Jump to content
NikoCinko

Citations De Rap


Recommended Posts

du Koma comme je l'aime:

Nos parents ont construit la France mais ne sont que locataires

ici, y'a du porc sur la table à la cantine

dans nos cartables, des livres d'histoire et sur nous il n'y a pas 20 lignes


asm12ne5.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
subjectif ;)

"j'tremble,car la mort ça tue sans mobile..." Psy4

"ma fierté se lit sur ma plume..." Psy4

"c'est pas le joint qui se consume, mais le mec qui le fume..."

"c'est pas le feu qui brûle, mais le mec qui l'allume..."

"c'est pas la voiture qui roule vite, mais c'est le mec qui est speed..."

"c'est pas la drogue qui drogue, mais le mec qui spleef, qui se pique..."

"c'est pas le distributeur qui fait de l'argent mais le mec qui retire..."

"c'est pas le micro qui fait le public mais l'artiste qui attire.."

"c'est pas le flingue qui tue, mais le mec qui tire..." Rat Luciano

C'est juste pour dire que c'est Rohff qui sort ce couplet :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime beaucoup cette phrase de Oxmo Puccino :

"Parce que t'as vu des guns dans ta vie, tu dis qu't'as du vécu

Mes mots te percent en l'âme tant ils sont aigus"


justicevf4.jpg
omfankq4.jpg
"Si dire des conneries est à la mode, laisse moi être démodé." AKH

Share this post


Link to post
Share on other sites

"J’aurais pu être plus commercial qu’un bouquet de roses

Si St Valentin m’avait pas volé toutes mes proses "

"Grandir sans père c'est dur même si la mère persévère

Ça sert, mais pas à trouver ses repères, c'est sûr

Perdre sa mère c'est pire ! Demande à Pit j't'assure

T'as pas saisi enlève la mer de la Côte D'Azur "

OX


150410-ballers-article-about--300.jpg

Crack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis la nuit des temps l'histoire des pères et des mères prospèrent

Sans sommaire et sans faire d'impairs, j'énumère pèle-mêle, Pères Mères

Il y a des pères détestables et des mères héroïques

Il a des pères exemplaires et des merdiques

Il y a les mères un peu père et les pères maman

Il y a les pères intérimaires et les permanent

Il y a les pères imaginaires et les pères fictions

Et puis les pères qui coopèrent à la perfection

Il y les pères sévères et les mercenaires

Les mères qui interdisent et les permissions

Y'a des pères nuls et des mères extra, or dix mères ne valent pas un père

Même si dix pères sans mère sont du-per (perdu) c'est clair

Y'a des pères et des beaux-pères comme des compères qui coopèrent

Oubliant les commères et les langues de vipère

Il y a les « re-mères » qui cherchent des repères

Refusant les pépères amorphes

Mais les pauvres se récupèrent les experts (ex-pères) du divorce

Il y a les pères outre-mère qui foutent les glandes à ma mère

Les pères primaires, les perfides, les personnels qui ont le mal de mère

Ceux qui laissent les mères vexent et les perplexes

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y une mère candide et un père aimable

Il y une mère rigide et imperméable

Il y a des pères absent et des mères usées

Il y a des mères présentes et des perfusés

Il y a des mères choyées et des mères aimées

Il y a des pères fuyants et des périmés

Il y a la mère intéressée et la mère ville

L'argent du père en péril face à la mercantile

Il y a les pensions alimentaires, les « pères crédit »

Des pères du week-end et des mercredi

Y'a des pères hyper-fort et des mères qui positivent

Ou les coups de blues qui perforent les mères sans pères-pectives

Mais si les persécutés, le père sait quitter

Et si la mère pleure c'est l'enfant qui perd

Mais si la mère tue l'amertume la magie s'éveille

Et au final qu'elle soit jeune ou vielle la mère veille (merveille)

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y a les mères qui désespèrent à cause des amourettes

Perpétuellement à la recherche d'un homme à perpet'

