Jump to content

Recommended Posts

et il a dit quoi Janot exactement a propos du 100e derby dans le CFC ??

Apres le match il a dit, que de toute façon Sainté avait gagner plus de derby, plus de championnat et de coupe, donc que sainté etait toujours devant Lyon!

En quittant le terrain apres le derby aussi il criait "c'est fini Lyon!" en direction du public lyonnais il me semble :lol:

Edited by Urawa42
Link to post
Share on other sites
  • Replies 23.9k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Gissiu

    1868

  • green

    1467

  • flomf91

    1127

  • Lelex

    1126

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Hum ...

Le football champagne du Forez continue     

OG a réussi à mettre Sainté au dessus de ses prétentions au classement avec un effectif dont il ne voulait pas, je rejoins Cano, quand tu veux tenter un truc ça sert à rien de mettre le frain à main,

Posted Images

J'ai pas dit le contraire mais la vidéo me fait doucement rire...

Bin moi elle me fait pas rire du tout ...

Cette vidéo est la preuve par l'image de ce qu'on raconte et elle aurait pourtant du stopper la réputation de "pleureuse" qu'on a eu pendant une période. Et avec tout ça, même pas :zbffraid:

Des derby, on en aurait un paquet à notre actif. C'est pour ça que le "17 ans d'invincibilité" me fait doucement rire pour reprendre tes termes.

Allez les verts !
Link to post
Share on other sites

J'avais pas vu l'autre sur le topic du derby qui ose dire que le public lyonnais est toujours là, alors que le stade a difficilement fait le plein pour le derby ...

D'ailleurs sur le but parait que c'était impressionnant le nombre de steph en latérales

7940841015606010203498292727039226741444


Link to post
Share on other sites
Guest ferveur-ol
J'avais pas vu l'autre sur le topic du derby qui ose dire que le public lyonnais est toujours là, alors que le stade a difficilement fait le plein pour le derby ...

D'ailleurs sur le but parait que c'était impressionnant le nombre de steph en latérales

Difficilement le plein ?

Avec le parkage visiteur pas plein au max (à cause des mesures de sécurité), et les secteurs fermés à la location toujours pour raison de sécurité (plus grand espace en sup au sud d'après ce que j'ai vu), les 39 400 c'est le max.

Faut pas se fier à la capacité de 41 000, lorsque c'est à guichet fermé officiellement et officiseuement (sold complètement out), on doit àetre a 39 800 850.

Sinon pour ton "parait", c'est malheureusement vrai.

Link to post
Share on other sites
Difficilement le plein ?

Avec le parkage visiteur pas plein au max (à cause des mesures de sécurité), et les secteurs fermés à la location toujours pour raison de sécurité (plus grand espace en sup au sud d'après ce que j'ai vu), les 39 400 c'est le max.

Faut pas se fier à la capacité de 41 000, lorsque c'est à guichet fermé officiellement et officiseuement (sold complètement out), on doit àetre a 39 800 850.

Sinon pour ton "parait", c'est malheureusement vrai.

En fait c'était surtout pour rebondir sur le fait qu'il restait plein de places le jour J.

J'ai l'impression que les années de titres n'ont pas forcément apporté que de bonnes choses au public de Lyon, qui me semble maintenant trop exigeant, trop "enfant gaté". Ca reste un derby à domicile quoi. Même dans les années 80-90 Gerland faisait le plein, là ca m'a semblé un peu poussif :/

7940841015606010203498292727039226741444


Link to post
Share on other sites
Guest ferveur-ol

Je vais te répondre franchement, en mettant de côté tout chauvinisme etc.., et en te disant comment j'ai vu les choses de l'intérieur ou du moins à proximité du comportement des gens non abo qui ont pris des places..

Et pour tous les autres stefs pas capables de répondre sans provoquer depuis 2 jours, et qu'on voyait pas sur le forum y'a 5 mois de ça, passez votre chemin ne me commentez pas.

Moi j'ai vu des gens motivés, et un peu peureux. Beaucoup ont acheté leur place parce que "t'imagines si on perd le derby, puel va en prendre plein la gueule et ça va être la vraie merde".

Y'a aussi les "occasionnels", ceux qui viennent 4 , 5 fois par an, et qui ne louperaient le derby pour rien au monde.

Et puis les vip, les invités, et tous ces gens qui s'endorment en latérales.

Niveau virages inférieurs c'était archi plein depuis longtemps. Les supérieurs ont été plein en milieu / fin de semaine. Les latérales j'en sais rien mais à mon avis c'est là que les quelques places non achetées se trouvaient -je sais pas à combien était le tarif et je veux même pas le savoir pour le coup.

Donc franchement les rengaines "lyon avait un public quand ils gagnaient, plus maintenant", ça fonctionne pas. Du moins pas encore. Mais après tout on s'en fout. J'ai toujours su, il sufissait de voir la ville un jour de match, que la ville vibrait pas foot. A part pour la demie retour où là c'était digne des plus grandes villes de foot (et quand je parle de grandes villes de foot, je parle pas des manif spontannées a paris, mars etc.. je parle de l'enthousiasme de toute une population). Alors encore une fois, on s'en fout, parce que les "vrais" (pas qu'il y ait des faux mais faut bien un terme) seront toujours là.

Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse. Autant je suis le premier à charier le public lyonnais (et c'est d'ailleurs facile quand on sait que Lyon n'est pas une ville de foot je le reconnais), autant je sais que pas mal de clubs en France aimeraient avoir le public qu'a Lyon ou le virage nord de Gerland.

7940841015606010203498292727039226741444


Link to post
Share on other sites
Et surtout plus que de Lyonnais qui viennent en latéral à sainté.

On va pas jouer à celui qui a la plus grande non plus.

