Jump to content
Pauline

Stade Rennais


Recommended Posts

Guingamp-Rennes le 23 mars à 15h

Afin de combler la mini-trêve due à des rencontres internationales, le Stade Rennais rencontrera son voisin Guingamp (L2) en match amical le mercredi 23 mars au stade du Roudourou.

Sans compétition pendant une semaine en raison des matchs éliminatoires pour la Coupe du Monde 2006, le Stade Rennais rencontrera son voisin Guingamp (L2) en match amical le mercredi 23 mars au stade du Roudourou.


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites

« Stade en Fête » avec ELA : Les billets sont en ventes

La billetterie pour la journée « Stade en Fête » organisée par l'association ELA au Parc des Sports de la route de Lorient a ouvert aujourd?hui ses portes dans les points de ventes habituels.

Le dimanche 27 mars prochain, Rennes sera la ville phare de l?opération nationale « Stades en fête » organisée par ELA, l?association européenne de la lutte contre les leucodystrophies. Zinédine Zidane, parrain d'ELA, sera présent à Rennes à cette occasion.

Programme de la journée:

* 15h : ouverture des portes

* 16h : finales du tournoi de sixte

* 17h : match exhibition

* 18h : rencontre amicale Stade Rennais F.C. / AS Nancy Lorraine

Prix des places :

* 10 euros en plein tarif

* 5 euros en tarif réduit (- 16 ans?)

* Un tee-shirt ELA sera remis à tous les spectateurs.

Renseignements et réservations :

* Boutique du Stade Rennais F.C., 111 route de lorient ? Rennes

* BILLETTERIE EN LIGNE

Points de vente :

* Carrefour FNAC Géant

* Leclerc Virgin Cora Cultura

* Conforama - Rennes

www.staderennais.com


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites

TOIFILOU MAOULIDA, L?Ange mahorais

toifiloumaoulida7ck.jpg

Mayotte, Marseille, la naissance d?une passion

Toifilou Maoulida naît le 8 juin 1979 à Dzaoudzi sur l'île de Mayotte située au c?ur de l'océan indien. Il vit ses premières années dans le petit village de Kani-Kéli situé au Sud-Ouest de Mayotte face à la grande barrière de corail avant de rejoindre Marseille où la communauté comorienne et la passion du football sont très fortes. Toifilou grandit en s'imprégnant de la culture footbalistique très présente à Marseille.

Montpellier, l?ascension jusqu?à l?élite du football français

A 17 ans, Toifilou est recruté par Montpellier. Jusqu?alors il jouait à Istres qui évoluait à cette période dans le championnat de National. A Montpellier, le jeune attaquant est appelé à fouler les terrains de première division à seulement 17 ans. Il évolue dans un premier temps avec les jeunes du club avant d?intégrer successivement l?équipe réserve puis l?équipe première. Toifilou inscrit son premier but en 1ère division à 18 ans. Ce jour-là, il avait été amené à remplacer Ibrahima Bakayoko, c?était en 1998, quelques semaines avant le début de la coupe du monde. Quelques mois plus tard Bakayoko signe à l?Olympique de Marseille. Le jeune mahorais devient alors titulaire de l?équipe première montpelliéraine en lieu et place de Bakayoko.

Toifilou chez les bleuets de Domenech

C?est à cette période que le sélectionneur de l?équipe de France Espoirs, Raymond Domenech, décide de donner sa chance à Toifilou au sein des bleuets.

Il reste ensuite titulaire incontesté au sein de l?attaque de l?équipe montpelliéraine jusqu?à la fin de la saison 2000-2001. Il débute la saison suivante à Rennes où il est en prêt avant de revenir finir sa saison à Montpellier.

Rennes, Metz puis à nouveau Rennes

Le 31 Janvier 2002, Louis Nicollin, pour combler le déficit de son club, cède deux de ses meilleurs joueurs au Stade Rennais : Olivier Sorlin et Toifilou qui signe alors un contrat de 3 ans et demi avec le club breton pour un montant d?environ 3,8 millions d?euros. Après une saison au sein de l?équipe rennaise, il est prêté au FC Metz pour la saison 2003-2004.

Il est revenu cette année en Ille et Vilaine où il a effectué un très beau début de saison aux côtés d?Olivier Monterrubio et d?Alexander Frei au sein de l?attaque rennaise.