Il y a la mère célibataire persuadé de n'être personne

Et qui attends que dans ses chimères que derrière la porte un père sonne

Il y a les mères soumises et les pères pulsions

Il y a les mères battues et les percussions

Il y a les mères en galère à cause des pervers, des perturbés

Alors il y a la mère qui s'casse si elle est perspicace

En revanche, si le père et la mère s'acoquine et vont se faire mettre si je peux me permettre

La tension est à dix milles ampères

Car quand le père est en mère et que la mère obtempère

C'est la hausse du mercure car le père percute et la mère permute

Le père tend sa perche et la mère se rit de cette performance, de ce perforant impertinent

Elles sont les péripéties du père dur face à l'effet mère (l'éphémère)

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

désolé si c'est un peu long mais bon voila :wub: :wub: :wub:

Grand corps malade - Pere et mere

Edited by souitch

fk6j.jpg

Rue d’Belgrade aussi, on y creuse vite sa tombe.
Donc j’bois, fume, supporte, à la mémoire de Brice Taton

http://www.youtube.com/user/TheSouitch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Liberté égalité est pour ceux qui ont encore de l'espoir ou un peu de vaseline


fk6j.jpg

Rue d’Belgrade aussi, on y creuse vite sa tombe.
Donc j’bois, fume, supporte, à la mémoire de Brice Taton

http://www.youtube.com/user/TheSouitch

Share this post


Link to post
Share on other sites
Depuis la nuit des temps l'histoire des pères et des mères prospèrent

Sans sommaire et sans faire d'impairs, j'énumère pèle-mêle, Pères Mères

Il y a des pères détestables et des mères héroïques

Il a des pères exemplaires et des merdiques

Il y a les mères un peu père et les pères maman

Il y a les pères intérimaires et les permanent

Il y a les pères imaginaires et les pères fictions

Et puis les pères qui coopèrent à la perfection

Il y les pères sévères et les mercenaires

Les mères qui interdisent et les permissions

Y'a des pères nuls et des mères extra, or dix mères ne valent pas un père

Même si dix pères sans mère sont du-per (perdu) c'est clair

Y'a des pères et des beaux-pères comme des compères qui coopèrent

Oubliant les commères et les langues de vipère

Il y a les « re-mères » qui cherchent des repères

Refusant les pépères amorphes

Mais les pauvres se récupèrent les experts (ex-pères) du divorce

Il y a les pères outre-mère qui foutent les glandes à ma mère

Les pères primaires, les perfides, les personnels qui ont le mal de mère

Ceux qui laissent les mères vexent et les perplexes

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y une mère candide et un père aimable

Il y une mère rigide et imperméable

Il y a des pères absent et des mères usées

Il y a des mères présentes et des perfusés

Il y a des mères choyées et des mères aimées

Il y a des pères fuyants et des périmés

Il y a la mère intéressée et la mère ville

L'argent du père en péril face à la mercantile

Il y a les pensions alimentaires, les « pères crédit »

Des pères du week-end et des mercredi

Y'a des pères hyper-fort et des mères qui positivent

Ou les coups de blues qui perforent les mères sans pères-pectives

Mais si les persécutés, le père sait quitter

Et si la mère pleure c'est l'enfant qui perd

Mais si la mère tue l'amertume la magie s'éveille

Et au final qu'elle soit jeune ou vielle la mère veille (merveille)

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y a les mères qui désespèrent à cause des amourettes

Perpétuellement à la recherche d'un homme à perpet'

Il y a la mère célibataire persuadé de n'être personne

Et qui attends que dans ses chimères que derrière la porte un père sonne

Il y a les mères soumises et les pères pulsions

Il y a les mères battues et les percussions

Il y a les mères en galère à cause des pervers, des perturbés

Alors il y a la mère qui s'casse si elle est perspicace

En revanche, si le père et la mère s'acoquine et vont se faire mettre si je peux me permettre

