L1 en 2003-04, et son meilleur classement aussi (6ième). Jusqu'alors, c'était 2008-09 (7ième avec 25 points), devant 2006-07 (9ième avec 24 points)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ahamada hésite entre les Comores et les Bleus

Alors qu'il porte le maillot de l'équipe de France Espoirs, Ali Ahamada, d'origine Comorienne, hésite encore entre les deux nations : "Ils me surveillent toujours. Le sélectionneur aimerait bien que j'aille jouer pour la sélection comorienne. Je pense que c'est un peu tôt, je prends encore le temps de réfléchir. Je n'écarte aucune possibilité."

En effet, comme le stipule le règlement international, tant qu'Ahamada n'a pas porté le maillot de la "grande" équipe de France, il peut encore changer de nation. Cheikh M'Bengue, qui a souvent été sélectionné avec les Bleuets, a finalement opté pour le Sénégal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il continue dans cette progression il pourrait avoir sa chance en EdF (pas à court terme quand même !). Mais ça reste hypothétique, et quand je vois le niveau de Lloris je crois qu'il va truster la place de titulaire pendant longtemps !


icon8.gifForza Viola ! * ¡ Aupa Atleti ! icon61.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello les supp. Toulousains :

Hello

Je vends des places pour Toulouse - ETG

2 Places en BALCON : Prix d'origine 36€ unité

Pour savoir le prix : me contacter en MP

Envoi en Courrier suivi

Paiement par Paypal.

Bonne soirée

:hi:

Bonne soirée :hi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

les places d'Evian au même prix que le match de Lille ! :laughing:

c'est vrai que Lille et Evian ça boxe dans la même catégorie, les 2clubs jouent le titre de champion bien sur :cowboy:

la billeterie du TFC, ils sont balaise y'a pas à dire !

les mecs ils arrivent pas à vendre de places, c'est un match ou y'aura même pas 10mil personnes (chiffre non officiel bien sur car en vérité l'affluence réelle est de beaucoup moins)

à 12euros le match contre Lille, les 12-13milles places sont difficilement atteintes

mais comme ils sont logique EVIAN au même prix car forcément affiche du même calibre !

c'est sur que ce genre de truc logique ça va faire monter les affluences du stadium !

12euros contre Evian pour voir son équipe évolué en contre, y'a pas à dire des milliers de gens doivent envier d'y venir :cool2:

y'a quand même des trucs invraissemblables :affraid:

mettre des matchs d'équipes du maintien au même prix que des équipes à la lutte pour les places européennes,

FORT logique :bandana:

à quand le TFC PARIS-FC à 12euros également !

TFC ou l'art de faire les pleureuses sur les affluences tout en faisant rien pour y remédier,

ou l'art de croire que c'est une fête foraine qui attire pour venir voir un match de foot

:innocent:

à ce niveau là y'a vraiment une grosse bande d'incapables qui comprend rien au foot :rude:

Edited by $entenza

Share this post


Link to post
Share on other sites

au fait je vends le maillot domicile de cette saison taille L neuf et étiqueté + blister, comme à la boutique quoi

normal il vient de là :innocent:

en boutique 70e, je le fais à 50e :top:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...