Fiche d?identité :

NOM : MAOULIDA

Prénom : Toifilou

Date de naissance : 8 Juin 1979

Lieu de naissance : Dzaoudzi (Mayotte)

Nationalité : Française

Taille : 1,84 m

Poids : 81 kg

Poste : Attaquant

N° de maillot : 13

Qualités : Technique, mental

Défauts : Endurance

Meilleur pied : Droit

Parcours professionnel :

1997/1998 : Montpellier, 5 matchs, 1 but

1998/1999 : Montpellier, 28 matchs, 2 buts

1999/2000 : Montpellier, 29 matchs, 5 buts, 3 matchs en C3

2000/2001 : Montpellier (D2), 36 matchs, 13 buts

2001/2002 : Rennes, 9 matchs, 2 buts puis Montpellier, 20 matchs, 5 buts

2002/2003 : Rennes, 27 matchs, 3 buts

2003/2004 : Rennes (Août), 1 match puis Metz, 33 matchs, 12 buts

Saison en cours 2004/2005 :

(au 16 Mars 2005)

Nombres de matchs : 22

Nombres de buts : 5

Cartons jaunes : 1

Cartons rouges : 0

@ Pauline.

http://membres.lycos.fr/paulinenevezskol/A...20Maoulida.html?


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites

Touours aussi beau !

Caen (17) - Rennes (7)

Je sais pas lol


Soccer's C'est le Football

Share this post


Link to post
Share on other sites

Samedi 19 Mars 2005,

Caen-Rennes

Après deux prestations encourageantes à Lille et à Metz, Rennes se déplace ce soir à Caen, pour la 3ème fois en quatre rencontres. Une belle occasion de confirmer leurs progrès et d'affirmer leurs ambitions.

caen7ae.pngCaen :

Le groupe de Patrick Remy (17 joueurs retenus) :

Elana, Planté

Seube, Danjou, Ben Askar, Hengbart, I.Faye, Zubar

Dugardein, Hébert, Rankovic, Eudeline, Lemaître, Deroin

Watier, Mazure, Gouffran

Blessés :

Idrissou (genou), Lesoimier (cheville), Suares (ischios-jambiers)

Choix de l?entraîneur :

Jovicic, Bakour, Mawené, K.Sarr, Matic, Berrier, Sorbon, Costil, Jouan, Dufer

roazhon3bw.pngRennes :

Le groupe de Lazlo Bölöni (18 joueurs retenus) :

Isaksson, Pouplin

Adailton, Ouaddou, Faty, Perrier-Doumbé, Jeunechamp

Källström, Bourillon, Sorlin, E.Didot, Y.Gourcuff, Monterrubio

Frei, Briand, Maoulida, Mvuemba, N?Guéma

Blessé :

Tanagro (cheville)

Choix de l?entraîneur :

Le Lan, Barbosa, Bru, Chaigneau, M?Bia, Mornar

@Pauline.


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour caen ca devrait etre l'équipe habituel

planté

faye- ben askar - danjou - seube

zubar - dugardien

lemaitre - deroin - eudeline

mazure.


New Barney's rules for girlfriends

1. don't get them wet

2. don't show them the sunlight

3.don't feed them after midnight

What about brunch? Is brunch cool? No Ted, brunch is not cool

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci kingarthas pour la compo caennaise ;)


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites
Football : Le Lan - Watier, un derby entre Lorientais

L1 : Caen - Rennes samedi

Arnaud Le Lan, Cyrille Watier, deux miraculés en Ligue 1 tant leurs parcours apparaissent aujourd'hui atypiques. Deux anciens Lorientais qui n'envisagent autre chose que la victoire samedi prochain.

« S'il y a deux joueurs sur lesquels les formateurs lorientais n'auraient sans doute pas misé, c'était peut-être nous deux. En jeunes, on n'a pas forcément été de grands joueurs, on est pourtant les deux seuls formés au FCL à évoluer en Ligue 1 », lâche Cyrille Watier. Barré à Lorient, l'attaquant caennais s'est révélé par des chemins détournés, pour aboutir, la trentaine dépassée en Ligue 1. Un incroyable gâteau pour l'ancien pâtissier lorientais. Un parcours qui, tout bien réfléchi, n'étonne pas outre mesure Arnaud Le Lan, son ancien camarade de la réserve lorientaise. « Après coup, je me dis que Cyrille avait les qualités pour jouer en Ligue 1, peut-être même davantage que pour évoluer en Ligue 2. C'est un joueur instinctif, capable de frappes soudaines, inattendues, de gestes bizarres mais finalement efficaces. Déjà, quand on jouait en CFA 2, il était capable de mettre une frappe de 35 mètres que personne n'attendait dans la lucarne alors qu'il avait trois coéquipiers mieux placés que lui, mais il sentait le coup comme ça. Mais c'est vrai que vu son parcours à Lorient, on ne l'attendait pas à ce niveau ». Arnaud Le Lan non plus.