La tension est à dix milles ampères

Car quand le père est en mère et que la mère obtempère

C'est la hausse du mercure car le père percute et la mère permute

Le père tend sa perche et la mère se rit de cette performance, de ce perforant impertinent

Elles sont les péripéties du père dur face à l'effet mère (l'éphémère)

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

désolé si c'est un peu long mais bon voila :wub: :wub: :wub:

Grand corps malade - Pere et mere

Wow . Juste pour dire que ce texte dechire , je connaissait pas celui-ci et je suis impressionné


"" My talent is a time-bomb , I'm droppin' ink , like i'm drippin blood , by the classic I'll already be carvin' my tomb ; so why would I give a fuck to start a feud ""

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nos rimes font mal comme une panenka,

Mais les radios qui sélectionnent veulent nous priver d'Euros comme Anelka

flynt - comme sur un playground


fk6j.jpg

Rue d’Belgrade aussi, on y creuse vite sa tombe.
Donc j’bois, fume, supporte, à la mémoire de Brice Taton

http://www.youtube.com/user/TheSouitch

Share this post


Link to post
Share on other sites
Depuis la nuit des temps l'histoire des pères et des mères prospèrent

Sans sommaire et sans faire d'impairs, j'énumère pèle-mêle, Pères Mères

Il y a des pères détestables et des mères héroïques

Il a des pères exemplaires et des merdiques

Il y a les mères un peu père et les pères maman

Il y a les pères intérimaires et les permanent

Il y a les pères imaginaires et les pères fictions

Et puis les pères qui coopèrent à la perfection

Il y les pères sévères et les mercenaires

Les mères qui interdisent et les permissions

Y'a des pères nuls et des mères extra, or dix mères ne valent pas un père

Même si dix pères sans mère sont du-per (perdu) c'est clair

Y'a des pères et des beaux-pères comme des compères qui coopèrent

Oubliant les commères et les langues de vipère

Il y a les « re-mères » qui cherchent des repères

Refusant les pépères amorphes

Mais les pauvres se récupèrent les experts (ex-pères) du divorce

Il y a les pères outre-mère qui foutent les glandes à ma mère

Les pères primaires, les perfides, les personnels qui ont le mal de mère

Ceux qui laissent les mères vexent et les perplexes

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y une mère candide et un père aimable

Il y une mère rigide et imperméable

Il y a des pères absent et des mères usées

Il y a des mères présentes et des perfusés

Il y a des mères choyées et des mères aimées

Il y a des pères fuyants et des périmés

Il y a la mère intéressée et la mère ville

L'argent du père en péril face à la mercantile

Il y a les pensions alimentaires, les « pères crédit »

Des pères du week-end et des mercredi

Y'a des pères hyper-fort et des mères qui positivent

Ou les coups de blues qui perforent les mères sans pères-pectives

Mais si les persécutés, le père sait quitter

Et si la mère pleure c'est l'enfant qui perd

Mais si la mère tue l'amertume la magie s'éveille

Et au final qu'elle soit jeune ou vielle la mère veille (merveille)

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y a les mères qui désespèrent à cause des amourettes

Perpétuellement à la recherche d'un homme à perpet'

Il y a la mère célibataire persuadé de n'être personne

Et qui attends que dans ses chimères que derrière la porte un père sonne

Il y a les mères soumises et les pères pulsions

Il y a les mères battues et les percussions

Il y a les mères en galère à cause des pervers, des perturbés

Alors il y a la mère qui s'casse si elle est perspicace

En revanche, si le père et la mère s'acoquine et vont se faire mettre si je peux me permettre

La tension est à dix milles ampères

Car quand le père est en mère et que la mère obtempère

C'est la hausse du mercure car le père percute et la mère permute

Le père tend sa perche et la mère se rit de cette performance, de ce perforant impertinent

Elles sont les péripéties du père dur face à l'effet mère (l'éphémère)

Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs

Et au milieu de ce récit

Je prends quelques secondes je tempère

Pour dire à mon père et à ma mère merci

désolé si c'est un peu long mais bon voila :wub: :wub: :wub:

Grand corps malade - Pere et mere

*J'avais écouté ce son , vraiment bon !