Il est clair que Samedi, on est arrivé à Gerland avec une position diamétralement opposée à celle de l'OL, pour une fois. Ca explique en partie le fait qu'on était très nombreux Samedi soir et qu'en face il y avait très peu de répondant.

Ca date pas d'hier, mais Lyon a un public beaucoup plus récent et moins passionné, que le notre. L'ambiance y est très feutrée et souvent les gens en latérales sont ceux bénéficiant des places données par les CE ou autres privilèges professionnels (j'en ai bénéficié lors de matchs de LDC).

Ces gens là ne sont pas fidèles à l'OL et plus généralement au foot. Si le LOU se met à gagner en rugby et à s'installer en top 14, ils ne refuseront pas l'invitation de leur chef pour aller les "supporter".

A Lyon, j'ai remarqué une forte proportion de personnes qui s'installent en tribune pour le prestige d'avoir assisté à tel ou tel match. Comme pour dire "j'y étais". Je précise que je n'ai fait que 7 ou 8 matchs de Ligue des Champions en latérales, mais c'est l'impression que j'ai eu.

Pour moi, si l'OL ne gagne plus, les supporters s'en iront, mais c'est de partout comme ca. Faut pas croire que dans les années 80 et 90, les supporters des Verts des années 60 et 70 sont restés très fidèles. Il y en a une forte proportion qui sont partis voir ailleurs, le club proche de chez eux par exemple. Mais si il reste autant de supporters des Verts c'est juste qu'à l'époque toute la France, sauf Lyon était verte (j'exagère sans doute). C'est pareil pour l'OM : après 15 ans de disette, nombreux sont ceux qui sont partis voir Arles-Avignon par exemple. Il ne faut pas se leurrer, toutes ces petites équipes recrutent leurs supporters parmi les locaux supportant d'autres clubs, mais dont la distance essouffle parfois la passion.

Et si on parle autant des Verts aujourd'hui (une du journal de 13 heures sur TF1 et France2, reportages quotidiens dans les émissions même non sportives), c'est que les gens qui sont allés voir ailleurs à la fin des années 80 ont gardé quand même le souvenir de Saint-Etienne, l'équipe de leur jeunesse, et en France dès que tu parles de nostalgie ca fait forcément rêver les quinquagénaires. Combien de fois en Corse m'a-t-on dit que les Verts était le club de leur jeunesse, et que même si aujourd'hui c'était Bastia ou Ajaccio, ca ferait quand même énormément plaisir que l'ASSE retrouve la L1 (on était en L2 à l'époque).

C'est là que la différence du public entre Sainté et Lyon se situe à mon sens : les lyonnais n'ont pas acquis autant de supporters pendant leurs heures de gloire que les Verts l'ont fait à leur époque. Il faut dire ce qui est : Lyon est même détesté par les 3/4 des supporters adverses alors que Saint-Etienne est pour le supporter lambda un club sympathique. C'est surement la seule raison qui fait rager Aulas actuellement : le fait de ne pas être aussi populaire que l'OM et l'ASSE.

Je pense que même si Aulas y est forcement pour quelque chose, c'est surtout l'époque et les mentalités d'aujourd'hui qui font défaut à l'OL.

signbaggio0qp.jpg

"Le temps à Saint-Etienne n'est pas terrible mais le soleil est dans le stade" R.Nouzaret
Link to post
Share on other sites
(j'en ai bénéficié lors de matchs de LDC).

Tu me décois :ninja:

Pour revenir sur ce que tu dis, je suis d'accord avec toi mais j'aimerais nuancer surtout sur les supporters qui changent de veste. Pour moi les supporters stéphanois n'ont pas tourné leur veste. (A part toi SBN qui te met à fréquenter Gerland :ninja:) Regarde le nombre de sections de supporters à travers la France, regarde les plaques d'immatriculation à GG (je parle pas de cette saison hein) etc. Non les supporters des verts, ceux qui ont ca dans le sang sont restés fidèles partout en France et ils sont nombreux.

Mais ensuite vient une espece de grande masse de gens qu'on pourrait qualifier de "suiveurs" (et que je n'appelle pas vraiment supporters), celle qui a accueilli les joueurs sur les Champs en 76, celle qui a vibré avec les verts dans les 70s etc. C'est cette majorité, nostalgique comme tu le dis, que n'aura jamais l'OL et pour plusieurs raisons. La première est qu'à l'époque le foot national (voir le sport national) était au plus bas. Résultats médiocre, aucune unité nationale derrière l'EdF. L'épopée des verts a fédéré et a rempli le rôle que les bleus ont eu en 98 : réunir les gens (même ceux désintéressés du foot) derrière des exploits sportifs. En 76 l'équipe nationale c'était Sainté. Et quand Sainté allait taper les boches ou les soviets, c'est toute la France qui était derrière elle. T'ajoute à cela le fait que Sainté était la 1ere equipe qui commençait à être télévisée, des joueurs charismatiques, attachés au club et à certaines valeurs, qui étaient pas millionnaires, et qui manifestent un intérêt à l'amour que leur portaient les gens. Tu mélanges tout ça et ça fait une belle ptite sauce nommée "Epopée des verts".

C'est ca qui pour moi fait la différence entre Lyon et Sainté et je rejoins donc ton dernier paragraphe. A une certaine époque, un ensemble de facteurs qui a fait que le pays s'est retrouvé dans cette équipe (phénomène du même type que le phénomène Black Blanc Beur de 98 selon moi). Et vu à quoi ressemble le foot aujourd'hui, un tel contexte n'est pas prêt de se répéter...

Edited by green
7940841015606010203498292727039226741444


Link to post
Share on other sites
  • Guest locked and unpinned this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


  • Promotion

  • Promotion

×
×
  • Create New...