« Arnaud, comme moi, on n'a rien de monstres physiques, Mais on compense. Arnaud c'est un joueur de ballon, il plaisait à Gourcuff, il aurait aussi pu jouer à Nantes. L'important pour lui était de ne pas se tromper de club », confie son ancien coéquipier Cyrille Watier. Pourtant le Rennais, la tête bien remplie, avouait privilégier les études, avant d'être rattrapé par le talent. « Avec Cyrille, à, Lorient, on ne se voyait pas trop, se rappelle l'ancien protégé de Christian Gourcuff. Moi je ne m'entraînais pas souvent, uniquement quand l'entraîneur faisait appel à moi le week-end suivant. J'avais fait le choix de mes études, je travaillais pour ma formation en Staps. Et Cyrille était souvent pris par son travail ». A l'époque, le buteur du Stade Malherbe travaillait au restaurant universitaire de Lorient où il aurait eu autant de chances de rencontrer son camarade étudiant qu'aux entraînements de la réserve des Merlus. A la surprise générale, les deux hommes croisent aujourd'hui le fer en Ligue 1. Et se sont affrontés en coupe de France, légère embrouille à la clé, sur un geste d'énervement de l'avant-centre caennais. « Je prends un coup, je lui fais un croche patte, je ne m'aperçois qu'après que c'est Arnaud ». « Je me relève, je lui jette le ballon dessus et je m'en veux quand je vois que c'est Cyrille », enchaîne le Rennais. Le deux Morbihannais n'en ont pas pour autant oublié d'échanger leurs maillots à la fin du match.

Deux anciens Merlus qui auront, samedi, soif de victoire. « Si on veut avoir un objectif en fin de saison, on se doit d'avoir un résultat à Caen », lance Arnaud Le Lan. « Les conditions de la défaite à Nantes nous ont révoltés, explique Cyrille Watier. On veut d'autant plus ces trois points samedi ».

quelle duel enfin pour watier le duel il passera sur le banc :lol:


New Barney's rules for girlfriends

1. don't get them wet

2. don't show them the sunlight

3.don't feed them after midnight

What about brunch? Is brunch cool? No Ted, brunch is not cool

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet super duel, Le Lan ne sera même à Caen ce soir. Bölöni l'a laissé à disposition de la CFA :lol:


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bon ca le lan en cfa et watier sur le banc, ils ont eu raison de faire cette article à ouest france lol


New Barney's rules for girlfriends

1. don't get them wet

2. don't show them the sunlight

3.don't feed them after midnight

What about brunch? Is brunch cool? No Ted, brunch is not cool

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont trop forts à Ouest-France :lol:


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites

match moyen mais bon 4 buts c'est deja ca


New Barney's rules for girlfriends

1. don't get them wet

2. don't show them the sunlight

3.don't feed them after midnight

What about brunch? Is brunch cool? No Ted, brunch is not cool

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guingamp a battu Rennes (2-1), hier au Roudourou lors d'un match amical qui n'est pas allé jusqu'à son terme. A la 88 e minute, suite à une faute de Robert sur Bru, l'entraîneur rennais a demandé à ses joueurs de quitter le terrain.

Buts pour Guingamp : Shereni (48 e ), Haquin (82 e ); Rennes : Sorin (21 e ).

GUINGAMP : Debès, Koscielny, Joseph-Reinette, Flachez, Guillaume, Shereni, Bah, Touré, Robert, Fauré, Rivière

puis Sikimic, Glélé, Calbou, Pinto, Jouffre, Abriel, Talhaoui, Haquin.

Entraîneur : Yvon Pouliquen.

RENNES : Pouplin, Bru, Sorin, MBia, Barro, Mvuemba, Danze, Sow, Tamboura, Okoro, Briand

puis Chaigneau, Adailton, Le Lan, Maoulida, Monterrubio, Sorlin, Diop.

Entraîneur : Lazlo Bölöni.


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fin de contrat avec Rennes, Olivier Sorlin hésite encore sur son avenir proche. « J?ai des contacts avec Saint-Etienne et Monaco et Rennes m?a proposé un bon contrat de deux ans. Je me demande si je dois prendre le risque de partir dans un grand club et me confronter à une vive concurrence. Je suis à un moment charnière de ma carrière » confie le joueur à nos confrères de BUT!

Rennes, Saint-Etienne ou Monaco ? L?avenir d?Olivier Sorlin (25 ans) se situe très certainement dans l?un de ces trois clubs. Le milieu de terrain rennais arrive en fin de contrat en juin et semble ne pas s?être entendu avec le club breton. En témoigne sa place de remplaçant depuis deux matchs avec Rennes. « Oui, ça fait partie des explications, il y a le présent, mais il faut aussi préparer l'avenir » a expliqué Pierre Dréossi à l?AFP.


av-4075.gif Mentalité Sudiste

Share this post


Link to post
Share on other sites

> Roazhon [sRFC]....t'as changé le titre ??


Soccer's C'est le Football

Share this post


Link to post
Share on other sites

100Soussy !


Soccer's C'est le Football

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 joueurs mis à l'essai pas le Stade Rennais

Adama Tamboura et Bernard Okoronwanta sont à l?essai toute cette semaine à Rennes. Le premier est un défenseur international Espoirs malien et le second un milieu offensif nigérian.


Soyons réalistes, Exigeons l'impossible !

Gwengamp 1912 - Fiers et Solidaires - NSG'03

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...