"Faut-il Que Je T'Enfonce Un Thermomètre Dans Le Cul Pour Que Tu Distingue Le Second Degré" Despo'Rutti

Share this post


Link to post
Share on other sites

"J' n'ai jamais pigé

Comment j' pouvais être jugé

Par un homme, un être humain comme moi qui lui même a pêché

J'vise ce genre de ******

Qui pense que j'ai ma place à l'ombre

Les avises qu'à mon égard

Ils ont leur place dans leur tombe."

Ideal J - J'ai mal au coeur

Je pourrais mettre le texte en entier


956456884.jpg

Merci pour tout , Capi ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Despo'Ruttsssss :wub: :wub: :wub:

"Fume un kainry, tu seras un terroriste, Fume 100 000 Irakiens, bah tu seras un conquérant" - Insolence Millénium

"J'peux pas parler de la derniere paire d'air max a un emputé de guerre" - Tu Veux combien d'euros?

"La liberté en 2 syllabes: L'euro, sa s'en va, sa se nique et sa revient comme Cécilia"


"Faut-il Que Je T'Enfonce Un Thermomètre Dans Le Cul Pour Que Tu Distingue Le Second Degré" Despo'Rutti

Share this post


Link to post
Share on other sites

"En France y'a que dans les rayons frais que tu verras un beurre président"

:wub:

Signature directe!

Share this post


Link to post
Share on other sites
"En France y'a que dans les rayons frais que tu verras un beurre président"

:wub:

Signature directe!

:wub:C'est de qui ?

Edited by souitch

fk6j.jpg

Rue d’Belgrade aussi, on y creuse vite sa tombe.
Donc j’bois, fume, supporte, à la mémoire de Brice Taton

http://www.youtube.com/user/TheSouitch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle déboite sévere celle là

" les salopes dans les bandes c'est comme les pensements, plus vite tu les enlève moins ca fait mal franchement "

Escobar Macson, j'ai unpeu de mal à l'écoute mais ça cache des betes de punchlines

Share this post


Link to post
Share on other sites
:wub:C'est de qui ?

Indélébile, groupe composé de EKO du 9'4 et LIMSA.

Comme quoi même les groupes les plus mauvais peuvent sortir des punchlines mortelles!

Share this post


Link to post
Share on other sites

"I see no changes wake up in the morning and I ask myself is life worth living should I blast myself?"

Changes - Tupac

mythique

Share this post


Link to post
Share on other sites

"4 bouteilles en boite, un oeuf dans l'frigo

un matelas par terre, tu roules en merco,tu passes,

pour être sûr qu'on t'a vu tu r'passes

tu r'fais l'tour,apparences trompeuses comme Rocancourt

au voit bien qu'tu fais l'gosse-beau avec tes contours,

tu t'aimes tellement qu't'aimerais te faire l'amour."

Rohff: apparence trompeuse :thumbsup: :thumbsup:


160838wav.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

"From now on it can never be the same as before Cause the place I'm from doesn't exist anymore"

The Point Of No Return de Immortal Technique

Share this post


Link to post
Share on other sites

"J'ai toujours le sourire ça cache les soucis il y a pas de sous je fronce les sourcils quand toi tu penses au suicide"

NeSS-Clown triste

Edited by Girondingue91

Share this post


Link to post
Share on other sites

"On baissera pas les bras

On est pas nés pour ça

Même vaincus on se jettera dans la bataille

Pour l'honneur, comme un samouraï."

"Courber l'échine connais pas

Je mettrai pas l'genou à terre

Je resterai fier au nom d'mes frères

Je scelle ces mots d'un sceau de fer."

Shurik'n

"300 types possèdent 50% des richesses du globe

C'est normal?

Leurs pantins ont l'index sur un bouton

Et ce putain d'peuple broute comme un mouton."

Akhenaton


141006120635861229.png
Un lion ne meurt jamais. Un Lyon non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...